Menu
A+ A A-

Crainte d'un "choc pétrolier" pour l'agriculture française (Organisation professionnelle)

prix du petrole ParisParis: La hausse des cours de l'or noir fait craindre un "choc pétrolier" pour l'agriculture, estime une organisation patronale de l'agriculture française, dans un communiqué lundi.
"Le prix du gasoil non routier (GNR) a augmenté de 30% en un an, atteignant 1 euro TTC/L la semaine dernière. Cette hausse laisse entrevoir un nouveau choc pétrolier sur le monde agricole et les entrepreneurs de travaux si le cours du pétrole, passé de 55 dollars à 80 dollars le baril, se maintient à un tel niveau", estime la FNEDT (Fédération nationale entrepreneurs des territoires).

"Le poste carburant, qui représente 14% des charges de l'entreprise de travaux agricoles française, flambe au moment où la saison des travaux agricoles bat son plein", souligne Gérard Napias, président de FNEDT, qui redoute "une déprise agricole sur les terres à faible potentiel et donc un arrêt de l'activité agricole".

La FNEDT regroupe 21.671 entreprises de travaux agricoles, forestiers et ruraux et 98.000 salariés permanents et saisonniers, qui réalisent des chantiers au service des exploitants agricoles et forestiers, des propriétaires et des entreprises, des collectivités locales et établissements publics gestionnaires de réseaux.

M. Napias craint des difficultés pour les entreprises "à répercuter la hausse du coût du carburant dans le prix de vente de la prestation aux agriculteurs, eux-mêmes confrontés à des prix agricoles bas, des charges courantes élevées et une baisse probable des soutiens publics".

De surcroît, "alors que le recours aux produits phytosanitaires doit être diminué, les passages d'engins mécaniques vont se multiplier, entraînant donc une consommation supplémentaire de carburant", prévient M. Napias, parallèlement à l'ouverture des discussions à l'Assemblée nationale au sujet de l'interdiction du glyphosate, herbicide controversé, dans le cadre des débats autour de la loi agriculture et alimentation.


Après avoir dépassé les 80 dollars il y a une semaine, le baril de Brent, référence européenne, pour livraison en juillet, a oscillé lundi autour de 75 dollars.

(c) AFP

Commenter Crainte d'un "choc pétrolier" pour l'agriculture française (Organisation professionnelle)


    Le pétrole en France

    lundi 17 juin 2019

    Les prix des carburants en forte baisse dans les stations-se…

    Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont baissé dans leur globalité la semaine dernière, avec une baisse encore plus...

    lundi 03 juin 2019

    Baisse généralisée des prix des carburants dans les stations…

    Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont baissé dans leur ensemble la semaine dernière, avec une baisse plus marquée...

    lundi 27 mai 2019

    Hausse générale des prix des carburants

    Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont progressé dans leur ensemble la semaine dernière, avec une hausse marquée pour...

      Toutes les nouvelles du pétrole en France

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 25 juin 2019 à 12:27

    Le pétrole fait du surplace avant le G20 et l'Opep

    Londres: Les prix du pétrole reculaient à nouveau mardi sans effacer les gains de la semaine précédente dans un marché attentiste face...

    mardi 25 juin 2019 à 06:35

    Le pétrole orienté à la baisse en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse en raison de prises de bénéfice après la forte hausse des derniers...

    lundi 24 juin 2019 à 21:27

    Les prix du pétrole divergent: tensions dans le Golfe, inter…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en ordre dispersé lundi, hésitant entre les tensions entre les Etats-Unis et l'Iran...

    lundi 24 juin 2019 à 16:30

    Les prix du pétrole divergent, hésitations russes et tension…

    Londres: Les cours du pétrole divergeaient lundi en cours d'échanges européens, hésitant entre la prudence du ministre russe de l'Energie sur l'avenir...

    lundi 24 juin 2019 à 12:14

    Le pétrole monte, de nouvelles sanctions américaines contre …

    Londres: Les prix du pétrole montaient légèrement lundi en cours d'échanges européens, continuant d'être soutenus par les tensions dans le Golfe alors...

    lundi 24 juin 2019 à 12:02

    Frets maritimes: les frets secs et les pétroliers montent

    Londres: Les prix des transports de matières premières sèches et les taux des pétroliers ont grimpé la semaine dernière.

    lundi 24 juin 2019 à 05:42

    Le pétrole continue de grimper en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, lundi en Asie, subissant toujours les effets de l'instabilité dans le Golfe...

    samedi 22 juin 2019 à 10:14

    En Angola, grand ménage dans le pétrole pour relancer la pro…

    Luanda: La production de pétrole en Angola a chuté en 2018 à son plus bas niveau en dix ans. Mais le président...

    vendredi 21 juin 2019 à 21:41

    Le pétrole monte encore avec les fortes tensions entre Washi…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole sont montés vendredi alors que le président américain Donald Trump a affirmé avoir annulé au...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Vendredi 21 juin 2019 Les cours du pétrole montaient encore vendredi alors que le président américain Donald Trump a affirmé avoir annulé au dernier moment des frappes contre l'Iran. Vers 14h00 GMT le baril de Brent était en hausse de un dollar tandis que le WTI gagnait 27 cents.

    En février 2019, le prix du pétrole accélère

    Le mercredi 20 mars 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En février 2019, le prix du pétrole en euros augmente plus qu’en janvier (+8,3 % après +4,3 % en janvier). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent également (+4,0 % après +0,9 %) : en effet les prix des matières premières industrielles repartent nettement à la hausse (+8,2 % après −0,1 %). La hausse du prix du pétrole s’accentue En février 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+8,3 % après +4,3 %), à 56,4 € en moyenne par baril. La hausse est moins...

    Lire la suite

    En janvier 2019, le prix du pétrole se redresse

    Le lundi 25 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En janvier 2019, le prix du pétrole en euros se redresse (+4,3 % après -12 % en décembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se redressent également (+0,9 % après −2,3 %), à l’instar de ceux des matières alimentaires (+1,7 % après −2,1 %). Les prix des matières industrielles sont quasi stables (−0,1 % après −2,6 %). Le prix du pétrole se redresse En janvier 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros se redresse (+4,3 % après -12,0 %), à 52 € en moyenne par baril...

    Lire la suite

    Quel géant pétrolier génère le plus d'argent?

    Le mardi 12 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Alors que les super-majors du secteur pétrolier dépassaient les estimations avec des résultats solides pour le quatrième trimestre et l'année 2018, Shell a battu Exxon (pour la deuxième année consécutive), pour s’affirmer comme le plus important générateur de flux de trésorerie des compagnies pétrolières.

    Lire la suite