Menu
A+ A A-

Le pétrolier britannique impliqué dans un incident en mer avant d'être saisi, dit Téhéran

prix du petrole (actualisé avec réactions de londres, paris et berlin)Genève: Le pétrolier britannique Stena Impero a été impliqué dans un incident avec un bateau de pêche avant d'être confisqué par les autorités vendredi, affirme samedi l'agence de presse iranienne Fars, qui cite un responsable.
L'équipage, composé de 23 marins, se trouve désormais au port de Bandar Abbas et restera à bord du pétrolier jusqu'à la fin de l'enquête, précise l'agence.

"Il a été impliqué dans un incident avec un bateau de pêche iranien (...) Lorsque le bateau a lancé un appel de détresse, le navire battant pavillon britannique l'a ignoré", a déclaré le chef de l'Organisation des ports et de la marine de la province d'Hormozgan, située dans le sud du pays.

Londres a déploré la saisie de ce navire jugeant qu'il s'agissait d'une "atteinte inacceptable à la liberté de navigation."

Samedi matin, le secrétaire au Foreign Office, Jeremy Hunt, a estimé que la saisie du Stena Impero dans le Golfe montrait que Téhéran était vraisemblablement en train d'opter pour un comportement illégal visant à la déstabilisation la situation.

"L'acte commis hier dans le Golfe laisse penser, de façon inquiétante, que l'Iran est sans doute en train de choisir la voie d'un comportement illégal et déstabilisateur, après la saisie LÉGALE de pétrole destiné à la Syrie", a dit Hunt sur Twitter.

Jeremy Hunt faisait là allusion à la saisie le 4 juillet d'un pétrolier iranien, le Grace 1, au large de Gibraltar par les autorités britanniques, qui l'accusaient d'acheminer clandestinement des hydrocarbures vers la Syrie, dont le régime est l'allié de Téhéran. L'Iran, qui dément que ce pétrolier transportait du pétrole destiné à la Syrie, en violation des sanctions internationales, a demandé à maintes reprises que son navire puisse reprendre la mer.

Dans le sillage de Londres, la France a fait part samedi matin de sa "grande préoccupation" après la saisie du pétrolier britannique par les forces iraniennes, et a appelé Téhéran à libérer le bâtiment "dans les meilleurs délais".

Berlin également a condamné samedi la saison "injustifiable" du Stena Impero et réclamé la libération de son équipage.

(c) Reuters

Commenter Le pétrolier britannique impliqué dans un incident en mer avant d'être saisi, dit Téhéran


    Le pétrole en Iran

    -Voir toutes les nouvelles du pétrole en Iran

    dimanche 04 août 2019

    L'Iran a arraisonné un nouveau pétrolier étranger dans le Go…

    Dubai: Le corps des gardiens de la Révolution iranienne a saisi un nouveau pétrolier étranger dans le Golfe, rapporte dimanche la télévision...

    dimanche 28 juillet 2019

    Pétrole: l'Iran met en garde les Européens avant une réunion…

    Vienne: Téhéran a fermement mis en garde dimanche les Européens contre toute obstruction à ses exportations de pétrole, jugeant que la multiplication...

    samedi 20 juillet 2019

    L'Iran sourd aux appels à libérer un pétrolier battant pavil…

    Londres: L'Iran restait samedi sourd aux multiples appels à libérer un pétrolier battant pavillon britannique arraisonné dans le détroit d'Ormuz, le Royaume-Uni...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 16 août 2019 à 21:39

    Le pétrole en légère hausse, mais le marché inquiet d'une fa…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont légèrement progressé vendredi mais les investisseurs restaient prudents, dans un marché toujours préoccupé par...

    vendredi 16 août 2019 à 16:11

    Le pétrole efface une partie de ses gains après le rapport m…

    Londres: Les prix du pétrole montaient vendredi dans les échanges européens, mais effaçaient une partie de leurs gains après la publication par...

    vendredi 16 août 2019 à 14:51

    Norvège: la production de pétrole rebondit en juillet par ra…

    Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'Ouest, a nettement augmenté (+37%) en juillet par rapport à...

    vendredi 16 août 2019 à 14:08

    Nouvelle baisse de la production de pétrole en juillet (Opep…

    Paris: La production de pétrole des pays de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) a de nouveau baissé en juillet, en...

    vendredi 16 août 2019 à 11:10

    Le pétrole monte dans un climat d'incertitude

    Londres: Les prix du pétrole montaient vendredi dans les échanges européens, alors qu'un climat d'incertitude a vu les cours faire le yo-yo...

    jeudi 15 août 2019 à 21:04

    Le pétrole baisse, toujours miné par l'inquiétude économique

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont reculé jeudi, toujours plombés par les inquiétudes sur l'économie mondiale et la hausse des...

    jeudi 15 août 2019 à 13:36

    Le pétrole baisse, toujours miné par l'inquiétude économique

    Londres: Les prix du pétrole baissaient jeudi en cours d'échanges européens, toujours sous l'effet des craintes sur l'économie mondiale, renforcées par les...

    mercredi 14 août 2019 à 22:04

    Le pétrole dégringole, miné par les stocks américains et les…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont fortement reculé mercredi, lestés par la hausse des stocks de brut aux États-Unis et...

    mercredi 14 août 2019 à 17:56

    Le pétrole chute, miné par les craintes économiques

    Londres: Les prix du pétrole chutaient mercredi en cours d'échanges européens, après l'annonce des stocks américains et alors que les marchés mondiaux souffraient...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mardi 30 juillet 2019 La chute des exportations de pétrole de l'Iran sont tombées en juillet à un plus bas de 100.000 barils par jour.
    L'Iran, l'un des membres fondateurs de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), a accentué la baisse de l'offre du cartel mais les cours du brut n'en ont pas moins reculé à environ 64 dollars actuellement contre un plus haut de 2019 à 75 dollars, sur fond d'inquiétudes sur la croissance mondiale et la demande.

    En février 2019, le prix du pétrole accélère

    Le mercredi 20 mars 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En février 2019, le prix du pétrole en euros augmente plus qu’en janvier (+8,3 % après +4,3 % en janvier). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent également (+4,0 % après +0,9 %) : en effet les prix des matières premières industrielles repartent nettement à la hausse (+8,2 % après −0,1 %). La hausse du prix du pétrole s’accentue En février 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+8,3 % après +4,3 %), à 56,4 € en moyenne par baril. La hausse est moins...

    Lire la suite

    En janvier 2019, le prix du pétrole se redresse

    Le lundi 25 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En janvier 2019, le prix du pétrole en euros se redresse (+4,3 % après -12 % en décembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se redressent également (+0,9 % après −2,3 %), à l’instar de ceux des matières alimentaires (+1,7 % après −2,1 %). Les prix des matières industrielles sont quasi stables (−0,1 % après −2,6 %). Le prix du pétrole se redresse En janvier 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros se redresse (+4,3 % après -12,0 %), à 52 € en moyenne par baril...

    Lire la suite

    Quel géant pétrolier génère le plus d'argent?

    Le mardi 12 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Alors que les super-majors du secteur pétrolier dépassaient les estimations avec des résultats solides pour le quatrième trimestre et l'année 2018, Shell a battu Exxon (pour la deuxième année consécutive), pour s’affirmer comme le plus important générateur de flux de trésorerie des compagnies pétrolières.

    Lire la suite