Menu
A+ A A-

"Gilets jaunes": les blocages se poursuivent lundi, pénurie d'essence en Bretagne

prix du petrole rennesRennes: Dépôts pétroliers, routes: initiés par les "gilets jaunes", des blocages se poursuivaient un peu partout en France lundi, provoquant même des pénuries de carburant en Bretagne et des kilomètres de bouchons à la frontière espagnole.
Un mouvement de fronde a saisi aussi les lycées contre les réformes de l'Education nationale.

De nombreuses stations-services du Finistère, des Côtes d'Armor et du Morbihan étaient en rupture totale ou partielle de carburant lundi. Dimanche soir, le préfet du Finistère Pascal Lelarge a dû prendre des mesures de restriction de consommation "afin de garantir l'accès au carburant au plus grand nombre".

Ainsi, le montant maximal de carburant vendu par jour et par véhicule est limité à 30 euros pour les véhicules légers de moins de 3,5 tonnes, et 200 euros pour les poids lourds.

Après 40 minutes d'attente à Plougastel, Gaëlle Mevel, étudiante de 25 ans, a pu "mettre 20 euros d'essence" dans sa voiture. "C'est pénible, mais ce n'est pas grave", a-t-elle jugé, assurant "comprendre" les manifestants.

Dans le Morbihan, les pénuries sont dues "à une surconsommation irrationnelle de carburant", alors que "l'approvisionnement des stations services est régulier", a indiqué sur Twitter la préfecture, appelant à n'utiliser les pompes "qu'en cas de réel besoin" et à éviter les "réserves de précaution".

Le dépôt pétrolier de Lorient (Morbihan) est bloqué depuis près d'une semaine par des indépendants du secteur des travaux publics, qui dénoncent la fin, au 1er janvier, du gazole non routier (GNR) détaxé pour les entreprises du secteur. Ils ont été rejoints par des "gilets jaunes".

A Brest, les manifestants des travaux publics ont revêtu des gilets oranges pour se différencier des "gilets jaunes" et bloquent le dépôt du port depuis mercredi. Plus aucun camion ne rentre ni ne sort depuis vendredi.

Les dépôts pétroliers du Mans (Sarthe), du Grand-Quevilly (Seine-Maritime) étaient également bloqués, ainsi que celui du port de Fos-sur-Mer (Bouches-du-Rhône). Ce dernier blocage était critiqué jusqu'au sein du mouvement des "gilets jaunes". "L'opération est pilotée en dehors de nous", a déclaré à l'AFP Chantal, une des coordinatrices du mouvement en région Alpes-Côte-d'Azur qui regrette de manière plus générale "la récupération" de la protestation par des "éléments radicalisés".

Les blocages des dépôts pétroliers de La Rochelle (Charente-Maritime) et de Donges (Loire-Atlantique) ont eux été levés lundi matin après l'intervention des forces de l'ordre.

"Sur une poudrière"


Sur les routes, on comptait également des barrages filtrants dans les Bouches-du-Rhône et le Vaucluse, sur l'autoroute A7. De grosses difficultés de circulation étaient également signalées sur l'A9 dans l'Hérault et autour de Nîmes (Gard) en raison de blocages sur l'A54 au niveau du péage d'Arles.

A la frontière franco-espagnole, les actions des "gilets jaunes" ont provoqué au moins 19 kilomètres de bouchon près de La Jonquera, selon le service catalan de gestion du trafic routier. Entre 3.000 et 4.000 camions étaient bloqués lundi dans la région, a précisé le gouvernement catalan.

Des gilets jaunes ciblaient toujours des lieux symboliques, comme à Bergerac (Dordogne), où une quarantaine d'agriculteurs ont déversé du fumier devant le centre des finances publiques. A Rennes, une quinzaine de "gilets jaunes" campaient eux devant le centre des impôts, équipés de canapés, braséro et palettes, derrière un mur de pneus surmonté de pancartes.

Dans la Sarthe, 7 mairies ont été taguées durant la nuit "avec des messages anti-gouvernement", selon la préfecture.

Par ailleurs, plus d'une centaine de lycées étaient bloqués, partiellement ou totalement, lundi matin en France par un mouvement de protestation contre les réformes dans l'Éducation et en soutien parfois aux "gilets jaunes", selon le ministère de l'Éducation.

A Lyon, des poubelles ont été brulées contre des grilles d'un établissement du 8e arrondissement. Même chose devant un lycée de Dijon, où un cortège d'environ 500 élèves a défilé dans les rues de la ville et s'est heurté aux forces de l'ordre, avec jets de pierres et tirs de grenades lacrymogènes. Des incidents ont été constatés également à Orléans.

"On est sur une poudrière, ça va bien monter, même en province (...) Il y a une colère qui monte, c'est même pire que de la colère, ça prend des proportions énormes", a estimé Fabien Schlegel, l'un des leaders des "gilets jaunes" à Dole (Jura).


(c) AFP

Commenter "Gilets jaunes": les blocages se poursuivent lundi, pénurie d'essence en Bretagne


    Les prix des carburants

    Les prix des carburants en baisse

    lundi 07 octobre 2019

    Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont baissé dans leur ensemble la semaine dernière, selon des chiffres officiels publiés ce jour. Pour sa part, le prix moyen du baril de pétrole brent affichait une baisse moyenne de 4,4 %.

    Les prix des carburants en très légère baisse

    lundi 30 septembre 2019

    Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont légèrement baissé la semaine dernière, sauf pour le sans plomb 98, selon des chiffres officiels publiés ce jour. De son coté, le prix moyen du pétrole brent s'affichait à 62.98 $ le baril.

      Toute l'actualité des prix du carburant dans le monde

    Le pétrole en France

    lundi 07 octobre 2019

    Les prix des carburants en baisse

    Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont baissé dans leur ensemble la semaine dernière, selon des chiffres officiels publiés ce...

    jeudi 03 octobre 2019

    Maurel et Prom nomme un ancien de Total à sa tête

    Paris: Le groupe pétrolier français Maurel et Prom a annoncé jeudi un changement de gouvernance avec la nomination d'Olivier de Langavant, ancien...

    lundi 30 septembre 2019

    Les prix des carburants en très légère baisse

    Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont légèrement baissé la semaine dernière, sauf pour le sans plomb 98, selon des...

      Toutes les nouvelles du pétrole en France

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 16 octobre 2019 à 12:42

    Le pétrole en légère baisse, craintes sur la demande mondial…

    Londres: Les prix du pétrole étaient en légère baisse mercredi en cours d'échanges européens après deux jours consécutifs de chute, pénalisés par...

    mercredi 16 octobre 2019 à 03:11

    Le pétrole se replie, lesté par les doutes sur l'économie mo…

    New York: Les prix du pétrole ont terminé en baisse mardi, fragilisé par des données chinoises renforçant les craintes d'un ralentissement de...

    mardi 15 octobre 2019 à 16:52

    Le pétrole limite ses pertes, Pékin calme le jeu dans les né…

    Londres: Les prix du pétrole limitaient leurs pertes mardi en cours d'échanges européens tandis que la Chine accorde ses déclarations avec celles...

    mardi 15 octobre 2019 à 12:01

    Le pétrole en repli, flou sur l'accord commercial entre Wash…

    Londres: Les prix du pétrole reculaient mardi en cours d'échanges européens, pénalisés par l'incertitude ambiante autour des négociations commerciales sino-américaines et des...

    lundi 14 octobre 2019 à 21:49

    Le pétrole lesté par les doutes sur l'accord commercial sino…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont terminé en nette baisse lundi, fragilisés par les doutes sur les négociations commerciales entre...

    lundi 14 octobre 2019 à 18:21

    La Russie et l'Arabie saoudite scellent leur entente pétroli…

    Ryad: La Russie et l'Arabie saoudite ont scellé lundi leur entente pétrolière et prôné une coopération renforcée tous azimuts, à l'occasion d'une...

    lundi 14 octobre 2019 à 17:19

    Le pétrole perd du terrain, doutes sur l'accord commercial s…

    Londres: Les prix du pétrole accentuaient leurs pertes lundi en cours d'échanges européens, peu soutenus par les négociations commerciales entre la Chine...

    lundi 14 octobre 2019 à 16:45

    Pétrole: Moscou et Ryad signent la charte de coopération 'Op…

    Ryad: La Russie et l'Arabie saoudite ont signé lundi la charte de coopération "Opep+", appellation rassemblant les 14 pays du cartel et...

    lundi 14 octobre 2019 à 12:23

    Pétrole: entrée en Bourse d'Aramco 'très bientôt' (entrepris…

    Ryad: L'annonce de la très attendue introduction en Bourse du géant pétrolier saoudien Aramco aura lieu "très bientôt", a déclaré lundi le...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mercredi 9 octobre 2019 Le groupe pétrolier saoudien Aramco est en bonne voie de renouer d'ici la fin novembre avec sa capacité de production maximale de 12 millions de barils par jour, a déclaré mercredi son directeur général, Amin Nasser.

    Un nouveau choc pétrolier est-il envisageable ?

    Le samedi 21 septembre 2019 - Analyses des prix du pétrole

    New York: La soudaine flambée des prix du baril de pétrole cette semaine a fait vaguement resurgir le spectre de la pénurie d'or noir. La probabilité d'un nouveau choc pétrolier forçant les automobilistes à faire la queue aux stations-essence reste toutefois ténue, selon plusieurs analystes.

    Lire la suite

    En février 2019, le prix du pétrole accélère

    Le mercredi 20 mars 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En février 2019, le prix du pétrole en euros augmente plus qu’en janvier (+8,3 % après +4,3 % en janvier). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent également (+4,0 % après +0,9 %) : en effet les prix des matières premières industrielles repartent nettement à la hausse (+8,2 % après −0,1 %). La hausse du prix du pétrole s’accentue En février 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+8,3 % après +4,3 %), à 56,4 € en moyenne par baril. La hausse est moins...

    Lire la suite

    En janvier 2019, le prix du pétrole se redresse

    Le lundi 25 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En janvier 2019, le prix du pétrole en euros se redresse (+4,3 % après -12 % en décembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se redressent également (+0,9 % après −2,3 %), à l’instar de ceux des matières alimentaires (+1,7 % après −2,1 %). Les prix des matières industrielles sont quasi stables (−0,1 % après −2,6 %). Le prix du pétrole se redresse En janvier 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros se redresse (+4,3 % après -12,0 %), à 52 € en moyenne par baril...

    Lire la suite