Menu
RSS
A+ A A-

Asie: croissance US et crise de la dette pèsent (97,48 USD)

prix-du-petrole Singapour Singapour : Le pétrole se repliait mercredi matin en Asie dans un marché déprimé par les chiffres revus en baisse de la croissance américaine et la crise de la dette dans la zone euro, ont indiqué les analystes.

 


Le baril de "light sweet crude" pour livraison en janvier perdait 53 cents à 97,48 dollars dans les premiers échanges électroniques, à Singapour. Le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en janvier reculait de 26 cents à 108,77 USD.

Les cours étaient plombés par les inquiétudes sur l'économie des Etats-Unis, premier consommateur mondial d'or noir, et des pays de la zone euro, ont souligné les analystes de Barclays Capital dans une note.

"Les inquiétudes macroéconomiques continuent d'être le moteur (du marché). En raison de fondamentaux qui mollissent, la pression à la baisse sur les prix se renforce", ont-ils indiqué.

Selon les chiffres publiés mardi par le département américain du Commerce, le produit intérieur brut américain a progressé de 2% en rythme annualisé, au troisième trimestre par rapport au précédent. Les chiffres provisoires faisaient état d'une hausse de 2,5%.

Ces nouveaux chiffres ne modifient pas radicalement le tableau d'une économie américaine en voie de lent redressement, ont cependant estimé les analystes aux Etats-Unis.

Concernant l'Europe, les marchés s'inquiètent des tensions entre la France et l'Allemagne sur le rôle de la Banque centrale européenne dans le sauvetage de l'euro, apparues mardi, alors que la crise ne faiblit pas.

Les développements de la crise des dettes souveraines en Europe "devraient continuer à être les principaux facteurs d'influence sur les marchés des actifs à risques et le pétrole ne sera sans doute pas épargné", ont estimé les analystes de Barclays Capital.

La veille, le pétrole avait fini en hausse, le durcissement de ton des Occidentaux à l'égard de l'Iran l'emportant sur les inquiétudes sur l'Europe.

Le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en janvier a gagné mardi 1,09 dollar, à 98,01 dollars, sur le New York Mercantile Exchange.

A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en janvier a terminé à 109,03 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE), gagnant 1,81 dollar.

fah



(AWP / 23.11.2011 06h28)


Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 14 août 2018 à 07:52

Le pétrole orienté à la hausse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, mardi, du fait d'achats à bon compte, mais les investisseurs demeuraient globalement...

lundi 13 août 2018 à 23:53

Le pétrole recule dans un marché inquiet de la demande mondi…

New York: Les cours du pétrole ont baissé lundi alors qu'une potentielle contagion de la crise turque et ses conséquences sur la...

lundi 13 août 2018 à 13:45

Pétrole: la production de l'Opep a légèrement augmenté en ju…

Paris: La production de brut des pays de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) a légèrement augmenté en juillet, tirée par...

lundi 13 août 2018 à 12:57

L'Iran va baisser ses prix du pétrole pour ses clients asiat…

Téhéran: L'Iran va baisser le prix de ses hydrocarbures à destination de ses clients asiatiques en prévision du rétablissement des sanctions américaines...

lundi 13 août 2018 à 12:27

Le pétrole monte un peu avant le rapport de l'Opep

Londres: Les prix du pétrole montaient légèrement lundi en cours d'échanges européens alors que le rapport mensuel de l'Opep pourrait confirmer les...

lundi 13 août 2018 à 07:39

Le pétrole en ordre dispersé en Asie

Singapour: Les cours du pétrole évoluaient en ordre dispersé, lundi en Asie, le Brent étant notamment lesté par les craintes quant aux...

dimanche 12 août 2018 à 17:07

Irak: le ministère du Pétrole va financer un pont pour désen…

Bagdad: Le ministère irakien du Pétrole a annoncé dimanche la construction d'un pont enjambant la rivière de Bassora pour faciliter la circulation...

dimanche 12 août 2018 à 11:56

La mer Caspienne, riche en hydrocarbures et en caviar

Aktaou (kazakhstan): Les dirigeants de de l'Azerbaïdjan, de l'Iran, du Kazakhstan, de la Russie et du Turkménistan se rassemblent dimanche dans la...

vendredi 10 août 2018 à 23:59

Venezuela: saisie d'actions Citgo, PDVSA fait appel

Washington: La compagnie pétrolière vénézuélienne PDVSA a fait appel vendredi d'une décision du tribunal américain qui autoriserait une société minière canadienne à...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En avril 2018, le prix du pétrole accélère vivement

Le jeudi 24 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En avril 2018, le prix du pétrole en euros accélère vivement (+9,8 % après +1,4 % en mars). Les prix en euros des autres matières premières importées rebondissent légèrement (+0,3 % après −1,4 %). Le prix du pétrole accélère En avril 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère fortement (+9,8 % après +1,4 % en février), à 59 € en moyenne par baril, sous l'effet d'une demande vigoureuse et de tensions géopolitiques. La hausse d'avril est un peu moins marquée en dollars (+9,0 % après +1,3...

Lire la suite

En mars 2018, le prix du pétrole augmente un peu

Le jeudi 10 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mars 2018, le prix du pétrole en euros augmente modérément (+1,4 % après −6,6 % en février). Les prix en euros des autres matières premières importées se replient (−1,4 % après +0,3 %). Le prix du pétrole augmente modérément En mars 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente un peu (+1,4 % après −6,6 % en février), à 54 € en moyenne par baril. La hausse de mars est à peine moins marquée en dollars (+1,3 % après −5,4 %). Cours du pétrole mars 2018 (Brent)

Lire la suite

Perspectives du prix du pétrole

Le mardi 24 avril 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Le graphique montre les prix du pétrole brut (Brent et WTI) auxquels les acheteurs et les vendeurs du New York Mercantile Exchange ont convenu d'acheter ou de vendre du pétrole à un moment donné dans le futur. Ce sont les soi-disant contrats à terme et reflètent les attentes des participants au marché.

Lire la suite