Menu
A+ A A-

🇸🇦 L'Arabie saoudite annonce un déficit de 79 milliards de dollars pour 2020

prix du petrole RyadRyad: L'Arabie saoudite, touchée de plein fouet par la crise sanitaire et la chute des prix de brut, a annoncé mardi un déficit budgétaire de 79 milliards de dollars (65 milliards d'euros) pour l'année 2020, ce qui représente un peu plus du double du précédent déficit.
"Il est prévu que le déficit budgétaire augmente à environ 298 milliards de rials à la fin 2020, et nous prévoyons de le réduire d'ici fin 2021 à 141 milliards de rials (31 milliards d'euros)", a indiqué le ministère des Finances dans un communiqué.

Le pays prévoit de dépenser 990 milliards de rials (217 milliards d'euros) en 2021, en forte baisse par rapport à cette année, selon le communiqué.

En décembre 2019, le royaume saoudien avait prévu un déficit budgétaire en hausse, mais à hauteur de 50 milliards de dollars (plus de 40 milliards d'euros), sur fond déjà de baisse de la production pétrolière et des prix.

Plus grande économie du monde arabe et premier exportateur de brut au monde, cette riche monarchie du Golfe a annoncé en mai un plan d'austérité prévoyant un triplement de la taxe sur la valeur ajoutée et la fin des allocations mensuelles à ses citoyens, en réaction à la chute historique du prix et de la demande du pétrole et à la pandémie de Covid-19.

A la même époque, le royaume a dit qu'il prévoyait d'emprunter près de 60 milliards de dollars sur l'année pour financer son déficit budgétaire.

Ryad a emprunté ces dernières années plus de 100 milliards de dollars et a puisé dans ses réserves pour combler ces déficits.


En octobre, le Fonds monétaire international (FMI) avait estimé que l'économie de l'Arabie saoudite devait se contracter de 5,4% en 2020.

"Année difficile"

"Cette année a été difficile à l'échelle mondiale et des mesures et des initiatives exceptionnelles ont dû être prises", a dit le roi Salmane d'Arabie saoudite.

Il a souligné que le budget de l'année 2021 donnerait "la priorité à la protection de la santé des citoyens et des résidents et à leur sécurité. Les efforts continueront pour freiner les effets de cette pandémie".

En raison de la pandémie, les autorités saoudiennes ont revu à la baisse le nombre de participants au hajj, le grand pèlerinage de La Mecque, qui a eu lieu cette année entre fin juillet et début août.

Seuls une dizaine de milliers de fidèles résidant en Arabie saoudite ont pu l'effectuer, contre quelque 2,5 millions de participants venus du monde entier en 2019. Et cela a privé l'Arabie saoudite d'importants revenus, alors que Ryad espérait pouvoir accueillir tous les ans 30 millions de pèlerins d'ici à 2030.

L'Arabie saoudite est le pays le plus touché par la pandémie parmi les monarchies arabes du Golfe avec plus de 360.000 cas recensés officiellement, dont plus de 6.000 décès.

Après avoir longtemps été excédentaire, le budget de l'Etat a constamment été dans le rouge depuis 2014.

Pour faire face à la baisse du prix du brut, le royaume cherche à diversifier son économie, en investissant notamment dans les nouvelles technologies et dans des mégaprojets d'infrastructures.

Grâce à sa richesse pétrolière, le royaume a pu pendant des décennies se passer de taxes. Il n'a introduit une TVA à 5% qu'en 2018, dans le cadre d'un plan visant à réduire sa dépendance à l'or noir.

(c) AFP

Commenter 🇸🇦 L'Arabie saoudite annonce un déficit de 79 milliards de dollars pour 2020


    Le pétrole en Arabie Saoudite

    - Toutes les actualités du pétrole en Arabie Saoudite

    lundi 22 août 2022

    L'Opep+ a la capacité de réduire sa production à tout moment

    Ryad: Le ministre saoudien de l'Energie, Abdelaziz ben Salmane, a affirmé que l'Opep+ avait les moyens notamment de "réduire à tout moment...

    dimanche 31 juillet 2022

    Matières premières : Le PIB de l'Arabie saoudite continue de…

    Ryad: Le PIB de l'Arabie saoudite a augmenté de près de 12% au deuxième trimestre 2022, grâce à la hausse des prix...

    jeudi 28 juillet 2022

    Pétrole et Iran au menu du dîner entre Macron et "MBS…

    Paris: Emmanuel Macron rencontre ce jeudi soir à Paris le prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane, alors que les dirigeants occidentaux cherchent...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 30 septembre 2022 à 21:20

    Le pétrole en baisse, la possible baisse de production de l…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont reculé vendredi, le marché étant toujours préoccupé par l'affaiblissement de la demande et dans un...

    vendredi 30 septembre 2022 à 11:40

    Le pétrole se redresse, le marché s'attend à une baisse de p…

    Londres: Les prix du pétrole se reprenaient vendredi, poussés par les spéculations autour d'une possible baisse de la production d'Organisation des pays...

    jeudi 29 septembre 2022 à 21:17

    Le pétrole se replie, pris dans la tourmente des Bourses

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont reculé jeudi, influencés par le coup de grisou sur Wall Street, nourri par l'angoisse...

    jeudi 29 septembre 2022 à 11:57

    Le pétrole hésite, entre frilosité du marché et spéculations…

    Londres: Le pétrole se stabilisait jeudi après deux séances de hausse, l'aversion au risque du marché pesant sur l'or noir tandis que...

    mercredi 28 septembre 2022 à 21:10

    Le pétrole monte encore, aidé par le dollar et une surprise …

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont poursuivi leur rebond mercredi, soutenus par un repli du dollar, la fermeture d'installations dans...

    mercredi 28 septembre 2022 à 18:35

    Le pétrole grimpe avec les tensions sur l'offre, le gaz bond…

    Londres:  Les prix du pétrole grimpaient à nouveau mercredi, après leur rebond de la veille, les inquiétudes sur l'insuffisance de l'offre et...

    mercredi 28 septembre 2022 à 17:17

    🛢️USA: baisse inattendue des stocks de pétrole, les exportat…

    NYC / Stocks aux USA: Les réserves commerciales de pétrole brut ont légèrement diminué la semaine dernière aux Etats-Unis, selon des chiffres...

    mercredi 28 septembre 2022 à 15:43

    TotalEnergies investit dans les renouvelables et gratifie se…

    Paris: Devant "l'évolution des marchés du pétrole, du gaz et de l'électricité", le géant des hydrocarbures TotalEnergies a annoncé mercredi verser à...

    mercredi 28 septembre 2022 à 14:05

    Les prix du pétrole rebondiront-ils au-dessus de 100$ avant …

    Paris: Le ralentissement des économies et la hausse des taux d'intérêt devraient éloigner les investisseurs et les traders des actifs à risque...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    En août 2022, le prix du pétrole baisse de nouveau

    Le vendredi 23 septembre 2022 - Analyses des prix du pétrole

    En août 2022, le prix du pétrole en euros recule pour le deuxième mois consécutif (‑9,6 % après ‑4,8 % en juillet). Le prix du pétrole diminue de nouveau En août 2022, le prix en dollars du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) baisse nettement de nouveau (‑10,1 % après ‑8,3 % en juillet), s'établissant en moyenne à 100,6 dollars.En euros, le prix du baril diminue également (‑9,6 % après ‑4,8 %), s’établissant en moyenne à 99,4 €, du fait de la forte dépréciation de l'euro vis-à-vis du dollar en août. Cours du pétrole Brent - Août 2022

    Lire la suite

    📊 Qui sont les plus grands producteurs de pétrole ? 

    Le mercredi 14 septembre 2022 - Analyses des prix du pétrole

    Dans le secteur économique, le pétrole constitue la matière première incontournable puisqu’il assure le bon fonctionnement de l’agriculture, des transports, des industries et bien d’autres. C’est pour cette raison qu’il est très échangé partout dans le monde avec ses dérivés tels que l’essence, le gazole, le fioul… Les principaux pays producteurs de pétrole proviennent généralement du Moyen-Orient et de l’Amérique du nord. Découvrez ci-dessous le classement mondial des plus grands producteurs de pétrole, basé sur les dernières données statistiques de BP en 2022, l’une des plus grandes compagnies pétrolières au monde.

    Lire la suite

    📊 Historique des prix du pétrole

    Le vendredi 17 juin 2022 - Analyses des prix du pétrole

    Dans le cadre de l'invasion de l'Ukraine par la Russie le prix du pétrole, corrigé de l'inflation, a atteint son plus haut niveau depuis sept ans. La Russie est l'un des plus grands producteurs de pétrole brut au monde, et de nombreux pays ont annoncé une interdiction des importations de pétrole russe dans le cadre de la guerre. Cela a entraîné des incertitudes en matière d'approvisionnement et, par conséquent, une hausse des prix. Comment la hausse des prix se compare-t-elle aux événements politiques et économiques précédents ? Examinons les prix historiques...

    Lire la suite