Menu
A+ A A-

ExxonMobil: baisse du bénéfice trimestriel malgré un gros gain de cession

prix du petrole New YorkNew York: La major pétrolière ExxonMobil, confrontée à la défiance croissante vis-à-vis des énergies fossiles à travers le monde, a annoncé vendredi des résultats trimestriels contrastés, malgré un gain exceptionnel de 3,9 milliards de dollars lié à la cession de ses actifs en Norvège.
Le bénéfice net a diminué de 5,2% à 5,7 milliards de dollars entre octobre et décembre, soit moins que ce à quoi s'attendaient les marchés une fois rapporté ce résultat par action et hors éléments exceptionnels.

En effet, le bénéfice par action ajusté, référence en Amérique du Nord, ressort à 0,41 dollar, contre 0,43 dollar escompté, selon un communiqué.

Le chiffre d'affaires de 67,2 milliards, en baisse de 6,6%, est lui supérieur aux attentes (64,17 milliards), selon un communiqué.

La production d'hydrocarbures du géant pétrolier a stagné, à 4 millions de barils équivalent pétrole par jour (mbj), malgré des investissements dans le bassin permien, qui abrite les principales réserves américaines.

A Wall Street, le titre reculait de 0,10% vers 13H15 GMT dans les échanges électroniques de pré-séance.

ExxonMobil, comme l'ensemble du secteur pétrolier, fait face à plusieurs défis: les prix du brut et du gaz naturel n'ont pas beaucoup rebondi depuis leur chute au printemps 2014, en raison d'une offre abondante.

Les politiques en faveur des énergies propres et de la réduction des émissions polluantes se multiplient. La société de gestion d'actifs BlackRock, un des actionnaires importants d'ExxonMobil avec un peu plus de 6% du capital, a fait savoir récemment qu'elle souhaitait investir davantage dans le développement durable et responsable.

Le groupe ne peut plus en outre compter sur ses stations essence et la vente des produits pétrochimiques -- résines de pétrole, lubrifiants, éthylène, butadiène, propylène et caoutchouc synthétique entre autres.

Les coûts de maintenance des raffineries ont notamment augmenté, ce qui a entraîné la division par plus d'un tiers, à 900 millions de dollars, du bénéfice opérationnel de cette activité chez ExxonMobil, propriétaire des stations Esso, Mobil et Exxon.

La branche de produits chimiques est elle passée dans le rouge, accusant une perte de 355 millions de dollars, contre un bénéfice 737 millions au quatrième trimestre 2018.

Sur l'ensemble de l'année 2019, ExxonMobil a gagné 14,34 milliards de dollars, en chute de 31,2%, pour un chiffre d'affaires de 264,94 milliards, en baisse de 9%.

(c) AFP

Commenter ExxonMobil: baisse du bénéfice trimestriel malgré un gros gain de cession


    La Compagnie pétrolière américaine ExxonMobil

    Pétrole: les turbulences du marché pourraient durer cinq ans (ExxonMobil)

    mardi 21 juin 2022

    Doha: Les turbulences sur le marché du pétrole devraient durer "trois à cinq ans" à cause du sous-investissement et de la pandémie de coronavirus, a estimé mardi le patron du géant américain des hydrocarbures ExxonMobil, lors d'un forum organisé au...

    Les Chiffres d'affaires et bénéfices des compagnies pétrolières

    dimanche 15 mai 2022

    Saudi Aramco annonce un bénéfice net en hausse de 82% au 1T

    Ryad: Saudi Aramco a annoncé dimanche un bond de 82% de son bénéfice au premier trimestre, porté par la flambée des cours...

    jeudi 05 mai 2022

    Le bénéfice trimestriel de Shell dopé par la flambée des cou…

    Londres: Le géant pétrolier britannique Shell a publié jeudi un bénéfice net part du groupe en hausse de 26% au premier trimestre...

    jeudi 31 mars 2022

    Chine: forte hausse des bénéfices des groupes pétroliers

    Pékin: Les géants chinois du pétrole Sinopec, PetroChina et Cnooc ont dégagé en 2021 des bénéfices en forte hausse, galvanisés par la...

    dimanche 20 mars 2022

    Arabie: le bénéfice net annuel 2021 d'Aramco dépasse les niv…

    Ryad: Saudi Aramco a annoncé dimanche une hausse de 124% de son bénéfice net en 2021 par rapport à 2020, dépassant les...

    lundi 28 février 2022

    Le géant mexicain Pemex réduit ses pertes en 2021

    Mexico: Le géant pétrolier public mexicain Pemex, qui traîne une dette de 109 milliards de dollars, a réduit ses pertes de 56%...

    vendredi 18 février 2022

    Eni: bénéfice net de 6,12 milliards d'euros en 2021

    Milan: Le géant italien des hydrocarbures Eni a publié vendredi un bénéfice net de 6,12 milliards d'euros (6,41 milliards de francs suisse)...

    jeudi 17 février 2022

    Repsol est revenu dans le vert en 2021 grâce aux prix élevés…

    Madrid: Le groupe pétrolier Repsol a enregistré l'an dernier ses meilleurs résultats en dix ans grâce à la hausse des cours du...

    vendredi 11 février 2022

    🏢 Les géants du pétrole renouent avec les bénéfices... et le…

    Les "super majors" pétrolières ont enregistré des bénéfices stratosphériques en 2021, profitant à plein de la flambée des cours de l'or...

    Tous les Chiffres d'affaires et bénéfices des pétrolières

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    jeudi 30 juin 2022 à 23:33

    Le pétrole finit son premier mois en baisse depuis novembre

    New York: Les cours du pétrole ont terminé en baisse jeudi, signant leur premier repli mensuel depuis novembre, sur un marché de...

    jeudi 30 juin 2022 à 15:53

    Plafonner le prix du pétrole russe entraînera un déficit sur…

    Moscou: Plafonner le prix du pétrole russe, comme l'envisagent les pays occidentaux pour punir l'offensive de Moscou en Ukraine, provoquerait un "déficit...

    jeudi 30 juin 2022 à 14:58

    L'Opep+ pompe plus mais pas assez pour freiner l'envolée des…

    Vienne: Les pays producteurs de pétrole de l'Opep+ ont reconduit jeudi leur objectif d'ouverture des vannes légèrement plus importante pour cet été...

    jeudi 30 juin 2022 à 06:40

    Sommée de pomper plus, l'Opep+ ne devrait cette fois pas sur…

    Vienne: Pomper plus, encore et toujours: après avoir accepté début juin d'ouvrir davantage les vannes sous la pression occidentale, les pays producteurs...

    mercredi 29 juin 2022 à 22:10

    Le pétrole baisse, essoufflement de la demande d'essence aux…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont reculé mercredi sur un marché que le ralentissement de la consommation d'essence aux États-Unis...

    mercredi 29 juin 2022 à 17:22

    🛢️ USA: baisse marquée des stocks de pétrole, la consommatio…

    NYC / Stocks aux USA: Les réserves commerciales de pétrole brut aux États-Unis ont baissé nettement plus que prévu la semaine dernière...

    mercredi 29 juin 2022 à 15:46

    Pétrole: vers un retour en grâce de l'Iran et du Venezuela?

    Londres: La Russie mise au ban, deux membres de l'alliance des producteurs de pétrole Opep+ pourraient tirer leur épingle du jeu, estiment...

    mercredi 29 juin 2022 à 12:57

    Le pétrole en légère hausse avant l'Opep+

    Londres: Le pétrole s'orientait en petite hausse avant la réunion des pays exportateurs de pétrole de l'Opep+ jeudi, dans un contexte de...

    mercredi 29 juin 2022 à 12:50

    L'Opep+ va entamer ses discussions, pressions sur les capaci…

    Londres: L'Organisation des pays exportateurs de pétrole et ses alliés (Opep+) entament mercredi une série de réunions de deux jours qui, selon...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    📈 En mai 2022, le prix du pétrole rebondit

    Le mercredi 22 juin 2022 - Analyses des prix du pétrole

    En mai 2022, le prix du pétrole en euros repart à la hausse (+10,6 % après −9,2 % en avril).Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se replient pour la première fois depuis novembre 2021 (−3,7 % après +1,7 %), sous l'effet du net recul de ceux des matières premières industrielles (−9,1 % après −1,7 %). Les prix des matières premières alimentaires, pour leur part, ralentissent (+1,1 % après +5,1 %). Le augmente à nouveau très fortement En mai 2022, le prix en dollars du baril de pétrole brut de la mer du Nord...

    Lire la suite

    📊 Historique des prix du pétrole

    Le vendredi 17 juin 2022 - Analyses des prix du pétrole

    Dans le cadre de l'invasion de l'Ukraine par la Russie le prix du pétrole, corrigé de l'inflation, a atteint son plus haut niveau depuis sept ans. La Russie est l'un des plus grands producteurs de pétrole brut au monde, et de nombreux pays ont annoncé une interdiction des importations de pétrole russe dans le cadre de la guerre. Cela a entraîné des incertitudes en matière d'approvisionnement et, par conséquent, une hausse des prix. Comment la hausse des prix se compare-t-elle aux événements politiques et économiques précédents ? Examinons les prix historiques...

    Lire la suite

    📅 Les dates qui ont vu le pétrole flamber à plus de 100 dollars

    Le jeudi 24 février 2022 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du baril de pétrole a dépassé les 100 dollars jeudi pour la première fois en plus de sept ans, après que le président russe Vladimir Poutine a annoncé une "opération militaire" en Ukraine. Retour sur les précédents épisodes lors desquels le baril a franchi le seuil symbolique des 100 dollars.

    Lire la suite