Menu
RSS
A+ A A-

Asie: le brut mitigé sur fond de difficultés en Allemagne et en Chine

prix-du-petrole Singapour Singapour : Les cours du pétrole étaient mitigés jeudi en Asie, les investisseurs s'inquiétant de la baisse de l'activité manufacturière en Chine et de la crise européenne de la dette qui semble désormais atteindre l'Allemagne, ont indiqué les courtiers.

Le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en janvier abandonnait 24 cents, à 95,93 dollars sur le New York Mercantile Exchange, tandis que le baril de Brent de la mer du Nord pour même échéance s'appréciait de 27 cents sur l'Intercontinental Exchange de Londres, à 107,29 dollars.

"Dans l'ensemble les marchés sont sous pression", résumait Victor Shum, consultant chez Purvin and Gertz à Singapour.

"Le spectre des menaces économiques est large, des dernières nouvelles d'Europe sur les ventes désastreuses d'obligations allemandes hier (mercredi) aux données en provenance de Chine qui montrent une contraction de l'activité manufacturière" en novembre, a-t-il indiqué à l'AFP.

L'Allemagne a levé à peine plus de la moitié des 6 milliards d'euros d'obligations à 10 ans proposés aux investisseurs lors d'une émission mercredi, alimentant les craintes d'une contagion de la crise de la dette aux pays du "noyau dur" de l'Union monétaire.

S'agissant de la Chine, deuxième pays consommateur de brut dans le monde après les Etats-Unis, un indicateur préliminaire publié mercredi par la banque HSBC révèle que l'activité manufacturière chinoise s'est fortement contractée en novembre, enregistrant sa plus forte chute depuis mars 2009, un signe de mauvais augure pour la croissance économique du pays.

Enfin le net renforcement du dollar, monté à son plus haut niveau depuis sept semaines face à un euro sous pression, contribuait à peser sur les prix du pétrole, rendant moins attractifs les achats de brut - libellés dans la monnaie américaine - pour les investisseurs munis d'autres devises.

Le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en janvier avait terminé en baisse de 1,84 dollar mercredi par rapport au cours de clôture de la veille, à 96,17 dollars sur le New York Mercantile Exchange.

A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord pour même échéance avait terminé à 107,02 dollars sur l'Intercontinental Exchange, en baisse de 1,73 dollar.

rp



(AWP / 24.11.2011 06h26)


Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 20 août 2018 à 12:12

Le pétrole monte un peu dans un marché inquiet

Londres: Les prix du pétrole montaient légèrement lundi en cours d'échanges européens mais la tendance à la baisse des prix depuis début...

lundi 20 août 2018 à 11:58

Le Français Total s'est officiellement désengagé d'Iran

Téhéran: Le géant pétrolier français Total s'est officiellement désengagé de ses projets d'investissements de plusieurs milliards de dollars en Iran, après le...

lundi 20 août 2018 à 06:36

Le pétrole orienté à la baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, lundi, après avoir bouclé vendredi une septième semaine d'affilée dans le rouge...

vendredi 17 août 2018 à 21:52

Le pétrole regagne du terrain mais finit la semaine en retra…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole, aidés par deux dossiers commerciaux impliquant les Etats-Unis, la Chine et le Mexique, ont progressé...

vendredi 17 août 2018 à 16:19

Le pétrole regagne du terrain mais reste en repli hebdomadai…

Londres: Les cours du pétrole montaient encore vendredi en cours d'échanges européens sans parvenir à effacer les baisses marquées du début de...

vendredi 17 août 2018 à 12:13

Le pétrole monte encore mais reste en baisse sur la semaine

Londres: Les prix du pétrole montaient encore vendredi en cours d'échanges européens sans parvenir à effacer les baisses marquées du début de...

vendredi 17 août 2018 à 07:57

Le pétrole à la baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés en légère baisse, vendredi en Asie, les investisseurs demeurant prudents quant à la perspective de...

jeudi 16 août 2018 à 22:05

Le pétrole se remet modestement d'une lourde chute

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole sont un peu remontés jeudi, dans un marché peinant à se ressaisir après des pertes...

jeudi 16 août 2018 à 16:08

Le pétrole efface une partie de ses pertes dues aux réserves…

Londres: Les cours du pétrole remontaient jeudi en cours d'échanges européens dans un marché peinant à se ressaisir après les pertes marquées...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En avril 2018, le prix du pétrole accélère vivement

Le jeudi 24 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En avril 2018, le prix du pétrole en euros accélère vivement (+9,8 % après +1,4 % en mars). Les prix en euros des autres matières premières importées rebondissent légèrement (+0,3 % après −1,4 %). Le prix du pétrole accélère En avril 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère fortement (+9,8 % après +1,4 % en février), à 59 € en moyenne par baril, sous l'effet d'une demande vigoureuse et de tensions géopolitiques. La hausse d'avril est un peu moins marquée en dollars (+9,0 % après +1,3...

Lire la suite

En mars 2018, le prix du pétrole augmente un peu

Le jeudi 10 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mars 2018, le prix du pétrole en euros augmente modérément (+1,4 % après −6,6 % en février). Les prix en euros des autres matières premières importées se replient (−1,4 % après +0,3 %). Le prix du pétrole augmente modérément En mars 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente un peu (+1,4 % après −6,6 % en février), à 54 € en moyenne par baril. La hausse de mars est à peine moins marquée en dollars (+1,3 % après −5,4 %). Cours du pétrole mars 2018 (Brent)

Lire la suite

Perspectives du prix du pétrole

Le mardi 24 avril 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Le graphique montre les prix du pétrole brut (Brent et WTI) auxquels les acheteurs et les vendeurs du New York Mercantile Exchange ont convenu d'acheter ou de vendre du pétrole à un moment donné dans le futur. Ce sont les soi-disant contrats à terme et reflètent les attentes des participants au marché.

Lire la suite