Menu
A+ A A-

Inde: sous pression, le gouvernement baisse le prix des carburants

prix du petrole new delhiNew delhi: Le gouvernement indien a baissé jeudi les taxes sur les carburants pour tenter d'apaiser la colère de la population.
Après une forte hausse ces derniers mois du fait d'un pétrole plus cher et d'une roupie au plus bas, le prix à la pompe pour l'essence et le diesel a été baissé de 2,50 roupies (0,029 euro) par litre.

Le ministre des Finances Arun Jaitley a indiqué que ce montant se décompose en 1,50 roupie de baisse de droits d'accise et 1 roupie de manque à gagner pour les distributeurs de carburants.

Il a aussi vivement encouragé les gouvernements de chaque Etat indien à baisser la TVA sur les carburants de 2,50 roupies supplémentaires, pour permettre aux consommateurs de bénéficier d'un rabais total de 5 roupies par litre.

Dans la capitale New Delhi, le litre d'essence coûtait jeudi environ 84 roupies (0,99 euro).

Les prix élevés des carburants ont durement frappé les budgets des familles de la classe moyenne dans tout le pays alors que New Delhi peine à contenir l'inflation.

En septembre, des milliers d'Indiens avaient manifesté à travers le pays contre la hausse des prix des carburants, à l'appel de l'opposition au gouvernement nationaliste hindou de Narendra Modi, qui a en ligne de mire les élections générales de 2019.

Des formations d'opposition emmenées par le parti du Congrès affronteront dans les urnes l'année prochaine le Bharatiya Janata Party (BJP) du Premier ministre Modi.

Un certain nombre d'élections dans plusieurs Etats indiens sont également prévues d'ici la fin de l'année.

La roupie indienne a atteint dernièrement des plus bas historiques face au dollar, sur fond de glissade persistante des monnaies émergentes. Elle valait jeudi 73,81 pour un dollar.

L'Inde importe deux tiers de son pétrole, libellé en dollars, pour répondre à ses gigantesques besoins énergétiques. La remontée des cours du brut, conjuguée à la faiblesse de sa monnaie, renchérit la facture pour l'Inde et déséquilibre un peu plus la balance de ses comptes courants.


(c) AFP

Commenter Inde: sous pression, le gouvernement baisse le prix des carburants


    Le pétrole en Inde

    Voir toutes les nouvelles du pétrole en Inde

    lundi 05 novembre 2018

    Sanctions américaines: Chine, Inde et Japon autorisés à ache…

    Washington: Les Etats-Unis ont autorisé huit pays, parmi lesquels la Chine, l'Inde, le Japon, la Corée du Sud et l'Italie, à continuer...

    mardi 02 octobre 2018

    L'alliance de l'énergie solaire menée par l'Inde va faire de…

    New delhi: Une coalition de pays producteurs d'énergie solaire, menée par l'Inde, "finira un jour par remplacer le cartel pétrolier de l'OPEP...

    lundi 10 septembre 2018

    Inde: manifestations contre les prix des carburants

    New delhi: Des milliers d'Indiens ont manifesté lundi à travers le pays contre la hausse des prix des carburants, à l'appel de...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 25 mars 2019 à 14:14

    Frets maritimes: les frets secs et les pétroliers sans direc…

    Londres: Les prix des transports de matières premières sèches et les taux des pétroliers ont évolué dans des directions différentes la semaine...

    lundi 25 mars 2019 à 13:41

    Les prix des carburants montent encore à l'exception du gazo…

    Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont continué d'augmenter la semaine dernière à l'exception du gazole, alors que le prix du pétrole...

    lundi 25 mars 2019 à 12:30

    Le pétrole creuse un peu ses pertes

    Londres: Les prix du pétrole reculaient encore un peu lundi en cours d'échanges européens après une baisse marquée en fin de semaine...

    lundi 25 mars 2019 à 05:48

    Le pétrole poursuit sa baisse en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole continuaient de reculer lundi en Asie, les craintes de ralentissement de la croissance prenant les devants sur...

    dimanche 24 mars 2019 à 06:47

    A Corpus Christi au Texas, le 'robinet' du pétrole américain…

    Corpus christi: Nouveaux oléoducs, allongement des terminaux, creusement sous la mer risqué pour l'environnement: pour satisfaire les ambitions exportatrices d'or noir des...

    vendredi 22 mars 2019 à 20:40

    Le pétrole chute à cause des inquiétudes sur la croissance e…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont chuté vendredi après que de mauvais indicateurs en Europe ont ravivé les craintes du...

    vendredi 22 mars 2019 à 16:12

    Le pétrole efface ses gains sur la semaine

    Londres: Les cours du pétrole effaçaient vendredi en cours d'échanges européens leurs gains de la semaine alors qu'un mauvais indicateur allemand a...

    vendredi 22 mars 2019 à 12:05

    Le pétrole recule, retour des craintes sur la croissance mon…

    Londres: Les prix du pétrole effaçaient vendredi en cours d'échanges européens leurs gains de la semaine en Europe alors qu'un mauvais indicateur...

    vendredi 22 mars 2019 à 04:55

    Le pétrole orienté à la baisse en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, vendredi en Asie, en raison de prises de bénéfice, mais aussi d'inquiétudes...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 25 mars 2019 Vers 15H00 GMT (16H00 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en mai valait 66,84 dollars à Londres, en baisse de 19 cents par rapport à la clôture de vendredi. A New York, le baril de WTI pour la même échéance cédait 44 cents à 58,60 dollars une heure après son ouverture.

    En février 2019, le prix du pétrole accélère

    Le mercredi 20 mars 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En février 2019, le prix du pétrole en euros augmente plus qu’en janvier (+8,3 % après +4,3 % en janvier). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent également (+4,0 % après +0,9 %) : en effet les prix des matières premières industrielles repartent nettement à la hausse (+8,2 % après −0,1 %). La hausse du prix du pétrole s’accentue En février 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+8,3 % après +4,3 %), à 56,4 € en moyenne par baril. La hausse est moins...

    Lire la suite

    En janvier 2019, le prix du pétrole se redresse

    Le lundi 25 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En janvier 2019, le prix du pétrole en euros se redresse (+4,3 % après -12 % en décembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se redressent également (+0,9 % après −2,3 %), à l’instar de ceux des matières alimentaires (+1,7 % après −2,1 %). Les prix des matières industrielles sont quasi stables (−0,1 % après −2,6 %). Le prix du pétrole se redresse En janvier 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros se redresse (+4,3 % après -12,0 %), à 52 € en moyenne par baril...

    Lire la suite

    Quel géant pétrolier génère le plus d'argent?

    Le mardi 12 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Alors que les super-majors du secteur pétrolier dépassaient les estimations avec des résultats solides pour le quatrième trimestre et l'année 2018, Shell a battu Exxon (pour la deuxième année consécutive), pour s’affirmer comme le plus important générateur de flux de trésorerie des compagnies pétrolières.

    Lire la suite