Menu
A+ A A-

Pétrole russe: Pas de résultats clairs des sanctions, dit le ministre saoudien de l'Energie

Pétrole en Arabie saouditeRyad: L'impact des sanctions européennes sur le pétrole russe et les mesures de plafonnement des prix n'ont pas encore produit de résultats tangibles et leur mise en oeuvre reste incertaine, a déclaré dimanche le ministre saoudien de l'Energie, le prince Abdelaziz ben Salman.
Alors que le plafonnement par les pays du G7 du prix du pétrole russe transporté par voie maritime est entré en vigueur le 5 décembre afin de limiter la capacité de Moscou à financer sa guerre en Ukraine, le Kremlin a déclaré qu'il ne respecterait pas cette mesure, même au prix d'une réduction de sa production.

"Ce qui se passe actuellement en termes de sanctions et de plafonds de prix imposés, tout cela n'a vraiment pas apporté de résultats clairs, y compris les mesures mises en oeuvre le 5 décembre; nous voyons de l'incertitude dans leur mise en oeuvre", a déclaré le prince Abdelaziz ben Salman, lors d'un forum organisé à la suite des annonces budgétaires du pays à Ryad.

Selon lui, la réaction de la Russie et les mesures qu'elle pourrait prendre en représailles doivent également être prises en compte au moment de l'examen de la situation des marchés dans le monde.

"Ces outils ont été créés à des fins politiques et il n'est pas encore clair s'ils peuvent atteindre ces objectifs politiques", a-t-il déclaré, en faisant référence au plafonnement des prix.

Le ministre saoudien de l'Energie estime également que la politique de la Chine concernant la gestion de l'épidémie de COVID-19 pourrait également influer sur le marché du pétrole.

"Du temps est (encore) nécessaire" pour mesurer l'impact de l'assouplissement des restrictions sanitaires sur l'économie chinoise, a-t-il dit.

"Les banques centrales sont toujours préoccupées par la gestion de l'inflation, quel que soit le coût de ces mesures et leur éventuel impact négatif sur la croissance économique mondiale", a-t-il par ailleurs ajouté.


La décision de l'OPEP et de ses alliés, le 5 octobre, de réduire leur production de deux millions de barils par jour (bpj) s'est avérée judicieuse au regard de l'évolution actuelle du marché, a-t-il également déclaré.

L'OPEP+, qui compte parmi ses membres notamment la Russie, a opté lors de sa dernière réunion, le 4 décembre, pour le statu quo concernant sa production, dans un contexte de dégradation de l'économie mondiale et d'incertitude quant à l'impact du plafonnement des prix du pétrole russe.

Le prince Abdelaziz ben Salman a assuré que l'OPEP+ continuerait de se concentrer sur la stabilité du marché en 2023. Il a également déclaré avoir insisté pour que chaque membre de l'alliance prenne sa part en matière de décisions.

"Le consensus a des implications positives sur le marché", a-t-il dit.

(c) Reuters

Commenter Pétrole russe: Pas de résultats clairs des sanctions, dit le ministre saoudien de l'Energie



    Communauté prix du baril


    Le pétrole en Russie

    -Voir toutes les nouvelles du pétrole en Russie

    mercredi 10 avril 2024

    Totalenergies: plainte pour complicité de crimes de guerre e…

    Paris: Un front judiciaire refermé, au moins temporairement, pour Totalenergies: la justice française a déclaré irrecevable, pour des raisons de procédure, une...

    mardi 02 avril 2024

    🇷🇺 Raffineries russes ciblées par les drones ukrainiens

    Moscou: Des drones ukrainiens ont attaqué mardi Taneco, la troisième plus grande raffinerie de pétrole de Russie, à environ 1 300 km...

    dimanche 03 mars 2024

    La Russie annonce une coupe de sa production pétrolière de 4…

    Moscou: La Russie a annoncé dimanche une coupe volontaire de sa production de pétrole de de 471.000 barils par jour à la...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    jeudi 18 avril 2024 à 11:57

    Le pétrole en baisse, l'économie l'emporte sur la géopolitiq…

    Londres: Les prix du pétrole restaient dans le rouge jeudi, les investisseurs se concentrant sur les perspectives économiques américaines mitigées alors que...

    mercredi 17 avril 2024 à 21:05

    Le pétrole chute, plombé par la retenue israélienne et les s…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en nette baisse mercredi, entraînés par des signes de retenue d'Israël dans sa...

    mercredi 17 avril 2024 à 18:45

    USA: Nouvelle hausse des stocks de pétrole brut après ajuste…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks de pétrole ont de nouveau enregistré une hausse hebdomadaire plus importante que prévu aux Etats-Unis...

    mercredi 17 avril 2024 à 11:25

    Le pétrole baisse, entre risque géopolitique et économie amé…

    Londres: Les cours du pétrole baissaient encore mercredi, la réponse d'Israël à l'attaque iranienne se faisant toujours attendre, les investisseurs mettant en...

    mardi 16 avril 2024 à 21:30

    Le pétrole stagne en attendant une réponse d'Israël à l'atta…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole sont restés quasiment stables mardi, les traders restant dans l'expectative d'une réaction d'Israël à une...

    mardi 16 avril 2024 à 11:30

    Le pétrole patiente, le marché attend la réponse d'Israël à …

    Londres: Les prix du pétrole fléchissaient légèrement mardi, les investisseurs attendant la réaction d'Israël après une attaque de l'Iran sur son sol...

    lundi 15 avril 2024 à 22:00

    Le pétrole baisse après une attaque iranienne sur Israël lar…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont légèrement baissé lundi après une attaque de l'Iran contre Israël largement déjouée avec l'aide...

    lundi 15 avril 2024 à 11:25

    Le pétrole en baisse, le marché croit à la désescalade malgr…

    Londres: Les prix du pétrole baissaient lundi, malgré l'attaque de l'Iran contre Israël pendant le weekend, le marché tablant sur une désescalade...

    vendredi 12 avril 2024 à 21:40

    Le pétrole à un sommet de plus de cinq mois, le Moyen-Orient…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole sont montés vendredi à un sommet de plus de cinq mois, dopés par la perspective...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 28 mars 2024 La banque internationale Standard Chartered estime que le resserrement des marchés pétroliers continuera à alimenter la hausse des prix du pétrole et prévoit que le Brent atteindra une moyenne de 94 dollars le baril au cours du deuxième trimestre 2024.

    📊 Pourquoi le baril devrait rester cher pour des années

    Le jeudi 24 novembre 2022

    La semaine dernière, le prix du gaz pour livraison immédiate est descendu dans le négatif pendant quelques minutes… Le gaz arrive en quantité inédite par mer. En raison du manque de capacité des infrastructures, et les soucis dans l'industrie, le gaz ne trouve pas du tout d’acheteur en ce moment. Mais le pétrole offre un marché différent. Il a besoin de moins d’infrastructures que le gaz (plus dur à transporter et à décharger). Pour cette raison, le pétrole n’a pas connu les fluctuations du même niveau que celles du gaz cette...

    Lire la suite

    🔥 Proche-Orient : choc pétrolier possible si la situation venait à se dégrader

    Le mardi 24 octobre 2023

    Paris: Un nouveau choc pétrolier pourrait se produire en cas de dégradation de la situation au Proche-Orient, d'où proviennent un tiers des exportations mondiales d'or noir, a souligné mardi le directeur de l'Agence internationale de l'énergie (AIE), Fatih Birol.

    Lire la suite

    Comment investir dans le pétrole ?

    Le jeudi 01 décembre 2022

    Le pétrole est la matière première par excellence de ces 150 dernières années... Cet or noir qui a permis l'incroyable évolution moderne que nous connaissons dans nos vies de tous les jours autant dans l'industrie que dans le transport, pour ne citer qu’eux. Essentiel à notre niveau de vie, rare car limité, donc cher, le pétrole n’en demeure pas moins la ressource primordiale vers la transition énergétique nouvellement entamée.Ne vous y trompez pas : le baril n’a pas fini de surprendre dans les années à venir, tant dans ses niveaux de prix...

    Lire la suite