Menu
A+ A A-

Un embargo sur l'énergie russe plongerait l'Allemagne en récession, dit Berlin

prix du petrole BERLINBerlin: Le gouvernement allemand a ramené mercredi sa prévision de croissance pour cette année à 2,2% et le ministre de l'Economie, Robert Habeck, a souligné qu'un embargo ou un blocus sur l'énergie russe ferait basculer le pays dans la récession.
Berlin tablait sur une croissance du produit intérieur brut (PIB) de 3,6% jusqu'à ce que l'armée russe lance son "opération militaire spéciale" en Ukraine fin février, une invasion qui a provoqué l'envolée des prix de l'énergie et conduit les pays occidentaux à multiplier les sanctions contre la Russie.

S'il a abaissé sa prévision de croissance, le gouvernement du chancelier Olaf Scholz a relevé sa prévision d'inflation pour cette année, à 6,1%.

Le soutien allemand à l'Ukraine et les sanctions contre la Russie ont pour double effet de freiner la croissance et d'accélérer la hausse des prix, a dit Robert Habeck, ajoutant lors d'une conférence de presse que "nous devons être prêts à payer ce prix".

"L'Ukraine lutte pour sa liberté, sa démocratie, sa forme de gouvernement et son indépendance territoriale. Mais elle se bat aussi pour nous, pour l'Allemagne, pour l'Europe, pour les principes sur lesquels cet ordre pacifique est - ou était - bâti", a-t-il ajouté.

Un responsable du ministère de l'Economie a déclaré qu'une nouvelle escalade des tensions avec la Russie sur l'approvisionnement en gaz pourrait réduire la croissance de 0,5 à 5,6 points de pourcentage supplémentaires selon les scénarios à l'étude.

Le géant gazier russe Gazprom a interrompu mercredi ses livraisons de gaz à la Pologne et à la Bulgarie au prétexte de leur refus de le payer en roubles.

Robert Habeck a dit que Berlin prenait la situation très au sérieux mais a précisé que les entreprises allemandes continueraient de payer leurs achats de gaz russe en euros, conformément aux contrats en vigueur.

La dépendance de l'Allemagne au gaz russe a été ramenée à 35% des importations totales contre 55% avant le début de la guerre en Ukraine, a-t-il précisé.

Interrogé sur une possible expropriation de la raffinerie de Schwedt, près de Berlin, exploitée par le groupe pétrolier russe Rosneft et qui représente à elle seule la quasi-totalité des importations restantes de pétrole russe du pays, le ministre a répondu que le gouvernement devait "s'adapter et se préparer à tous les scénarios".
"Nous réfléchissons à tout ce qui est envisageable et nous nous y préparons politiquement" a-t-il ajouté.

(c) Reuters

Commenter Un embargo sur l'énergie russe plongerait l'Allemagne en récession, dit Berlin


    Le pétrole en Russie

    -Voir toutes les nouvelles du pétrole en Russie

    vendredi 27 mai 2022

    Le Brent pourrait dépasser 150$ le baril si l'offre de pétro…

    Charlotte: Le baril de Brent de mer du Nord pourrait dépasser les 150 dollars en cas de forte diminution des exportations du...

    mercredi 25 mai 2022

    La production de pétrole russe a augmenté de 8% au 1er trime…

    Moscou: La production de pétrole brut russe, y compris le condensat de gaz naturel, a bondi de 8% sur un an au...

    mardi 24 mai 2022

    Le sommet de l'UE ne trouvera probablement pas de solution à…

    Davos: Les dirigeants de l'Union européenne ont peu de chances de parvenir à un accord sur un embargo pétrolier contre la Russie...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 27 mai 2022 à 22:20

    Le pétrole au plus haut depuis deux mois, achats de couvertu…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont de nouveau progressé vendredi à la faveur d'achats de couverture avant un long week-end...

    vendredi 27 mai 2022 à 13:55

    Le Brent pourrait dépasser 150$ le baril si l'offre de pétro…

    Charlotte: Le baril de Brent de mer du Nord pourrait dépasser les 150 dollars en cas de forte diminution des exportations du...

    vendredi 27 mai 2022 à 11:58

    Le pétrole profite du début de la saison des déplacements au…

    Londres: Les prix du pétrole poursuivaient leur hausse vendredi, le marché se réjouissant des perspectives de forte demande avec le début de...

    jeudi 26 mai 2022 à 21:52

    Le pétrole bondit, le marché craint l'été et les grands dépl…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont bondi jeudi, à quelques heures d'un week-end férié qui va marquer le début de...

    jeudi 26 mai 2022 à 11:23

    Le pétrole en hausse timide, une augmentation de la demande …

    Londres: Les prix du pétrole étaient en petite hausse jeudi, soutenus par une augmentation de la demande attendue aux États-Unis avec l'ouverture...

    mercredi 25 mai 2022 à 21:48

    Le pétrole grignote du terrain après un rapport américain mi…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont progressé mercredi, soutenus par la possibilité d'un accord européen sur les importations russes, dans...

    mercredi 25 mai 2022 à 21:25

    La production de pétrole russe a augmenté de 8% au 1er trime…

    Moscou: La production de pétrole brut russe, y compris le condensat de gaz naturel, a bondi de 8% sur un an au...

    mercredi 25 mai 2022 à 17:37

    🛢️USA: les stocks de pétrole baissent moins que prévu, produ…

    NYC / Stocks aux USA: Les réserves commerciales de pétrole brut aux États-Unis ont moins reculé que prévu la semaine dernière, selon...

    mardi 24 mai 2022 à 22:51

    Petrobras recule à la Bourse de Sao Paulo après le limogeage…

    Sao paulo: Les actions de la compagnie publique Petrobras ont perdu jusqu'à plus de 4% à la Bourse de Sao Paulo mardi...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mardi 17 mai 2022 La Hongrie a chiffré lundi à 15-18 milliards d'euros le coût d'un arrêt de ses achats de pétrole russe pour expliquer sa demande d'exemption des approvisionnements par oléoduc du projet d'embargo pétrolier de l'UE.

    📈 En mars 2022, les prix du pétrole accélèrent fortement

    Le mardi 26 avril 2022 - Analyses des prix du pétrole

    En mars 2022, le prix du pétrole en euros accélère vivement (+24,7 % après +11,6 % en février). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent fortement eux aussi (+9,3 % après +3,8 %), qu'il s'agisse des prix des matières premières industrielles (+10,9 % après +5,1 %) ou de ceux des matières premières alimentaires (+7,7 % après +2,6 %). Le prix du pétrole accélère très fortement En mars 2022, le prix en dollars du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) bondit (+21,1 % après +11,9 %), s’établissant en moyenne à 117,2...

    Lire la suite

    🇪🇺 D'où proviennent les importations de pétrole de l'Union européenne (UE) ?

    Le lundi 28 mars 2022 - Analyses des prix du pétrole

    La Russie n'est pas seulement l'un des plus grands exportateurs de produits énergétiques au monde (le deuxième exportateur mondial de pétrole brut), mais elle est aussi le plus grand fournisseur de ces combustibles en Europe.Un examen plus approfondi des importations d'énergie révèle que la Russie est le principal fournisseur en pétrole brut de l'Union européenne (ainsi que de charbon et de gaz naturel).

    Lire la suite

    📅 Les dates qui ont vu le pétrole flamber à plus de 100 dollars

    Le jeudi 24 février 2022 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du baril de pétrole a dépassé les 100 dollars jeudi pour la première fois en plus de sept ans, après que le président russe Vladimir Poutine a annoncé une "opération militaire" en Ukraine. Retour sur les précédents épisodes lors desquels le baril a franchi le seuil symbolique des 100 dollars.

    Lire la suite