Menu
A+ A A-

Forage contesté dans l'Arctique: la Norvège crée une zone de sécurité

prix du petrole norvègeoslo: La Norvège a annoncé vendredi avoir mis en place une zone de sécurité autour d'un secteur de l'Arctique dans lequel Greenpeace tente de s'opposer à une campagne de forages pétroliers.
L'ONG a dépêché cette semaine son bateau Esperanza en mer de Barents, à l'emplacement même où le groupe pétrolier norvégien Statoil prévoit de forer le puits le plus au nord jamais réalisé en Norvège, par 74° Nord.

Afin de déloger le navire qui se trouve, légalement, dans la zone économique exclusive (ZEE) norvégienne, Oslo a mis en place depuis jeudi une zone de sécurité dans un rayon de 500 mètres autour du point de forage prévu.

Les navires qui ne sont pas impliqués dans les activités pétrolières de l'opérateur n'ont pas accès à cette zone, a indiqué un porte-parole du ministère du Pétrole et de l'Énergie, Haakon Smith-Isaksen.

Greenpeace a toutefois remis en question la légalité de cette zone de sécurité, faisant valoir que sa mise en place aurait dû être précédée d'un préavis de 30 jours.

Nous avons l'intention de rester au moins jusqu'au 28 juin, date à laquelle un tel préavis expirerait, a déclaré à l'AFP un responsable de Greenpeace Truls Gulowsen.

Nous ne voyons aucune raison de déplacer l'Esperanza qui a autant le droit de se trouver à cet endroit qu'une plateforme de forage. On y est même arrivé les premiers, ce qui en droit international nous donne le droit de rester, a-t-il ajouté.

Pour l'ONG, le projet de forage du puits Appolo dans la zone de Hoop est trop proche de la limite de la banquise et de Bjoernoeya (l'île aux ours), un îlot situé à 175 km de là et qui accueille des espèces d'oiseaux rares et, parfois, des ours polaires.

Affrétée par Statoil, la plateforme de forage Transocean Spitsbergen est, elle aussi, sur zone. Elle attendait le rejet d'un appel de Greenpeace auprès du gouvernement avant d'entamer ses opérations, ce qui est intervenu vendredi après-midi.

Nous sommes prêts à démarrer les opérations de forage dès que tout sera en place, avait indiqué à la mi-journée un porte-parole de Statoil, Morten Eek.

Jeudi, la police norvégienne avait délogé les sept derniers des 15 militants de Greenpeace qui occupaient la plateforme depuis mardi.

phy-hh/cj

STATOIL

TRANSOCEAN







Commenter Forage contesté dans l'Arctique: la Norvège crée une zone de sécurité


    Le pétrole en Norvège

    -Voir toutes les nouvelles du pétrole en Norvège

    jeudi 05 septembre 2019

    Exxon Mobil vend ses actifs en Norvège pour $4 milliards

    Londres: Exxon Mobil a conclu la vente de ses activités pétrolières et gazières en Norvège pour un montant susceptible d'atteindre quatre milliards...

    vendredi 16 août 2019

    Norvège: la production de pétrole rebondit en juillet par ra…

    Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'Ouest, a nettement augmenté (+37%) en juillet par rapport à...

    jeudi 13 juin 2019

    Mer d'Oman: un pétrolier norvégien 'attaqué', trois explosio…

    Oslo: Le pétrolier Front Altair, propriété du groupe norvégien Frontline, a été "attaqué" jeudi matin entre les Emirats et l'Iran, trois explosions...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 16 septembre 2019 à 07:24

    Les cours du pétrole s'envolent après les attaques en Arabie

    Seoul, 16 septembre (reuters): Les cours du pétrole s'envolent lundi et la hausse du Brent a atteint en séance un niveau sans...

    lundi 16 septembre 2019 à 06:22

    Les cours du pétrole grimpent de 10% après les attaques en A…

    Hong kong: Les cours du pétrole ont grimpé de 10%, lundi matin en Asie, deux jours après les attaques contre des infrastructures...

    lundi 16 septembre 2019 à 00:43

    Attaques contre Aramco: Trump autorise l'utilisation des rés…

    Washington 16 septembre (reuters): Donald Trump a autorisé dimanche l'utilisation des réserves stratégiques américaines de pétrole après des attaques de drones qui...

    dimanche 15 septembre 2019 à 20:11

    Aramco: un mastodonte pétrolier derrière la prospérité de l…

    Ryad: Depuis la découverte du premier gisement de pétrole en Arabie saoudite en 1938, appelé "puits de la prospérité", le géant pétrolier...

    dimanche 15 septembre 2019 à 20:04

    Pétrole: Ryad tente de rassurer les marchés après l'attaque …

    Ryad: Aramco tente de rassurer les marchés après des attaques contre ses installations pétrolières en Arabie saoudite, dont un arrêt prolongé risque...

    dimanche 15 septembre 2019 à 17:10

    Ryad s'efforce de rétablir sa production de pétrole, attaque…

    Ryad: L'Arabie saoudite s'efforce dimanche de faire redémarrer ses installations pétrolières endommagées la veille par des attaques de drones, qui ont entraîné...

    dimanche 15 septembre 2019 à 15:02

    Pétrole: approvisionnement en question après une attaque en …

    Ryad: Une frappe de drones contre deux importantes installations pétrolières saoudiennes a sérieusement perturbé la production du royaume, et provoqué un regain...

    dimanche 15 septembre 2019 à 14:24

    La France condamne les attaques contre les installations pét…

    Paris: La France a condamné dimanche les attaques de drone menées samedi par les rebelles yéménites Houthis contre des installations pétrolières saoudiennes...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Dimanche 15 septembre 2019 Selon le ministre de l'Energie, le prince Abdoulaziz ben Salman, cité samedi par l'agence officielle SPA, 5,7 millions de barils par jour sont concernés par l'interruption partielle, soit près de la moitié de la production saoudienne, ou 5% du commerce quotidien mondial du pétrole.

    En février 2019, le prix du pétrole accélère

    Le mercredi 20 mars 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En février 2019, le prix du pétrole en euros augmente plus qu’en janvier (+8,3 % après +4,3 % en janvier). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent également (+4,0 % après +0,9 %) : en effet les prix des matières premières industrielles repartent nettement à la hausse (+8,2 % après −0,1 %). La hausse du prix du pétrole s’accentue En février 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+8,3 % après +4,3 %), à 56,4 € en moyenne par baril. La hausse est moins...

    Lire la suite

    En janvier 2019, le prix du pétrole se redresse

    Le lundi 25 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En janvier 2019, le prix du pétrole en euros se redresse (+4,3 % après -12 % en décembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se redressent également (+0,9 % après −2,3 %), à l’instar de ceux des matières alimentaires (+1,7 % après −2,1 %). Les prix des matières industrielles sont quasi stables (−0,1 % après −2,6 %). Le prix du pétrole se redresse En janvier 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros se redresse (+4,3 % après -12,0 %), à 52 € en moyenne par baril...

    Lire la suite

    Quel géant pétrolier génère le plus d'argent?

    Le mardi 12 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Alors que les super-majors du secteur pétrolier dépassaient les estimations avec des résultats solides pour le quatrième trimestre et l'année 2018, Shell a battu Exxon (pour la deuxième année consécutive), pour s’affirmer comme le plus important générateur de flux de trésorerie des compagnies pétrolières.

    Lire la suite