Menu
A+ A A-

Canada: les conservateurs demandent une réunion sur l'oléoduc Trans Mountain

prix du petrole MontréalMontréal: L'opposition conservatrice canadienne a demandé samedi la réunion d'urgence d'une commission parlementaire sur l'oléoduc Trans Mountain dont le projet d'agrandissement a été suspendu par un tribunal, jugeant le Premier ministre Justin Trudeau "personnellement responsable de cet échec".
Le parti conservateur réclame "une réunion d'urgence du Comité permanent des ressources naturelles afin de discuter de l'expansion du pipeline Trans Mountain", a indiqué dans un communiqué Shannon Stubbs, responsable du dossier des ressources naturelles au sein de cette formation.

"Jeudi, nous avons appris que les libéraux de Trudeau dépensaient 4,5 milliards de dollars (3 milliards d'euros) de l'argent des contribuables pour acheter un pipeline qu'ils ne peuvent même pas bâtir. Le Premier ministre est personnellement responsable de cet échec et ses ministres et lui doivent une explication aux Canadiens ainsi qu'un plan d'action clair", a ajouté Mme Stubbs.

Les conservateurs réclament au gouvernement "un plan concret pour garantir l'achèvement de ce projet".

La justice canadienne a ordonné, le 30 août, la suspension du projet d'expansion de cet oléoduc estimant que son impact environnemental avait été mal évalué par les autorités fédérales, un coup dur pour la politique énergétique du gouvernement Trudeau à un an des prochaines élections fédérales.

Long de quelque 1.200 km, l'oléoduc relie les champs pétrolifères de la province de l'Alberta à la côte pacifique canadienne. Il est actuellement saturé et son agrandissement vise à tripler sa capacité et à fournir au pétrole albertain de nouveaux débouchés en Asie.

Le Canada extrait près de 4 millions de barils de pétrole par jour et la grande majorité de sa production est écoulée à rabais aux États-Unis, faute d'accès à d'autres marchés.

Afin de régler ce problème de dépendance au marché américain et face aux incertitudes créées par les nombreux opposants au projet, le gouvernement Trudeau avait annoncé fin mai sa décision d'acheter l'oléoduc à la compagnie Kinder Morgan pour 4,5 milliards de dollars.

Les actionnaires de la société texane ayant approuvé la vente jeudi, - le même jour que la décision du tribunal suspendant son expansion - l'oléoduc est désormais propriété du gouvernement fédéral.

Le parti conservateur a aussi accusé le gouvernement de M. Trudeau de "miner la confiance des investisseurs au lieu de défendre l'énergie canadienne", lui reprochant notamment de "proposer une taxe du carbone qui élimine les emplois et d'adopter de nouveaux règlements qui pénalisent les exportations de pétrole canadien".


(c) AFP

Commenter Canada: les conservateurs demandent une réunion sur l'oléoduc Trans Mountain


    Les Compagnies pétrolières Canadiennes et Québécoises

    TransCanada relance Keystone

    mercredi 20 février 2019

    Oléoduc: TransCanada a redémarré une section de son oléoduc Keystone qui avait été fermée après une fuite d'environ 43 barils de brut dans le Missouri au début du mois, a rapporté Reuters, citant le porte-parole de TransCanada, Terry Cunha.

    Le pétrole au Canada / Québec

    mercredi 30 mars 2022

    Les importations canadiennes de brut 2021 ont chuté à leur p…

    Montreal.: Les importations de pétrole brut au Canada en 2021 ont chuté à leur plus bas niveau en plus de trois décennies...

    jeudi 24 mars 2022

    Le Canada va augmenter ses exportations de pétrole

    Ottawa: Le Canada, quatrième producteur mondial de pétrole, a annoncé jeudi une augmentation d'environ 5% de ses exportations de pétrole pour répondre...

    samedi 25 septembre 2021

    La Caisse de dépôt et placement du Québec se retire de la pr…

    Montréal: La Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ), deuxième plus important fonds de pension canadien, va retirer ses investissements dans...

    -Toutes les nouvelles du pétrole au Canada
    -Toutes les nouvelles du pétrole au Québec

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 18 mai 2022 à 11:11

    Le pétrole grimpe avant les réserves de brut américaines

    Londres: Les prix du pétrole étaient en hausse mercredi, poussés par les risques de rupture d'approvisionnement en hydrocarbures russes et de bons...

    mardi 17 mai 2022 à 21:56

    Le pétrole recule, ouverture au Venezuela et possible revire…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont repliés mardi, avec la perspective, encore lointaine, d'une possible reprise des exportations vénézueliennes...

    mardi 17 mai 2022 à 16:26

    Sanctions: la Russie va devoir réorganiser son secteur des h…

    Moscou: La Russie va devoir réorganiser son secteur énergétique face aux sanctions européennes, a jugé mardi Vladimir Poutine, mais il a estimé...

    mardi 17 mai 2022 à 16:05

    TotalEnergies: nouvelle exploitation dans le Golfe du Mexiqu…

    Paris: Le groupe pétrolier français TotalEnergies a annoncé mardi qu'il démarrerait en 2025 l'exploitation du champ de Ballymore situé au large du...

    mardi 17 mai 2022 à 15:56

    Impossible pour certains pays de l'UE d'abandonner le pétrol…

    Moscou: Le président russe Vladimir Poutine a déclaré mardi qu'il était impossible pour certains pays européens d'abandonner rapidement le pétrole russe, comme...

    mardi 17 mai 2022 à 11:32

    Le pétrole se stabilise, le projet d'embargo de l'UE toujour…

    Londres: Les prix du brut étaient en pause mardi, les négociations de l'Union européenne autour d'un embargo sur le pétrole russe étant...

    lundi 16 mai 2022 à 22:02

    Le pétrole remonte, entraîné par Chine, essence et Suède

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont poursuivi leur remontée lundi, aiguillonnés par la levée progressive des restrictions sanitaires à Shanghai...

    lundi 16 mai 2022 à 18:03

    Le pétrole remonte avec le projet d'embargo pétrolier de l'U…

    Londres: Les prix du pétrole se reprenaient lundi avec la reprise des discussions autour du projet d'embargo européen sur le pétrole russe...

    lundi 16 mai 2022 à 14:54

    L'Arabie saoudite veut dépasser les 13 millions de barils pa…

    Manama: L'Arabie saoudite prévoit d'augmenter sa capacité de production quotidienne de pétrole de plus d'un million de barils pour dépasser les 13...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mardi 17 mai 2022 La Hongrie a chiffré lundi à 15-18 milliards d'euros le coût d'un arrêt de ses achats de pétrole russe pour expliquer sa demande d'exemption des approvisionnements par oléoduc du projet d'embargo pétrolier de l'UE.

    📈 En mars 2022, les prix du pétrole accélèrent fortement

    Le mardi 26 avril 2022 - Analyses des prix du pétrole

    En mars 2022, le prix du pétrole en euros accélère vivement (+24,7 % après +11,6 % en février). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent fortement eux aussi (+9,3 % après +3,8 %), qu'il s'agisse des prix des matières premières industrielles (+10,9 % après +5,1 %) ou de ceux des matières premières alimentaires (+7,7 % après +2,6 %). Le prix du pétrole accélère très fortement En mars 2022, le prix en dollars du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) bondit (+21,1 % après +11,9 %), s’établissant en moyenne à 117,2...

    Lire la suite

    🇪🇺 D'où proviennent les importations de pétrole de l'Union européenne (UE) ?

    Le lundi 28 mars 2022 - Analyses des prix du pétrole

    La Russie n'est pas seulement l'un des plus grands exportateurs de produits énergétiques au monde (le deuxième exportateur mondial de pétrole brut), mais elle est aussi le plus grand fournisseur de ces combustibles en Europe.Un examen plus approfondi des importations d'énergie révèle que la Russie est le principal fournisseur en pétrole brut de l'Union européenne (ainsi que de charbon et de gaz naturel).

    Lire la suite

    📅 Les dates qui ont vu le pétrole flamber à plus de 100 dollars

    Le jeudi 24 février 2022 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du baril de pétrole a dépassé les 100 dollars jeudi pour la première fois en plus de sept ans, après que le président russe Vladimir Poutine a annoncé une "opération militaire" en Ukraine. Retour sur les précédents épisodes lors desquels le baril a franchi le seuil symbolique des 100 dollars.

    Lire la suite