Menu
A+ A A-

Violences en Libye: le pétrole ouvre en hausse de 8% à New York

prix-du-petroledéveloppement actualisé:readmore>

New York - Les prix du pétrole s'envolaient de près de 8% mardi à l'ouverture à New York, où les marchés étaient fermés la veille, face aux violents affrontements qui touchaient la Libye, un important pays producteur.

Vers 14H30 GMT/15h30 HEC, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" pour livraison en mars s'échangeait à 92,92 dollars, en hausse de 6,72 dollars par rapport à vendredi.

Ce contrat, dont c'est le dernier jour de cotation, a atteint pendant les échanges électroniques 94,49 dollars, son niveau le plus élevé depuis début octobre 2008.

A Londres, sur l'Intercontinental Exchange, le baril de Brent de la mer du Nord à échéance avril s'affichait en hausse de 1,06 dollar à 106,80 dollars, après un pic à 108,57 dollars, un prix inédit depuis le 4 septembre 2008.

Les marchés étaient fermés lundi aux États-Unis.

"Le marché est inquiet face à la menace d'une guerre civile", a commenté Phil Flynn, de PFG Best.

Une semaine après le début de l'insurrection qui a fait des centaines de morts selon des organisations internationales de défense des droits de l'Homme, l'armée a procédé à des bombardements et le dirigeant libyen Mouammar Kadhafi est apparu pour démentir les rumeurs selon lesquelles il aurait quitté le pays.

En 2010, la Libye a produit 1,55 million de barils par jour, selon les données de l'Agence internationale de l'Énergie (AIE). Ce pays détient les plus grosses réserves de pétrole d'Afrique et est un des quatre principaux producteurs du continent. Le pays exporte 80% de son or noir vers l'Europe.

Parmi les groupes pétroliers, Repsol a dit avoir suspendu ses activités dans le pays, Total a rapatrié "la majeure partie" de ses expatriés. Le producteur d'électricité italien Edison a indiqué avoir constaté un ralentissement des livraisons de gaz en provenance de Libye.

L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), dont la Libye est membre, s'est dite "prête à réagir "si cela s'avérait nécessaire", par la voix du ministre du Pétrole des Émirats arabes unis.

"Le marché a été un peu apaisé" par ces déclarations, a observé Phil Flynn. "Mais il ne s'agit pas seulement d'un problème d'offre et de demande, mais de la stabilité de la région toute entière".

"Bien qu'une grande partie des infrastructures pétrolières dans la plupart de ces pays (d'Afrique du Nord) soit relativement isolée des régions les plus peuplées --où la violence est plus forte--, la vague d'incertitude géopolitique va probablement avoir un impact significatif sur les investissements étrangers", ont relevé les analystes de Barclays Capital.

Selon eux, la part des investissements étrangers dans le secteur pétrolier est "immense" dans le Maghreb.

"Plus généralement, la situation continue d'injecter une forte dose d'incertitude dans le marché pétrolier, surtout à moyen terme", ont poursuivi ces analystes.

"Une déstabilisation du monde arabe, où se trouvent les plus grandes réserves de pétrole et de gaz, et les plus grandes zones de productions, est extrêmement importante", ont-ils prévenu.

"Ce sont les événements en Libye qui dominent l'actualité, mais les troubles à Bahreïn pourraient avoir une importance stratégique bien plus forte en terme d'équilibre stratégique du pouvoir au Moyen-Orient", ont-ils remarqué.

Des dizaines de milliers de personnes défilaient mardi à Manama pour réclamer la chute du gouvernement de ce petit royaume du Golfe gouverné par une dynastie sunnite.

rp

(AWP/22 février 2011 16h01)

Commenter Violences en Libye: le pétrole ouvre en hausse de 8% à New York



    Communauté prix du baril


    Le pétrole en Libye

    Voir toutes les nouvelles du pétrole en Libye

    dimanche 21 janvier 2024

    Libye: reprise de la production pétrolière sur un site majeu…

    Tripoli: La Compagnie nationale de pétrole (NOC) en Libye a annoncé dimanche la reprise de la production pétrolière sur l'un des plus...

    lundi 13 juin 2022

    La Libye perd 1,1 million de barils par jour en fermant la q…

    Tripoli: La Libye perd sa production de pétrole au rythme de 1,1 million de barils par jour, a déclaré le ministre libyen...

    dimanche 17 avril 2022

    Libye: production suspendue sur un important champ pétrolier

    Tripoli: La Compagnie nationale de pétrole (NOC) en Libye a annoncé dimanche la suspension de la production sur un important champ pétrolier...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 17 juin 2024 à 21:30

    Le pétrole se cabre, les achats spéculatifs reprennent

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont sursauté, lundi, dans un marché pourtant privé de nouvelles d'importance, à cause d'un mouvement...

    lundi 17 juin 2024 à 16:00

    💶 Dévaluation de devise : protection des actions du pétrole …

    Paris: Dans son service d’investissement, Henry Bonner introduit ce mois-ci une nouvelle recommandation à ses abonnés : un producteur de pétrole et de...

    lundi 17 juin 2024 à 13:25

    Le pétrole hésite, entre usines chinoises au ralenti et espo…

    Londres: Les cours du pétrole hésitaient lundi, pris entre les feux d'une production industrielle ralentie en Chine, mauvais signal pour la demande en...

    vendredi 14 juin 2024 à 22:05

    Le pétrole indécis, entre inflation, évolution des taux et s…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont hésité vendredi pour terminer en léger repli, cherchant des signes favorables du côté de...

    vendredi 14 juin 2024 à 14:25

    Le pétrole hésite, entre possibles baisses de taux et stocks…

    Londres: Les prix du pétrole oscillent vendredi, portés par le renforcement des attentes de réductions des taux d'intérêts américains, susceptibles de favoriser...

    jeudi 13 juin 2024 à 21:50

    Le pétrole en petite hausse après une séance hésitante

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont oscillé jeudi pour terminer en petite hausse, balottés entre la surprise de réserves de...

    jeudi 13 juin 2024 à 14:52

    📉 Citi prédit une baisse de 20% du prix du pétrole d'ici 202…

    New York: Les analystes de Citi, l'une des plus grande institution financière au monde, prévoient une chute significative des cours du pétrole...

    jeudi 13 juin 2024 à 13:20

    Le pétrole plombé par les stocks et les annonces de la Fed

    Londres: Les prix du pétrole reculent jeudi dans la foulée de réserves de brut américaines plus importantes que prévues et d'annonces de...

    mercredi 12 juin 2024 à 21:20

    Le pétrole arrache une nouvelle hausse, malgré les stocks et…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole sont parvenus à rester en hausse, mercredi, malgré un bond inattendu des stocks américains et...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Vendredi 14 juin 2024 Les cours du pétrole pourraient enregistrer une hausse hebdomadaire malgré des données mitigées sur la demande, soutenus par des prévisions positives par Goldman Sachs et des nouvelles sur le ralentissement des véhicules électriques, compensant les divergences entre l'OPEP et l'AIE.

    📊 Historique des prix du pétrole

    Le vendredi 17 juin 2022

    Dans le cadre de l'invasion de l'Ukraine par la Russie le prix du pétrole, corrigé de l'inflation, a atteint son plus haut niveau depuis sept ans. La Russie est l'un des plus grands producteurs de pétrole brut au monde, et de nombreux pays ont annoncé une interdiction des importations de pétrole russe dans le cadre de la guerre. Cela a entraîné des incertitudes en matière d'approvisionnement et, par conséquent, une hausse des prix. Comment la hausse des prix se compare-t-elle aux événements politiques et économiques précédents ? Examinons les prix historiques...

    Lire la suite

    📉 Le pétrole restera volatil en 2024, selon BofA

    Le vendredi 05 janvier 2024

    New York: Les compagnies pétrolières et les raffineurs américains devraient être confrontés à une nouvelle période difficile en 2024, ont écrit les analystes de Bank of America (BofA) dans une note vendredi, qui s'attendent à ce que le baril de Brent atteigne 80 dollars en moyenne cette année.

    Lire la suite

    🇨🇳 Augmentation de la demande de pétrole chinoise et future hausse du prix du baril

    Le jeudi 23 mars 2023

    New York: Les analystes de Goldman Sachs ont prédit une augmentation des prix du pétrole dans les 12 prochains mois en raison de l'augmentation de la demande en Chine, qui devrait atteindre plus de 16 millions de barils par jour au cours de cette période.

    Lire la suite