Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole a rapporté plus de 700 milliards de dollars à l'Irak depuis 2005

prix du petrole bagdadBagdad: Le pétrole, unique source de devises de l'Irak, a rapporté depuis 2005 plus de 700 milliards de dollars à ce pays, selon la Banque centrale irakienne.
"Entre 2005 et 2017, le ministère des Finances a encaissé 706,23 milliards de dollars (600 milliards d'euros) en devises" issus du pétrole, indique-t-elle dans un communiqué.

"Un total de 703,11 milliards de dollars, soit 99,5% de ce montant, a été dépensé" dans un pays dont les finances sont grevées depuis plusieurs années par l'effort de guerre contre les jihadistes du groupe Etat islamique (EI).

Une majorité de la population a ainsi le sentiment de ne pas avoir bénéficié des juteuses recettes pétrolières. L'Irak est en proie depuis plus de trois semaines à un mouvement de contestation de manifestants dénonçant la déliquescence des services publics et des infrastructures.

Ils protestent notamment contre les pénuries d'électricité et d'eau, notamment dans le sud agricole appauvri par la sècheresse.

Le mouvement, parti de Bassora, la province la plus riche en pétrole du pays et pourtant l'une des moins bien dotées en infrastructures, a fait jusqu'ici 14 morts.

L'une de ses principales revendications est la lutte contre la corruption et les manifestants réclament que les prévaricateurs rendent des comptes pour les milliards de dollars disparus dans le 12e pays le plus corrompu au monde selon les classements internationaux.

En tout, selon le Parlement, en quinze ans, l'équivalent de 194 milliards d'euros d'argent public sont partis en fumée via des sociétés écrans, soit près de trois fois le budget de l'État et même plus que le Produit intérieur brut (PIB) de l'Irak.

En publiant ces chiffres, la Banque centrale assure chercher à "éclaircir tous les doutes", notamment après "des déclarations confuses à partir d'informations imprécises qui souillent la réputation de l'Irak".

Bagdad, deuxième producteur de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) avec près de 4,5 millions de barils par jour, plaide régulièrement pour une hausse des cours du brut afin de pouvoir renflouer son budget.

L'OPEP a avalisé fin juin avec la Russie et ses autres partenaires le principe d'une hausse de production.


(c) AFP

Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 21 septembre 2018 à 22:11

Canada: le gouvernement veut relancer un projet d'oléoduc co…

Ottawa: Le gouvernement canadien a ordonné vendredi au régulateur du secteur de l'énergie de revoir l'évaluation environnementale d'un projet d'élargissement d'un oléoduc...

vendredi 21 septembre 2018 à 21:56

Le pétrole termine en hausse à l'approche d'une réunion de l…

NYC/Cours de clôture: Après avoir flirté avec le seuil symbolique des 80 dollars le baril, le pétrole londonien a terminé en modeste...

vendredi 21 septembre 2018 à 17:51

Autriche: un oléoduc utilisé pour produire de l'électricité

Vienne: Un oléoduc traversant les Alpes a été équipé d'une turbine lui permettant de produire de l'électricité pour l'équivalent de 3.000 foyers...

vendredi 21 septembre 2018 à 16:24

Le pétrole remonte, le marché hésite après le tweet de Trump

Londres: Les cours du pétrole rebondissaient vendredi en cours d'échanges européens, effaçant leurs pertes de la veille dans un marché à la...

vendredi 21 septembre 2018 à 12:12

Le pétrole remonte, le marché volatil après un tweet de Trum…

Londres: Les prix du pétrole remontaient vendredi en cours d'échanges européens, effaçant leurs pertes de la veille dans un marché à la...

vendredi 21 septembre 2018 à 07:38

Le pétrole sans direction claire en Asie

Singapour: Les cours du pétrole évoluaient vendredi dans des directions opposées, dans la foulée de critiques du président américain Donald Trump contre...

jeudi 20 septembre 2018 à 21:08

Le pétrole lesté par les critiques de Trump contre l'Opep

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en baisse jeudi, affectés entre autres par les critiques du président américain Donald...

jeudi 20 septembre 2018 à 17:37

Pétrole: les américains Chevron et Exxon rejoignent une init…

Paris: Les géants pétroliers américains Chevron et ExxonMobil ont rejoint jeudi une initiative d'entreprises du secteur pour lutter contre le changement climatique.

jeudi 20 septembre 2018 à 16:07

Le pétrole recule, Trump tempête contre l'Opep

Londres: Les cours du pétrole reculaient jeudi en cours d'échanges européens alors que le président américain Donald Trump a repris ses critiques...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

Tensions géopolitiques : le pétrole profite d’une accalmie pour se refaire une santé

Le lundi 17 septembre 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Depuis le 14 août où il a enregistré son niveau le plus bas sur les deux derniers mois, il a été constaté une légère reprise du cours de l’or noir sur les différents marchés. En cause, l’apaisement des tensions entre Washington et Pékin, ainsi que la baisse des craintes au sujet des devises émergentes.

Lire la suite

En avril 2018, le prix du pétrole accélère vivement

Le jeudi 24 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En avril 2018, le prix du pétrole en euros accélère vivement (+9,8 % après +1,4 % en mars). Les prix en euros des autres matières premières importées rebondissent légèrement (+0,3 % après −1,4 %). Le prix du pétrole accélère En avril 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère fortement (+9,8 % après +1,4 % en février), à 59 € en moyenne par baril, sous l'effet d'une demande vigoureuse et de tensions géopolitiques. La hausse d'avril est un peu moins marquée en dollars (+9,0 % après +1,3...

Lire la suite

En mars 2018, le prix du pétrole augmente un peu

Le jeudi 10 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mars 2018, le prix du pétrole en euros augmente modérément (+1,4 % après −6,6 % en février). Les prix en euros des autres matières premières importées se replient (−1,4 % après +0,3 %). Le prix du pétrole augmente modérément En mars 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente un peu (+1,4 % après −6,6 % en février), à 54 € en moyenne par baril. La hausse de mars est à peine moins marquée en dollars (+1,3 % après −5,4 %). Cours du pétrole mars 2018 (Brent)

Lire la suite