Menu
A+ A A-

Les ventes de produits pétroliers en baisse de 5% l'an dernier en Suisse

prix du petrole zurich (awp/ats)Zurich (awp/ats): Les ventes de produits pétroliers en Suisse ont diminué de 5% en 2016 à 10,06 millions de tonnes, en raison du recul pour le mazout.
Les seuls carburants ont augmenté en revanche de 0,9%, sous l'effet de la progression des ventes de kérosène et de diesel.Ce dernier a réalisé des ventes en hausse de 2,3% sur un an à 2,75 millions de tonnes, a indiqué mardi l'Union pétrolière (UP). Le kérosène, carburant utilisé pour les avions, a vu les siennes augmenter de 4,7% à 1,71 million de tonnes, avec des aéroports de Zurich et de Genève ayant inscrit des records de fréquentation.

Les ventes d'essence affichent de leur côté par contre une contraction de 3% à 2,44 millions de tonnes, note l'UP dans son commentaire. Pour mémoire, ce type de carburant est utilisé par environ six voitures de tourisme à moteur à explosion sur dix en Suisse.

La domination du diesel sur l'essence, en volume, s'explique par le fait que les véhicules utilitaires roulent aussi au diesel. Leur consommation vient donc s'ajouter à celle de voitures de tourisme diesel qui représentent près de 40% du parc automobile désormais.

Le scandale international des moteurs diesel truqués du constructeur allemand Volkswagen n'a pour l'heure pas d'effet, constate l'UP. L'organisation faîtière d'un secteur qui occupe 15'000 personnes en Suisse laisse ouvertes toutefois d'éventuelles conséquences cette année.

Dans le domaine du chauffage, les ventes de mazout (en fait les huiles de chauffage extra-légères) ont reculé 18,6% en 2016 en rythme annuel pour totaliser 2,58 millions de tonnes. La baisse s'explique par la nouvelle augmentation de la taxe CO2 sur les combustibles, augmentation survenue au 1er janvier 2016.

Les consommateurs ont acquis du coup massivement du mazout à fin 2015 pour contrer la hausse de prix, avant de diminuer leurs achats les mois suivants. Le phénomène s'est traduit par un recul significatif du taux de remplissage des citernes à 52,9% à fin 2016, contre 60,4% un an plus tôt.

Près de la moitié (47,4%) du parc immobilier suisse est chauffé au mazout, souligne l'UP. La part du mazout Eco pauvre en soufre s'est accrue l'an passé pour grimper de 5 à 40% de l'ensemble des ventes.

"Le pétrole est d'une importance capitale pour l'approvisionnement énergétique du pays", relève encore Roland Bilang, directeur de l'UP, cité dans le communiqué. Pour rappel, la branche n'engendre pas moins de 8% des recettes de la Confédération, pour un montant total de 5,61 milliards de francs.

(c) AFP

Commenter Les ventes de produits pétroliers en baisse de 5% l'an dernier en Suisse


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 11 décembre 2019 à 21:17

    Le pétrole baisse après les stocks américains

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont clôturé en baisse mercredi après une hausse surprise des stocks de brut aux Etats-Unis...

    mercredi 11 décembre 2019 à 17:26

    USA: les stocks de pétrole brut repartent à la hausse

    New York: Les stocks de pétrole brut sont remontés la semaine dernière aux Etats-Unis et ceux d'essence et d'autres produits distillés (fioul...

    mercredi 11 décembre 2019 à 16:59

    Le pétrole creuse ses pertes après les stocks américains

    Londres:  Les prix du pétrole ont creusé leurs pertes mercredi en cours d'échanges européens, après une hausse surprise des stocks de brut...

    mercredi 11 décembre 2019 à 14:31

    Pétrole: les pays de l'Opep ont moins pompé en novembre, Ara…

    Paris: L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), qui vient de décider de nouvelles baisses de sa production, a pompé un peu...

    mercredi 11 décembre 2019 à 11:55

    Aramco, la plus grosse introduction en Bourse, longtemps att…

    Ryad: Le géant pétrolier saoudien Aramco a réalisé mercredi à Ryad la plus grosse entrée en Bourse de l'histoire après quatre ans...

    mercredi 11 décembre 2019 à 11:54

    Le pétrole sous pression, inquiétudes sur le commerce

    Londres: Les prix du pétrole baissaient légèrement mercredi en cours d'échanges européens, pénalisés par les inquiétudes du marché concernant les tensions sino-américaines...

    mercredi 11 décembre 2019 à 09:52

    Aramco s'envole de 10% pour ses débuts historiques en Bourse

    Ryad: L'action du géant pétrolier saoudien Aramco s'est envolée de 10% pour ses débuts en Bourse mercredi sur la place financière de...

    mercredi 11 décembre 2019 à 09:01

    L'action Saudi Aramco bondit pour ses débuts, après la plus …

    Dubai: L'action Saudi Aramco a bondi mercredi de 10% pour ses débuts à la Bourse de Ryad, la plus importante introduction en...

    mercredi 11 décembre 2019 à 06:56

    Chevron dévalue ses gisements face à l'abondance de pétrole

    New York: Le géant pétrolier américain Chevron a annoncé mardi une dépréciation de la valeur de ses actifs, notamment dans le gaz...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mercredi 4 décembre 2019 Les stocks commerciaux de pétrole des États-Unis ont baissé d'environ -4,9 millions de barils, selon des données publiées par l'EIA.
    Les analystes tablaient, eux, sur une baisse plus modeste, de l'ordre de -1,7 million de barils.

    Les stocks de pétrole s'établissent ainsi à 447,1 millions de barils.

    En octobre 2019, le prix du pétrole se replie

    Le lundi 25 novembre 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En octobre 2019, le prix du pétrole en euros se replie (-5,4 % après +7,6 % en septembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) diminuent également (−1,0 % après +0,4 %) sous l’effet notamment des matières premières industrielles (−2,8 % après +1,8 %). Le prix du pétrole se redresse En octobre 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros se replie (-5,4 % après +7,6 %), à 54 € en moyenne par baril.En dollars, la baisse des prix est moins ample (-5,0 % après +6,4 %)...

    Lire la suite

    En septembre 2019, le prix du pétrole se redresse

    Le mardi 22 octobre 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2019, le prix du pétrole en euros se redresse (+7,6 % après -6,9 % en août). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se redressent également (+0,4 % après −6,4 %) à l’instar des matières premières industrielles (+1,8 % après −10,8 %). Le prix du pétrole se redresse En septembre 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros se redresse (+7,6 % après -6,9 %), à 57,1 € en moyenne par baril, après les attaques visant deux sites pétroliers saoudiens.La hausse est moins marquée...

    Lire la suite

    Un nouveau choc pétrolier est-il envisageable ?

    Le samedi 21 septembre 2019 - Analyses des prix du pétrole

    New York: La soudaine flambée des prix du baril de pétrole cette semaine a fait vaguement resurgir le spectre de la pénurie d'or noir. La probabilité d'un nouveau choc pétrolier forçant les automobilistes à faire la queue aux stations-essence reste toutefois ténue, selon plusieurs analystes.

    Lire la suite