Menu
A+ A A-

ExxonMobil et Chevron ne profitent pas de la hausse des cours du pétrole

prix du petrole New YorkNew York: ExxonMobil et Chevron, les deux majors pétrolières américaines, ont annoncé vendredi des résultats trimestriels décevants, signe que le rétablissement des prix du pétrole est encore fragile.
ExxonMobil a dégagé un bénéfice net de 3,95 milliards de dollars au deuxième trimestre, en hausse de 18% sur un an, mais la progression est inférieure à la hausse de 50% enregistrée par les cours du baril d'or noir sur la même période.

Si son bénéfice net a plus que doublé à 3,41 milliards de dollars, Chevron n'est pas parvenu non plus à enthousiasmer les marchés, qui se demandent quand les majors vont recommencer à redistribuer de juteux dividendes.

Les actions des deux géants pétroliers, qui font partie du Dow Jones, l'indice regroupant les trente valeurs vedettes de Wall Street, étaient pénalisées: le titre ExxonMobil perdait 3,52% vers 14H20 GMT, tandis que l'action Chevron cédait 1%.

La communauté financière espérait des performances éclatantes des deux groupes énergétiques surtout de la part de Chevron, plus sensible à la fluctuation des cours du brut dont le redressement a été spectaculaire au deuxième trimestre.

Le baril de Brent a évolué en moyenne à 74,4 dollars au deuxième trimestre contre 49,6 dollars un an plus tôt, ce qui a profité à la plupart des géants du secteur énergétique. Le français Total a enregistré un bénéfice net trimestriel de 3,72 milliards d'euros, tandis que Royal Dutch Shell a multiplié par quatre à 6,02 milliards de dollars son bénéfice.

Production au plus bas


Les cours du brut avaient chuté à partir de l'été 2014, tombant jusqu'à 30 dollars, mais s'étaient repris depuis, grâce notamment à l'accord de limitation de la production entre membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et pays non membres comme la Russie.

Dernièrement, ils ont aussi été soutenus par des inquiétudes sur l'offre provenant du Venezuela, de Libye et d'Iran. Le cours du Brent a même passé la barre des 80 dollars au printemps.

La performance trimestrielle d'ExxonMobil a été jugée particulièrement faible par les investisseurs.

Sa production d'hydrocarbures a diminué de 7%, tombant à 3,6 millions de barils équivalent pétrole par jour, soit le plus bas niveau depuis la fusion en 1999 entre Exxon et Mobil.

"Les résultats du deuxième trimestre ont été principalement affectés par des opérations prévues de maintenance", a expliqué le PDG Darren Woods. Il s'est engagé en mars à forer davantage, promettant d'investir 24 milliards de dollars dans des projets d'exploration cette année, 28 milliards en 2019 et en moyenne 30 milliards par an de 2023 à 2025.

ExxonMobil a effectué des opérations de maintenance au cours du deuxième trimestre dans des raffineries en Arabie saoudite, en France, aux États-Unis (Texas) et au Canada notamment, ce qui a conduit à un plongeon de 47% des bénéfices des activités de l'aval, en particulier le raffinage.

Une demande molle en Europe et le séisme qui a perturbé la production dans un gigantesque projet gazier en Papouasie-Nouvelle-Guinée ont également contribué à la baisse des volumes, notamment de l'ordre de 10% pour ce qui est du gaz naturel.

La production d'hydrocarbures de Chevron a, elle, augmenté très légèrement de 1,8% à 2,83 millions de barils équivalent pétrole par jour, principalement grâce aux réserves de schiste dans le bassin permien et dans le golfe du Mexique aux États-Unis.

Le groupe californien a également annoncé un plan de rachats de ses propres actions de 3 milliards de dollars, ce qui apaisait quelque peu les marchés puisqu'il avait suspendu de telles opérations, qui sont un moyen indirect de choyer les actionnaires, après la chute des prix du pétrole.


(c) AFP

Commenter ExxonMobil et Chevron ne profitent pas de la hausse des cours du pétrole


    La Compagnie pétrolière américaine Chevron

    Chevron ne va pas surenchérir sur Anadarko, voie libre pour Occidental

    jeudi 09 mai 2019

    Paris: Chevron a annoncé jeudi qu'il n'entendait pas relever son offre de 33 milliards de dollars sur Anadarko, la compagnie pétrolière américaine spécialisée dans le schiste, qui annoncé lundi avoir troqué la proposition de la "major" pour celle, plus élevée...

    Les Chiffres d'affaires et bénéfices des compagnies pétrolières

    lundi 13 mai 2019

    Rosneft: le bénéfice trimestriel bondit de 62% avec les vent…

    Moscou: Le géant russe du pétrole Rosneft a annoncé vendredi un bond de son bénéfice net au premier trimestre, porté par la...

    vendredi 03 mai 2019

    Equinor résiste au recul du cours des hydrocarbures

    Oslo: Le géant norvégien de l'énergie Equinor a publié vendredi des résultats trimestriels meilleurs qu'attendu malgré le recul du cours des hydrocarbures.

    vendredi 03 mai 2019

    OMV (hydrocarbures): bénéfice net en baisse à cause de la Li…

    Vienne: Le groupe pétrolier et gazier autrichien OMV a annoncé vendredi un recul de 7% de son bénéfice net au premier trimestre...

    jeudi 02 mai 2019

    Shell: le bénéfice net trimestriel stable à 6 milliards de d…

    Londres: Le géant des hydrocarbures Royal Dutch Shell a fait état jeudi d'un bénéfice net quasi stable (+2%) de 6 milliards de...

    mardi 30 avril 2019

    Bénéfice en hausse au 1er trimestre pour PetroChina et en ba…

    Pékin: Le géant chinois de l'énergie PetroChina a annoncé une hausse de son bénéfice net au premier trimestre, mais le plus gros...

    mardi 30 avril 2019

    BP: le bénéfice trimistriel frôle les 3 milliards de dollars

    Londres: Le géant pétrolier BP a vu son bénéfice net grimper de 19% au premier trimestre, soutenu par une hausse de sa...

    mardi 30 avril 2019

    Repsol: bénéfice 1T quasi stable, porté par la production

    Madrid: La compagnie pétrolière espagnole Repsol a publié mardi un bénéfice net trimestriel de 608 millions d'euros (693 millions de francs), quasi...

    vendredi 26 avril 2019

    Chevron affecté au 1er trimestre par des prix bas du pétrole

    New York: La major pétrolière américaine Chevron a annoncé vendredi des résultats en demi-teinte au premier trimestre, invoquant des prix bas du...

    Tous les Chiffres d'affaires et bénéfices des pétrolières

    La Compagnie pétrolière américaine ExxonMobil

    L'Irak près de signer un contrat de 53 milliards de dollars avec Exxon et…

    mardi 07 mai 2019

    Bagdad: L'Irak s'apprête à signer un contrat de 53 milliards de dollars (46,6 milliards d'euros) sur une durée de 30 ans avec Exxon Mobil et PetroChina, a déclaré mardi le Premier ministre irakien, Adel Abdoul Mahdi, tout en rejetant l'idée...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 21 mai 2019 à 12:26

    Le pétrole hésite, entre tensions commerciales et risque géo…

    Londres: Les prix du pétrole remontaient mardi sans entrain en cours d'échanges européens alors que les investisseurs s'inquiétaient à la fois du...

    mardi 21 mai 2019 à 06:40

    Le pétrole orienté à la hausse en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, mardi en Asie, après que Ryad eut appelé à prolonger un accord...

    lundi 20 mai 2019 à 21:54

    Le pétrole hésite à la clôture, l'Arabie saoudite veut pours…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont clôturé en ordre dispersé lundi après un appel de l'Arabie saoudite à prolonger un...

    lundi 20 mai 2019 à 13:21

    Frets maritimes: les frets secs grimpent, les pétroliers sta…

    Londres: Les prix des transports de matières premières sèches ont grimpé la semaine dernière, tandis que les taux des pétroliers sont restés...

    lundi 20 mai 2019 à 12:45

    Le pétrole grimpe, l'Arabie saoudite campe sur ses positions…

    Londres: Les prix du pétrole montaient lundi en cours d'échanges européens après un appel de l'Arabie saoudite à prolonger l'accord de limitation...

    lundi 20 mai 2019 à 11:41

    Les prix des carburants se maintiennent à un niveau élevé

    Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises se sont maintenus à un niveau élevé la semaine dernière, après 6 mois de...

    lundi 20 mai 2019 à 05:59

    Le pétrole grimpe en Asie, après la réunion de l'Opep

    Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, lundi en Asie, en raison des tensions au Moyen-Orient et de l'engagement...

    samedi 18 mai 2019 à 03:00

    L'Argentine attribue 18 zones maritimes à l'exploration de g…

    Buenos aires: Le gouvernement argentin a attribué 18 zones maritimes à de grandes entreprises pour qu'elles en explorent les éventuelles ressources pétrolières...

    vendredi 17 mai 2019 à 12:11

    Le pétrole dopé sur la semaine par les tensions géopolitique…

    Londres: Les prix du pétrole montaient vendredi en cours d'échanges européens, en nette hausse sur la semaine alors que les tensions géopolitiques...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mercredi 1 mai 2019 Le secteur pétrolier a flanché du fait d'un net recul des cours du pétrole dans la foulée de la publication d'un bond des stocks américains. BP a perdu 1,25% et Royal Dutch Shell 1,44%.

    En février 2019, le prix du pétrole accélère

    Le mercredi 20 mars 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En février 2019, le prix du pétrole en euros augmente plus qu’en janvier (+8,3 % après +4,3 % en janvier). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent également (+4,0 % après +0,9 %) : en effet les prix des matières premières industrielles repartent nettement à la hausse (+8,2 % après −0,1 %). La hausse du prix du pétrole s’accentue En février 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+8,3 % après +4,3 %), à 56,4 € en moyenne par baril. La hausse est moins...

    Lire la suite

    En janvier 2019, le prix du pétrole se redresse

    Le lundi 25 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En janvier 2019, le prix du pétrole en euros se redresse (+4,3 % après -12 % en décembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se redressent également (+0,9 % après −2,3 %), à l’instar de ceux des matières alimentaires (+1,7 % après −2,1 %). Les prix des matières industrielles sont quasi stables (−0,1 % après −2,6 %). Le prix du pétrole se redresse En janvier 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros se redresse (+4,3 % après -12,0 %), à 52 € en moyenne par baril...

    Lire la suite

    Quel géant pétrolier génère le plus d'argent?

    Le mardi 12 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Alors que les super-majors du secteur pétrolier dépassaient les estimations avec des résultats solides pour le quatrième trimestre et l'année 2018, Shell a battu Exxon (pour la deuxième année consécutive), pour s’affirmer comme le plus important générateur de flux de trésorerie des compagnies pétrolières.

    Lire la suite