Menu
A+ A A-

Le brut en baisse à New York, suspendu aux négociations sur la Syrie

prix-du-petrole New York New York : Les cours du pétrole new-yorkais évoluaient en baisse à l'ouverture vendredi, suite à des chiffres peu encourageants aux Etats-Unis sur les ventes au détail et les prix à la production dans un marché focalisé sur la Syrie.

Vers 13H15 GMT/15h15 HEC, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en octobre, lâchait 1,13 dollar sur le New York Mercantile Exchange (Nymex) et s'échangeait à 107,47 dollars.

"Le brut se comporte à la Dr Jekyll et Mr Hyde: hier on a fini en hausse, aujourd'hui on vend", commente Matt Smith de Schneider Electric.

"L'attention sur le marché du pétrole reste concentrée sur l'évolution de la situation en Syrie", poursuit-il.

Les chefs de la diplomatie russe et américaine, Sergueï Lavrov et John Kerry, ont poursuivi leurs discussions sur le contrôle de l'arsenal chimique syrien à Genève vendredi, et ont rencontré l'émissaire spécial des Nations Unies pour la Syrie Lakhdar Brahimi.

John Kerry a précisé avoir convenu avec son homologue russe Sergueï Lavrov d'une nouvelle réunion à New York "autour du 28 septembre", en marge de l'Assemblée générale annuelle de l'ONU, pour essayer de fixer une date pour une conférence de paix sur la Syrie.

"Aujourd'hui, nous sommes dans la zone de pénombre entre la paix et la guerre et les marchés du pétrole vont bouger en fonction du sentiment d'un échec ou d'un succès des discussions de Genève", résume Phil Flynn, de Price Futures Group.

Aux Etats-Unis, des données économiques "faibles", selon Bart Melek, de TD Securities, continuaient à alimenter l'incertitude quant à la décision la semaine prochaine de la banque centrale américaine (Fed) sur l'avenir de ses mesures de soutien.

L'institut doit ainsi décider s'il souhaite ralentir ou non ses injections mensuelles de 85 milliards de dollars sous forme de rachats d'actifs, qui ont tendance à favoriser les achats d'actifs risqués, comme le pétrole.

Les ventes au détail aux Etats-Unis ont modestement progressé sur un mois en août (+0,2%), décevant les attentes des analystes, selon les chiffres publiés vendredi par le département du Commerce.

Par ailleurs, les prix à la production ont augmenté de 0,3% en août aux Etats-Unis, tirés par ceux de l'énergie, soit plus qu'attendu par les analystes.

afp/rp



(AWP / 13.09.2013 15h50)


Commenter Le brut en baisse à New York, suspendu aux négociations sur la Syrie


    Le pétrole en Syrie

    Voir toutes les nouvelles du pétrole en Syrie

    mardi 13 février 2018

    La Russie veut aider Damas à relancer sa production d'hydroc…

    Moscou: La Russie, principale alliée du régime syrien, compte aider Damas à relancer ses gisements d'hydrocarbures et à prospecter pour en exploiter...

    dimanche 22 octobre 2017

    Syrie: une alliance arabo-kurde prend à l'EI un important ch…

    Beyrouth: Des combattants kurdes et arabes soutenus par Washington se sont emparés dimanche de l'un des plus importants champs pétroliers de Syrie...

    mardi 30 mai 2017

    Syrie: l'économie et le secteur pétrolier mis à genoux par l…

    Damas: L'économie de la Syrie est à genoux et la production pétrolière réduite à néant après six ans de guerre, ont reconnu...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    dimanche 18 novembre 2018 à 17:54

    Bulgarie: blocage des routes contre la hausse du prix des ca…

    Sofia: Des milliers de Bulgares ont bloqué dimanche les principaux axes routiers et les postes-frontière entre la Bulgarie et la Turquie et...

    dimanche 18 novembre 2018 à 16:36

    Sulzer: le prix du pétrole n'inquiète pas le CEO, Vekselberg…

    Zurich: Le directeur général (CEO) de Sulzer, Greg Poux-Guillaume, affirme que malgré les récentes turbulences autour du prix du pétrole, son groupe...

    dimanche 18 novembre 2018 à 14:45

    Le gouvernement entend le "ras-le-bol fiscal", mai…

    Paris: Le gouvernement entend le "ras-le-bol fiscal" mais son "devoir" est de transformer l'économie pour la rendre moins dépendante du pétrole, a...

    samedi 17 novembre 2018 à 19:40

    Burkina: appel à une grève générale contre la hausse de l'es…

    Ouagadougou: Des syndicats et organisations de la société civile burkinabè ont appelé samedi à une grève générale et une journée de protestation...

    vendredi 16 novembre 2018 à 21:52

    Le pétrole chute pour la sixième semaine de suite

    NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en ordre dispersé vendredi, n'empêchant toutefois pas une sixième chute hebdomadaire de suite...

    vendredi 16 novembre 2018 à 16:14

    Le pétrole monte sans effacer ses pertes sur la semaine

    Londres: Les cours du pétrole montaient vendredi en cours d'échanges européens pour leur troisième séance d'affilée mais restaient en baisse sur la...

    vendredi 16 novembre 2018 à 14:45

    Bagdad et les Kurdes vont reprendre l'exportation en Turquie…

    Kirkouk (irak): Le gouvernement fédéral et le Kurdistan irakiens se sont mis d'accord pour reprendre l'exportation vers la Turquie du pétrole de...

    vendredi 16 novembre 2018 à 14:37

    Allemagne : les interdictions de diesel relèvent de l'"…

    Berlin: Les interdictions de circulation en Allemagne de véhicules diesel trop polluants, en particulier sur l'autoroute, relèvent de "l'autodestruction" de la prospérité...

    vendredi 16 novembre 2018 à 12:32

    Le pétrole monte encore mais reste en baisse sur la semaine

    Londres: Les prix du pétrole montaient vendredi en cours d'échanges européens pour leur troisième séance d'affilée mais restaient en baisse sur la...

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Carburants en France: des grognes récurrentes contre la hausse des prix

    Le jeudi 15 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Paris: La grogne contre la hausse des prix à la pompe n'est pas un phénomène nouveau: ces 20 dernières années la France a vécu plusieurs vagues de protestations contre le pétrole cher.

    Lire la suite

    En septembre 2018, le prix du pétrole rebondit vivement

    Le dimanche 28 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2018, les prix du pétrole rebondissent nettement. Le prix du pétrole rebondit En septembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros rebondit vivement (+7,8 % après -1,2 % en août), à 67,7 € en moyenne par baril de Brent. La hausse de septembre est un peu plus marquée en dollars (+8,8 % après -2,3 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est fixé à 78,9 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - septembre 2018

    Lire la suite

    Pourquoi le prix du baril de pétrole à 100 dollars fait-il trembler ?

    Le mercredi 10 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du baril de pétrole a presque triplé depuis le début 2016 et s'approche dangereusement du seuil symbolique des 100 dollars. Résultat, le président américain s'attaque à l'Opep et les industriels se plaignent des tensions politiques. Tour d'horizon des enjeux de cette montée des cours de l'or noir...

    Lire la suite