Menu
A+ A A-

Le pétrole en petite hausse avant les stocks américains

prix du petrole NYC/Cours de clôtureNYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en petite hausse à Londres et à New York mardi, à la veille d'un rapport hebdomadaire sur les stocks de brut américains et alors qu'une conférence aux Etats-Unis rassemble les principaux acteurs du marché.
Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) pour le contrat d'avril a pris 3 cents à 62,60 dollars.

Le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en mai a terminé à 65,79 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 25 cents par rapport à la clôture de lundi.

"Très peu de nouvelles ont animé le marché mardi en dehors de l'attente du rapport sur les stocks américains" publié le mercredi par l'agence américaine d'information sur l'énergie (EIA), a indiqué James Williams de WTRG.

Pour la semaine achevée le 2 mars, les analystes tablent sur une hausse des stocks de brut de 2,5 millions de barils, sur une augmentation de ceux d'essence de 1,75 million de barils et sur une baisse des réserves d'autres produits raffinés (diesel et fioul de chauffage) de 750.000 barils.

"La progression des stocks de brut est logique à cette période de l'année en raison de la maintenance des raffineries", a précisé M. Williams. Mais les prix ont légèrement progressé selon lui en raison de l'anticipation d'une baisse des stocks dans le terminal de Cushing, dans l'Oklahoma. Ce terminal sert de référence à la cotation du pétrole new-yorkais.

11,3 millions de barils


Avant ces chiffres, les marchés ont pris connaissance mardi d'un rapport de l'EIA notant que la production américaine de brut avait atteint 10,3 millions de barils par jour en février et devrait représenter en moyenne 10,7 millions de barils par jour sur l'ensemble de l'année 2018 et 11,3 millions en 2019.

Les Etats-Unis profitent d'un accord de l'OPEP pour augmenter leur production.

Alliée à la Russie, l'Organisation des pays exportateurs de pétrole est tenue par un accord de réduction de la production mondiale depuis début 2017 et jusqu'à la fin 2018 dans le but de faire reculer les stocks mondiaux et remonter les prix.

Selon la société d'analyse sur l'énergie S&P Global Platts, la production quotidienne des membres de l'OPEP a diminué en février par rapport à janvier, mais cette baisse est principalement due à la chute involontaire des extractions au Venezuela, alors que le pays est secoué par une profonde crise politique et économique.

La hausse de la production américaine, la baisse de celle de l'OPEP, et les enjeux de rééquilibrage du marché font partie des principaux sujets d'échanges de la conférence annuelle CERAWeek qui se tient toute la semaine à Houston (Texas) et réunit les principaux acteurs mondiaux du marché de l'énergie, dirigeants politiques, chefs d'entreprises, et analystes.

Alors que cette conférence a parfois eu dans le passé eu des effets notables sur les prix du pétrole, "elle est responsable de peu de mouvements sur le marché depuis son démarrage" lundi, a noté M. Williams.


(c) AFP

Commenter Le pétrole en petite hausse avant les stocks américains


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    dimanche 09 août 2020 à 09:26

    Chute des prix du pétrole: bénéfice net de Saudi Aramco au 2…

    Ryad: Le géant pétrolier saoudien Saudi Aramco a fait état dimanche d'une chute de 73,4 % de son bénéfice net au deuxième...

    vendredi 07 août 2020 à 21:29

    Le pétrole inquiet pour la demande face aux tensions sino-am…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en baisse vendredi, lestés par un nouvel accès de tensions entre Washington et Pékin...

    vendredi 07 août 2020 à 12:02

    Le pétrole sur la défensive face aux tensions sino-américain…

    Londres: Les cours du pétrole étaient en berne vendredi, après un plus haut en cinq mois atteint en milieu de semaine, pris...

    vendredi 07 août 2020 à 09:25

    Maurel et Prom: lourde perte au 1er semestre avec la chute d…

    Paris: Le producteur français d'hydrocarbures Maurel & Prom a annoncé vendredi être tombé dans le rouge avec une lourde perte au premier...

    jeudi 06 août 2020 à 21:44

    Le pétrole se replie un peu après être revenu aux niveaux de…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont calé jeudi après avoir atteint la veille leur plus haut niveau depuis début mars...

    jeudi 06 août 2020 à 12:29

    Le pétrole à l'équilibre, les investisseurs temporisent aprè…

    Londres: Les cours du pétrole soufflaient jeudi au lendemain d'un plus haut depuis le début du mois de mars, les investisseurs se sentant...

    mercredi 05 août 2020 à 21:28

    Les cours du pétrole au plus haut depuis mars

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé mercredi à leur plus haut niveau depuis cinq mois, portés par une chute...

    mercredi 05 août 2020 à 17:47

    USA: les stocks de pétrole brut chutent de nouveau fortement…

    New York: Les réserves de pétrole brut aux Etats-Unis ont de nouveau fortement reculé la semaine dernière tandis que celles d'essence et...

    mercredi 05 août 2020 à 13:57

    Pétrole: des pertes gigantesques et de sombres perspectives

    Paris: Les grandes compagnies pétrolières et gazières viennent d'annoncer des pertes gigantesques de plusieurs dizaines de milliards de dollars avec la crise...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mercredi 15 juillet 2020 Les pays de l'OPEP+ sont "sur la bonne voie" pour soutenir les cours du pétrole, même si les incertitudes liées à une nouvelle vague de la pandémie mondiale du Covid-19 persistent, a indiqué mercredi à Alger le ministre de l'Energie, Abdelmadjid Attar.

    'Peak oil'? Le secteur pétrolier se demande si le déclin est irréversible

    Le jeudi 02 juillet 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Paris: La chute des cours du pétrole avec la crise du Covid-19 oblige les entreprises du secteur à revoir la valeur de leur actifs, alors que chefs d'entreprises et experts se demandent désormais si la demande n'a pas entamé un déclin irréversible.

    Lire la suite

    Cours du pétrole: le pire est-il passé?

    Le mercredi 20 mai 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Londres: Le pire est-il passé pour le marché pétrolier? Les cours s'étaient effondrés en mars et avril, la pandémie de coronavirus minant la demande d'or noir alors que l'offre surabondante faisait presque déborder les réserves à travers la planète.

    Lire la suite

    Le prix du pétrole peut-il rester bas pour longtemps ?

    Le jeudi 30 avril 2020 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du pétrole a beaucoup reculé à cause du coronavirus, alors que les efforts des producteurs pour stabiliser le marché sont restés vains. Le cours du pétrole peut-il rester bas longtemps ?

    Lire la suite