Menu
A+ A A-

L'Inde va continuer à acheter du brut iranien, malgré l'embargo UE

prix-du-petrole New Delhi New Delhi : L'Inde va continuer à acheter du pétrole iranien, a déclaré mercredi le ministre de l'Energie S.Jaipal Reddy, expliquant que son pays n'était pas lié à l'embargo imposé par l'Union européenne.

"En tant que membre des Nations unies, nous sommes obligés de respecter ses sanctions. Mais des sanctions imposées par des blocs de pays, même de grands pays, nous pouvons nous en affranchir", a déclaré le ministre à des journalistes à New Delhi.

"A l'heure actuelle, nos approvisionnements (en provenance de l'Iran) continuent", a ajouté M. Reddy.

Face à la pression des Etats-Unis, New Delhi examine toutefois dans quelle monnaie il va régler ses achats de pétrole iranien, les cours de l'or noir étant libellés en dollars, a fait remarquer le ministre.

Selon des responsables indiens, le pays pourrait payer une partie de son pétrole en roupies, que l'Iran utilisera ensuite pour régler la facture de ses importations de produits indiens.

L'Iran fournit 12% de la consommation indienne de pétrole pour un coût annuel moyen de près de 10 milliards de dollars, ce qui en fait le deuxième fournisseur du pays après l'Arabie saoudite.

Les Occidentaux ont accrû ces derniers jours la pression sur l'Iran qu'ils soupçonnent de vouloir se doter de l'arme atomique sous le couvert de son programme nucléaire.

Les pays de l'UE ont ainsi décidé lundi d'imposer un embargo pétrolier graduel sans précédent contre l'Iran, et de sanctionner sa banque centrale afin d'assécher le financement de son programme nucléaire controversé.

L'Iran a qualifié cette mesure d'"injuste", tout en affirmant qu'elle était vouée à l'échec.

Téhéran vend environ 20% de son pétrole aux pays de l'UE, notamment à l'Italie, l'Espagne et la Grèce. Mais l'essentiel (65%) des ventes de pétrole iraniennes est réalisé en Asie, notamment en Chine, au Japon, ou en Inde.

"Le gouvernement indien a clairement indiqué qu'il n'avait pas l'intention de demander aux raffineurs locaux de réduire leurs achats de pétrole iranien" et qu'il pourrait lui-même accroître ses achats, a confié Greg Priddy d'Eurasiagroup.

L'Inde, dont l'économie est en plein boom à l'image des autres grands pays émergents, importe environ 4/5e de sa consommation d'or noir.

tt



(AWP / 25.01.2012 13h16)


Commenter L'Inde va continuer à acheter du brut iranien, malgré l'embargo UE


    Le pétrole en Iran

    -Voir toutes les nouvelles du pétrole en Iran

    vendredi 01 mai 2020

    L'Iran réfute les accusations US d'aide au secteur pétrolier…

    Téhéran: L'Iran a rejeté vendredi des déclarations américaines selon lesquelles Téhéran aiderait le Venezuela à reconstruire son industrie pétrolière, affirmant que Washington...

    lundi 11 novembre 2019

    L'Iran relativise la découverte pétrolière annoncée dimanche

    Téhéran: Le ministre du pétrole iranien Bijan Namdar Zanganeh a relativisé lundi la découverte d'un nouveau gisement de pétrole annoncée la veille...

    dimanche 10 novembre 2019

    L'Iran en récession annonce une découverte pétrolière géante

    Téhéran: "Un petit cadeau du gouvernement au peuple": le président iranien Hassan Rohani a annoncé dimanche la découverte d'un gisement pétrolier susceptible...

    Le pétrole en Inde

    Voir toutes les nouvelles du pétrole en Inde

    mercredi 05 février 2020

    La Russie et l'Inde se rapprochent sur le terrain du pétrole

    Moscou: Rosneft avance dans son offensive de charme en Inde: le premier groupe pétrolier russe a annoncé mercredi de nouvelles livraisons de...

    lundi 12 août 2019

    L'indien Reliance vend 20% de sa division raffinerie au saou…

    Bombay: Le patron du conglomérat indien Reliance a annoncé lundi qu'il avait accepté de vendre 20% de ses opérations de raffinage et...

    mardi 06 août 2019

    BP et Reliance s'allient dans les stations-service en Inde

    Londres: Le groupe pétrolier britannique BP et le conglomérat indien Reliance Industries ont annoncé mardi la création d'une coentreprise afin de déployer...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 06 juillet 2020 à 21:23

    Le pétrole commence la semaine sans grand changement

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont terminé près de l'équilibre lundi, entre la maîtrise de l'offre des membres de l'Organisation...

    lundi 06 juillet 2020 à 14:30

    ⛽️ Les prix des carburants initient une faible baisse

    Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service en France étaient en légère baisse la semaine dernière, selon les données officielles diffusées ce jour. Pour sa...

    lundi 06 juillet 2020 à 12:01

    Le pétrole commence la semaine en petite hausse

    Londres: Les prix du pétrole entamaient la semaine en légère hausse lundi, portés par la maîtrise de l'offre des membres de l'Opep+...

    vendredi 03 juillet 2020 à 23:44

    Venezuela: les plateformes pétrolières paralysées faute de p…

    Caracas: Les plateformes pétrolières du Venezuela sont complètement paralysées, faute de pouvoir écouler leur brut, notamment à cause des sanctions américaines et...

    jeudi 02 juillet 2020 à 11:51

    Le pétrole progresse au lendemain de la chute des stocks amé…

    Londres: Les prix du pétrole progressaient jeudi, portés par la forte baisse des stocks de brut aux Etats-Unis annoncée mercredi par l'EIA...

    jeudi 02 juillet 2020 à 08:16

    'Peak oil'? Le secteur pétrolier se demande si le déclin est…

    Paris: La chute des cours du pétrole avec la crise du Covid-19 oblige les entreprises du secteur à revoir la valeur de...

    mercredi 01 juillet 2020 à 21:32

    Le pétrole en hausse après la chute des stocks américains de…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont progressé mercredi, aidés par la baisse massive et bien plus importante que prévu des...

    mercredi 01 juillet 2020 à 19:34

    USA: les réserves de pétrole brut baissent bien plus que pré…

    New York: Les réserves de pétrole brut aux Etats-Unis ont reculé de 7,2 millions de barils la semaine dernière, dépassant largement les...

    mercredi 01 juillet 2020 à 15:41

    Pétrole: les exportations irakiennes au plus bas depuis des …

    Bagdad: L'Irak a exporté moins de 85 millions de barils de pétrole en juin, un plus bas depuis des années pour se...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 2 juillet 2020 Le panier de référence de l’Opep (ORB), constitué des cours de référence de 13 pétroles bruts, a augmenté significativement mercredi 1 juillet pour atteindre 42,66 dollars.
    Il est constitué des bruts suivants: Saharan Blend (Algérie), Girassol (Angola), Arab Light (Arabie saoudite), Djeno (Congo), Murban (Emirats arabe unis), Rabi Light (Gabon), Zafiro (Guinée), Basra Light (Irak), Iran Heavy (Iran), Kuwait Export (Koweït), Es Sider (Libye), Bonny Light (Nigeria) et le Merey (Venezuela).

    'Peak oil'? Le secteur pétrolier se demande si le déclin est irréversible

    Le jeudi 02 juillet 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Paris: La chute des cours du pétrole avec la crise du Covid-19 oblige les entreprises du secteur à revoir la valeur de leur actifs, alors que chefs d'entreprises et experts se demandent désormais si la demande n'a pas entamé un déclin irréversible.

    Lire la suite

    Cours du pétrole: le pire est-il passé?

    Le mercredi 20 mai 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Londres: Le pire est-il passé pour le marché pétrolier? Les cours s'étaient effondrés en mars et avril, la pandémie de coronavirus minant la demande d'or noir alors que l'offre surabondante faisait presque déborder les réserves à travers la planète.

    Lire la suite

    Le prix du pétrole peut-il rester bas pour longtemps ?

    Le jeudi 30 avril 2020 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du pétrole a beaucoup reculé à cause du coronavirus, alors que les efforts des producteurs pour stabiliser le marché sont restés vains. Le cours du pétrole peut-il rester bas longtemps ?

    Lire la suite