Menu
RSS
A+ A A-

Prix du pétrole en hausse à New York en raison des violences en Egypte

prix-du-petrole New York New York : Le pétrole a clôturé en hausse jeudi à New York, soutenu par les tensions en Egypte mais tout de même contenu par les anticipations des investisseurs sur un retrait progressif des mesures de soutien à l'économie de la banque centrale américaine.

Le baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en septembre a augmenté de 48 cents à 107,33 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en septembre a enregistré une hausse plus substantielle de 91 cents, pour s'établir à 111,11 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE). Il s'agit de son plus haut niveau depuis début mars.

Les cours du brut restent portés par les craintes sur la situation en Egypte, qui pourrait devenir incontrôlable, selon Phil Flynn de Prices Futures Group.

Les violences ont repris jeudi en Egypte avec l'incendie d'un bâtiment gouvernemental et la mort de neuf policiers et militaires, au lendemain de la journée la plus meurtrière de l'histoire récente du pays, avec 578 morts, dont plus de 300 dans l'assaut de la police et de l'armée au Caire contre les partisans du président déchu Mohamed Morsi.

L'Egypte étant un pays de transit important pour l'acheminement du pétrole, cela fait redouter aux investisseurs des perturbations dans le transport de brut.

Le pétrole a augmenté alors que les actions américaines ont baissé. Normalement, les deux bougent dans le même sens, mais aujourd'hui (jeudi) nous payons le prix de la prime de risque pour l'Egypte, a ainsi observé Stephen Schork, analyste des échanges pétroliers.

D'après lui, l'or noir a atteint des niveaux de prix assez élevés, par rapport à l'offre disponible jugée satisfaisante.

John Kilduff, de Again Capital, note aussi l'impact négatif de la situation en Libye où ont lieu des mouvements de protestation dans les principaux terminaux pétroliers du pays.

Le secteur pétrolier libyen a enregistré 2 milliards de dollars de pertes sur les sept premiers mois de l'année 2013, selon les propos jeudi du vice-ministre libyen du Pétrole Omar Chakmak, et la baisse de la production favorise le renchérissement du baril.

Troisième souci à l'international, a fait remarquer Tim Evans de la banque Citi: des opérations de maintenance sur les champs pétrolifères de la mer du Nord ralentissent la production.

Aux Etats-Unis, des indicateurs contrastés ont toutefois contribué à semer la confusion et à contenir un peu la hausse du pétrole par rapport à Londres.

Les nouvelles inscriptions hebdomadaires au chômage, qui sont retombées à leur niveau le plus bas en six ans, à 320.000 pour la semaine close le 10 août, ont donné un signe de plus vers un ralentissement possible dès septembre des mesures de relance de la Réserve fédérale américaine, qui ont plutôt tendance à favoriser les achats d'actifs risqués comme les matières premières.

Mais la publication un peu plus tard en cours de séance d'indicateurs moins bons quant à l'activité industrielle a ravivé le doute sur le marché, n'incitant pas à beaucoup d'entrain.


(AFP / 15 août 2013 22h05)

Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 24 avril 2018 à 16:14

Le pétrole monte encore un peu, les risques sur la productio…

Londres: Les cours du pétrole montaient encore mardi en cours d'échanges européens alors que des analystes tablent sur une nouvelle baisse hebdomadaire...

mardi 24 avril 2018 à 14:18

Argentine: Shell vend son activité dans l'aval à Raizen pour…

Londres: Le groupe pétrolier anglo-néerlandais Shell a annoncé mardi la vente pour 950 millions de dollars de son activité dans l'aval en...

mardi 24 avril 2018 à 12:19

Le pétrole monte, les regards toujours tournés vers l'Iran

Londres: Les prix du pétrole grimpaient mardi en cours d'échanges européens, le Brent battant un nouveau record, portés par une offre tendue...

mardi 24 avril 2018 à 11:18

Le pétrole continue de grimper en Asie

Singapour: Les cours du pétrole continuaient de grimper mardi en Asie, portés par les espoirs de maintien de limitation de l'offre et...

lundi 23 avril 2018 à 22:06

Un regain de tensions au Moyen-Orient fait monter le pétrole

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont redressés en cours de journée face à la crainte d'un regain de tensions...

lundi 23 avril 2018 à 16:39

France: les prix des carburants poursuivent leur hausse

Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont poursuivi leur hausse la semaine dernière, selon des chiffres officiels publiés...

lundi 23 avril 2018 à 16:03

Le pétrole recule, le marché se concentre sur les tensions p…

Londres: Les cours du pétrole reculaient lundi en cours d'échanges européens mais restaient proches des sommets atteints la semaine précédente avec un...

lundi 23 avril 2018 à 12:30

Le pétrole recule, le marché surveille la Maison Blanche

Londres: Les prix du pétrole reculaient lundi en cours d'échanges européens mais restaient proches des sommets atteints la semaine précédente alors que...

lundi 23 avril 2018 à 07:44

Maurel et Prom: progression au 1T grâce aux cours du pétrole

Paris: La compagnie pétrolière française Maurel et Prom a publié lundi un chiffre d'affaires en hausse de 15% au premier trimestre, grâce...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

Perspectives du prix du pétrole

Le mardi 24 avril 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Le graphique montre les prix du pétrole brut (Brent et WTI) auxquels les acheteurs et les vendeurs du New York Mercantile Exchange ont convenu d'acheter ou de vendre du pétrole à un moment donné dans le futur. Ce sont les soi-disant contrats à terme et reflètent les attentes des participants au marché.

Lire la suite

Pourquoi Prendre en Compte les Horaires de la Bourse ?

Le jeudi 19 avril 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Pour devenir un bon trader, il faut savoir comment mais aussi quand il faut trader. Il est donc important de connaître l’horaire bourse et les meilleurs moments de trading. En effet, une stratégie perdante peut devenir gagnante si elle est appliquée au bon moment. Que vous soyez trader débutant ou confirmé, retenez les heures d’ouverture et fermeture de la bourse et découvrez les meilleurs moments pour trader...

Lire la suite

En février 2018, le prix du pétrole diminue

Le mercredi 21 mars 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En février 2018, le prix du pétrole en euros se replie (−6,6 % après +4,1 % en janvier). Les prix en euros des autres matières premières importées augmentent légèrement (+0,3 % après +0,2 %). Le prix du pétrole diminue En février 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros diminue après sept mois de hausse (−6,6 % après +4,1 % en janvier), à 53 € en moyenne par baril. La baisse de février est un peu moins marquée en dollars (−5,4 % après +7,3 %). Cours du pétrole février 2018...

Lire la suite