Menu
A+ A A-

Le brut recule, dans un marché attentiste avant la Fed

prix-du-petrole Londres Londres : Les cours du pétrole reculaient vendredi en fin d'échanges européens, dans un contexte d'apaisement des tensions internationales autour de la Syrie et avant une réunion importante de la Réserve fédérale américaine (Fed) la semaine prochaine.

Vers 16H00 GMT (18H00 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en octobre, dont c'est le dernier jour de cotation, valait 112,00 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 63 cents par rapport à la clôture de jeudi.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI) pour la même échéance perdait 89 cents, à 107,71 dollars.

Les prix du brut "sont en baisse, la situation syrienne ne paraissant pas aussi sérieuse qu'avant et les opérateurs prenant des profits après la récente hausse des prix", expliquait David Madden, analyste chez IG.

Les Etats-Unis et la Russie ont exprimé vendredi l'espoir qu'une avancée sur les armes chimiques de la Syrie favorise la tenue d'une conférence de paix.

"Nous sommes déterminés à travailler ensemble, à commencer par l'initiative sur les armes chimiques, avec l'espoir que nos efforts seront payants et apporteront paix et stabilité dans cette région tourmentée du monde", a déclaré le secrétaire d'Etat américain John Kerry, au deuxième jour de négociations américano-russes à Genève sur la mise sous contrôle de l'arsenal chimique syrien.

Ces dernières semaines, les prix du brut n'ont cessé de fluctuer en fonction des développements de la crise syrienne, le marché craignant une déstabilisation du Moyen-Orient, région à l'origine de 35% des exportations pétrolières mondiales.

Montés à des sommets dans la perspective de frappes militaires américaines en Syrie, les cours sont brutalement redescendus en début de semaine à mesure que cette possibilité s'éloignait.

Par ailleurs, les investisseurs étaient dans l'attente d'une réunion du comité de politique monétaire de la Fed, les 17 et 18 septembre, au cours de laquelle l'institution pourrait décider de ralentir ses injections mensuelles de 85 milliards de dollars par mois.

Cette importante réunion "pourrait déboucher sur le début de la diminution des mesures d'aides de la Fed, ce qui pourrait renforcer le dollar et donc peser sur les cours du pétrole", expliquait ainsi Joe Conlan, analyste chez Inenco.

Le renforcement du billet vert rend l'achat d'actifs libellés dans la monnaie américaine plus coûteux pour les investisseurs munis d'autres devises.

De plus, ces injections de liquidités ont eu tendance à favoriser les achats d'actifs à risque, tel que le pétrole.

afp/rp



(AWP / 13.09.2013 18h31)


Commenter Le brut recule, dans un marché attentiste avant la Fed


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 22 février 2019 à 22:06

    Les cours du pétrole touchent un pic de trois mois, le comme…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont avancé vendredi dans le sillage d'espoirs d'amélioration des relations commerciales entre les Etats-Unis et...

    vendredi 22 février 2019 à 12:08

    Le pétrole rebondit, pris entre l'Opep et les Etats-Unis

    Londres: Les prix du pétrole remontaient vendredi en cours d'échanges européens alors que le marché peinait à trouver un équilibre entre une...

    vendredi 22 février 2019 à 04:38

    Le pétrole continue de reculer en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole continuaient de reculer vendredi en Asie, plombés par une hausse plus forte que prévue des réserves américaines...

    jeudi 21 février 2019 à 21:32

    Le pétrole recule légèrement, la production américaine à un …

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont légèrement reculé jeudi, dans le sillage d'un rapport américain montrant que la production a...

    jeudi 21 février 2019 à 17:43

    USA: la production américaine de brut atteint un nouveau rec…

    New York: La production américaine de pétrole brut a atteint un nouveau record à 12 millions de barils par jour, et les...

    jeudi 21 février 2019 à 15:39

    OPEP+ respecte des coupes de production pétrolière à 83% en …

    OPEP: Un Comité technique qui surveille la mise en œuvre des coupes de production OPEP/non-OPEP a constaté que les alliés ont obtenu...

    jeudi 21 février 2019 à 12:31

    Le pétrole en légère hausse avant les stocks américains

    Londres: Les prix du pétrole montaient un peu jeudi en cours d'échanges européens avant la publication hebdomadaire des réserves américaines, dans un...

    mercredi 20 février 2019 à 21:40

    Le pétrole grimpe avec la perspective d'une baisse de l'offr…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont atteint un nouveau plus haut en trois mois mercredi au moment où l'offre mondiale...

    mercredi 20 février 2019 à 15:40

    TransCanada relance Keystone

    Oléoduc: TransCanada a redémarré une section de son oléoduc Keystone qui avait été fermée après une fuite d'environ 43 barils de brut...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mardi 19 février 2019 Le prix du pétrole Brent devrait se négocier entre 50 et 70 dollars le baril d'ici 2024, avec des prix "ancrés" autour de 60 dollars, selon un nouveau rapport de la Banque américaine Merrill Lynch..

    Quel géant pétrolier génère le plus d'argent?

    Le mardi 12 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Alors que les super-majors du secteur pétrolier dépassaient les estimations avec des résultats solides pour le quatrième trimestre et l'année 2018, Shell a battu Exxon (pour la deuxième année consécutive), pour s’affirmer comme le plus important générateur de flux de trésorerie des compagnies pétrolières.

    Lire la suite

    Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - Année 2018

    Le mardi 29 janvier 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2018.

    Lire la suite

    En décembre 2018, le prix du pétrole chute de nouveau

    Le jeudi 24 janvier 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En décembre 2018, le prix du pétrole en euros chute de nouveau (−12,0 % après -19,3 % en novembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se replient (−2,3 % après +0,0 %), à l’instar de ceux des matières industrielles (−2,6 % après −0,5 %) et des matières alimentaires (−2,1 % après +0,6 %). Le prix du pétrole diminue En décembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit sa chute (−12,0 % après -19,3 %), à 50,1 € en moyenne par baril. La baisse est...

    Lire la suite