Menu
A+ A A-

Asie: le brut mitigé sur fond de difficultés en Allemagne et en Chine

prix-du-petrole Singapour Singapour : Les cours du pétrole étaient mitigés jeudi en Asie, les investisseurs s'inquiétant de la baisse de l'activité manufacturière en Chine et de la crise européenne de la dette qui semble désormais atteindre l'Allemagne, ont indiqué les courtiers.

Le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en janvier abandonnait 24 cents, à 95,93 dollars sur le New York Mercantile Exchange, tandis que le baril de Brent de la mer du Nord pour même échéance s'appréciait de 27 cents sur l'Intercontinental Exchange de Londres, à 107,29 dollars.

"Dans l'ensemble les marchés sont sous pression", résumait Victor Shum, consultant chez Purvin and Gertz à Singapour.

"Le spectre des menaces économiques est large, des dernières nouvelles d'Europe sur les ventes désastreuses d'obligations allemandes hier (mercredi) aux données en provenance de Chine qui montrent une contraction de l'activité manufacturière" en novembre, a-t-il indiqué à l'AFP.

L'Allemagne a levé à peine plus de la moitié des 6 milliards d'euros d'obligations à 10 ans proposés aux investisseurs lors d'une émission mercredi, alimentant les craintes d'une contagion de la crise de la dette aux pays du "noyau dur" de l'Union monétaire.

S'agissant de la Chine, deuxième pays consommateur de brut dans le monde après les Etats-Unis, un indicateur préliminaire publié mercredi par la banque HSBC révèle que l'activité manufacturière chinoise s'est fortement contractée en novembre, enregistrant sa plus forte chute depuis mars 2009, un signe de mauvais augure pour la croissance économique du pays.

Enfin le net renforcement du dollar, monté à son plus haut niveau depuis sept semaines face à un euro sous pression, contribuait à peser sur les prix du pétrole, rendant moins attractifs les achats de brut - libellés dans la monnaie américaine - pour les investisseurs munis d'autres devises.

Le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en janvier avait terminé en baisse de 1,84 dollar mercredi par rapport au cours de clôture de la veille, à 96,17 dollars sur le New York Mercantile Exchange.

A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord pour même échéance avait terminé à 107,02 dollars sur l'Intercontinental Exchange, en baisse de 1,73 dollar.

rp



(AWP / 24.11.2011 06h26)


Commenter Asie: le brut mitigé sur fond de difficultés en Allemagne et en Chine


    Le pétrole en Chine

    Voir toutes les nouvelles du pétrole en Chine

    lundi 05 novembre 2018

    Sanctions américaines: Chine, Inde et Japon autorisés à ache…

    Washington: Les Etats-Unis ont autorisé huit pays, parmi lesquels la Chine, l'Inde, le Japon, la Corée du Sud et l'Italie, à continuer...

    mercredi 31 octobre 2018

    Chine: la hausse du brut profite aux géants pétroliers

    Pékin: La hausse des prix du brut a profité au troisième trimestre aux géants chinois du secteur pétrolier, Sinopec et surtout PetroChina...

    jeudi 19 juillet 2018

    Moscou et Pékin refusent un arrêt des exportations de pétrol…

    Nations unies: Les Etats-Unis ont échoué à obtenir jeudi de l'ONU l'arrêt de toute nouvelle exportation de pétrole cette année vers la Corée...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 13 novembre 2018 à 22:18

    L'Opep s'inquiète d'un pétrole trop abondant et fait déraper…

    Paris: L'Opep s'est inquiétée mardi d'une offre excédentaire de brut sur le marché, avec une demande plus faible que prévu, entraînant une...

    mardi 13 novembre 2018 à 21:50

    Venezuela: la production de pétrole poursuit sa chute en oct…

    Caracas: La production de brut au Venezuela a poursuivi sa chute en octobre, avec 1,17 million de barils par jour (mbj), soit...

    mardi 13 novembre 2018 à 21:15

    Le prix du baril de brut new-yorkais accuse sa pire chute de…

    NYC/Cours de clôture: Les prix des barils de pétrole brut cotés à New York et Londres ont plongé mardi à la clôture...

    mardi 13 novembre 2018 à 16:22

    Le pétrole baisse, inquiété par Trump et les prévisions de l…

    Londres: Les cours du pétrole reculaient mardi en cours d'échanges européens alors que Donald Trump a demandé à l'Opep de ne pas...

    mardi 13 novembre 2018 à 14:12

    Le marché du pétrole trop dépendant du schiste américain, se…

    Londres: Le marché de l'or noir va être de plus en plus dépendant de la production de schiste des Etats-Unis, faute d'investissements...

    mardi 13 novembre 2018 à 12:23

    L'Opep revoit la demande de pétrole en baisse, s'inquiète d…

    Paris: L'Opep s'est inquiétée mardi d'une offre excédentaire de brut sur le marché, avec une demande plus faible que prévu, alors que...

    mardi 13 novembre 2018 à 12:20

    Le pétrole en nette baisse après des propos de Trump contre …

    Londres: Les prix du pétrole baissaient nettement mardi en cours d'échanges européens, après que Donald Trump a demandé la veille de ne...

    mardi 13 novembre 2018 à 12:02

    Pour le Foll, le "gouvernement doit reculer" sur l…

    Paris: Le maire du Mans Stéphane Le Foll (PS) a appelé le gouvernement à "reculer" sur la taxation des carburants et à...

    mardi 13 novembre 2018 à 09:24

    Au large de l'Angola, un espoir pétrolier nommé Kaombo

    Au large de l'angola: La longue torchère qui s'échappe de sa proue éclaire la nuit à des milles nautiques à la ronde.Depuis...

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    En septembre 2018, le prix du pétrole rebondit vivement

    Le dimanche 28 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2018, les prix du pétrole rebondissent nettement. Le prix du pétrole rebondit En septembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros rebondit vivement (+7,8 % après -1,2 % en août), à 67,7 € en moyenne par baril de Brent. La hausse de septembre est un peu plus marquée en dollars (+8,8 % après -2,3 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est fixé à 78,9 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - septembre 2018

    Lire la suite

    Le Petro, nouvelle crypto-monnaie du Venezuela indexée sur le pétrole, a-t-il un futur ?

    Le lundi 15 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Connu depuis l’antiquité, le pétrole a soutenu, avec ses dérivés gaziers notamment, la révolution industrielle du 19e siècle pour s’imposer au milieu du 20e siècle comme la première source énergétique devant le charbon. La très grosse industrie des hydrocarbures sur laquelle reposent l’économie de pays entiers et des entreprises parmi les plus florissantes du monde est difficile de transformations.

    Lire la suite

    Pourquoi le prix du baril de pétrole à 100 dollars fait-il trembler ?

    Le mercredi 10 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du baril de pétrole a presque triplé depuis le début 2016 et s'approche dangereusement du seuil symbolique des 100 dollars. Résultat, le président américain s'attaque à l'Opep et les industriels se plaignent des tensions politiques. Tour d'horizon des enjeux de cette montée des cours de l'or noir...

    Lire la suite