Menu
A+ A A-

Maduro demande de l'aide à l'OPEP après les sanctions américaines

prix du petrole VenezuelaCaracas: Nicolas Maduro a demandé à l'OPEP de soutenir l'un de ses membres fondateurs - le Venezuela - contre les sanctions américaines sur l'industrie pétrolière du pays d'Amérique latine et de dénoncer la "dépossession sans scrupule" des avoirs vénézuéliens. Mais l'appel de Maduro est probablement tombé dans l'oreille d'un sourd.
À la fin du mois de janvier, les États-Unis ont imposé des sanctions à PDVSA pour "empêcher le détournement des avoirs du Venezuela par Maduro et préserver ces avoirs pour le peuple vénézuélien". La voie à suivre pour alléger les sanctions imposées à PDVSA passe par le transfert rapide du contrôle au président par intérim ou à un gouvernement élu démocratiquement, a déclaré le secrétaire au Trésor américain, Steven T. Mnuchin.

Les États-Unis et de nombreux pays européens ont reconnu Juan Guaidó comme président par intérim du Venezuela, tandis que Maduro est soutenu par la Russie, la Chine et la Turquie.

Les sanctions américaines bloquent tous les paiements sur les comptes PDVSA, et les acheteurs de brut vénézuélien sont tenus de déposer leurs paiements dans un compte séparé, auquel PDVSA n’a pas accès.

Dans une lettre adressée le 29 janvier au secrétaire général de l'OPEP, Mohammad Barkindo, que Reuters a vue, Maduro écrit :

"Notre pays espère recevoir la solidarité et le soutien total des pays membres de l'OPEP et de sa conférence ministérielle dans la lutte que nous menons actuellement contre l'intrusion illégale et arbitraire des États-Unis dans les affaires intérieures du Venezuela".

Je recherche «votre ferme soutien et votre collaboration pour dénoncer et affronter conjointement cette dépossession sans scrupule de… actifs importants de l'un des membres de l'OPEP», a écrit Maduro.

L’argument du leader socialiste dans sa quête du soutien de l’OPEP est que les sanctions auraient un impact sur le marché mondial du pétrole, ses prix et qu’elles représentent un risque pour les autres membres de l’entente.

Toutefois, selon une source de l'OPEP, l'entente aurait refusé de faire une déclaration officielle à ce sujet, car elle concernait la politique pétrolière et non la politique.

L’année dernière, lorsque l’Iran a demandé son soutien, l’OPEP n’a pas non plus formulé de commentaire formel sur les sanctions américaines à l’égard de l’Iran.


(c) Oil price - Traduction prixdubaril.com

Commenter Maduro demande de l'aide à l'OPEP après les sanctions américaines


    Le pétrole au Vénézuela

    Voir toutes les nouvelles du pétrole au Vénézuela

    mardi 04 juin 2019

    Rosneft veut rassurer sur ses projets pétroliers au Venezuel…

    Moscou: Le patron du géant russe du pétrole Rosneft a annoncé mardi que les projets communs avec le groupe public pétrolier vénézuélien...

    vendredi 15 mars 2019

    La production de pétrole du Venezuela baisse régulièrement

    Washington: Le représentant spécial américain pour le Venezuela, Elliott Abrams, a déclaré vendredi que les exportations pétrolières vénézuéliennes diminuaient régulièrement, de l'ordre...

    vendredi 08 mars 2019

    Le Venezuela doit 8,7 milliards de dollars au géant pétrolie…

    Washington: Le Venezuela doit rembourser quelque 8,7 milliards de dollars au géant pétrolier américain ConocoPhillips en guise de compensation pour son expropriation...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 16 juillet 2019 à 22:35

    L'Iran dit avoir porté secours à un pétrolier dans le Golfe

    Dubai: Plusieurs bâtiments de la marine iranienne sont venus porter assistance à un pétrolier étranger en panne dans le Golfe, a déclaré...

    mardi 16 juillet 2019 à 21:29

    Le pétrole en net recul avec l'espoir d'une détente entre Et…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont terminé en forte baisse mardi, reculant après des signaux d'apaisement entre les Etats-Unis et...

    mardi 16 juillet 2019 à 12:30

    Léger rebond du pétrole après sa baisse de la veille

    Londres: Les prix du pétrole rebondissaient légèrement mardi après leur baisse de la veille et alors que la production dans le Golfe...

    lundi 15 juillet 2019 à 21:47

    Le pétrole recule un peu alors que la tempête Barry s'éloign…

    New York:  Les prix du pétrole ont terminé en baisse lundi alors que la tempête tropicale Barry s'éloignait, sans avoir fait trop...

    lundi 15 juillet 2019 à 12:41

    Les prix des carburants repartent à la hausse

    Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont progressé dans leur ensemble la semaine dernière, avec une hausse plus marquée...

    lundi 15 juillet 2019 à 11:32

    Le pétrole monte dans un marché prudent

    Londres: Les prix du pétrole montaient un peu lundi, dans un marché prudent et qui restait inquiet face aux surplus attendus.

    samedi 13 juillet 2019 à 18:43

    Londres relâchera le pétrolier iranien s'il ne va pas en Syr…

    Londres: Le chef de la diplomatie britannique a informé samedi son homologue iranien que Londres laisserait repartir le pétrolier Grace 1 arraisonné...

    vendredi 12 juillet 2019 à 21:16

    Entre Iran et tempête tropicale, le pétrole termine la semai…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont terminé en petite hausse vendredi à la fin d'une semaine marquée par des tensions...

    vendredi 12 juillet 2019 à 13:41

    L'AIE maintient sa perspective d'un marché pétrolier excéden…

    Paris: La récente décision de l'Opep de prolonger l'accord de production "ne change pas la perspective" d'un marché pétrolier excédentaire, estime l'Agence...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mercredi 10 juillet 2019 Lors de la semaine achevée le 5 juillet, les réserves commerciales de brut ont baissé de 9,5 millions de barils pour s'établir à 459,00 millions, là où les analystes interrogés par l'agence Bloomberg anticipaient un repli de 2,9 millions de barils.

    En février 2019, le prix du pétrole accélère

    Le mercredi 20 mars 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En février 2019, le prix du pétrole en euros augmente plus qu’en janvier (+8,3 % après +4,3 % en janvier). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent également (+4,0 % après +0,9 %) : en effet les prix des matières premières industrielles repartent nettement à la hausse (+8,2 % après −0,1 %). La hausse du prix du pétrole s’accentue En février 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+8,3 % après +4,3 %), à 56,4 € en moyenne par baril. La hausse est moins...

    Lire la suite

    En janvier 2019, le prix du pétrole se redresse

    Le lundi 25 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En janvier 2019, le prix du pétrole en euros se redresse (+4,3 % après -12 % en décembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se redressent également (+0,9 % après −2,3 %), à l’instar de ceux des matières alimentaires (+1,7 % après −2,1 %). Les prix des matières industrielles sont quasi stables (−0,1 % après −2,6 %). Le prix du pétrole se redresse En janvier 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros se redresse (+4,3 % après -12,0 %), à 52 € en moyenne par baril...

    Lire la suite

    Quel géant pétrolier génère le plus d'argent?

    Le mardi 12 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Alors que les super-majors du secteur pétrolier dépassaient les estimations avec des résultats solides pour le quatrième trimestre et l'année 2018, Shell a battu Exxon (pour la deuxième année consécutive), pour s’affirmer comme le plus important générateur de flux de trésorerie des compagnies pétrolières.

    Lire la suite