Menu
RSS
A+ A A-

Kurdistan irakien: assécher les revenus du pétrole dépend de la Turquie

prix du petrole bagdadBagdad: L'arrêt des transactions pétrolières avec le Kurdistan irakien, demandé par Bagdad comme mesure de rétorsion à la tenue lundi du référendum d'indépendance dans cette province autonome, dépend essentiellement de la Turquie.
Ankara est en effet le premier concerné puisque 550.000 des 600.000 barils/jour produits par le Kurdistan irakien sont exportés via Ceyhan, dans le sud de la Turquie.

La Turquie peut donc fermer l'oléoduc qui relie l'Irak à Ceyhan, où les dépôts de brut construits dans les années 1980 ont appartenu à Bagdad avant que le gouvernement autonome kurde ne mette la main dessus en 2014.

Selon un récent rapport de la Banque mondiale, ces revenus pétroliers représentent l'essentiel des ressources du Kurdistan irakien, qui n'a pas su diversifier ses ressources.

Sur son flanc est, l'Iran a fermé lundi sa frontière terrestre par laquelle était acheminé le fioul kurde vers les marchés du Golfe. Avec la fermeture de Ceyhan, le Kurdistan irakien se retrouverait donc asphyxier économiquement.

Mais, même si Ankara est vent debout contre le référendum et souhaite montrer ses muscles, il n'est pas certain qu'il veuille pour autant cesser de profiter de ce juteux commerce.

"La question n'est pas de pouvoir mais vouloir. Jusqu'à quel point la Turquie est-elle prête à aller pour empêcher qu'il y ait un État kurde à ses frontières?", s'interroge Ruba Husari, experte du pétrole irakien.

"Si la Turquie est sérieuse dans ses menaces, elle peut bien sûr empêcher l'exportation du pétrole du Kurdistan", confirme-t-elle, ajoutant que la question est bien de savoir si Ankara est prêt à "tirer un trait" sur ses propres bénéfices.

Parmi ces avantages figurent, selon les experts, les droits par baril transporté mais aussi et --surtout-- l'accord signé autrefois entre l'Irak et la Turquie selon lequel la compagnie publique turque Botas s'approvisionne en pétrole irakien via cet oléoduc.

Autre bénéfice: les revenus de la vente du pétrole du Kurdistan sont déposés dans une banque turque avant d'être transférés aux Kurdes, selon un accord entre Erbil et Ankara.

Il y a d'autres intérêts croisés, poursuivent les experts, en relevant le fait que la Turquie a accordé des prêts au gouvernement kurde, ou encore qu'une compagnie turque a été créée pour se joindre aux sociétés prélevant le brut à Ceyhan.

(c) AFP

Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 23 avril 2018 à 12:30

Le pétrole recule, le marché surveille la Maison Blanche

Londres: Les prix du pétrole reculaient lundi en cours d'échanges européens mais restaient proches des sommets atteints la semaine précédente alors que...

lundi 23 avril 2018 à 07:44

Maurel et Prom: progression au 1T grâce aux cours du pétrole

Paris: La compagnie pétrolière française Maurel et Prom a publié lundi un chiffre d'affaires en hausse de 15% au premier trimestre, grâce...

lundi 23 avril 2018 à 06:24

Le pétrole recule en Asie

Singapour: Les cours du pétrole reculaient lundi en Asie sous l'effet de données sur l'augmentation de la production américaine mais la baisse...

vendredi 20 avril 2018 à 21:39

Le pétrole avance, les déclarations de l'Opep éclipsant cell…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont progressé vendredi, davantage influencés par les déclarations à l'occasion d'une réunion de l'Opep que...

vendredi 20 avril 2018 à 16:48

Ryad veut un pétrole plus cher, Donald Trump s'y oppose

Djeddah (arabie saoudite): Le ministre saoudien de l'Energie Khaled al-Faleh a estimé vendredi que le marché avait la capacité de supporter des...

vendredi 20 avril 2018 à 16:42

Le pétrole en berne, Trump voit les efforts de l'Opep d'un m…

Londres: Les cours du pétrole reculaient vendredi en cours d'échanges européens alors que le président américain Donald Trump a suscité de vives...

vendredi 20 avril 2018 à 14:18

Trump dénonce le cours "artificiellement" élevé du…

Washington: Le président américain Donald Trump s'en est pris vendredi aux membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), estimant que...

vendredi 20 avril 2018 à 13:39

Le marché peut absorber des prix du pétrole plus élevés (min…

Djeddah (arabie saoudite): Le ministre saoudien de l'Energie Khaled al-Faleh a estimé vendredi que le marché avait la capacité de supporter des...

vendredi 20 avril 2018 à 13:38

Le pétrole hésite, l'accord de l'Opep dans le viseur de Dona…

Londres: Les prix du pétrole hésitaient vendredi en cours d'échanges européens alors que l'Opep et ses partenaires tenaient une réunion de suivi...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En février 2018, le prix du pétrole diminue

Le mercredi 21 mars 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En février 2018, le prix du pétrole en euros se replie (−6,6 % après +4,1 % en janvier). Les prix en euros des autres matières premières importées augmentent légèrement (+0,3 % après +0,2 %). Le prix du pétrole diminue En février 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros diminue après sept mois de hausse (−6,6 % après +4,1 % en janvier), à 53 € en moyenne par baril. La baisse de février est un peu moins marquée en dollars (−5,4 % après +7,3 %). Cours du pétrole février 2018...

Lire la suite

Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - Année 2017

Le mercredi 21 février 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2017.

Lire la suite

En janvier 2018, le prix du pétrole accélère

Le mercredi 21 février 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En janvier 2018, le prix du pétrole en euros accélère (+4,1 % après +1,8 % en décembre). Les prix en euros des autres matières premières importées se redressent légèrement (+0,2 %), après une baisse modérée en décembre (−0,7 %). Le prix du pétrole accélère En janvier 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+4,1 % après +1,8 % en décembre), à 57 € en moyenne par baril. La hausse de janvier est plus marquée en dollars (+7,3 % après +2,7 %), l'euro s'étant de nouveau...

Lire la suite