Menu
A+ A A-

Un embargo sur l'énergie russe plongerait l'Allemagne en récession, dit Berlin

prix du petrole BERLINBerlin: Le gouvernement allemand a ramené mercredi sa prévision de croissance pour cette année à 2,2% et le ministre de l'Economie, Robert Habeck, a souligné qu'un embargo ou un blocus sur l'énergie russe ferait basculer le pays dans la récession.
Berlin tablait sur une croissance du produit intérieur brut (PIB) de 3,6% jusqu'à ce que l'armée russe lance son "opération militaire spéciale" en Ukraine fin février, une invasion qui a provoqué l'envolée des prix de l'énergie et conduit les pays occidentaux à multiplier les sanctions contre la Russie.

S'il a abaissé sa prévision de croissance, le gouvernement du chancelier Olaf Scholz a relevé sa prévision d'inflation pour cette année, à 6,1%.

Le soutien allemand à l'Ukraine et les sanctions contre la Russie ont pour double effet de freiner la croissance et d'accélérer la hausse des prix, a dit Robert Habeck, ajoutant lors d'une conférence de presse que "nous devons être prêts à payer ce prix".

"L'Ukraine lutte pour sa liberté, sa démocratie, sa forme de gouvernement et son indépendance territoriale. Mais elle se bat aussi pour nous, pour l'Allemagne, pour l'Europe, pour les principes sur lesquels cet ordre pacifique est - ou était - bâti", a-t-il ajouté.

Un responsable du ministère de l'Economie a déclaré qu'une nouvelle escalade des tensions avec la Russie sur l'approvisionnement en gaz pourrait réduire la croissance de 0,5 à 5,6 points de pourcentage supplémentaires selon les scénarios à l'étude.

Le géant gazier russe Gazprom a interrompu mercredi ses livraisons de gaz à la Pologne et à la Bulgarie au prétexte de leur refus de le payer en roubles.

Robert Habeck a dit que Berlin prenait la situation très au sérieux mais a précisé que les entreprises allemandes continueraient de payer leurs achats de gaz russe en euros, conformément aux contrats en vigueur.

La dépendance de l'Allemagne au gaz russe a été ramenée à 35% des importations totales contre 55% avant le début de la guerre en Ukraine, a-t-il précisé.

Interrogé sur une possible expropriation de la raffinerie de Schwedt, près de Berlin, exploitée par le groupe pétrolier russe Rosneft et qui représente à elle seule la quasi-totalité des importations restantes de pétrole russe du pays, le ministre a répondu que le gouvernement devait "s'adapter et se préparer à tous les scénarios".
"Nous réfléchissons à tout ce qui est envisageable et nous nous y préparons politiquement" a-t-il ajouté.

(c) Reuters

Commenter Un embargo sur l'énergie russe plongerait l'Allemagne en récession, dit Berlin


    Le pétrole en Russie

    -Voir toutes les nouvelles du pétrole en Russie

    samedi 26 novembre 2022

    L'Ukraine veut plafonner le pétrole russe entre 30 et 40 dol…

    Kiev: Le président ukrainien Volodimir Zelensky a déclaré samedi que le prix du pétrole russe transporté par voie maritime devrait être plafonné...

    jeudi 24 novembre 2022

    Un plafonnement du prix du pétrole russe à 65 / 70 dollars p…

    Moscou: Le plafonnement prévu du prix du baril de pétrole russe entre 65 et 70 dollars ne devrait pas réduire immédiatement les...

    mercredi 23 novembre 2022

    Le G7 envisage de plafonner le prix du pétrole russe entre 6…

    Bruxelles: Le Groupe des sept (G7) envisage de plafonner le prix du pétrole russe transporté par voie maritime entre 65 et 70...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 28 novembre 2022 à 17:05

    Chine, récession: le pétrole retombe à son plus bas de l'ann…

    Londres: Après avoir frôlé leurs records historiques en mars, les cours du pétrole sont lourdement retombés pour retrouver leur niveau de début...

    lundi 28 novembre 2022 à 16:15

    ⛽️ Les prix des carburants en légère baisse

    Paris: Les prix des carburants en France étaient légèrement en baisse la semaine passée. Concernant la moyenne des cours du pétrole Brent daté sur la semaine...

    samedi 26 novembre 2022 à 20:43

    L'Ukraine veut plafonner le pétrole russe entre 30 et 40 dol…

    Kiev: Le président ukrainien Volodimir Zelensky a déclaré samedi que le prix du pétrole russe transporté par voie maritime devrait être plafonné...

    vendredi 25 novembre 2022 à 21:00

    Le pétrole en baisse, l'incertitude pèse sur le marché

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en baisse vendredi, orientés par l'incertitude qui pèse sur le marché, quant au...

    vendredi 25 novembre 2022 à 12:50

    Le pétrole remonte, les débats sur un plafond des prix russe…

    Londres: Les prix du pétrole remontaient vendredi alors que les débats se poursuivent au sein de la coalition qui veut plafonner le...

    jeudi 24 novembre 2022 à 18:50

    Un plafonnement du prix du pétrole russe à 65 / 70 dollars p…

    Moscou: Le plafonnement prévu du prix du baril de pétrole russe entre 65 et 70 dollars ne devrait pas réduire immédiatement les...

    jeudi 24 novembre 2022 à 18:25

    Le pétrole se stabilise, faible impact du plafond des prix d…

    Londres: Les prix du pétrole stagnaient jeudi, encore freinés par la perspective d'un plafonnement du prix du pétrole russe peu restrictif et...

    jeudi 24 novembre 2022 à 12:27

    Le pétrole baisse, faible impact du plafond des prix du brut…

    Londres: Les prix du pétrole fléchissaient encore jeudi, lestés par la perspective d'un plafonnement du prix du pétrole russe peu restrictive et...

    jeudi 24 novembre 2022 à 09:00

    Les prix du pétrole poursuivent leur glissade

    Paris: Les prix du pétrole poursuivaient leur repli jeudi, après avoir nettement fléchi la veille au soir, la variété d'or noir de...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 28 novembre 2022 Les cours pétroliers ont effacé quasiment tous leurs gains de cette année en raison des craintes sur la demande chinoise.

    📊 Pourquoi le baril devrait rester cher pour des années

    Le mercredi 16 novembre 2022 - Analyses des prix du pétrole

    La semaine dernière, le prix du gaz pour livraison immédiate est descendu dans le négatif pendant quelques minutes… Le gaz arrive en quantité inédite par mer. En raison du manque de capacité des infrastructures, et les soucis dans l'industrie, le gaz ne trouve pas du tout d’acheteur en ce moment. Mais le pétrole offre un marché différent. Il a besoin de moins d’infrastructures que le gaz (plus dur à transporter et à décharger). Pour cette raison, le pétrole n’a pas connu les fluctuations du même niveau que celles du gaz cette...

    Lire la suite

    📉 En octobre 2022, le cours du pétrole rebondit

    Le jeudi 24 novembre 2022 - Analyses des prix du pétrole

    En octobre 2022, le prix en euros du pétrole rebondit (+4,8 % après ‑8,8 % en septembre). Le prix du pétrole rebondit En octobre 2022, le prix en dollars du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) repart à la hausse (+4,0 % après ‑10,8 % en septembre), s’établissant en moyenne à 93,3 dollars.En euros, la hausse est un peu plus marquée (+4,8 % après ‑8,8 %), s’établissant en moyenne à 95 €, en raison de la dépréciation en octobre de l’euro vis-à-vis du dollar. Cours du pétrole Brent - octobre 2022

    Lire la suite

    📊 Qui sont les plus grands producteurs de pétrole ? 

    Le mercredi 14 septembre 2022 - Analyses des prix du pétrole

    Dans le secteur économique, le pétrole constitue la matière première incontournable puisqu’il assure le bon fonctionnement de l’agriculture, des transports, des industries et bien d’autres. C’est pour cette raison qu’il est très échangé partout dans le monde avec ses dérivés tels que l’essence, le gazole, le fioul… Les principaux pays producteurs de pétrole proviennent généralement du Moyen-Orient et de l’Amérique du nord. Découvrez ci-dessous le classement mondial des plus grands producteurs de pétrole, basé sur les dernières données statistiques de BP en 2022, l’une des plus grandes compagnies pétrolières au monde.

    Lire la suite