Menu
A+ A A-

ExxonMobil veut forer de plus belle malgré le réchauffement climatique

prix du petrole New YorkNew York: ExxonMobil va continuer à investir massivement dans l'exploration de gisements d'hydrocarbures et le forage de puits pétroliers, en dépit des interrogations sur la viabilité d'une telle stratégie au moment où se multiplient les politiques de lutte contre le réchauffement climatique.
Le géant pétrolier, un des plus gros pollueurs au monde, a confirmé jeudi que l'enveloppe destinée aux investissements allait être comprise entre 30 et 35 milliards de dollars par an jusqu'en 2025.

Pour 2020, ExxonMobil prévoit d'investir jusqu'à 33 milliards de dollars, en hausse de 6% comparé à 2019.

Le PDG Darren Woods a défendu cette stratégie, expliquant qu'elle allait conduire "à améliorer de la valeur pour les actionnaires".

Le dirigeant, qui a augmenté de 74% les investissements depuis son arrivée aux commandes en 2017, parie sur les pétrole et gaz de schiste aux États-Unis et sur la région de Guyana, un pays situé au nord du Brésil, où un consortium, emmené par ExxonMobil, a découvert un des plus importants gisements d'hydrocarbures de ces dernières années.

ExxonMobil ambitionne d'être le plus gros producteur dans la zone du bassin permien, qui abrite les principales réserves américaines au sud des États-Unis. Sa production devrait y dépasser 1 million de barils par jour d'ici 2024, soit davantage que ce que prévoit son grand rival et compatriote Chevron.

A Wall Street, le titre baissait de plus de 4% dans les premiers échanges.

Pour rassurer les marchés qui s'interrogent sur la rentabilité de ces projets dans un monde où les énergies fossiles sont de plus en plus rejetées, Darren Woods a assuré que les coûts du matériel d'exploration avaient chuté du fait des cours bas du pétrole qui découragent les investissements dans ce secteur.

"La croissance de la population mondiale et l'expansion de la classe moyenne vont augmenter la demande en énergie, ce qui requiert des investissements massifs dans le pétrole et le gaz", a-t-il encore avancé, promettant également de continuer à verser des dividendes aux actionnaires.

Aux défenseurs de l'environnement, M. Woods a réitéré qu'ExxonMobil était en train d'investir dans les technologies de capture et de stockage de carbone.

"ExxonMobil veut faire partie de la solution", a déclaré M. Woods, alors que le gestionnaire d'actifs américain BlackRock, un de ses plus importants actionnaires, a fait part récemment de sa volonté de verdir ses investissements.

(c) AFP

Commenter ExxonMobil veut forer de plus belle malgré le réchauffement climatique


    La Compagnie pétrolière américaine ExxonMobil

    Première perte d'ExxonMobil depuis 32 ans, Chevron ferme les vannes

    vendredi 01 mai 2020

    New York: ExxonMobil et Chevron ont dévoilé vendredi l'ampleur des premiers dégâts causés par l'effondrement des prix du pétrole et la pandémie de coronavirus, qui paralyse l'économie mondiale, et ont prévenu que le pire était à venir.

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    samedi 06 juin 2020 à 16:44

    L'Opep+ se penche sur les coupes dans la production de pétro…

    Vienne: Les membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), réunis en visioconférence, ont commencé samedi à débattre des suites de...

    vendredi 05 juin 2020 à 21:36

    L'Opep+ se penche dès samedi sur la baisse de la production

    Vienne: L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et ses partenaires, dont la Russie, vont se retrouver dès samedi afin de donner...

    vendredi 05 juin 2020 à 19:22

    Mexico écarte toute nouvelle baisse de sa production, avant …

    Mexico: Le Mexique a écarté vendredi toute nouvelle baisse de sa production de pétrole à la veille de la réunion de l'Opep...

    vendredi 05 juin 2020 à 13:42

    L'Opep+ avance sa vidéoconférence ministérielle à samedi

    Vienne: L'Opep et ses principaux partenaires, dont la Russie, ont décidé d'avancer à samedi leur réunion par visioconférence, prévue la semaine prochaine...

    vendredi 05 juin 2020 à 12:14

    Le pétrole en hausse, les investisseurs attendent l'Opep+

    Londres: Les cours du pétrole s'appréciaient vendredi, les investisseurs étant optimistes malgré le flou qui entoure les discussions et le calendrier de...

    jeudi 04 juin 2020 à 21:28

    Le pétrole stable en attendant l'Opep+

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont fini proches de l'équilibre jeudi dans un marché s'interrogeant sur les négociations entre les...

    jeudi 04 juin 2020 à 12:11

    Le pétrole perd du terrain devant les atermoiements de l'Ope…

    Londres: Les cours du pétrole cédaient du terrain jeudi face aux incertitudes qui entourent les discussions des membres de l'Opep et de...

    mercredi 03 juin 2020 à 21:20

    Le pétrole progresse dans un marché attendant une décision d…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole sont montés mercredi après une séance volatile marquée par des rumeurs sur une entente a...

    mercredi 03 juin 2020 à 17:25

    🛢️ USA: les stocks de brut reculent, ceux de produits distil…

    New York: Les stocks de pétrole brut aux Etats-Unis sont repartis à la baisse la semaine dernière, surprenant le marché, tandis que...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 4 juin 2020 Selon les calculs du cabinet Kpler, l'OPEP+ a réduit sa production d'environ 8,6 millions de barils par jour (mbj MBJ Abréviation de Million(s) de Barils (de pétrole brut) par Jour, sachant qu'un baril équivaut environ à 159 litres soit 42 gallons américains.) en mai, soit moins que les 9,7 millions auxquels il s'était engagé le 12 avril. Parmi les mauvais élèves "du cartel OPEP élargi" figurent le Nigeria et l'Irak.

    Cours du pétrole: le pire est-il passé?

    Le mercredi 20 mai 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Londres: Le pire est-il passé pour le marché pétrolier? Les cours s'étaient effondrés en mars et avril, la pandémie de coronavirus minant la demande d'or noir alors que l'offre surabondante faisait presque déborder les réserves à travers la planète.

    Lire la suite

    Le prix du pétrole peut-il rester bas pour longtemps ?

    Le jeudi 30 avril 2020 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du pétrole a beaucoup reculé à cause du coronavirus, alors que les efforts des producteurs pour stabiliser le marché sont restés vains. Le cours du pétrole peut-il rester bas longtemps ?

    Lire la suite

    Six semaines de descente aux enfers des cours du pétrole

    Le lundi 20 avril 2020 - Analyses des prix du pétrole

    Analyse: Les cours du baril de pétrole américain, le WTI, sont tombés en territoire négatif lundi, du jamais vu, entre des réserves mondiales qui arrivent à saturation et une demande anéantie par la pandémie de coronavirus.

    Lire la suite