Menu
A+ A A-

"Gilets jaunes": toujours des blocages mercredi, les stations peu à peu réapprovisionnées

prix du petrole rennesRennes: Au lendemain des annonces du gouvernement, des "gilets jaunes" poursuivent mercredi leurs actions, ciblant toujours des dépôts pétroliers, routes et zones commerciales, mais les stations-service en pénurie de carburants ces derniers jours sont en cours de réapprovisionnement.

Des dépôts pétroliers toujours bloqués


Aucun camion-citerne ne pouvait quitter mercredi le dépôt pétrolier du Mans, bloqué depuis dimanche soir. Des "gilets jaunes", d'une "quinzaine à 200" selon les heures, se "relaient" sur le barrage, a indiqué à l'AFP un employé de l'entreprise.

Le dépôt de La Mède (Bouches-du-Rhône), touché par un mouvement social depuis fin novembre, était bloqué mercredi, selon l'entreprise Total, tout comme celui de Grand-Puits (Seine-et-Marne).

En revanche, les entrepreneurs indépendants de travaux publics ont cessé leur action devant les dépôts pétroliers de Lorient (Morbihan) et Brest (Finistère).

En Loire-Atlantique, des barrages filtrants persistent près de la raffinerie Total de Donges et du port de Saint-Nazaire, selon la préfecture. Les "gilets jaunes" mènent également une opération de barrage filtrant devant la raffinerie du Midi à Dijon, selon un journaliste de l'AFP.

La France compte environ 200 dépôts pétroliers, dont 50 majeurs selon Total.

Stations-service à sec


Suite à ces blocages, des pénuries de carburants affectent toujours certaines régions, principalement la Bretagne, la Normandie, les Pays de la Loire et le sud-est (Gard, Var, Hérault, Alpes-Maritimes).

Le pétrolier Total, qui possède 2.100 stations-service en France, sur les 11.000 existantes, en comptabilisait 145 en rupture totale dans la matinée, un chiffre "à peu près stable" ces deux derniers jours. Fonctionnant à partir des contributions d'automobilistes, l'application Essence&co recensait elle plus de 600 stations touchées en milieu de matinée, dont 250 en rupture totale.

Une dizaine de stations sont à sec ou en difficulté autour de Lyon, en raison d'"une surconsommation ponctuelle", a indiqué la préfecture. De même, sur les 130 stations-service du Calvados, une dizaine n'ont plus du tout de carburant, principalement pour les mêmes raisons.

"Halte aux approvisionnements de précaution!", a aussi averti la préfecture de la Sarthe dans un communiqué, appelant les automobilistes au "civisme".

Mais après le déblocage du dépôt de Lorient, "la situation va se résorber progressivement", a assuré la préfecture du Morbihan, alors que le Finistère mettait fin aux mesures de restriction d'achat de carburant mises en place mardi.

En Seine maritime, le nombre de stations en rupture était aussi en diminution.

Routes et zones commerciales toujours affectées


Sur le réseau autoroutier, les manifestations entraînaient toujours de "fortes perturbations localement", selon Vinci.

L'opérateur faisait état mercredi matin de plusieurs manifestations et barrages, notamment sur l'A9 dans l'Hérault, au niveau des péages de Frontignan, Saint-Jean-de-Védas ou Lunel, sur l'A54 dans le Gard, sur l'A50 aux péages de la Ciotat (Bouches-du-Rhône) ou Bandol (Var).

A Narbonne, des "gilets jaunes" affichaient leur détermination, à continuer, comme Fabienne, 46 ans, qui qualifie les mesures annoncées de "poudre aux yeux".

Plusieurs entrées de l'A7 étaient aussi inaccessibles dans le Vaucluse, notamment à Orange ou Bollène.

Des manifestants étaient rassemblés autour des accès menant à une vingtaine d'autoroutes, menant parfois des opérations de filtrage.

Dans le Tarn et en Dordogne, des entreprises de BTP se sont jointes au mouvement des "gilets jaunes" pour protester contre la fin programmée du gazole non routier (GNR), qui les mettrait en péril.

Des "gilets jaunes" ont également poursuivi les blocages de poids-lourds sur les routes, laissant souvent passer les voitures de particuliers comme dans le Gard ou dans le Lot. Un peu partout en France, des manifestants continuent aussi d'investir des ronds-points et des zones commerciales.

Appels à manifester samedi


Sur les réseaux sociaux, les manifestants de nombreuses régions appellent mercredi à se mobiliser une nouvelle fois ce samedi.

"Nous, on ne montera pas à Paris. On a un mouvement à Magny, qui reste conséquent", assure Pierre-Gaël Laveder, 43 ans, l'un des communicants désignés par un groupe de "gilets jaunes" présents sur l'échangeur de Magny (Saône-et-Loire).

"La semaine on est 200" mais "le samedi, quand on est 2.000, on voit des gens de plus en plus virulents (...) La rage, elle augmente", dit-il.

Par ailleurs, des dizaines de lycées restaient bloqués mercredi, en particulier dans les académies de Marseille, Créteil ou Lyon. Un lycéen a été blessé à Orléans par un tir de lanceur de balle de défense.

En dehors des "gilets jaunes", des manifestations d'agriculteurs sont à prévoir la semaine prochaine à l'appel de la FNSEA, alors que la CGT et FO ont appelé les routiers à la grève à partir de dimanche.


(c) AFP

Commenter "Gilets jaunes": toujours des blocages mercredi, les stations peu à peu réapprovisionnées


    Les prix des carburants

    ⛽️ Les prix des carburants continuent de baisser

    lundi 26 septembre 2022

    Paris: Les prix des carburants Français continuaient de baisser la semaine passée, en particulier le diesel. Cette chute s'explique principalement par la réduction mise en place par le gouvernement le 1er septembre dernier. La réduction est dorénavant de 30 centimes par litre sur l'ensemble du territoire jusqu'au 1er novembre avant de...

    ⛽️ Les prix des carburants poursuivent leur baisse, le gazole sous les 1.70 €

    lundi 19 septembre 2022

    Paris: Les prix des carburants routiers Français poursuivaient leur baisse la semaine passée, en particulier le diesel. Cette chute s'explique par la réduction mise en place par le gouvernement le 1er septembre dernier. La réduction est dorénavant de 30 centimes par litre sur l'ensemble du territoire jusqu'au 1er novembre avant de...

      Toute l'actualité des prix du carburant dans le monde

    Le pétrole en France

    lundi 26 septembre 2022

    ⛽️ Les prix des carburants continuent de baisser

    Paris: Les prix des carburants Français continuaient de baisser la semaine passée, en particulier le diesel. Cette chute s'explique principalement par la réduction mise en...

    mercredi 21 septembre 2022

    La 'contribution' de l'UE devrait coûter 1 milliard d'euros …

    Paris: Le projet européen de "contribution de solidarité" sur les bénéfices des entreprises de combustibles fossiles devrait coûter plus d'un milliard d'euros...

    mercredi 21 septembre 2022

    TotalEnergies reconnaît une ruée et des pénuries dans ses st…

    Paris: La remise à la pompe appliquée depuis le 1er septembre par TotalEnergies a entraîné une ruée des clients particuliers dans ses...

      Toutes les nouvelles du pétrole en France

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 28 septembre 2022 à 21:10

    Le pétrole monte encore, aidé par le dollar et une surprise …

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont poursuivi leur rebond mercredi, soutenus par un repli du dollar, la fermeture d'installations dans...

    mercredi 28 septembre 2022 à 18:35

    Le pétrole grimpe avec les tensions sur l'offre, le gaz bond…

    Londres:  Les prix du pétrole grimpaient à nouveau mercredi, après leur rebond de la veille, les inquiétudes sur l'insuffisance de l'offre et...

    mercredi 28 septembre 2022 à 17:17

    🛢️USA: baisse inattendue des stocks de pétrole, les exportat…

    NYC / Stocks aux USA: Les réserves commerciales de pétrole brut ont légèrement diminué la semaine dernière aux Etats-Unis, selon des chiffres...

    mercredi 28 septembre 2022 à 15:43

    TotalEnergies investit dans les renouvelables et gratifie se…

    Paris: Devant "l'évolution des marchés du pétrole, du gaz et de l'électricité", le géant des hydrocarbures TotalEnergies a annoncé mercredi verser à...

    mercredi 28 septembre 2022 à 14:05

    Les prix du pétrole rebondiront-ils au-dessus de 100$ avant …

    Paris: Le ralentissement des économies et la hausse des taux d'intérêt devraient éloigner les investisseurs et les traders des actifs à risque...

    mercredi 28 septembre 2022 à 12:25

    Le pétrole stable, le gaz bondit toujours

    Londres: Les prix du pétrole se stabilisaient mercredi, après leur rebond de la veille, les craintes de récession compensant les inquiétudes sur...

    mercredi 28 septembre 2022 à 11:50

    Le pétrole repart à la baisse

    Londres: Les prix du pétrole repartaient à la baisse après avoir pris plus de 2% la veille au soir, le WTI ayant...

    mardi 27 septembre 2022 à 21:59

    Le pétrole rebondit grâce à des incidents sur les gazoducs N…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont rebondi mardi, portés par la nouvelle de fuites sur les deux gazoducs européens Nord...

    mardi 27 septembre 2022 à 16:45

    La Russie suggère à l'OPEP+ de réduire sa production de pétr…

    Moscou:  La Russie est susceptible de proposer que l'OPEP+ réduise sa production de pétrole d'environ 1 million de barils par jour lors...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    En août 2022, le prix du pétrole baisse de nouveau

    Le vendredi 23 septembre 2022 - Analyses des prix du pétrole

    En août 2022, le prix du pétrole en euros recule pour le deuxième mois consécutif (‑9,6 % après ‑4,8 % en juillet). Le prix du pétrole diminue de nouveau En août 2022, le prix en dollars du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) baisse nettement de nouveau (‑10,1 % après ‑8,3 % en juillet), s'établissant en moyenne à 100,6 dollars.En euros, le prix du baril diminue également (‑9,6 % après ‑4,8 %), s’établissant en moyenne à 99,4 €, du fait de la forte dépréciation de l'euro vis-à-vis du dollar en août. Cours du pétrole Brent - Août 2022

    Lire la suite

    📊 Qui sont les plus grands producteurs de pétrole ? 

    Le mercredi 14 septembre 2022 - Analyses des prix du pétrole

    Dans le secteur économique, le pétrole constitue la matière première incontournable puisqu’il assure le bon fonctionnement de l’agriculture, des transports, des industries et bien d’autres. C’est pour cette raison qu’il est très échangé partout dans le monde avec ses dérivés tels que l’essence, le gazole, le fioul… Les principaux pays producteurs de pétrole proviennent généralement du Moyen-Orient et de l’Amérique du nord. Découvrez ci-dessous le classement mondial des plus grands producteurs de pétrole, basé sur les dernières données statistiques de BP en 2022, l’une des plus grandes compagnies pétrolières au monde.

    Lire la suite

    📊 Historique des prix du pétrole

    Le vendredi 17 juin 2022 - Analyses des prix du pétrole

    Dans le cadre de l'invasion de l'Ukraine par la Russie le prix du pétrole, corrigé de l'inflation, a atteint son plus haut niveau depuis sept ans. La Russie est l'un des plus grands producteurs de pétrole brut au monde, et de nombreux pays ont annoncé une interdiction des importations de pétrole russe dans le cadre de la guerre. Cela a entraîné des incertitudes en matière d'approvisionnement et, par conséquent, une hausse des prix. Comment la hausse des prix se compare-t-elle aux événements politiques et économiques précédents ? Examinons les prix historiques...

    Lire la suite