Menu
A+ A A-

Opep: l'Angola serait satisfait avec un baril à 80 dollars

prix-du-petrole vienneVienne: Le ministre du Pétrole de l'Angola souhaite voir le prix du baril grimper et serait satisfait avec un baril de pétrole à 80 dollars, a-t-il annoncé lors de son arrivée à Vienne.
Le pays a beaucoup souffert de la baisse des cours, et vous savez que le pétrole représente 98% de nos revenus. Et c'est beaucoup, a souligné le ministre du Pétrole angolais, José Maria Vasconcelos de Botelho.

Le ministre a cependant répété qu'il faudrait attendre l'issue de la réunion pour avoir une meilleure vue sur la situation du marché.

Les ministres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) se réunissent vendredi pour discuter de leur plafond collectif de production, figé depuis plus de trois ans à 30 millions de barils par jour, soit près du tiers du pétrole brut extrait quotidiennement dans le monde.

La majorité des analystes parient sur une reconduction du quota de production du cartel, comme lors de la dernière réunion en novembre dernier.

L'Opep avait alors laissé son objectif de production inchangé afin de modérer la croissance de la production des pays hors-Opep et de stimuler la demande.

Les cours du pétrole ont depuis perdu près de la moitié de leur valeur depuis leur pic en juin 2014, lorsque le baril de Brent s'échangeait autour de 115 dollars et le baril de WTI à presque 108 dollars.

L'Arabie saoudite, chef de file de l'Opep, a affirmé lundi que la stratégie du cartel de ne pas réduire sa production a porté ses fruits, car l'offre d'or noir mondial commence à ralentir et la demande s'améliore.

Mais la chute des cours du pétrole pèse lourdement sur les recettes budgétaires des pays largement dépendant des ressources pétrolières comme l'Angola, mais aussi l'Algérie, la Libye et le Venezuela.

Et certains de ces pays membres souhaiteraient voir l'Opep réduire son plafond afin de soutenir les prix.

Des discussions ont par ailleurs eu lieu avant la réunion entre des pays de l'Opep et hors Opep, comme la Russie et le Mexique, afin de tenter d'alléger le fardeau des coupes qui reposerait sur le cartel seul.

Je vais participer mercredi à une session du séminaire (organisé en amont de la réunion semestrielle du cartel) avec le ministre de l'Énergie russe (Alexander Novak, NDLR). Peut-être que nous pourrons avoir une discussion, a noté le ministre du Pétrole angolais.



(c) AFP

Commenter Opep: l'Angola serait satisfait avec un baril à 80 dollars


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 21 novembre 2018 à 21:41

    Le pétrole rebondit au lendemain d'une forte chute

    NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en nette hausse mercredi, rebondissant au lendemain d'une forte chute malgré l'annonce d'une...

    mercredi 21 novembre 2018 à 20:59

    Hausse des taxes sur les carburants en janvier: "Cela m…

    Paris: "Une nouvelle étape d'augmentation des taxes sur les carburants est prévue au mois de janvier: cela mérite que nous y réfléchissions...

    mercredi 21 novembre 2018 à 17:02

    Les stocks de pétrole brut gonflent encore aux Etats-Unis (E…

    New York: Les stocks de pétrole brut aux États-Unis ont augmenté plus fortement que prévu la semaine dernière, alimentés par une production...

    mercredi 21 novembre 2018 à 16:10

    Le pétrole se reprend avant les stocks américains

    Londres: Les cours du pétrole accroissaient leurs gains mercredi en cours d'échanges européens, au lendemain d'une forte chute et en attendant les...

    mercredi 21 novembre 2018 à 15:33

    Soudan du Sud: le secteur pétrolier revit avec l'accord de p…

    Juba: Le gouvernement sud-soudanais a affirmé mercredi que la signature d'un accord de paix en septembre avait aidé à relancer le secteur...

    mercredi 21 novembre 2018 à 14:55

    Trump ignore les critiques et salue l'aide de l'Arabie saoud…

    Washington: Donald Trump a balayé mercredi les critiques l'accusant de blanchir le pouvoir saoudien suspecté d'avoir orchestré le meurtre du journaliste Jamal...

    mercredi 21 novembre 2018 à 12:34

    Le pétrole rebondit après sa dégringolade de la veille

    Londres: Les prix du pétrole se reprenaient mercredi en cours d'échanges européens, au lendemain d'une forte chute et à la veille d'un...

    mercredi 21 novembre 2018 à 06:23

    Le pétrole rebondit en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole rebondissaient en Asie mercredi sous l'effet d'achats à bon compte, après avoir dégringolé de près de 7%...

    mardi 20 novembre 2018 à 22:54

    Canada: pas de marée noire après un accident sur une platefo…

    Montréal: Le pétrole ne fuit plus au large de Terre-Neuve et aucune marée noire n'est attendue après le rejet accidentel dans l'océan...

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    En octobre 2018, le prix du pétrole ralentit

    Le mardi 20 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En octobre 2018, le prix du pétrole ralentit. Le prix du pétrole décélère En octobre 2018, la hausse du prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros est moins vive qu'en septembre (+4,3 % après +7,8 % en septembre), à 70,6 € en moyenne par baril de Brent. Le ralentissement est un peu plus marqué en dollars (+2,7 % après +8,8 %), l'euro s'étant déprécié au mois d'octobre. La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est établie à 81 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - octobre 2018

    Lire la suite

    Carburants en France: des grognes récurrentes contre la hausse des prix

    Le jeudi 15 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Paris: La grogne contre la hausse des prix à la pompe n'est pas un phénomène nouveau: ces 20 dernières années la France a vécu plusieurs vagues de protestations contre le pétrole cher.

    Lire la suite

    En septembre 2018, le prix du pétrole rebondit vivement

    Le dimanche 28 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2018, les prix du pétrole rebondissent nettement. Le prix du pétrole rebondit En septembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros rebondit vivement (+7,8 % après -1,2 % en août), à 67,7 € en moyenne par baril de Brent. La hausse de septembre est un peu plus marquée en dollars (+8,8 % après -2,3 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est fixé à 78,9 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - septembre 2018

    Lire la suite