Menu
A+ A A-

Maduro demande de l'aide à l'OPEP après les sanctions américaines

prix du petrole VenezuelaCaracas: Nicolas Maduro a demandé à l'OPEP de soutenir l'un de ses membres fondateurs - le Venezuela - contre les sanctions américaines sur l'industrie pétrolière du pays d'Amérique latine et de dénoncer la "dépossession sans scrupule" des avoirs vénézuéliens. Mais l'appel de Maduro est probablement tombé dans l'oreille d'un sourd.
À la fin du mois de janvier, les États-Unis ont imposé des sanctions à PDVSA pour "empêcher le détournement des avoirs du Venezuela par Maduro et préserver ces avoirs pour le peuple vénézuélien". La voie à suivre pour alléger les sanctions imposées à PDVSA passe par le transfert rapide du contrôle au président par intérim ou à un gouvernement élu démocratiquement, a déclaré le secrétaire au Trésor américain, Steven T. Mnuchin.

Les États-Unis et de nombreux pays européens ont reconnu Juan Guaidó comme président par intérim du Venezuela, tandis que Maduro est soutenu par la Russie, la Chine et la Turquie.

Les sanctions américaines bloquent tous les paiements sur les comptes PDVSA, et les acheteurs de brut vénézuélien sont tenus de déposer leurs paiements dans un compte séparé, auquel PDVSA n’a pas accès.

Dans une lettre adressée le 29 janvier au secrétaire général de l'OPEP, Mohammad Barkindo, que Reuters a vue, Maduro écrit :

"Notre pays espère recevoir la solidarité et le soutien total des pays membres de l'OPEP et de sa conférence ministérielle dans la lutte que nous menons actuellement contre l'intrusion illégale et arbitraire des États-Unis dans les affaires intérieures du Venezuela".

Je recherche «votre ferme soutien et votre collaboration pour dénoncer et affronter conjointement cette dépossession sans scrupule de… actifs importants de l'un des membres de l'OPEP», a écrit Maduro.

L’argument du leader socialiste dans sa quête du soutien de l’OPEP est que les sanctions auraient un impact sur le marché mondial du pétrole, ses prix et qu’elles représentent un risque pour les autres membres de l’entente.

Toutefois, selon une source de l'OPEP, l'entente aurait refusé de faire une déclaration officielle à ce sujet, car elle concernait la politique pétrolière et non la politique.

L’année dernière, lorsque l’Iran a demandé son soutien, l’OPEP n’a pas non plus formulé de commentaire formel sur les sanctions américaines à l’égard de l’Iran.


(c) Oil price - Traduction prixdubaril.com

Commenter Maduro demande de l'aide à l'OPEP après les sanctions américaines


    Le pétrole au Vénézuela

    Voir toutes les nouvelles du pétrole au Vénézuela

    mardi 04 juin 2019

    Rosneft veut rassurer sur ses projets pétroliers au Venezuel…

    Moscou: Le patron du géant russe du pétrole Rosneft a annoncé mardi que les projets communs avec le groupe public pétrolier vénézuélien...

    vendredi 15 mars 2019

    La production de pétrole du Venezuela baisse régulièrement

    Washington: Le représentant spécial américain pour le Venezuela, Elliott Abrams, a déclaré vendredi que les exportations pétrolières vénézuéliennes diminuaient régulièrement, de l'ordre...

    vendredi 08 mars 2019

    Le Venezuela doit 8,7 milliards de dollars au géant pétrolie…

    Washington: Le Venezuela doit rembourser quelque 8,7 milliards de dollars au géant pétrolier américain ConocoPhillips en guise de compensation pour son expropriation...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 11 décembre 2019 à 11:55

    Aramco, la plus grosse introduction en Bourse, longtemps att…

    Ryad: Le géant pétrolier saoudien Aramco a réalisé mercredi à Ryad la plus grosse entrée en Bourse de l'histoire après quatre ans...

    mercredi 11 décembre 2019 à 11:54

    Le pétrole sous pression, inquiétudes sur le commerce

    Londres: Les prix du pétrole baissaient légèrement mercredi en cours d'échanges européens, pénalisés par les inquiétudes du marché concernant les tensions sino-américaines...

    mercredi 11 décembre 2019 à 09:52

    Aramco s'envole de 10% pour ses débuts historiques en Bourse

    Ryad: L'action du géant pétrolier saoudien Aramco s'est envolée de 10% pour ses débuts en Bourse mercredi sur la place financière de...

    mercredi 11 décembre 2019 à 09:01

    L'action Saudi Aramco bondit pour ses débuts, après la plus …

    Dubai: L'action Saudi Aramco a bondi mercredi de 10% pour ses débuts à la Bourse de Ryad, la plus importante introduction en...

    mercredi 11 décembre 2019 à 06:56

    Chevron dévalue ses gisements face à l'abondance de pétrole

    New York: Le géant pétrolier américain Chevron a annoncé mardi une dépréciation de la valeur de ses actifs, notamment dans le gaz...

    mercredi 11 décembre 2019 à 01:15

    Chevron annonce des dépréciations d'actifs de 10 à 11 millia…

    New York: Le géant pétrolier américain Chevron a annoncé mardi des dépréciations de ses actifs, notamment dans le gaz de schiste, de...

    mardi 10 décembre 2019 à 19:14

    ExxonMobil exonérée après accusations de tromperie sur le ch…

    New York: Un juge new-yorkais a débouté mardi l'Etat de New York, qui accusait le géant pétrolier américain ExxonMobil d'avoir trompé les...

    mardi 10 décembre 2019 à 12:05

    Le pétrole se stabilise, le marché surveille les discussions…

    Londres: Les prix du pétrole se stabilisaient mardi en cours d'échanges européens, dans un marché digérant l'accord de l'Opep+ mais restant prudent...

    lundi 09 décembre 2019 à 12:41

    Les prix des carburants toujours à la hausse en France

    Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont encore évolué à la hausse sur la semaine dernière, selon des chiffres...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mercredi 4 décembre 2019 Les stocks commerciaux de pétrole des États-Unis ont baissé d'environ -4,9 millions de barils, selon des données publiées par l'EIA.
    Les analystes tablaient, eux, sur une baisse plus modeste, de l'ordre de -1,7 million de barils.

    Les stocks de pétrole s'établissent ainsi à 447,1 millions de barils.

    En octobre 2019, le prix du pétrole se replie

    Le lundi 25 novembre 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En octobre 2019, le prix du pétrole en euros se replie (-5,4 % après +7,6 % en septembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) diminuent également (−1,0 % après +0,4 %) sous l’effet notamment des matières premières industrielles (−2,8 % après +1,8 %). Le prix du pétrole se redresse En octobre 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros se replie (-5,4 % après +7,6 %), à 54 € en moyenne par baril.En dollars, la baisse des prix est moins ample (-5,0 % après +6,4 %)...

    Lire la suite

    En septembre 2019, le prix du pétrole se redresse

    Le mardi 22 octobre 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2019, le prix du pétrole en euros se redresse (+7,6 % après -6,9 % en août). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se redressent également (+0,4 % après −6,4 %) à l’instar des matières premières industrielles (+1,8 % après −10,8 %). Le prix du pétrole se redresse En septembre 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros se redresse (+7,6 % après -6,9 %), à 57,1 € en moyenne par baril, après les attaques visant deux sites pétroliers saoudiens.La hausse est moins marquée...

    Lire la suite

    Un nouveau choc pétrolier est-il envisageable ?

    Le samedi 21 septembre 2019 - Analyses des prix du pétrole

    New York: La soudaine flambée des prix du baril de pétrole cette semaine a fait vaguement resurgir le spectre de la pénurie d'or noir. La probabilité d'un nouveau choc pétrolier forçant les automobilistes à faire la queue aux stations-essence reste toutefois ténue, selon plusieurs analystes.

    Lire la suite