Menu
A+ A A-

Irak: nouvelles manifestations dans la ville pétrolière de Bassora

prix du petrole bassora (irak)Bassora (irak): Des milliers de manifestants ont de nouveau convergé jeudi devant le siège du gouvernorat de Bassora afin de déposer des bougies pour les sept manifestants tués depuis mardi dans cette ville pétrolière du sud irakien secouée par un mouvement de contestation.
De la fumée et des flammes s'échappaient du bâtiment jeudi soir, ont constaté des correspondants de l'AFP sans qu'il ne puisse être établi de manière claire si des cocktails molotov avaient été lancés comme les nuits précédentes où s'il s'agissait d'une reprise du feu de la veille.

Les forces de l'ordre, déployées massivement dans la zone, ont encadré les manifestants, mais aucun incident n'a été rapporté, selon des correspondants de l'AFP. Certains policiers et soldats ont également déposé des bougies en mémoire des manifestants tués.

Le complexe abritant le gouvernorat, encerclé de blocs de béton, est devenu pour les manifestants le symbole de la corruption et de l'incapacité de l'Etat à assurer les services de base dans cette région côtière pourtant riche en pétrole.

Durant les nuits précédentes, des manifestants ont jeté des cocktails Molotov et des bâtons incendiaires sur le bâtiment et les pompiers avaient semblé avoir éteint l'incendie jeudi dans la journée. Mais les flammes sont reparties jeudi soir et des annexes du siège des autorités provinciales ont été entièrement ravagées.

Jeudi à la mi-journée, alors que les manifestations ont jusqu'ici débuté dans l'après-midi pour se poursuivre jusque tard dans la nuit, les autorités à Bagdad ont annoncé un couvre-feu. Mais quelques minutes avant son entrée en vigueur, les autorités à Bassora ont refusé de l'imposer.

Au moins 22 personnes ont été tuées depuis le début le 8 juillet à Bassora de manifestations qui avaient ensuite gagné le sud de l'Irak.

Ce mouvement dénonce pêle-mêle les services publics déficients, la pénurie chronique d'électricité et d'eau, le chômage endémique, mais aussi l'impéritie de l'Etat et des hommes politiques.

Mardi et mercredi, sept manifestants ont été tués près du siège du gouvernorat de Bassora.

Les défenseurs des droits de l'homme ont accusé les forces de l'ordre pour ces décès, tandis que les autorités pointent du doigt des "vandales" infiltrés parmi les manifestants et assurent avoir ordonné aux troupes de ne pas tirer à balles réelles.

"Les gens manifestent et le gouvernement s'en fiche, il les traite de vandales. Personne n'est un vandale, les gens en ont marre, alors ils lancent des pierres et ils brûlent des pneus, parce que personne ne leur répond", s'emporte Ali Saad, 25 ans, rencontré par l'AFPTV aux abords du bâtiment où les rues sont encore jonchées de débris.

Pour Ahmed Kazem, "l'Etat doit répondre aux demandes des manifestants pour que la situation ne dégénère pas". Ce qu'il faut, énumère cet Irakien de 42 ans, ce sont "des services publics, de l'eau, de l'électricité, des emplois", dans la région la plus riche en hydrocarbures d'Irak et pourtant l'une des moins bien dotées en infrastructures.


(c) AFP

Commenter Irak: nouvelles manifestations dans la ville pétrolière de Bassora


    Le pétrole en Irak

    Voir toutes les nouvelles du pétrole en Irak

    vendredi 21 décembre 2018

    Le géant pétrolier Total condamné à Paris à 500.000 euros d…

    Paris: Le géant pétrolier Total été condamné vendredi à Paris à 500.000 euros d'amende pour "corruption d'agent public étranger" en marge de...

    vendredi 16 novembre 2018

    Bagdad et les Kurdes vont reprendre l'exportation en Turquie…

    Kirkouk (irak): Le gouvernement fédéral et le Kurdistan irakiens se sont mis d'accord pour reprendre l'exportation vers la Turquie du pétrole de...

    jeudi 01 novembre 2018

    Irak: 8,55 milliards de dollars de recettes pétrolières, pre…

    Bagdad: Les recettes pétrolières de l'Irak ont atteint en octobre 8,55 milliards de dollars (7,52 milliards d'euros), soit presque le double par...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 20 février 2019 à 21:40

    Le pétrole grimpe avec la perspective d'une baisse de l'offr…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont atteint un nouveau plus haut en trois mois mercredi au moment où l'offre mondiale...

    mercredi 20 février 2019 à 15:40

    TransCanada relance Keystone

    Oléoduc: TransCanada a redémarré une section de son oléoduc Keystone qui avait été fermée après une fuite d'environ 43 barils de brut...

    mercredi 20 février 2019 à 12:24

    Le pétrole recule, le risque d'une demande affaiblie persist…

    Londres: Les prix du pétrole reculaient mercredi en cours d'échanges européens mais restaient à des niveaux élevés alors que l'affaiblissement de l'économie...

    mercredi 20 février 2019 à 04:38

    Le pétrole en légère hausse en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés en légère hausse, mercredi en Asie, mais les gains étaient limités par les inquiétudes persistantes...

    mardi 19 février 2019 à 21:50

    Le pétrole finit en ordre dispersé, entre baisse de l'offre …

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont divergé mardi à la réouverture du marché américain après un week-end prolongé, tout en...

    mardi 19 février 2019 à 15:41

    Les prix des carburants au plus haut depuis deux mois en Fra…

    Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont continué d'augmenter dans leur ensemble la semaine dernière, dans le sillage des...

    mardi 19 février 2019 à 12:12

    Le pétrole diverge après des plus hauts en trois mois

    Londres: Les prix du pétrole divergeaient mardi en cours d'échanges européens, mais restaient proches de leurs plus hauts depuis trois mois atteints...

    mardi 19 février 2019 à 04:28

    Le pétrole en ordre dispersé en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole divergeaient mardi en Asie alors que les investisseurs marquent une pause après les récentes hausse et un...

    lundi 18 février 2019 à 17:22

    Frets maritimes: les frets secs rebondissent, les pétroliers…

    Londres: Les prix des transports de matières premières sèches ont remonté la semaine dernière, tandis que les taux des pétroliers de produits...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mardi 19 février 2019 Le prix du pétrole Brent devrait se négocier entre 50 et 70 dollars le baril d'ici 2024, avec des prix "ancrés" autour de 60 dollars, selon un nouveau rapport de la Banque américaine Merrill Lynch..

    Quel géant pétrolier génère le plus d'argent?

    Le mardi 12 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Alors que les super-majors du secteur pétrolier dépassaient les estimations avec des résultats solides pour le quatrième trimestre et l'année 2018, Shell a battu Exxon (pour la deuxième année consécutive), pour s’affirmer comme le plus important générateur de flux de trésorerie des compagnies pétrolières.

    Lire la suite

    Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - Année 2018

    Le mardi 29 janvier 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2018.

    Lire la suite

    En décembre 2018, le prix du pétrole chute de nouveau

    Le jeudi 24 janvier 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En décembre 2018, le prix du pétrole en euros chute de nouveau (−12,0 % après -19,3 % en novembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se replient (−2,3 % après +0,0 %), à l’instar de ceux des matières industrielles (−2,6 % après −0,5 %) et des matières alimentaires (−2,1 % après +0,6 %). Le prix du pétrole diminue En décembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit sa chute (−12,0 % après -19,3 %), à 50,1 € en moyenne par baril. La baisse est...

    Lire la suite