Menu
RSS
A+ A A-

PetroChina quadruple ses bénéfices au 3T, Sinopec gagne 13%

prix du petrole shanghaiShanghai: Le géant chinois de l'énergie PetroChina a vu son bénéfice net s'envoler au troisième trimestre, tandis que celui de son compatriote Sinopec, mastodonte du raffinage, progressait nettement, grâce à un renchérissement des cours du brut et à une demande robuste.
PetroChina, entité cotée du géant pétrolier étatique CNPC et premier producteur de brut de Chine, a vu son bénéfice net bondir de 290% en glissement annuel sur la période juillet-septembre, à 4,69 milliards de yuans (608 millions d'euros), selon un communiqué lundi soir.

Après avoir vu son bénéfice net plonger de 80% l'an dernier, plombé par la faiblesse des cours du baril, le groupe profite désormais du vigoureux rebond des prix.

"Les cours internationaux ont fluctué dans une large fourchette mais le cours moyen a grimpé fortement par rapport au même trimestre l'an passé", s'est félicité PetroChina dans le communiqué transmis à la Bourse de Hong Kong, où il est coté.

Son chiffre d'affaires trimestriel a bondi de 17%, à 482 milliards de yuans (62 milliards d'euros).

Certes, sa production de pétrole sur les neuf premiers mois de l'année a baissé de 5,2% sur un an, à 660 millions de barils, mais dans le même temps, son offre de gaz naturel gonflait de 4,5% --dans un marché où le cours du gaz grimpait de façon marquée et sur fond de demande chinoise robuste.

De son côté, l'autre grand groupe étatique chinois du secteur, Sinopec, mastodonte mondial du raffinage, a fait état mardi d'un bond de 13% sur un an de son bénéfice net au troisième trimestre, à 11,49 milliards de yuans (1,5 milliard d'euros).

Dans un communiqué, Sinopec s'est félicité de "résultats exceptionnels", les attribuant à la résistance de la croissance économique de la Chine, qui a dopé la consommation de produits pétroliers raffinés (+6,6% sur les neuf premiers mois de 2017) et la demande de gaz naturel (+16%).

L'entreprise a par ailleurs également profité de la nette remontée du cours de baril, en hausse de 11% en moyenne sur l'ensemble du troisième trimestre par rapport à la même période de 2016, selon Sinopec.

La bonne santé de ses activités de raffinage, en dépit d'une concurrence féroce, a largement compensé des dépréciations et des difficultés dans la production et l'exploration, où il enregistre de lourdes pertes opérationnelles en raison de champs pétrolifères âgés coûteux à exploiter.

De quoi inciter le groupe à se concentrer désormais sur le gaz naturel: sur les neuf premiers mois de l'année, Sinopec a gonflé sa production de gaz de 21% sur un an, tandis que sa production de pétrole brut reculait de 4% à quelque 220 millions de barils.


(c) AFP

Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 17 juillet 2018 à 23:06

Une Bourse américaine lance un contrat sur le pétrole basé à…

New York: La plateforme boursière américaine Intercontinental Exchange (ICE) a annoncé mardi le lancement d'un nouveau contrat à terme sur le pétrole...

mardi 17 juillet 2018 à 22:00

Libye: arrêt des exportations depuis un terminal pétrolier

Tripoli: La Compagnie nationale libyenne de pétrole (NOC) a annoncé mardi l'arrêt des exportations de brut depuis le terminal de Zaouia en...

mardi 17 juillet 2018 à 21:47

Les cours du pétrole remontent au lendemain d'un plongeon

NYC/Cours de clôture: Les prix du pétrole ont légèrement rebondi mardi après un plongeon de plus de 4% la veille, alors que...

mardi 17 juillet 2018 à 16:29

Les cours du pétrole divergent, prévision de baisse des stoc…

Londres: Les prix du pétrole divergeaient mardi en cours d'échanges européens après leurs pertes de la veille, alors que les analystes estimaient...

mardi 17 juillet 2018 à 12:37

Le pétrole en baisse, vers une nouvelle augmentation de la p…

Londres: Les prix du pétrole reculaient légèrement mardi en cours d'échanges européens après leurs pertes de la veille, alors que les Etats-Unis...

mardi 17 juillet 2018 à 05:12

Le pétrole rebondit en Asie

Singapour: Les cours du pétrole rebondissaient mardi sous l'effet d'achats à bon compte après avoir plongé à des plus bas de trois...

lundi 16 juillet 2018 à 22:15

Le pétrole chute, les craintes liées à la production s'estom…

NYC/Cours de clôture: Les prix du pétrole ont fortement baissé lundi alors que les craintes liées à une potentielle insuffisance de l'offre...

lundi 16 juillet 2018 à 18:56

Poutine tend la main à Trump dans le domaine du pétrole et d…

Helsinki: Le président russe, Vladimir Poutine, a tendu la main à son homologue américain, Donald Trump, dans le domaine du pétrole et...

lundi 16 juillet 2018 à 12:30

Le pétrole recule dans un marché incertain

Londres: Les prix du pétrole reculaient lundi en cours d'échanges européens dans un marché volatil, alors que les sanctions américaines contre l'Iran...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En avril 2018, le prix du pétrole accélère vivement

Le jeudi 24 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En avril 2018, le prix du pétrole en euros accélère vivement (+9,8 % après +1,4 % en mars). Les prix en euros des autres matières premières importées rebondissent légèrement (+0,3 % après −1,4 %). Le prix du pétrole accélère En avril 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère fortement (+9,8 % après +1,4 % en février), à 59 € en moyenne par baril, sous l'effet d'une demande vigoureuse et de tensions géopolitiques. La hausse d'avril est un peu moins marquée en dollars (+9,0 % après +1,3...

Lire la suite

En mars 2018, le prix du pétrole augmente un peu

Le jeudi 10 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mars 2018, le prix du pétrole en euros augmente modérément (+1,4 % après −6,6 % en février). Les prix en euros des autres matières premières importées se replient (−1,4 % après +0,3 %). Le prix du pétrole augmente modérément En mars 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente un peu (+1,4 % après −6,6 % en février), à 54 € en moyenne par baril. La hausse de mars est à peine moins marquée en dollars (+1,3 % après −5,4 %). Cours du pétrole mars 2018 (Brent)

Lire la suite

Perspectives du prix du pétrole

Le mardi 24 avril 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Le graphique montre les prix du pétrole brut (Brent et WTI) auxquels les acheteurs et les vendeurs du New York Mercantile Exchange ont convenu d'acheter ou de vendre du pétrole à un moment donné dans le futur. Ce sont les soi-disant contrats à terme et reflètent les attentes des participants au marché.

Lire la suite