Menu
A+ A A-

Total profite du rebond du pétrole avec des résultats meilleurs qu'attendu

prix du petrole ParisParis: Profitant du rebond des prix du brut avec l'application de l'accord de l'Opep, le géant pétrolier Total a publié jeudi des résultats meilleurs que prévu, tirant aussi les fruits de ses réductions de coûts et d'une production en hausse.
Apres avoir annoncé en novembre dernier un renforcement de sa discipline financiere, et avoir plutôt bien résisté en 2016 par rapport à d'autres "majors" du secteur, le groupe a vu son bénéfice net progresser de 77% a 2,84 milliards de dollars au premier trimestre.

Son bénéfice net ajusté, indicateur très suivi par le marché et qui exclut des éléments volatils et exceptionnels, est lui aussi en forte hausse (+56%) sur la période à 2,55 milliards de dollars, pour un chiffre d'affaires de 41,18 milliards d'euros, en hausse de 25,4%.

Ces résultats sont "dans la continuité des solides derniers trimestres 2016 grâce à une bonne performance opérationnelle et à la baisse continue (du) point mort", a expliqué le PDG de Total Patrick Pouyanné, cité dans un communiqué.

L'activité d'exploration-production "a pleinement tiré partie de la hausse du prix des hydrocarbures", note aussi le groupe, alors que le raffinage-chimie est en repli, pénalisé par des marges de pétrochimie en baisse par rapport à leur niveau très élevé au premier trimestre de 2016.

Ces performances sont aussi supérieures aux attentes du consensus d'analystes compilé par Factset, qui tablait par exemple sur un bénéfice net ajusté de 2,46 milliards de dollars.

Sur le premier trimestre, les cours du brut ont continué à se redresser à 54 dollars le baril en moyenne, tirés par l'accord entre les membres de l'OPEP et 11 autres pays pour réduire leur production. En comparaison, le baril ne dépassait pas la barre des 35 dollars l'an dernier sur la même période.

Sous pression depuis 2014, les compagnies pétrolières ont fortement reduit leur coûts et baissé la voilure sur les investissements.

Total n'y pas échappé et a même encore accentué le mouvement fin novembre dernier, visant 3,5 milliards de dollars d'économies en 2017 et des investissements (hors acquisition de ressources) contenus entre 14 et 15 milliards de dollars cette année.

Le groupe a confirmé jeudi ces objectifs. Il a aussi réitéré son ambition de voir sa production d'hydrocarbures croître de 4% cette année.

Au premier trimestre Total est exactement en ligne avec cet objectif et a pompé 2,57 millions de barils équivalent pétrole par jour.

renforcement en Argentine et Azerbaïdjan


La mise en service en mars du projet géant de Moho Nord au Congo d'une capacité de 100.000 barils par jour y a contribué, et dans une plus large mesure la montée en puissance d'autres grands projets, comme ceux de Kashagan au Kazakhstan ou de Laggan-Tormore au large du Royaume-Uni.

Au second trimestre, le groupe compte sur "la montée en puissance des démarrages récents", comme Moho Nord, alors que la production devrait patir d'"opérations de maintenance saisonnière" et de "la pleine mise en oeuvre des quotas de l'OPEP".

Malgré ses efforts financiers, Total continue toutefois d'investir sur de nouveaux projets, profitant, selon lui, d'"un environnement favorable en matière de coûts", après la pression exercée ces deux dernières années par les compagnies pétrolières sur leurs fournisseurs de services (forage, ingénierie, etc.) pour qu'ils baissent leurs prix.

Jeudi, il a ainsi annoncé une augmentation de sa participation dans deux projets. En Argentine, Total détient désormais 41%, contre 27% auparavant, d'une licence sur le gisement géant d'hydrocabures non conventionnels de Vaca Muerta, et 50% dans le permis gazier d'Absheron en Azerbaïdjan, contre 40% jusqu'ici.

"Total prépare sa croissance future", a argumenté M. Pouyanné, citant également les accords finaux signés pour son alliance stratégique avec le brésilien PetroBras ou le partenariat signé avec la compagnie algérienne Sonatrach.

(c) AFP

Commenter Total profite du rebond du pétrole avec des résultats meilleurs qu'attendu


    Les Chiffres d'affaires et bénéfices des compagnies pétrolières

    mardi 06 novembre 2018

    Petrobras confirme son redressement au 3T grâce à la hausse …

    Rio de janeiro: Le groupe pétrolier public brésilien Petrobras a annoncé mardi un bénéfice net de 6,64 milliards de réais (1,5 milliard...

    mardi 06 novembre 2018

    Rosneft: bénéfice net plus que doublé au 3T après le relâche…

    Moscou: Le géant russe du pétrole Rosneft a annoncé mardi avoir plus que doublé son bénéfice net sur un an au troisième...

    vendredi 02 novembre 2018

    Enbridge: hausse de 48% du bénéfice net trimestriel

    Montréal: L'opérateur d'oléoducs canadien Enbridge a annoncé vendredi un bénéfice net de 933 millions de dollars canadiens au troisième trimestre , en...

    vendredi 02 novembre 2018

    Le rebond du pétrole relance ExxonMobil et Chevron

    New York: Les géants pétroliers ExxonMobil et Chevron ont annoncé vendredi de gros bénéfices trimestriels, ce qui a apaisé des marchés inquiets...

    vendredi 02 novembre 2018

    Chevron: bénéfice trimestriel plus que doublé mais revenus d…

    New York: La major pétrolière américaine Chevron a annoncé vendredi des résultats trimestriels contrastés, marqués par une flambée de son bénéfice sur...

    vendredi 02 novembre 2018

    ExxonMobil: le rebond du pétrole dope le bénéfice et les rev…

    New York: La major pétrolière ExxonMobil a annoncé vendredi des résultats trimestriels meilleurs que prévu, profitant du redressement des prix du pétrole...

    jeudi 01 novembre 2018

    Pétrole: hausse de 41% du bénéfice net de Suncor au 3T

    Montréal: Suncor, premier groupe pétrolier canadien, a dégagé un bénéfice net en hausse de 41% au troisième trimestre, par rapport à la...

    jeudi 01 novembre 2018

    Shell voit son bénéfice 3T bondir grâce à la hausse des cour…

    Londres: Le géant des hydrocarbures Royal Dutch Shell a dévoilé jeudi un bond de 43% de son bénéfice net au troisième trimestre...

    Tous les Chiffres d'affaires et bénéfices des pétrolières

    La Compagnie pétrolière française Total

    Total : chute de la marge de raffinage au 4e trimestre

    mardi 15 janvier 2019

    Paris: Selon l'indicateur de marge de raffinage européen (ERMI), la marge de raffinage de Total a chuté à 29,1 dollars par tonne au quatrième trimestre 2018, contre 39,9 dollars au trimestre précédent, mais 35,5 dollars un an auparavant.


    -Voir les actualités de la compagnie pétrolière Total

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 23 janvier 2019 à 12:35

    Le pétrole remonte dans un marché volatil

    Londres: Les prix du pétrole remontaient mercredi en cours d'échanges européens, effaçant une partie de leurs pertes de la veille dans un...

    mercredi 23 janvier 2019 à 04:21

    Le pétrole stable en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole étaient stables, mercredi en Asie, au lendemain d'une baisse provoquée par un regain d'inquiétude quant à l'économie...

    mardi 22 janvier 2019 à 22:11

    Le pétrole pénalisé par les craintes sur la croissance mondi…

    New york: Les cours du pétrole ont terminé en nette baisse mardi, fragilisés par les inquiétudes sur la croissance mondiale et de...

    mardi 22 janvier 2019 à 12:14

    Le pétrole recule avec les inquiétudes sur la croissance mon…

    Londres: Les prix du pétrole reculaient mardi en cours d'échanges européens, effaçant leur bond de la veille alors que les inquiétudes sur...

    mardi 22 janvier 2019 à 05:03

    Le pétrole recule en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole reculaient mardi en Asie, plombés par l'annonce d'un taux de croissance en Chine, la deuxième économie mondiale...

    lundi 21 janvier 2019 à 17:45

    Les prix des carburants poursuivent leur hausse en France

    Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont poursuivi leur hausse la semaine dernière, selon des chiffres officiels publiés...

    lundi 21 janvier 2019 à 12:46

    Frets maritimes: les frets secs et les pétroliers brut recul…

    Londres: Les prix des transports de matières premières sèches comme ceux des pétroliers chargés de brut ont baissé la semaine dernière, tandis...

    lundi 21 janvier 2019 à 12:13

    Le pétrole hésite, la croissance chinoise s'essouffle

    Londres: Les prix du pétrole se stabilisaient lundi en cours d'échanges européens, le rebond enregistré depuis le début de l'année s'essoufflant avec...

    lundi 21 janvier 2019 à 04:56

    Le pétrole à la hausse en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, lundi en Asie, profitant de l'embellie boursière, mais les gains demeuraient limités...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mardi 22 janvier 2019 Chine Les raffineries chinoises ont traité en moyenne 12,07 millions de barils de pétrole brut par jour en 2018, en hausse de 6,8% par rapport à l’année précédente.

    En novembre 2018, le prix du pétrole chute

    Le jeudi 20 décembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En novembre 2018, le prix du pétrole en euros chute (−19,3 % après +4,3 % en octobre) tandis que les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) sont stables (+0,0% après +4,9%). Le prix du pétrole chute En novembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros chute (−19,3 % après +4,3 %), à 57 € en moyenne par baril. La baisse est presque de la même ampleur en dollars (−20,1 % après +2,7 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est établie à 64,7...

    Lire la suite

    Coup de poker sur l'essence

    Le mercredi 19 décembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Comment et pourquoi le cours du baril de brut s'est effondré entre 2014 et 2016, contre (presque) toute attente. Entre économie et géopolitique, une vertigineuse enquête dans le monde très fermé des rois du pétrole pour comprendre les fluctuations des prix du pétrole. Genre: Documentaire | Date: 12/2018 | Durée: 59 mn | Pays: France

    Lire la suite

    En octobre 2018, le prix du pétrole ralentit

    Le mardi 20 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En octobre 2018, le prix du pétrole ralentit. Le prix du pétrole décélère En octobre 2018, la hausse du prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros est moins vive qu'en septembre (+4,3 % après +7,8 % en septembre), à 70,6 € en moyenne par baril de Brent. Le ralentissement est un peu plus marqué en dollars (+2,7 % après +8,8 %), l'euro s'étant déprécié au mois d'octobre. La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est établie à 81 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - octobre 2018

    Lire la suite