Menu
A+ A A-

Le fonds ABP sort des énergies fossiles, le monde de la finance en pleine adaptation climatique

petroleAmsterdam/londres: Le fonds de pension néerlandais ABP va se désengager d'ici 2023 des investissements réalisés dans les producteurs de combustibles fossiles, représentant 15 milliards d'euros, a-t-il annoncé mardi, alors que de nombreux investisseurs ont décidé d'adopter une nouvelle politique climatique avant la conférence des Nations unies (COP26) qui doit s'ouvrir en fin de semaine à Glasgow.
La décision d'ABP marque un revirement majeur pour l'un des plus grands fonds de pension au monde qui avait encore déclaré en juin qu'une sortie des investissements dans les énergies fossiles n'était "pas la solution" au réchauffement climatique.

Elle intervient dans un contexte de bouleversement pour le monde de la finance, qui doit s'adapter à l'urgence climatique.

Mardi, Fidelity International est devenu le dernier gestionnaire d'actifs en date à annoncer un objectif de réduction des émissions de carbone. Il prévoit de réduire de moitié les émissions issues de son portefeuille d'investissements d'ici 2030.

L'américain BlackRock, numéro un mondial de la gestion d'actifs, a également annoncé mardi la création de la plus grande gamme de fonds ETF alignés sur les objectifs climatiques.

De son côté, ABP prévoit d'accroître ses investissements dans les énergies renouvelables lorsque cela est possible après la cession de ses actifs dans les combustibles fossiles, a expliqué sa présidente Corien Wortmann, citée dans un communiqué.

Interrogé sur le revirement entrepris par le fonds, la dirigeante a évoqué sur la chaîne de télévision NOS les craintes grandissantes sur le changement climatique et l'avertissement lancé début août par le Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (Giec) dans un rapport alarmiste.

"La Terre devrait se réchauffer de 1,5 degré d'ici sept ans. Cela signifie qu'un changement radical est nécessaire et c'est en partie la raison pour laquelle nous annonçons aujourd'hui ce changement", a expliqué Corien Wortmann.


"Nous nous séparons de nos investissements dans les producteurs de combustibles fossiles parce que nous ne voyons pas suffisamment d'opportunités pour nous en tant qu'actionnaire de faire pression pour accélérer significativement la transition énergétique de ces entreprises."

Le fonds a indiqué ne pas s'attendre à ce que cette décision ait un impact sur son rendement à long terme.

(c) Reuters

Commenter Le fonds ABP sort des énergies fossiles, le monde de la finance en pleine adaptation climatique


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 06 décembre 2021 à 21:06

    Moins crispé par Omicron, le pétrole rebondit, aidé par les …

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont connu une nouvelle forte variation lundi, à la hausse cette fois, profitant d'une moindre...

    lundi 06 décembre 2021 à 12:16

    Le pétrole profite d'une augmentation des tarifs de Saudi Ar…

    Londres: Les prix du pétrole abordaient la semaine en hausse lundi, soutenus par l'augmentation dimanche de ses tarifs par le géant saoudien...

    vendredi 03 décembre 2021 à 22:02

    le pétrole en ordre dispersé à l'issue d'une semaine très vo…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont terminé en ordre dispersé vendredi, au lendemain d'un sommet des producteurs de l'Opep+ et...

    vendredi 03 décembre 2021 à 12:02

    Le pétrole poursuit sur sa lancée au lendemain de l'Opep+

    Londres: Les prix du pétrole étaient en hausse vendredi, au lendemain d'un sommet des producteurs de l'Opep+ qui les a vus reconduire...

    vendredi 03 décembre 2021 à 08:51

    Shell se retire d'un projet pétrolier controversé au large d…

    Londres: Le géant des hydrocarbures Royal Dutch Shell a annoncé son retrait d'un projet de champ pétrolier au large des îles Shetland...

    jeudi 02 décembre 2021 à 22:04

    Hypervolatil après la décision de l'Opep+, le pétrole repart…

    Cours de clôture: Les cours du brut ont eu droit à un tour de montagnes russes jeudi: en hausse en amont de...

    jeudi 02 décembre 2021 à 20:06

    L'Opep+ ouvre les vannes malgré Omicron, Washington applaudi…

    New York: Les producteurs de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et leurs alliés ont décidé jeudi d'augmenter leur production en...

    jeudi 02 décembre 2021 à 17:50

    Le pétrole digère la décision de l'Opep+ et repart de l'avan…

    Londres: Les cours du brut avaient le droit à un tour de montagnes russes jeudi : en hausse en amont de la...

    jeudi 02 décembre 2021 à 16:23

    L'Opep+ continue d'ouvrir les vannes malgré la menace Omicro…

    Londres: Les treize producteurs de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et leurs dix alliés via l'accord Opep+ ont décidé jeudi...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    📈 Les prix du pétrole pourraient atteindre 125$ en 2022 et 150$ en 2023

    Le mercredi 01 décembre 2021 - L'actualité des prix du pétrole

    New York: Le prix du pétrole brut pourrait s'envoler à 125 dollars le baril l'année prochaine et à 150 dollars en 2023 en raison de la capacité limitée de l'OPEP à augmenter sa production, estiment les analystes de JP Morgan dans leur nouveau rapport.

    Lire la suite

    Puiser dans les réserves stratégiques de pétrole, mesure rare et temporaire

    Le mardi 23 novembre 2021 - Analyses des prix du pétrole

    Washington: En butte à l'accélération de l'inflation qui mécontente les Américains, le président Joe Biden a annoncé mardi que les Etats-Unis allaient puiser dans leurs réserves stratégiques de pétrole pour tenter de faire baisser les prix de l'essence à la pompe, une initiative rarement utilisée.Cinquante millions de barils de brut américain vont être déversés sur le marché, accompagnés d'une contribution de la Chine, de l'Inde, du Japon, de la Corée du Sud et du Royaume-Uni. L'Inde a précisé qu'elle participerait à hauteur de 5 millions de barils.

    Lire la suite

    📈 En octobre 2021, le prix du pétrole accélère

    Le lundi 22 novembre 2021 - Analyses des prix du pétrole

    En octobre 2021, le prix du pétrole en euros accélère nettement (+13,8 % après +5,2 % en septembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) rebondissent (+3,3 %, après −1,6 %) autant du fait des matières premières alimentaires (+2,5 % après −1,1 %) que des matières premières industrielles (+4,5 % après −2,4 %). Le prix du pétrole accélère En octobre 2021, le prix en dollars du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) est en nette hausse (+12,1 % après +5,1 %), s’établissant en moyenne à 83,5 $. En euros, l'accélération du...

    Lire la suite

    Rien ne semble freiner les cours pétroliers, un an après leur plongeon

    Le mardi 20 avril 2021 - Analyses des prix du pétrole

    Londres: Il y a un an, les cours du brut sombraient dans les abîmes, anéantis par la pandémie et les dissensions au sein de l'Opep+. Ils ont depuis refait surface et continuent à grimper, dopés par la vaccination et les espoirs de reprise.

    Lire la suite