Menu
A+ A A-

L'Opep+ débat d'une baisse massive de la production

prix du petroleLondres: L'Organisation des pays exportateurs de pétrole et ses alliés dont la Russie, désignés sous le nom d'Opep+, débattaient jeudi d'une baisse massive de la production en insistant pour que les Etats-Unis se joignent à cet effort visant à enrayer la chute des cours du brut.
Cette réduction drastique pourrait atteindre 20 millions de barils par jour (bpj), soit environ 20% du total mondial, a-t-on déclaré de source proche du cartel et de source russe.

Selon une autre source proche de l'Opep+, l'Opep+ envisage une baisse de plus de 12 millions de bpj et demande aux autres pays producteurs une baisse de 5 millions de bpj.

Les discussions, qui se tiennent par visioconférence, sont compliquées en raison de frictions entre la Russie et l'Arabie saoudite, qui joue un rôle moteur au sein de l'Opep, mais selon ces sources, Moscou et le cartel pétrolier ont réussi à surmonter leurs divergences.

"Il s'agit d'un accord mondial", a déclaré la source proche de l'Opep, sans préciser si les États-Unis, premier producteur mondial, en faisaient partie, ce à quoi tiennent la Russie et les pays membres de l'Opep.

Le ministre russe de l'Energie Alexandre Novak a encore insisté sur ce point jeudi, appelant tous les pays producteurs à se joindre à cet effort de réduction.

Washington a pour l'instant écarté cette hypothèse, expliquant que la baisse des cours conduisait déjà les compagnies américaines à diminuer leur production.

L'arrêt d'une grande partie des activités économiques en raison de l'épidémie de coronavirus a provoqué une chute drastique de la demande mondiale, de 30% ou environ 30 millions de barils par jour (bpj), au moment même où l'Arabie saoudite et la Russie inondaient le marché avec une offre accrue.

Le baril de Brent est tombé le mois dernier à son plus bas niveau depuis 18 ans et s'échangeait jeudi à environ 33 dollars, soit moitié moins que son prix fin 2019.

Goldman Sachs prévoit un baril à 20 dollars

Cette chute des cours ampute sévèrement les budgets des Etats producteurs ainsi que ceux du secteur américain du pétrole de schiste, dont l'extraction nécessite des investissements lourds.

La semaine dernière, Donald Trump a annoncé que l'Arabie saoudite et la Russie étaient sur le point de s'entendre sur une réduction de la production de 10 à 15 millions de bpj.

Une baisse de 20 millions de bpj représenterait un effort considérable et totalement inédit dans l'histoire du marché pétrolier. La baisse la plus forte dans les annales remonte à la crise financière de 2008, quand l'Opep, sans la Russie, avait décidé de réduire sa production de 2,2 millions de bpj.

On ignore encore à partir de quels niveaux de production la baisse en négociation serait calculée. La Russie estime que les réductions devraient se baser sur les niveaux de production du premier trimestre, l'Arabie saoudite sur ceux d'avril, alors que la production a augmenté dans l'intervalle.

Les banques Goldman Sachs et UBS estiment que même une baisse massive de la production ne suffira pas à enrayer la dégringolade des cours et que les prix du pétrole pourraient tomber à 20 dollars le baril, voire moins.

"Au bout du compte, l'ampleur du choc de la demande est tout simplement trop important pour une baisse coordonnée de l'offre", écrit Goldman Sachs dans une note.

Aux États-Unis, l'un des pays les plus touchés par l'épidémie de COVID-19, la consommation d'essence a chuté de 48% à 5,1 millions de barils par jour durant les trois semaines au 3 avril.

La réunion de l'Opep+ sera suivie vendredi d'une conférence téléphonique entre les ministres de l'Energie du G20, que préside actuellement l'Arabie saoudite.

Des pays importateurs pourraient, à cette occasion, annoncer des achats de pétrole à destination de leurs réserves stratégiques afin d'augmenter la demande, a déclaré Fatih Birol, directeur de l'Agence internationale de l'énergie.

(c) Reuters

Commenter L'Opep+ débat d'une baisse massive de la production



    Communauté prix du baril


    Les dernières prévisions des prix du baril

    -Voir toutes les actualités sur les prévisions des cours du pétrole

    L'Organisation des Pays Exportateurs de Pétrole (OPEP)

    -Voir toute l'actualité de l'OPEP

    dimanche 02 juin 2024

    🛢️ L'Opep+ prolonge ses coupes mais se prépare à rouvrir les…

    Vienne: Les pays de l'Opep+ se sont accordés dimanche sur l'extension de leurs coupes actuelles de production pour soutenir les cours de...

    dimanche 02 juin 2024

    Huit pays de l'Opep+ étendent leurs réductions de production…

    Vienne: Huit membres de l'alliance Opep+ vont prolonger leur réductions volontaires de production de pétrole pour quelques mois, avant de les supprimer...

    dimanche 02 juin 2024

    📅 Pétrole: à Ryad, l'Opep+ soucieuse de préserver son unité

    Vienne: Entre des ministres à Ryad et d'autres qui participeront à la réunion par vidéoconférence, l'Opep+ joue dimanche une partition inédite, avec...

    vendredi 24 mai 2024

    🔎 Qu'est-ce que l'OPEP+ et son impact sur les prix du baril …

    Vienne: L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et ses alliés, dont la Russie, sont connus collectivement sous le nom d'OPEP+ et...

    mardi 14 mai 2024

    🛢️ Statu quo pour les prévisions de progression de la demand…

    Paris: La demande mondiale d'or noir ne devrait pas faiblir en dépit des incertitudes géopolitiques, indique mardi l'Opep dans son rapport mensuel...

    mardi 14 mai 2024

    🛢️ L'OPEP maintient ses prévisions optimistes de la demande …

    Vienne: L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) a réaffirmé aujourd'hui sa projection d'une croissance solide de la demande mondiale de pétrole...

    La Production de pétrole dans le monde

    -Voir toutes les actualités de la production de pétrole

    dimanche 02 juin 2024

    🛢️ L'Opep+ prolonge ses coupes mais se prépare à rouvrir les…

    Vienne: Les pays de l'Opep+ se sont accordés dimanche sur l'extension de leurs coupes actuelles de production pour soutenir les cours de...

    dimanche 02 juin 2024

    Huit pays de l'Opep+ étendent leurs réductions de production…

    Vienne: Huit membres de l'alliance Opep+ vont prolonger leur réductions volontaires de production de pétrole pour quelques mois, avant de les supprimer...

    samedi 11 mai 2024

    Pétrole: l'Irak espère dépasser les 160 milliards de barils …

    Bagdad: L'Irak espère augmenter ses réserves pétrolières à plus de 160 milliards de barils, a déclaré samedi le ministre du Pétrole, Hayan...

    vendredi 03 mai 2024

    🛢️ Pétrole: Irak et Kazakhstan ferment les vannes pour absor…

    Londres: L'Irak et le Kazakhstan vont procéder à des réductions supplémentaires de leur production de pétrole pour compenser le dépassement de leurs...

    jeudi 02 mai 2024

    🛢️ Quelles sont les réductions de la production de pétrole d…

    Londres: Les producteurs de pétrole de l'OPEP+ procèdent à des réductions volontaires de la production pour un total d'environ 2,2 millions de...

    mardi 02 avril 2024

    🇷🇺 Raffineries russes ciblées par les drones ukrainiens

    Moscou: Des drones ukrainiens ont attaqué mardi Taneco, la troisième plus grande raffinerie de pétrole de Russie, à environ 1 300 km...

    La Compagnie pétrolière chinoise Sinopec

    Chine: les groupes pétroliers affichent des bénéfices record

    lundi 29 août 2022

    Pékin: Les géants chinois du pétrole Sinopec, PetroChina et Cnooc ont dégagé au premier semestre des bénéfices en forte hausse, galvanisés par la flambée des prix de l'énergie depuis l'invasion russe en Ukraine.

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 24 juin 2024 à 22:25

    Le pétrole en hausse, entre espoir d'une meilleure demande e…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont grimpé lundi, portés par les espoirs d'une meilleure demande aux États-Unis qui misent sur une...

    lundi 24 juin 2024 à 16:00

    ⛽️ Les prix des carburants augmentent après 2 mois de baisse…

    Carburants: Les prix des carburants repartaient à la hausse, après 8 semaines consécutives de baisse. Pour sa part, la moyenne des cours de clôture du pétrole...

    lundi 24 juin 2024 à 11:50

    Le pétrole monte un peu, entre spéculations et risque géopol…

    Londres: Les cours du pétrole montaient légèrement lundi, poussés à la fois par des positionnements spéculatifs d'investisseurs qui parient sur une baisse...

    vendredi 21 juin 2024 à 21:30

    Le pétrole se replie avant le week-end devant un dollar fort

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont repliés vendredi, refroidis par un dollar fort et un affaiblissement de l'activité en...

    vendredi 21 juin 2024 à 12:15

    Le pétrole stable, les investisseurs surveillent le risque g…

    Londres: Les cours du pétrole se maintiennent vendredi, consolidant leurs gains de la semaine, alors que les investisseurs surveillent avec attention le...

    vendredi 21 juin 2024 à 11:00

    📉 En mai 2024, le prix du pétrole se replie nettement

    En mai 2024, le prix du pétrole en euros se replie nettement (‑9,8 % sur un mois après +6,7 % en avril)...

    jeudi 20 juin 2024 à 21:10

    Le pétrole reste ferme, aidé par le regain de la demande amé…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont encore pris un peu de hauteur, jeudi, incités par un bond de la demande...

    jeudi 20 juin 2024 à 17:55

    🛢️ USA: baisse des stocks de pétrole brut, la demande bondit

    New York: Les stocks commerciaux de pétrole brut se sont contractés de 2,5 millions de barils la semaine dernière aux Etats-Unis, selon...

    jeudi 20 juin 2024 à 13:25

    Le pétrole se maintient avec le retour du risque géopolitiqu…

    Londres: Les prix du pétrole se stabilisaient en terrain positif jeudi, avec retour de la prime de risque géopolitique sur le marché...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    📉 Citi prédit une baisse de 20% du prix du pétrole d'ici 2025, sous les 60 dollars

    Le jeudi 13 juin 2024

    New York: Les analystes de Citi, l'une des plus grande institution financière au monde, prévoient une chute significative des cours du pétrole d'ici 2025, anticipant que le prix du baril de Brent descendra à 60 dollars, soit une diminution de plus de 20 % par rapport aux prévisions actuelles.

    Lire la suite

    📊 Qui sont les plus grands producteurs de pétrole ? 

    Le mercredi 14 septembre 2022

    Dans le secteur économique, le pétrole constitue la matière première incontournable puisqu’il assure le bon fonctionnement de l’agriculture, des transports, des industries et bien d’autres. C’est pour cette raison qu’il est très échangé partout dans le monde avec ses dérivés tels que l’essence, le gazole, le fioul… Les principaux pays producteurs de pétrole proviennent généralement du Moyen-Orient et de l’Amérique du nord. Découvrez ci-dessous le classement mondial des plus grands producteurs de pétrole, basé sur les dernières données statistiques de BP en 2022, l’une des plus grandes compagnies pétrolières au monde.

    Lire la suite

    La course aux 100 dollars le baril de pétrole Brent est lancée

    Le jeudi 28 septembre 2023

    Paris: Alors que la hausse des prix du pétrole se poursuivait jeudi après l'envol affiché la veille au soir, le baril de Brent de la mer du Nord a désormais lancé la course vers les 100 dollars. L'or noir se négocie actuellement à ses plus hauts niveaux depuis près d'un an.

    Lire la suite