Menu
A+ A A-

Les ventes de produits pétroliers en baisse de 5% l'an dernier en Suisse

prix du petrole zurich (awp/ats)Zurich (awp/ats): Les ventes de produits pétroliers en Suisse ont diminué de 5% en 2016 à 10,06 millions de tonnes, en raison du recul pour le mazout.
Les seuls carburants ont augmenté en revanche de 0,9%, sous l'effet de la progression des ventes de kérosène et de diesel.Ce dernier a réalisé des ventes en hausse de 2,3% sur un an à 2,75 millions de tonnes, a indiqué mardi l'Union pétrolière (UP). Le kérosène, carburant utilisé pour les avions, a vu les siennes augmenter de 4,7% à 1,71 million de tonnes, avec des aéroports de Zurich et de Genève ayant inscrit des records de fréquentation.

Les ventes d'essence affichent de leur côté par contre une contraction de 3% à 2,44 millions de tonnes, note l'UP dans son commentaire. Pour mémoire, ce type de carburant est utilisé par environ six voitures de tourisme à moteur à explosion sur dix en Suisse.

La domination du diesel sur l'essence, en volume, s'explique par le fait que les véhicules utilitaires roulent aussi au diesel. Leur consommation vient donc s'ajouter à celle de voitures de tourisme diesel qui représentent près de 40% du parc automobile désormais.

Le scandale international des moteurs diesel truqués du constructeur allemand Volkswagen n'a pour l'heure pas d'effet, constate l'UP. L'organisation faîtière d'un secteur qui occupe 15'000 personnes en Suisse laisse ouvertes toutefois d'éventuelles conséquences cette année.

Dans le domaine du chauffage, les ventes de mazout (en fait les huiles de chauffage extra-légères) ont reculé 18,6% en 2016 en rythme annuel pour totaliser 2,58 millions de tonnes. La baisse s'explique par la nouvelle augmentation de la taxe CO2 sur les combustibles, augmentation survenue au 1er janvier 2016.

Les consommateurs ont acquis du coup massivement du mazout à fin 2015 pour contrer la hausse de prix, avant de diminuer leurs achats les mois suivants. Le phénomène s'est traduit par un recul significatif du taux de remplissage des citernes à 52,9% à fin 2016, contre 60,4% un an plus tôt.

Près de la moitié (47,4%) du parc immobilier suisse est chauffé au mazout, souligne l'UP. La part du mazout Eco pauvre en soufre s'est accrue l'an passé pour grimper de 5 à 40% de l'ensemble des ventes.

"Le pétrole est d'une importance capitale pour l'approvisionnement énergétique du pays", relève encore Roland Bilang, directeur de l'UP, cité dans le communiqué. Pour rappel, la branche n'engendre pas moins de 8% des recettes de la Confédération, pour un montant total de 5,61 milliards de francs.

(c) AFP

Commenter Les ventes de produits pétroliers en baisse de 5% l'an dernier en Suisse


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 20 mars 2019 à 19:49

    Le pétrole termine en hausse après une chute brutale des sto…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont nettement avancé mercredi après la dégringolade des stocks de brut américain, le cours du...

    mercredi 20 mars 2019 à 17:53

    Le prix du pétrole dépasse 60 dollars à New York, une premiè…

    New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York a dépassé mercredi la barre des 60 dollars en séance...

    mercredi 20 mars 2019 à 16:37

    Le pétrole monte après une chute brutale des stocks américai…

    Londres: Les cours du pétrole approchaient mercredi de leurs plus hauts en quatre mois en cours d'échanges européens après une baisse inattendue...

    mercredi 20 mars 2019 à 16:15

    USA: les stocks de brut plongent, les exportations bondissen…

    New York: Les stocks de pétrole brut aux Etats-Unis ont chuté de manière inattendue la semaine dernière, selon les chiffres publiés mercredi...

    mercredi 20 mars 2019 à 12:23

    Le pétrole recule avant les stocks américains

    Londres: Les prix du pétrole reculaient mercredi en cours d'échanges européens alors que le marché peine à prendre de l'élan, à quelques...

    mercredi 20 mars 2019 à 05:14

    Le pétrole orienté à la baisse en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, mercredi en Asie, en raison des incertitudes qui se prolongent quant à...

    mardi 19 mars 2019 à 20:19

    Le pétrole finit sans direction, les réductions de l'Opep en…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont clôturé sans direction mardi alors que les investisseurs ont continué à évaluer les conséquences...

    mardi 19 mars 2019 à 16:14

    Le pétrole recule mais reste proche de ses plus hauts en qua…

    Londres: Les cours du pétrole perdaient un peu de terrain mardi en cours d'échanges européens après avoir atteint leurs plus hauts en...

    mardi 19 mars 2019 à 12:39

    Le pétrole monte, profitant des promesses de l'Opep

    Londres: Les prix du pétrole montaient mardi en cours d'échanges européens, continuant de profiter d'une réunion de suivi de l'accord qui unit...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 18 mars 2019 En février 2019, la production de pétrole en Russie a augmenté de 3,5% et celle de gaz naturel de 4.7% sur un an.

    En février 2019, le prix du pétrole accélère

    Le mercredi 20 mars 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En février 2019, le prix du pétrole en euros augmente plus qu’en janvier (+8,3 % après +4,3 % en janvier). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent également (+4,0 % après +0,9 %) : en effet les prix des matières premières industrielles repartent nettement à la hausse (+8,2 % après −0,1 %). La hausse du prix du pétrole s’accentue En février 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+8,3 % après +4,3 %), à 56,4 € en moyenne par baril. La hausse est moins...

    Lire la suite

    En janvier 2019, le prix du pétrole se redresse

    Le lundi 25 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En janvier 2019, le prix du pétrole en euros se redresse (+4,3 % après -12 % en décembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se redressent également (+0,9 % après −2,3 %), à l’instar de ceux des matières alimentaires (+1,7 % après −2,1 %). Les prix des matières industrielles sont quasi stables (−0,1 % après −2,6 %). Le prix du pétrole se redresse En janvier 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros se redresse (+4,3 % après -12,0 %), à 52 € en moyenne par baril...

    Lire la suite

    Quel géant pétrolier génère le plus d'argent?

    Le mardi 12 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Alors que les super-majors du secteur pétrolier dépassaient les estimations avec des résultats solides pour le quatrième trimestre et l'année 2018, Shell a battu Exxon (pour la deuxième année consécutive), pour s’affirmer comme le plus important générateur de flux de trésorerie des compagnies pétrolières.

    Lire la suite