Menu
A+ A A-

Le pétrolier britannique impliqué dans un incident en mer avant d'être saisi, dit Téhéran

prix du petrole (actualisé avec réactions de londres, paris et berlin)Genève: Le pétrolier britannique Stena Impero a été impliqué dans un incident avec un bateau de pêche avant d'être confisqué par les autorités vendredi, affirme samedi l'agence de presse iranienne Fars, qui cite un responsable.
L'équipage, composé de 23 marins, se trouve désormais au port de Bandar Abbas et restera à bord du pétrolier jusqu'à la fin de l'enquête, précise l'agence.

"Il a été impliqué dans un incident avec un bateau de pêche iranien (...) Lorsque le bateau a lancé un appel de détresse, le navire battant pavillon britannique l'a ignoré", a déclaré le chef de l'Organisation des ports et de la marine de la province d'Hormozgan, située dans le sud du pays.

Londres a déploré la saisie de ce navire jugeant qu'il s'agissait d'une "atteinte inacceptable à la liberté de navigation."

Samedi matin, le secrétaire au Foreign Office, Jeremy Hunt, a estimé que la saisie du Stena Impero dans le Golfe montrait que Téhéran était vraisemblablement en train d'opter pour un comportement illégal visant à la déstabilisation la situation.

"L'acte commis hier dans le Golfe laisse penser, de façon inquiétante, que l'Iran est sans doute en train de choisir la voie d'un comportement illégal et déstabilisateur, après la saisie LÉGALE de pétrole destiné à la Syrie", a dit Hunt sur Twitter.

Jeremy Hunt faisait là allusion à la saisie le 4 juillet d'un pétrolier iranien, le Grace 1, au large de Gibraltar par les autorités britanniques, qui l'accusaient d'acheminer clandestinement des hydrocarbures vers la Syrie, dont le régime est l'allié de Téhéran. L'Iran, qui dément que ce pétrolier transportait du pétrole destiné à la Syrie, en violation des sanctions internationales, a demandé à maintes reprises que son navire puisse reprendre la mer.

Dans le sillage de Londres, la France a fait part samedi matin de sa "grande préoccupation" après la saisie du pétrolier britannique par les forces iraniennes, et a appelé Téhéran à libérer le bâtiment "dans les meilleurs délais".

Berlin également a condamné samedi la saison "injustifiable" du Stena Impero et réclamé la libération de son équipage.

(c) Reuters

Commenter Le pétrolier britannique impliqué dans un incident en mer avant d'être saisi, dit Téhéran


    Le pétrole en Iran

    -Voir toutes les nouvelles du pétrole en Iran

    lundi 11 novembre 2019

    L'Iran relativise la découverte pétrolière annoncée dimanche

    Téhéran: Le ministre du pétrole iranien Bijan Namdar Zanganeh a relativisé lundi la découverte d'un nouveau gisement de pétrole annoncée la veille...

    dimanche 10 novembre 2019

    L'Iran en récession annonce une découverte pétrolière géante

    Téhéran: "Un petit cadeau du gouvernement au peuple": le président iranien Hassan Rohani a annoncé dimanche la découverte d'un gisement pétrolier susceptible...

    dimanche 10 novembre 2019

    Pétrole: l'Iran annonce avoir découvert un gisement majeur

    Téhéran: Le président iranien Hassan Rohani a annoncé dimanche la découverte d'un immense gisement de pétrole susceptible d'augmenter d'un tiers les réserves...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 27 janvier 2020 à 21:00

    Le pétrole au plus bas en trois mois, affectés par l'épidémi…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont atteint lundi leur plus bas niveau depuis fin octobre, affectés par la propagation de...

    lundi 27 janvier 2020 à 13:41

    Les prix des carburants continuent leur baisse

    Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises continuaient leur baisse la semaine dernière, selon les chiffres officiels publiés ce jour.

    lundi 27 janvier 2020 à 12:18

    Le pétrole plombé par l'épidémie de coronavirus

    Londres: Les prix du pétrole chutaient lundi en cours de séance européenne, affectés par la propagation de l'épidémie de coronavirus et son...

    vendredi 24 janvier 2020 à 21:59

    Le pétrole souffre des mesures anti-épidémie en Chine

    New York: Les prix du pétrole ont terminé vendredi à leur plus bas niveau depuis fin octobre après une semaine chahutée, dominée...

    vendredi 24 janvier 2020 à 12:11

    Le pétrole subit la pression des mesures anti-épidémie en Ch…

    Londres: Les prix du pétrole baissaient vendredi en cours d'échanges européens, pénalisés par les inquiétudes pesant sur la demande mondiale, notamment en...

    jeudi 23 janvier 2020 à 22:02

    Le pétrole baisse fortement alors que le virus chinois menac…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont terminé en forte baisse jeudi, dans un climat toujours morose lié à la propagation...

    jeudi 23 janvier 2020 à 18:00

    Le pétrole limite légèrement ses pertes après les stocks amé…

    Londres: Les prix du pétrole étaient toujours dans le rouge jeudi, la baisse surprise des stocks américains ne redressant que très peu...

    jeudi 23 janvier 2020 à 17:44

    USA: les stocks de brut baissent légèrement, la production r…

    New York: Les stocks de pétrole brut ont enregistré une baisse surprise la semaine dernière aux Etats-Unis alors même que la production...

    jeudi 23 janvier 2020 à 12:17

    Le pétrole dans le rouge, inquiétudes sur la demande chinois…

    Londres: Les prix du pétrole baissaient jeudi en cours d'échanges européens, dans un climat morose lié à la propagation rapide du nouveau...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Vendredi 3 janvier 2020 Les prix du pétrole ont bondi de plus de 4% peu après l'annonce dans la nuit de la mort du général et émissaire de la République islamique en Irak.

    En décembre 2019, le prix du pétrole s’accroît

    Le jeudi 23 janvier 2020 - Analyses des prix du pétrole

    En décembre 2019, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,6 % après +5,9 %). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent (+2,5 % après +0,8 %) sous l’effet notamment des prix des matières premières industrielles qui se redressent (+3,0 % après −1,6 %). Les prix des matières premières alimentaires ralentissent (+2,1 % après +3,3 %). Le prix du pétrole poursuit sa progression En décembre 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros augmente presque autant qu’en novembre (+5,6 % après +5,9 %)...

    Lire la suite

    En novembre 2019, le prix du pétrole se redresse

    Le dimanche 22 décembre 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En novembre 2019, le prix du pétrole en euros rebondit (+5,9 % après −5,4 % en octobre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se redressent également (+0,8 % après −1,0 %) sous l’effet notamment des prix des matières premières alimentaires qui accélèrent (+3,3 % après +1,1 %). Les prix des matières premières industrielles diminuent moins fortement qu’au mois d’octobre (−1,6 % après −2,8 %). Le prix du pétrole se redresse En novembre 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros rebondit (+5,9 % après −5,4 %), à...

    Lire la suite

    En octobre 2019, le prix du pétrole se replie

    Le lundi 25 novembre 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En octobre 2019, le prix du pétrole en euros se replie (-5,4 % après +7,6 % en septembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) diminuent également (−1,0 % après +0,4 %) sous l’effet notamment des matières premières industrielles (−2,8 % après +1,8 %). Le prix du pétrole se redresse En octobre 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros se replie (-5,4 % après +7,6 %), à 54 € en moyenne par baril.En dollars, la baisse des prix est moins ample (-5,0 % après +6,4 %)...

    Lire la suite