Menu
A+ A A-

Le brut bondit, soutenu par la croissance US et l'Egypte, 100 USD en vue

prix-du-petroleLondres : Les prix du pétrole bondissaient vendredi en fin d'échanges européens, après la publication de chiffres indiquant une accélération de la croissance aux Etats-Unis, tandis que l'aggravation de la contestation populaire en Egypte exacerbait la nervosité du marché.

Vers 17H00 GMT (18H00 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en mars s'échangeait à 98,46 dollars sur l'InterContinental Exchange (ICE) de Londres, gagnant 1,07 dollar par rapport à la clôture de jeudi.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI) pour la même échéance s'envolait de 2,45 dollars à 88,09 dollars.

Il se redressait de façon spectaculaire après avoir touché dans les échanges asiatiques 85,11 dollars, son niveau le plus faible depuis le 1er décembre.

"Les cours du pétrole ont nettement rebondi après la publication des chiffres du PIB (produit intérieur brut) des Etats-Unis pour le quatrième trimestre 2010, qui ont généré un regain d'optimisme pour le marché", notait Myrto Sokou, analyste de la société de courtage londonienne Sucden Financial.

La reprise économique s'est renforcée aux Etats-Unis en 2010, permettant au PIB américain de retrouver son niveau d'avant la crise, avec une augmentation de 2,9% sur un an et une nette accélération sur les trois derniers mois (+3,2% en rythme annuel).

Ces chiffres, bien que moins bons qu'attendu, "confortent les espoirs d'une augmentation de la demande pétrolière des Etats-Unis", premier consommateur de brut de la planète, ajoutait Mme Sokou.

Autre signal favorable: l'université du Michigan a nettement relevé son indice de confiance des consommateurs américains pour janvier.

L'aggravation des manifestations en Egypte, où la contestation gagne en ampleur, est venue renforcer la hausse des cours du baril.

Le marché a été soutenu "par les inquiétudes au sujet de l'Egypte, par la crainte que l'instabilité croissante du pays et dans le reste de l'Afrique du nord puisse affecter le canal de Suez", soulignait Michael Hewson, analyste de CMC Markets, qui notait que le canal "constitue le passage pour l'instant sûr du pétrole et du gaz vers l'Europe".

Un manifestant a été tué vendredi dans la ville de Suez, lors d'accrochages violents entre les manifestants et la police qui ont conduit les autorités à imposer un couvre-feu.

Le bond du prix du WTI new-yorkais lui permettait de réduire l'écart avec celui du Brent échangé à Londres. La différence entre les deux contrats de référence avait atteint plus tôt vendredi un niveau historique de plus de 12 dollars.

"Comme le dirait Shakespeare: même si c'est une folie, elle ne manque pas de logique. La raison de la faiblesse du WTI est bien connue, il s'agit du haut niveau des stocks du terminal de Cushing, qui ne montrent aucun signe de fléchissement", relevait Tamas Varga, analyste de PVM Oil Associates.

Situé dans l'Oklahoma (sud des Etats-Unis), Cushing est le principal centre de stockage du pays, où est conservé le brut pompé dans l'ouest du Texas (WTI) qui sert de référence sur le marché new-yorkais, et ses stocks, qui ne cessent de gonfler, sont proches de la saturation.

Pour les analystes de Commerzbank au contraire, l'écart entre WTI et Brent "le plus grand mystère du moment sur le marché pétrolier". Ils jugent que "les différences fondamentales" entre les deux types de pétrole "n'ont pas changé si radicalement au cours des derniers jours pour expliquer l'énorme écart actuel".

tt

(AWP/28 janvier 2011 18h25)

Commenter Le brut bondit, soutenu par la croissance US et l'Egypte, 100 USD en vue


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 28 juillet 2021 à 17:52

    USA: baisse plus importante que prévu des stocks américains …

    New York: Les réserves commerciales de pétrole brut aux Etats-Unis ont enregistré une baisse plus importante que prévu durant la semaine close...

    mercredi 28 juillet 2021 à 12:01

    Le pétrole progresse, les stocks américains attendus en bais…

    Londres: Les prix du pétrole avançaient mercredi, la perspective de voir les stocks de brut se réduire aux Etats-Unis, signal d'une demande...

    mercredi 28 juillet 2021 à 08:29

    Equinor tiré par le rebond du pétrole au 2e trimestre

    Oslo: Le géant pétrolier norvégien Equinor a annoncé mercredi un bénéfice de près de 2 milliards de dollars (1,8 milliard de francs)...

    mardi 27 juillet 2021 à 21:57

    Le pétrole piétine, le Covid-19 plane sur la demande

    Cours de clôture: Les prix du pétrole, qui avaient brièvement regagné mardi leur niveau d'avant la réunion de l'Opep+ il y a...

    mardi 27 juillet 2021 à 12:09

    Le pétrole avance à petits pas, le Covid-19 plane sur la dem…

    Londres: Les prix du pétrole étaient en petite hausse mardi, les investisseurs restant suspendus à la propagation du Covid-19 et aux éventuelles...

    lundi 26 juillet 2021 à 22:32

    Le pétrole se stabilise dans un marché attentiste

    Cours de clôture: Les cours du pétrole, en baisse en début de séance, se sont stabilisés lundi dans un marché attentiste, trahissant...

    lundi 26 juillet 2021 à 12:32

    Le pétrole en baisse, malmené par le Covid-19 et l'Iran

    Londres: Les prix du pétrole commençaient la semaine en petite baisse lundi, trahissant les interrogations des investisseurs autour de la progression des...

    vendredi 23 juillet 2021 à 22:50

    Le pétrole consolide, entre demande soutenue et crainte du C…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont fini en légère hausse vendredi, dans un marché calme qui a consolidé ses positions...

    vendredi 23 juillet 2021 à 11:42

    Le pétrole fait du sur place après avoir recouvré ses pertes…

    Londres: Les prix du pétrole évoluaient proches de l'équilibre vendredi, les investisseurs semblant faire une pause après avoir rattrapé durant la semaine...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mardi 13 juillet 2021 La demande mondiale de pétrole a continué à croître en juin avec la reprise économique, a annoncé mardi l'Agence internationale de l'énergie (AIE), pour atteindre désormais 96,8 millions de barils par jour. A ce rythme, la demande mondiale, qui s'était effondrée avec la pandémie de Covid-19, devrait dépasser les niveaux d'avant la crise d'ici la fin 2022, selon elle.

    En mai 2021, le prix du pétrole se redresse

    Le vendredi 25 juin 2021 - Analyses des prix du pétrole

    En mai 2021, le prix du pétrole en euros se redresse (+4,3 % après −1,5 % en avril). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) ralentissent (+3,9 % après +5,2 %), à l’image des matières premières alimentaires (+1,8 % après +6,8 %). En revanche, les prix des matières premières industrielles accélèrent (+6,5 % après +3,2 %). Le prix du pétrole se redresse En mai 2021, le prix en euros du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) se redresse (+4,3 % après −1,5  %), s’établissant à 56.4 € en moyenne par...

    Lire la suite

    Rien ne semble freiner les cours pétroliers, un an après leur plongeon

    Le mardi 20 avril 2021 - Analyses des prix du pétrole

    Londres: Il y a un an, les cours du brut sombraient dans les abîmes, anéantis par la pandémie et les dissensions au sein de l'Opep+. Ils ont depuis refait surface et continuent à grimper, dopés par la vaccination et les espoirs de reprise.

    Lire la suite

    Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - Année 2020

    Le mardi 12 janvier 2021 - Analyses des prix du pétrole

    Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2020.

    Lire la suite