Menu
A+ A A-

Totalenergies mise sur l'hydrogène "vert" pour décarboner ses carburants

TotalEnergiesParis: Totalenergies va lancer un appel d'offres aux proportions inédites pour l'achat de "500'000 tonnes par an d'hydrogène vert" afin de décarboner ses activités de raffinage du pétrole en Europe, une opération susceptible d'aider à structurer la filière industrielle balbutiante de l'hydrogène en France.
"Ce que nous voulons faire, c'est décarboner notre industrie", a déclaré Sébastien Bruna, directeur hydrogène au sein de la branche raffinage Chimie du géant français, lors d'un entretien téléphonique avec la presse.

Le pétrolier compte remplacer d'ici 2030 par de l'hydrogène propre les quelque 500'000 tonnes d'hydrogène "gris" qu'il utilise chaque année pour retirer le soufre de ses carburants dans ses six raffineries européennes: Anvers (Belgique), Leuna (Allemagne), Zeeland (Pays-Bas), Normandie, Donges et Feyzin (France), ainsi que dans ses deux bioraffineries de La Mède et Grandpuits (France).

L'objectif est de réduire de 5 millions de tonnes (Mt) par an les émissions de CO2 de ses sites de raffinage chimie en Europe qui s'élevaient à 20,9 Mt en 2015, a précisé Jean-Marc Durand, directeur du raffinage et des sites de pétrochimie européens du groupe.

Car l'hydrogène "vert", produit par électrolyse de l'eau grâce à de l'électricité éolienne ou solaire, n'émet quasiment pas de CO2 dans l'atmosphère lors de sa fabrication.

Alors que l'hydrogène "gris", issu du gaz méthane, a un bilan carbone catastrophique: près de 10 tonnes de CO2 par tonne d'hydrogène produite.

⤵ "Changer d'échelle"

Parallèlement, TotalEnergies a aussi confirmé qu'il allait continuer ses propres projets de production d'hydrogène propre localement, sur ses sites français, notamment en Normandie avec le groupe Air Liquide pour produire jusqu'à 15'000 tonnes par an d'ici 2026.

Cette coopération entre le chimiste et le pétrolier vise à décarboner "toutes les activités industrielles" de l'embouchure de la Seine.

Elle permet aussi à TotalEnergies de revendiquer un rôle d'"acteur intégré de l'électricité" puisque l'électrolyseur d'Air Liquide sera partiellement alimenté par de l'électricité solaire et éolienne (pour 10'000 tonnes d'hydrogène), les 5000 tonnes restant venant du réseau électrique essentiellement d'origine nucléaire.

"Mais on a décidé de changer d'échelle, il y a énormément d'acteurs sur le marché mondial, aussi nous lançons cet appel d'offres pour tester le marché et voir les réponses", a indiqué M. Bruna.

"Nous nous fixons un an pour réunir l'ensemble des offres des acteurs qui voudront bien y répondre", a précisé Jean-Marc Durand.

Aucun des électrolyseurs de grande taille nécessaires à la production de telles quantités d'hydrogène vert n'est encore en activité dans le monde. Mais un tel appel d'offres est de nature à accélérer les constructions d'usines et les installations, espère le groupe.

L'appel "vise à donner un coup de boost" à la filière, a expliqué M. Bruna, qui souhaite "trouver l'hydrogène vert le plus compétitif" possible.


⤵ 100'000 emplois

En France, une dizaine de projets de giga-usines d'électrolyseurs, d'usines de piles à combustibles, de réservoirs à hydrogène ou de membranes d'électrolyseurs sont annoncés et ont reçu des aides validées par Bruxelles: McPhy à Belfort, Elogen à Vendôme, John Cockrill en Alsace, Genvia à Béziers, Alstom à Aix en Provence (piles à combustible) Forvia dans le Jura, Plastic Omnium à Compiègne, Symbio à Saint-Fons avec Michelin et Stellantis, Hyvia dans les Yvelines (Renault et Plug Power) et Arkema pour des membranes d'électrolyseurs.

Outre les projets de décarbonation de TotalEnergies, France Hydrogène, qui regroupe tous les acteurs du secteur, recense aussi 250 projets en France autour de l'utilisation d'hydrogène: chez ArcelorMittal pour décarboner l'acier, chez Borealis (engrais), chez le producteur de ciment Vicat, ou des projets liés à la mobilité lourde au Mans, à Auxerre et à Dijon notamment.

Au total, la filière devrait compter 100'000 personnes d'ici 2030, contre 6.000 actuellement, avec une capacité de production installée de 6500 MW en 2030 contre 10 MW aujourd'hui, selon France Hydrogène.

Le défi sera de produire l'hydrogène vert à un prix compétitif. Actuellement sur les marchés, il est deux à trois fois plus cher que celui qui est produit à partir du méthane, souligne TotalEnergies.

Un faible prix de l'électricité utilisée pour le produire est en effet capital, soulignait récemment auprès de l'AFP Pierre-Etienne Franc, patron du plus grand fonds d'investissement hydrogène, Hy24.

(c) AFP

Commenter Totalenergies mise sur l'hydrogène "vert" pour décarboner ses carburants



    Communauté prix du baril


    La Compagnie pétrolière française Total

    Projet dans l'hydrogène pour une co-entreprise de Totalenergies

    mardi 28 mai 2024

    Paris: TE H2, co-entreprise des groupes Totalenergies et Eren, et l'électricien autrichien Verbund ont annoncé mardi la signature d'un protocole d'accord avec la Tunisie en vue d'édifier un grand complexe de production et exportation d'hydrogène vert dans le sud...


    -Toute l'actualité de la compagnie pétrolière TotalEnergies

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 18 juin 2024 à 22:30

    Le pétrole poursuit l'élan de la veille et termine en hausse

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse mardi, sur la lancée de la remontée de la veille, les...

    mardi 18 juin 2024 à 17:15

    Le pétrole se reprend, les appréhensions sur la demande s'ap…

    New York: Les cours du pétrole remontent mardi, les analystes misant sur une reprise de la demande à la saison estivale, qui...

    mardi 18 juin 2024 à 12:20

    Le pétrole en petite baisse, appréhensions sur la demande

    Londres: Les cours du pétrole s'affaissaient légèrement mardi, retombant après leur poussée de la veille, de nouveau plombés par des inquiétudes sur...

    mardi 18 juin 2024 à 11:30

    ⛽️ Les prix des carburants continuent de baisser, le diesel …

    Carburants: Les prix des carburants ont continué leur tendance baissière pour la 8ème semaine d'affilée, avec un gazole qui bien qu'en légère hausse, s'affiche...

    lundi 17 juin 2024 à 21:30

    Le pétrole se cabre, les achats spéculatifs reprennent

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont sursauté, lundi, dans un marché pourtant privé de nouvelles d'importance, à cause d'un mouvement...

    lundi 17 juin 2024 à 16:00

    💶 Dévaluation de devise : protection des actions du pétrole …

    Paris: Dans son service d’investissement, Henry Bonner introduit ce mois-ci une nouvelle recommandation à ses abonnés : un producteur de pétrole et de...

    lundi 17 juin 2024 à 13:25

    Le pétrole hésite, entre usines chinoises au ralenti et espo…

    Londres: Les cours du pétrole hésitaient lundi, pris entre les feux d'une production industrielle ralentie en Chine, mauvais signal pour la demande en...

    vendredi 14 juin 2024 à 22:05

    Le pétrole indécis, entre inflation, évolution des taux et s…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont hésité vendredi pour terminer en léger repli, cherchant des signes favorables du côté de...

    vendredi 14 juin 2024 à 14:25

    Le pétrole hésite, entre possibles baisses de taux et stocks…

    Londres: Les prix du pétrole oscillent vendredi, portés par le renforcement des attentes de réductions des taux d'intérêts américains, susceptibles de favoriser...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Vendredi 14 juin 2024 Les cours du pétrole pourraient enregistrer une hausse hebdomadaire malgré des données mitigées sur la demande, soutenus par des prévisions positives par Goldman Sachs et des nouvelles sur le ralentissement des véhicules électriques, compensant les divergences entre l'OPEP et l'AIE.

    🛢️ L'Opep+ prolonge ses coupes mais se prépare à rouvrir les vannes

    Le dimanche 02 juin 2024

    Vienne: Les pays de l'Opep+ se sont accordés dimanche sur l'extension de leurs coupes actuelles de production pour soutenir les cours de pétrole, à un moment de grandes incertitudes économiques et géopolitiques, tout en se préparant à rouvrir le robinet d'or noir.

    Lire la suite

    🇫🇷 Fuite de TotalEnergies : gain pour le titre

    Le mardi 28 mai 2024

    France: Le président critique TotalEnergies pour le projet de départ de la société vers les États-Unis…

    Lire la suite

    🔎 Société de pétrole : l’histoire d’un retour de 208 fois son argent en 20 ans

    Le vendredi 03 mars 2023

    Analyse: Une manière de regarder les actions en Bourse est au travers de la courbe classique d’une action.Mais il existe une autre manière qui peut vous permettre de voir les chances d’une autre façon. Cette approche peut nous permettre de mieux comprendre la performance de certaines actions dans le pétrole.

    Lire la suite