Menu
A+ A A-

Un embargo sur l'énergie russe plongerait l'Allemagne en récession, dit Berlin

prix du petrole BERLINBerlin: Le gouvernement allemand a ramené mercredi sa prévision de croissance pour cette année à 2,2% et le ministre de l'Economie, Robert Habeck, a souligné qu'un embargo ou un blocus sur l'énergie russe ferait basculer le pays dans la récession.
Berlin tablait sur une croissance du produit intérieur brut (PIB) de 3,6% jusqu'à ce que l'armée russe lance son "opération militaire spéciale" en Ukraine fin février, une invasion qui a provoqué l'envolée des prix de l'énergie et conduit les pays occidentaux à multiplier les sanctions contre la Russie.

S'il a abaissé sa prévision de croissance, le gouvernement du chancelier Olaf Scholz a relevé sa prévision d'inflation pour cette année, à 6,1%.

Le soutien allemand à l'Ukraine et les sanctions contre la Russie ont pour double effet de freiner la croissance et d'accélérer la hausse des prix, a dit Robert Habeck, ajoutant lors d'une conférence de presse que "nous devons être prêts à payer ce prix".

"L'Ukraine lutte pour sa liberté, sa démocratie, sa forme de gouvernement et son indépendance territoriale. Mais elle se bat aussi pour nous, pour l'Allemagne, pour l'Europe, pour les principes sur lesquels cet ordre pacifique est - ou était - bâti", a-t-il ajouté.

Un responsable du ministère de l'Economie a déclaré qu'une nouvelle escalade des tensions avec la Russie sur l'approvisionnement en gaz pourrait réduire la croissance de 0,5 à 5,6 points de pourcentage supplémentaires selon les scénarios à l'étude.

Le géant gazier russe Gazprom a interrompu mercredi ses livraisons de gaz à la Pologne et à la Bulgarie au prétexte de leur refus de le payer en roubles.

Robert Habeck a dit que Berlin prenait la situation très au sérieux mais a précisé que les entreprises allemandes continueraient de payer leurs achats de gaz russe en euros, conformément aux contrats en vigueur.

La dépendance de l'Allemagne au gaz russe a été ramenée à 35% des importations totales contre 55% avant le début de la guerre en Ukraine, a-t-il précisé.

Interrogé sur une possible expropriation de la raffinerie de Schwedt, près de Berlin, exploitée par le groupe pétrolier russe Rosneft et qui représente à elle seule la quasi-totalité des importations restantes de pétrole russe du pays, le ministre a répondu que le gouvernement devait "s'adapter et se préparer à tous les scénarios".
"Nous réfléchissons à tout ce qui est envisageable et nous nous y préparons politiquement" a-t-il ajouté.

(c) Reuters

Commenter Un embargo sur l'énergie russe plongerait l'Allemagne en récession, dit Berlin



    Communauté prix du baril


    Le pétrole en Russie

    -Voir toutes les nouvelles du pétrole en Russie

    mercredi 10 avril 2024

    Totalenergies: plainte pour complicité de crimes de guerre e…

    Paris: Un front judiciaire refermé, au moins temporairement, pour Totalenergies: la justice française a déclaré irrecevable, pour des raisons de procédure, une...

    mardi 02 avril 2024

    🇷🇺 Raffineries russes ciblées par les drones ukrainiens

    Moscou: Des drones ukrainiens ont attaqué mardi Taneco, la troisième plus grande raffinerie de pétrole de Russie, à environ 1 300 km...

    dimanche 03 mars 2024

    La Russie annonce une coupe de sa production pétrolière de 4…

    Moscou: La Russie a annoncé dimanche une coupe volontaire de sa production de pétrole de de 471.000 barils par jour à la...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 17 avril 2024 à 21:05

    Le pétrole chute, plombé par la retenue israélienne et les s…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en nette baisse mercredi, entraînés par des signes de retenue d'Israël dans sa...

    mercredi 17 avril 2024 à 18:45

    USA: Nouvelle hausse des stocks de pétrole brut après ajuste…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks de pétrole ont de nouveau enregistré une hausse hebdomadaire plus importante que prévu aux Etats-Unis...

    mercredi 17 avril 2024 à 11:25

    Le pétrole baisse, entre risque géopolitique et économie amé…

    Londres: Les cours du pétrole baissaient encore mercredi, la réponse d'Israël à l'attaque iranienne se faisant toujours attendre, les investisseurs mettant en...

    mardi 16 avril 2024 à 21:30

    Le pétrole stagne en attendant une réponse d'Israël à l'atta…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole sont restés quasiment stables mardi, les traders restant dans l'expectative d'une réaction d'Israël à une...

    mardi 16 avril 2024 à 11:30

    Le pétrole patiente, le marché attend la réponse d'Israël à …

    Londres: Les prix du pétrole fléchissaient légèrement mardi, les investisseurs attendant la réaction d'Israël après une attaque de l'Iran sur son sol...

    lundi 15 avril 2024 à 22:00

    Le pétrole baisse après une attaque iranienne sur Israël lar…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont légèrement baissé lundi après une attaque de l'Iran contre Israël largement déjouée avec l'aide...

    lundi 15 avril 2024 à 11:25

    Le pétrole en baisse, le marché croit à la désescalade malgr…

    Londres: Les prix du pétrole baissaient lundi, malgré l'attaque de l'Iran contre Israël pendant le weekend, le marché tablant sur une désescalade...

    vendredi 12 avril 2024 à 21:40

    Le pétrole à un sommet de plus de cinq mois, le Moyen-Orient…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole sont montés vendredi à un sommet de plus de cinq mois, dopés par la perspective...

    vendredi 12 avril 2024 à 16:57

    Le pétrole au plus haut depuis octobre, le marché scrute les…

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient vendredi, soutenus par le risque géopolitique, les investisseurs craignant des perturbations de l'approvisionnement mondial si le...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 28 mars 2024 La banque internationale Standard Chartered estime que le resserrement des marchés pétroliers continuera à alimenter la hausse des prix du pétrole et prévoit que le Brent atteindra une moyenne de 94 dollars le baril au cours du deuxième trimestre 2024.

    🔎 Société de pétrole : l’histoire d’un retour de 208 fois son argent en 20 ans

    Le vendredi 03 mars 2023

    Analyse: Une manière de regarder les actions en Bourse est au travers de la courbe classique d’une action.Mais il existe une autre manière qui peut vous permettre de voir les chances d’une autre façon. Cette approche peut nous permettre de mieux comprendre la performance de certaines actions dans le pétrole.

    Lire la suite

    📈 Le conflit au Proche-Orient peut entraîner un choc sur les matières premières

    Le lundi 30 octobre 2023

    Washington: La guerre entre Israël et le Hamas, déclenchée par l'attaque sans précédent du mouvement islamiste palestinien le 7 octobre, pourrait provoquer un nouveau choc de prix sur les matières premières, a alerté lundi la Banque mondiale (BM), dans son dernier rapport qui y est consacré.

    Lire la suite

    📈 Le prix du baril dépassera-t-il les 100$ ? Il l'a déjà fait dans certains marchés

    Le mardi 19 septembre 2023

    Londres: Alors que les opérateurs de marché se focalisent sur la hausse du prix du Brent, qui se rapproche des 100 dollars le baril, certaines références de brut se négocient déjà au-dessus de ce seuil, illustrant les inquiétudes sur le manque d'offre de pétrole.

    Lire la suite