Menu
A+ A A-

Climat: Shell va se fixer des réductions d'émissions à court terme

prix du petrole LondresLondres: La major pétrolière Royal Dutch Shell a annoncé lundi qu'elle allait se fixer des objectifs de réduction d'émission de gaz à effet de serre à court terme, dont la réussite conditionnera le salaire de ses dirigeants.
"Shell veut aller plus loin que ses ambitions de long terme en adoptant des objectifs d'empreinte carbone pour des périodes plus courtes, de trois à cinq ans", a expliqué le groupe dans un communiqué.

En 2017, la multinationale anglo-néerlandaise avait adopté des objectifs à long terme: une réduction de moitié de l'empreinte carbone de ses produits énergétiques d'ici à 2050, avec une première étape de 20% de réduction d'ici à 2035.

Lundi, elle a souligné qu'elle se fixerait dès 2020 des objectifs à plus brève échéance. "Shell fixera un nouvel objectif chaque année pour la période de trois à cinq ans à venir", a-t-elle expliqué dans un communiqué.

Elle a ajouté que pour contribuer à la réussite de ces objectifs à partir de 2020, elle tiendra compte des résultats obtenus en la matière pour calculer les rémunérations versées à ses dirigeants.

"Cette annonce s'inscrit dans le cadre d'une volonté de transparence accrue autour de la question du changement climatique et vise à créer des indices pour mesurer les performances" dans ce domaine, a ajouté Shell.

L'entreprise a pris cette mesure sous la pression du "Climate Action 100+", un groupe d'investisseurs institutionnels qui pousse les principaux émetteurs mondiaux de gaz à effet de serre à réduire leurs émissions afin de permettre la réussite des objectifs fixés par l'Accord de Paris.

Shell a d'ailleurs publié cette annonce au moment où se tient la 24e Conférence de l'ONU sur le climat (COP24) à Katowice en Pologne. Malgré les preuves irréfutables, le monde "ne va pas du tout dans la bonne direction" pour limiter les effets dévastateurs du changement climatique, a mis en garde l'ONU lundi lors de ce sommet, qui teste la détermination mondiale face à l'urgence climatique.

L'Accord de Paris vise à limiter le réchauffement de la planète à +2°C par rapport à l'ère pré-industrielle et, idéalement, à +1,5°C.

Mais, alors que le récent rapport des scientifiques du Giec (Groupe d'experts Intergouvernemental sur l'Evolution du Climat) a montré les nettes différences en termes d'impact attendus entre ces deux objectifs, il a aussi souligné qu'il faudrait, pour rester sous +1,5°C, réduire les émissions de CO2 de près de 50% d'ici à 2030 par rapport à 2010.


(c) AFP

Commenter Climat: Shell va se fixer des réductions d'émissions à court terme


    La Compagnie pétrolière Shell

    Shell voit son bénéfice 3T bondir grâce à la hausse des cours

    jeudi 01 novembre 2018

    Londres: Le géant des hydrocarbures Royal Dutch Shell a dévoilé jeudi un bond de 43% de son bénéfice net au troisième trimestre, dopé comme l'ensemble du secteur par la hausse des prix du pétrole et du gaz.


    -Toute l'actualité de la compagnie pétrolière Shell

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 11 décembre 2018 à 03:50

    Le pétrole remonte en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole montaient légèrement en Asie mardi mais l'élan consécutif à l'accord Opep de réduction de la production d'or...

    lundi 10 décembre 2018 à 22:13

    Le prix du pétrole baisse en raison de doutes sur l'offre et…

    NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole sont retombés lundi alors que l'efficacité d'un accord de réduction de la production signé par...

    lundi 10 décembre 2018 à 20:58

    Rencontre américano-saoudienne après une réunion de l'Opep

    Ryad: Les ministres saoudien et américains de l'Energie ont discuté lundi en Arabie saoudite de l'état du marché pétrolier, après la décision...

    lundi 10 décembre 2018 à 16:54

    Le Sénat revient sur l'exclusion de l'huile de palme des bio…

    Paris: Le Sénat est revenu lundi sur l'exclusion de l'huile de palme de la liste des biocarburants, mesure adoptée par l'Assemblée nationale...

    lundi 10 décembre 2018 à 16:18

    Le prix du pétrole baisse en raison de doutes sur l'offre

    Londres: Les cours du pétrole retombaient lundi en cours d'échanges européens, tandis que l'impact de l'accord de vendredi entre l'Opep et ses...

    lundi 10 décembre 2018 à 12:40

    Blocage d'un des plus grands sites pétroliers en Libye

    Tripoli: La Compagnie nationale libyenne de pétrole (NOC) a annoncé lundi le blocage par un groupe armé de l'un des plus grands...

    lundi 10 décembre 2018 à 12:08

    Le pétrole efface une partie de ses gains de vendredi

    Londres: Les prix du pétrole baissaient lundi en cours d'échanges européens, après avoir été dopés vendredi par un accord entre l'Opep et...

    lundi 10 décembre 2018 à 04:37

    Le pétrole se stabilise en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole commençaient à se stabiliser lundi en Asie après un net rebond consécutif à l'accord de réduction de...

    vendredi 07 décembre 2018 à 21:29

    Le pétrole bondit après l'accord entre l'Opep et ses alliés

    NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en nette hausse vendredi alors que les membres de l'Opep et leurs alliés...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    En octobre 2018, le prix du pétrole ralentit

    Le mardi 20 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En octobre 2018, le prix du pétrole ralentit. Le prix du pétrole décélère En octobre 2018, la hausse du prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros est moins vive qu'en septembre (+4,3 % après +7,8 % en septembre), à 70,6 € en moyenne par baril de Brent. Le ralentissement est un peu plus marqué en dollars (+2,7 % après +8,8 %), l'euro s'étant déprécié au mois d'octobre. La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est établie à 81 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - octobre 2018

    Lire la suite

    Carburants en France: des grognes récurrentes contre la hausse des prix

    Le jeudi 15 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Paris: La grogne contre la hausse des prix à la pompe n'est pas un phénomène nouveau: ces 20 dernières années la France a vécu plusieurs vagues de protestations contre le pétrole cher.

    Lire la suite

    En septembre 2018, le prix du pétrole rebondit vivement

    Le dimanche 28 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2018, les prix du pétrole rebondissent nettement. Le prix du pétrole rebondit En septembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros rebondit vivement (+7,8 % après -1,2 % en août), à 67,7 € en moyenne par baril de Brent. La hausse de septembre est un peu plus marquée en dollars (+8,8 % après -2,3 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est fixé à 78,9 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - septembre 2018

    Lire la suite