Menu
RSS
A+ A A-

Chevron: résultats décevants malgré le rebond des prix du pétrole

prix du petrole New YorkNew York: La major pétrolière américaine Chevron a annoncé vendredi des résultats trimestriels décevants, en dépit d'un fort rebond des prix du pétrole, provoquant une réaction négative des marchés financiers.
Le bénéfice net a certes été multiplié par plus de deux au deuxième trimestre, à 3,41 milliards de dollars, contre 1,45 milliard un an plus tôt, mais rapporté par action et ajusté des éléments exceptionnels, référence en Amérique du nord, il n'est que de 1,78 dollar, nettement inférieur aux 2,09 dollars anticipés.

La major explique que ses profits ont été rognés par des dépréciations d'actifs estimées à 270 millions de dollars.

Le chiffre d'affaires a également déçu, ressortant à 42,24 milliards de dollars, en hausse de 22,5% sur un an, contre 45,59 milliards espérés.

A Wall Street, le désenchantement des investisseurs se traduisait par un recul de plus de 2% du titre dans les échanges électroniques de pré-séance. L'action du rival ExxonMobil dévissait elle aussi, mais de plus de 4%, après des résultats trimestriels mitigés et une baisse de sa production à un plus bas depuis près d'une décennie.

Les marchés espéraient des performances éclatantes des deux majors surtout de la part de Chevron, qui est plus sensible à la fluctuation des cours du brut dont le redressement a été spectaculaire au deuxième trimestre.

Le baril de pétrole a évolué en moyenne à 74,4 dollars au deuxième trimestre contre 49,6 dollars un an plus tôt. Il ne valait encore que 66,8 dollars au premier trimestre.

Les cours du brut avaient chuté à partir de l'été 2014 mais s'étaient repris depuis, grâce notamment à l'accord de limitation de la production entre membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et pays non membres comme la Russie.

"Les résultats du deuxième trimestre sont énormes comparé à il y a un an", veut retenir le PDG Michael Wirth, mettant en avant une hausse de la production du groupe.

La production d'hydrocarbures a augmenté très légèrement de 1,8% à 2,83 millions de barils équivalent pétrole par jour, principalement grâce aux réserves de schiste dans le bassin permien dans le golfe du Mexique aux États-Unis.

Affirmant que sa trésorerie s'était nettement améliorée, Chevron a annoncé qu'il allait choyer ses actionnaires, en rachetant pour 3 milliards de dollars de ses propres actions.

Le groupe énergétique avait suspendu de telles opérations après la chute des prix du pétrole.


(c) AFP

Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 21 septembre 2018 à 22:11

Canada: le gouvernement veut relancer un projet d'oléoduc co…

Ottawa: Le gouvernement canadien a ordonné vendredi au régulateur du secteur de l'énergie de revoir l'évaluation environnementale d'un projet d'élargissement d'un oléoduc...

vendredi 21 septembre 2018 à 21:56

Le pétrole termine en hausse à l'approche d'une réunion de l…

NYC/Cours de clôture: Après avoir flirté avec le seuil symbolique des 80 dollars le baril, le pétrole londonien a terminé en modeste...

vendredi 21 septembre 2018 à 17:51

Autriche: un oléoduc utilisé pour produire de l'électricité

Vienne: Un oléoduc traversant les Alpes a été équipé d'une turbine lui permettant de produire de l'électricité pour l'équivalent de 3.000 foyers...

vendredi 21 septembre 2018 à 16:24

Le pétrole remonte, le marché hésite après le tweet de Trump

Londres: Les cours du pétrole rebondissaient vendredi en cours d'échanges européens, effaçant leurs pertes de la veille dans un marché à la...

vendredi 21 septembre 2018 à 12:12

Le pétrole remonte, le marché volatil après un tweet de Trum…

Londres: Les prix du pétrole remontaient vendredi en cours d'échanges européens, effaçant leurs pertes de la veille dans un marché à la...

vendredi 21 septembre 2018 à 07:38

Le pétrole sans direction claire en Asie

Singapour: Les cours du pétrole évoluaient vendredi dans des directions opposées, dans la foulée de critiques du président américain Donald Trump contre...

jeudi 20 septembre 2018 à 21:08

Le pétrole lesté par les critiques de Trump contre l'Opep

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en baisse jeudi, affectés entre autres par les critiques du président américain Donald...

jeudi 20 septembre 2018 à 17:37

Pétrole: les américains Chevron et Exxon rejoignent une init…

Paris: Les géants pétroliers américains Chevron et ExxonMobil ont rejoint jeudi une initiative d'entreprises du secteur pour lutter contre le changement climatique.

jeudi 20 septembre 2018 à 16:07

Le pétrole recule, Trump tempête contre l'Opep

Londres: Les cours du pétrole reculaient jeudi en cours d'échanges européens alors que le président américain Donald Trump a repris ses critiques...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

Tensions géopolitiques : le pétrole profite d’une accalmie pour se refaire une santé

Le lundi 17 septembre 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Depuis le 14 août où il a enregistré son niveau le plus bas sur les deux derniers mois, il a été constaté une légère reprise du cours de l’or noir sur les différents marchés. En cause, l’apaisement des tensions entre Washington et Pékin, ainsi que la baisse des craintes au sujet des devises émergentes.

Lire la suite

En avril 2018, le prix du pétrole accélère vivement

Le jeudi 24 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En avril 2018, le prix du pétrole en euros accélère vivement (+9,8 % après +1,4 % en mars). Les prix en euros des autres matières premières importées rebondissent légèrement (+0,3 % après −1,4 %). Le prix du pétrole accélère En avril 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère fortement (+9,8 % après +1,4 % en février), à 59 € en moyenne par baril, sous l'effet d'une demande vigoureuse et de tensions géopolitiques. La hausse d'avril est un peu moins marquée en dollars (+9,0 % après +1,3...

Lire la suite

En mars 2018, le prix du pétrole augmente un peu

Le jeudi 10 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mars 2018, le prix du pétrole en euros augmente modérément (+1,4 % après −6,6 % en février). Les prix en euros des autres matières premières importées se replient (−1,4 % après +0,3 %). Le prix du pétrole augmente modérément En mars 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente un peu (+1,4 % après −6,6 % en février), à 54 € en moyenne par baril. La hausse de mars est à peine moins marquée en dollars (+1,3 % après −5,4 %). Cours du pétrole mars 2018 (Brent)

Lire la suite