Menu
A+ A A-

ExxonMobil et Chevron ne profitent pas de la hausse des cours du pétrole

prix du petrole New YorkNew York: ExxonMobil et Chevron, les deux majors pétrolières américaines, ont annoncé vendredi des résultats trimestriels décevants, signe que le rétablissement des prix du pétrole est encore fragile.
ExxonMobil a dégagé un bénéfice net de 3,95 milliards de dollars au deuxième trimestre, en hausse de 18% sur un an, mais la progression est inférieure à la hausse de 50% enregistrée par les cours du baril d'or noir sur la même période.

Si son bénéfice net a plus que doublé à 3,41 milliards de dollars, Chevron n'est pas parvenu non plus à enthousiasmer les marchés, qui se demandent quand les majors vont recommencer à redistribuer de juteux dividendes.

Les actions des deux géants pétroliers, qui font partie du Dow Jones, l'indice regroupant les trente valeurs vedettes de Wall Street, étaient pénalisées: le titre ExxonMobil perdait 3,52% vers 14H20 GMT, tandis que l'action Chevron cédait 1%.

La communauté financière espérait des performances éclatantes des deux groupes énergétiques surtout de la part de Chevron, plus sensible à la fluctuation des cours du brut dont le redressement a été spectaculaire au deuxième trimestre.

Le baril de Brent a évolué en moyenne à 74,4 dollars au deuxième trimestre contre 49,6 dollars un an plus tôt, ce qui a profité à la plupart des géants du secteur énergétique. Le français Total a enregistré un bénéfice net trimestriel de 3,72 milliards d'euros, tandis que Royal Dutch Shell a multiplié par quatre à 6,02 milliards de dollars son bénéfice.

Production au plus bas


Les cours du brut avaient chuté à partir de l'été 2014, tombant jusqu'à 30 dollars, mais s'étaient repris depuis, grâce notamment à l'accord de limitation de la production entre membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et pays non membres comme la Russie.

Dernièrement, ils ont aussi été soutenus par des inquiétudes sur l'offre provenant du Venezuela, de Libye et d'Iran. Le cours du Brent a même passé la barre des 80 dollars au printemps.

La performance trimestrielle d'ExxonMobil a été jugée particulièrement faible par les investisseurs.

Sa production d'hydrocarbures a diminué de 7%, tombant à 3,6 millions de barils équivalent pétrole par jour, soit le plus bas niveau depuis la fusion en 1999 entre Exxon et Mobil.

"Les résultats du deuxième trimestre ont été principalement affectés par des opérations prévues de maintenance", a expliqué le PDG Darren Woods. Il s'est engagé en mars à forer davantage, promettant d'investir 24 milliards de dollars dans des projets d'exploration cette année, 28 milliards en 2019 et en moyenne 30 milliards par an de 2023 à 2025.

ExxonMobil a effectué des opérations de maintenance au cours du deuxième trimestre dans des raffineries en Arabie saoudite, en France, aux États-Unis (Texas) et au Canada notamment, ce qui a conduit à un plongeon de 47% des bénéfices des activités de l'aval, en particulier le raffinage.

Une demande molle en Europe et le séisme qui a perturbé la production dans un gigantesque projet gazier en Papouasie-Nouvelle-Guinée ont également contribué à la baisse des volumes, notamment de l'ordre de 10% pour ce qui est du gaz naturel.

La production d'hydrocarbures de Chevron a, elle, augmenté très légèrement de 1,8% à 2,83 millions de barils équivalent pétrole par jour, principalement grâce aux réserves de schiste dans le bassin permien et dans le golfe du Mexique aux États-Unis.

Le groupe californien a également annoncé un plan de rachats de ses propres actions de 3 milliards de dollars, ce qui apaisait quelque peu les marchés puisqu'il avait suspendu de telles opérations, qui sont un moyen indirect de choyer les actionnaires, après la chute des prix du pétrole.


(c) AFP

Commenter ExxonMobil et Chevron ne profitent pas de la hausse des cours du pétrole


    La Compagnie pétrolière américaine Chevron

    Irak: plusieurs sociétés américaines signent pour 8 milliards de contrats

    jeudi 20 août 2020

    New York: Les sociétés américaines spécialisées dans le secteur de l'énergie Honeywell, General Electric, Stellar Energy, Baker Hugues et Chevron ont signé pour huit milliards de dollars de contrats avec le gouvernement irakien, selon un communiqué du département américain de...

    Les Chiffres d'affaires et bénéfices des compagnies pétrolières

    lundi 31 août 2020

    Les chinois PetroChina et Sinopec dans le rouge au premier s…

    Pékin: Les deux géants chinois du pétrole Sinopec et PetroChina ont fait état d'importantes pertes au premier semestre, alors que le prix...

    jeudi 27 août 2020

    Loukoïl: résultats trimestriels plombés par le virus et la c…

    Moscou: Le numéro deux russe du pétrole Loukoïl a publié jeudi des pertes nettes et un chiffre d'affaires divisé par deux au...

    dimanche 09 août 2020

    Chute des prix du pétrole: bénéfice net de Saudi Aramco au 2…

    Ryad: Le géant pétrolier saoudien Saudi Aramco a fait état dimanche d'une chute de 73,4 % de son bénéfice net au deuxième...

    vendredi 07 août 2020

    Maurel et Prom: lourde perte au 1er semestre avec la chute d…

    Paris: Le producteur français d'hydrocarbures Maurel & Prom a annoncé vendredi être tombé dans le rouge avec une lourde perte au premier...

    mardi 04 août 2020

    BP essuie une perte massive et baisse son dividende dans un …

    Londres: Le géant pétrolier BP a subi une perte massive de 16,8 milliards de dollars au deuxième trimestre, conséquence de la crise...

    vendredi 31 juillet 2020

    Secoué par la chute du pétrole, ExxonMobil subit la pire per…

    New York: La major américaine ExxonMobil, affectée par la chute des cours du brut générée par la pandémie de coronavirus et les...

    vendredi 31 juillet 2020

    Chevron, subit une perte nette de 8,3 milliards de dollars a…

    New York: La major pétrolière américaine Chevron, lestée par plusieurs charges liées entre autres au plongeon des cours de l'or noir ou...

    jeudi 30 juillet 2020

    Shell subit une perte abyssale de 18,1 milliards au 2e trime…

    Londres: Le géant des hydrocarbures Royal Dutch Shell a annoncé jeudi une perte nette abyssale de 18,1 milliards de dollars (16,5 milliards...

    Tous les Chiffres d'affaires et bénéfices des pétrolières

    La Compagnie pétrolière américaine ExxonMobil

    Pétrole: des pertes gigantesques et de sombres perspectives

    mercredi 05 août 2020

    Paris: Les grandes compagnies pétrolières et gazières viennent d'annoncer des pertes gigantesques de plusieurs dizaines de milliards de dollars avec la crise du Covid-19, qui les contraint à s'adapter plus vite face à de sombres perspectives.

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 30 septembre 2020 à 21:45

    Le pétrole new-yorkais se redresse après les stocks américai…

    Cours de clôture: Le prix du pétrole coté à New York a retrouvé des couleurs mercredi, au lendemain d'un plongeon, après la...

    mercredi 30 septembre 2020 à 18:43

    Total: moins de produits pétroliers, davantage de renouvelab…

    Paris: Moins de produits pétroliers, davantage de renouvelables: le PDG de Total, Patrick Pouyanné, veut que le géant français vive "une décennie...

    mercredi 30 septembre 2020 à 17:49

    USA: baisse surprise des stocks de pétrole brut

    New York: Les stocks commerciaux de pétrole brut aux Etats-Unis ont reculé pour la troisième semaine consécutive, déjouant les attentes, dans un...

    mercredi 30 septembre 2020 à 17:09

    Le pétrole se redresse après les stocks américains

    Londres: Les prix du pétrole retrouvaient des couleurs mercredi en fin de séance européenne, au lendemain d'un plongeon, après la publication par...

    mercredi 30 septembre 2020 à 14:57

    Total accélère dans les renouvelables face à la chute du pét…

    Paris: Total a annoncé mercredi qu'il entendait accélérer sa transition vers l'électricité et les énergies renouvelables et a revu à la hausse...

    mercredi 30 septembre 2020 à 11:42

    Le pétrole fait grise mine avant les stocks américains

    Londres: Les prix du pétrole poursuivaient leur baisse mercredi, après un plongeon la veille, manifestant l'inquiétude des investisseurs sur l'excédent d'or noir...

    mercredi 30 septembre 2020 à 11:25

    Shell veut supprimer 7000 à 9000 emplois face à la chute de …

    Londres: Le géant pétrolier anglo-néerlandais Royal Dutch Shell a annoncé mercredi qu'il prévoyait de supprimer 7000 à 9000 postes dans le cadre...

    mardi 29 septembre 2020 à 21:27

    Le pétrole chute, déprimé par une demande en berne

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont nettement reculé mardi dans un marché toujours inquiet des sombres perspectives pour la demande...

    mardi 29 septembre 2020 à 18:28

    Le pétrole coté à New York chute de 5% en séance

    New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York chutait d'un peu plus de 5% mardi, dans un marché...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 14 septembre 2020 L'OPEP table désormais sur une chute de 9,46 millions de barils par jour (bpj) cette année soit 400.000 bpj de moins que prévu le mois dernier, montre son nouveau rapport mensuel.

    En juillet 2020, le prix du pétrole augmente moins qu’en juin

    Le dimanche 16 août 2020 - Analyses des prix du pétrole

    En juillet 2020, le prix du pétrole en euros  ralentit (+5,6 % après +30,2 % en juin).Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se redressent légèrement (+0,4 % après −2,5 %), notamment du fait des matières premières industrielles dont les prix augmentent de nouveau (+2,8 % après +3,5 %). En revanche, les prix des matières premières alimentaires diminuent encore (−2,0 % après −7,9 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En juillet 2020, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros augmente moins qu’en juin (+5,6 % après +30,2...

    Lire la suite

    'Peak oil'? Le secteur pétrolier se demande si le déclin est irréversible

    Le jeudi 02 juillet 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Paris: La chute des cours du pétrole avec la crise du Covid-19 oblige les entreprises du secteur à revoir la valeur de leur actifs, alors que chefs d'entreprises et experts se demandent désormais si la demande n'a pas entamé un déclin irréversible.

    Lire la suite

    Cours du pétrole: le pire est-il passé?

    Le mercredi 20 mai 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Londres: Le pire est-il passé pour le marché pétrolier? Les cours s'étaient effondrés en mars et avril, la pandémie de coronavirus minant la demande d'or noir alors que l'offre surabondante faisait presque déborder les réserves à travers la planète.

    Lire la suite