Menu
A+ A A-

ExxonMobil, accusé d'avoir minimisé le risque financier lié au réchauffement

prix du petrole New YorkNew York: ExxonMobil a-t-il trompé les investisseurs et délibérément sous-estimé les risques financiers liés au changement climatique? Un juge new-yorkais vient de donner son feu vert à un procès inédit sur cette question.
La plainte avait été déposée en octobre 2018 par le procureur général de l'Etat de New York, au nom de millions d'investisseurs américains lésés par la fraude présumée de la compagnie, cotée au New York Stock Exchange.

Le juge Barry Ostrager, de la Cour suprême de l'Etat de New York, a rejeté d'ultimes motions mercredi soir et fixé l'ouverture du procès à mardi prochain.

L'entreprise est notamment accusée d'avoir assuré aux investisseurs avoir intégré dans ses décisions l'augmentation prévisible du coût des émissions de gaz à effet de serre, alors que ce n'était pas le cas, selon le bureau du procureur de New York.

Exxon aurait, selon lui, appliqué soit des coûts délibérément sous-estimés, soit pas de coûts du tout, évitant ainsi d'intégrer des "milliards de dollars" de coûts supplémentaires.

Le géant énergétique aurait aussi trompé les investisseurs en assurant que ses activités seraient peu affectées au cas où les autorités décideraient de réduire drastiquement la production et la consommation de gaz et de pétrole pour limiter le réchauffement de la planète à moins de 2°Celsius, comme le prévoit l'accord de Paris sur le climat.

Même s'il n'est pas directement attaqué, la plainte met nommément en cause l'ex-PDG de l'entreprise, Rex Tillerson, secrétaire d'Etat du gouvernement Trump jusqu'en mars 2018, qui "savait depuis des années que les affirmations de la société sur ces coûts étaient trompeuses".

L'Etat de New York ne cite dans sa plainte aucun montant de dommages-intérêts, mais demande à ce qu'ExxonMobil soit obligé de publier des informations rectifiées aux investisseurs et de rembourser les sommes indûment gagnées grâce à cette fraude.

L'action ExxonMobil n'était pas affectée jeudi par l'annonce de ce procès.

En août dernier, la SEC, le gendarme américain de la Bourse, avait classé sans suite une enquête de plus de deux ans sur les pratiques comptables d'ExxonMobil et l'impact financier des politiques publiques contre le réchauffement climatique sur ses résultats.

(c) AwP

Commenter ExxonMobil, accusé d'avoir minimisé le risque financier lié au réchauffement


    La Compagnie pétrolière américaine ExxonMobil

    Réchauffement: les géants du pétrole devraient tailler la production (ONG…

    vendredi 01 novembre 2019

    Paris: Les sept principales compagnies pétrolières privées devraient réduire leur production de plus d'un tiers d'ici 2040 pour garder les émissions carbone dans les objectifs de l'accord de Paris, selon une ONG étudiant le secteur.

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    jeudi 21 novembre 2019 à 11:43

    Le pétrole, en légère baisse, digère ses gains de la veille

    Londres: Les prix du pétrole perdaient un peu de terrain jeudi en cours d'échanges européens, au lendemain d'une séance de nette hausse...

    mercredi 20 novembre 2019 à 21:50

    Le pétrole monte nettement après des stocks américains moins…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont terminé en nette hausse mercredi, reprenant du terrain après un début de semaine difficile...

    mercredi 20 novembre 2019 à 17:38

    Le pétrole reprend son souffle après un début de semaine dan…

    Londres: Les prix du pétrole reprenaient du terrain mercredi en cours d'échanges européens, après deux séances consécutives de baisse, portés notamment par...

    mercredi 20 novembre 2019 à 17:18

    USA: les stocks de brut augmentent pour la 4e semaine conséc…

    New York: Les stocks de pétrole brut ont légèrement augmenté la semaine dernière aux Etats-Unis, gonflés notamment par la vente d'une partie...

    mercredi 20 novembre 2019 à 16:22

    L'IPO d'Aramco attirera des investissements, créera des empl…

    Ryad: L'entrée en Bourse (IPO) prochaine du géant pétrolier saoudien Aramco va "créer des milliers d'emplois" et "attirer les investissements", a déclaré...

    mercredi 20 novembre 2019 à 12:10

    Le pétrole stable après un début de semaine dans le rouge

    Londres: Les prix du pétrole étaient proches de leur niveau de clôture de la veille mercredi en cours d'échanges européens, après deux...

    mercredi 20 novembre 2019 à 06:31

    Charbon, gaz, pétrole: production en trop en 2030 pour tenir…

    Paris: Les prévisions de production d'énergies fossiles en 2030 sont incompatibles avec les objectifs de l'accord de Paris sur le climat: 50%...

    mardi 19 novembre 2019 à 21:30

    Le pétrole plombé par la guerre commerciale et l'abondance d…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont terminé en nette baisse mardi, entre la guerre commerciale sino-américaine qui semblait s'éloigner d'une...

    mardi 19 novembre 2019 à 17:48

    Le pétrole accentue ses pertes, plombé par la guerre commerc…

    Londres: Les prix du pétrole perdaient du terrain mardi en cours d'échanges européens, dans le sillage de la veille, lestés par un...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mercredi 20 novembre 2019 Depuis le début de la semaine, le Brent et le WTI ont perdu respectivement 3,57% et 4,21%.

    En septembre 2019, le prix du pétrole se redresse

    Le mardi 22 octobre 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2019, le prix du pétrole en euros se redresse (+7,6 % après -6,9 % en août). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se redressent également (+0,4 % après −6,4 %) à l’instar des matières premières industrielles (+1,8 % après −10,8 %). Le prix du pétrole se redresse En septembre 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros se redresse (+7,6 % après -6,9 %), à 57,1 € en moyenne par baril, après les attaques visant deux sites pétroliers saoudiens.La hausse est moins marquée...

    Lire la suite

    Un nouveau choc pétrolier est-il envisageable ?

    Le samedi 21 septembre 2019 - Analyses des prix du pétrole

    New York: La soudaine flambée des prix du baril de pétrole cette semaine a fait vaguement resurgir le spectre de la pénurie d'or noir. La probabilité d'un nouveau choc pétrolier forçant les automobilistes à faire la queue aux stations-essence reste toutefois ténue, selon plusieurs analystes.

    Lire la suite

    En février 2019, le prix du pétrole accélère

    Le mercredi 20 mars 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En février 2019, le prix du pétrole en euros augmente plus qu’en janvier (+8,3 % après +4,3 % en janvier). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent également (+4,0 % après +0,9 %) : en effet les prix des matières premières industrielles repartent nettement à la hausse (+8,2 % après −0,1 %). La hausse du prix du pétrole s’accentue En février 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+8,3 % après +4,3 %), à 56,4 € en moyenne par baril. La hausse est moins...

    Lire la suite