Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrolier russe Russneft entre en Bourse à un prix décevant

prix du petrole MoscouMoscou: Le groupe pétrolier russe Russneft a effectué vendredi son entrée à la Bourse de Moscou, le valorisant à 2,3 milliards d'euros soit moins qu'espéré par son fondateur Mikhaïl Goutseriev, qui avait fui la Russie pendant trois ans.
Vers 15H00 GMT, deux heures après le début des échanges, l'action Russneft s'échangeait à 559 roubles, en hausse de 1,6% par rapport au prix fixé par l'introduction boursière, 550 roubles.

L'opération, qui concerne 20% des actions ordinaires et 15% du capital, permet à la famille Goutseriev, majoritaire, de lever 32,4 milliards de roubles (470 millions d'euros au taux de vendredi) et valorise le groupe à 61,8 milliards de roubles (2,3 miliards d'd'euros).

Le géant du négoce de matières premières Glencore, basé en Suisse, détient 25% du capital.

M. Goutseriev, cité par l'agence Interfax, n'a pas caché espérer une valorisation bien plus élevée de 3-4 milliards de dollars au vu des importantes réserves d'hydrocarbures du groupe, mais s'est félicité d'un bon départ.

Dans un communiqué, il a assuré que l'introduction en Bourse représentait une étape importante dans le développement de Russneft, soulignant que sa stratégie prévoyait une hausse significative de la production d'hydrocarbures ce qui, ajouté aux avantages du statut d'entreprise cotée, permet de se tourner vers l'avenir avec confiance.

Russneft, l'un des dix premiers producteurs de pétrole en Russie, prévoit une production de 7,7 millions de tonnes en 2017 et espère la porter à 11 millions de tonnes à plus long terme, a précisé M. Goutseriev à la télévision publique.

Le groupe, qui emploie environ 10.000 personnes, a enregistré en 2015 un chiffre d'affaires de 105 milliards de roubles (1,5 milliard d'euros) pour un excédent brut d'exploitation de 21 milliards de roubles (305 millions d'euros).

Ses revenus ont diminué d'un quart depuis 2013, période marquée par une baisse du cours des hydrocarbures et une optimisation de son portefeuille d'actifs. Il souhaite maintenant augmenter ses investissements pour augmenter sa production.

Fondateur de Roussneft, M. Goutseriev s'était réfugié en Grande-Bretagne en 2007, se disant l'objet d'une traque sans précédent de la part des autorités russes qui l'accusaient de fraude fiscale. Les analystes estimaient à l'époque que ses déboires pouvaient être liés aux convoitises autour de son entreprise ou à une vengeance personnelle de la part d'une personne haut placée.

En 2010, les charges avaient été abandonnées, ce qui avait permis son retour en Russie.

(c) AFP

Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 20 septembre 2018 à 21:08

Le pétrole lesté par les critiques de Trump contre l'Opep

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en baisse jeudi, affectés entre autres par les critiques du président américain Donald...

jeudi 20 septembre 2018 à 17:37

Pétrole: les américains Chevron et Exxon rejoignent une init…

Paris: Les géants pétroliers américains Chevron et ExxonMobil ont rejoint jeudi une initiative d'entreprises du secteur pour lutter contre le changement climatique.

jeudi 20 septembre 2018 à 16:07

Le pétrole recule, Trump tempête contre l'Opep

Londres: Les cours du pétrole reculaient jeudi en cours d'échanges européens alors que le président américain Donald Trump a repris ses critiques...

jeudi 20 septembre 2018 à 14:06

Trump exige de l'Opep une réduction immédiate des prix du pé…

Washington: Le président américain Donald Trump a exhorté jeudi l'Organisation des pays exportateurs de pétrole à faire baisser "maintenant" les prix du...

jeudi 20 septembre 2018 à 14:03

Dossier Eni/Shell de corruption au Nigeria: deux premières c…

Milan: Une juge de Milan a prononcé jeudi les deux premières condamnations dans un dossier de corruption présumée au Nigeria impliquant les...

jeudi 20 septembre 2018 à 12:16

Le pétrole monte un peu, le marché reprend son souffle

Londres: Les prix du pétrole montaient très légèrement jeudi en cours d'échanges européens après deux séances de hausse marquée dans un marché...

jeudi 20 septembre 2018 à 10:52

Le Premier ministre Français "assume" la hausse de…

Paris: Le Premier ministre Edouard Philippe a dit jeudi "assumer" la hausse des taxes sur les carburants prévue en 2019, jugeant nécessaire...

jeudi 20 septembre 2018 à 05:41

Le pétrole poursuit sa hausse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole continuaient de grimper en Asie jeudi, portés par un net repli des stocks de brut aux Etats-Unis...

mercredi 19 septembre 2018 à 21:35

Le pétrole profite d'une nouvelle baisse des stocks de brut …

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse mercredi, portés par l'annonce d'un repli des stocks de brut aux...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

Tensions géopolitiques : le pétrole profite d’une accalmie pour se refaire une santé

Le lundi 17 septembre 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Depuis le 14 août où il a enregistré son niveau le plus bas sur les deux derniers mois, il a été constaté une légère reprise du cours de l’or noir sur les différents marchés. En cause, l’apaisement des tensions entre Washington et Pékin, ainsi que la baisse des craintes au sujet des devises émergentes.

Lire la suite

En avril 2018, le prix du pétrole accélère vivement

Le jeudi 24 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En avril 2018, le prix du pétrole en euros accélère vivement (+9,8 % après +1,4 % en mars). Les prix en euros des autres matières premières importées rebondissent légèrement (+0,3 % après −1,4 %). Le prix du pétrole accélère En avril 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère fortement (+9,8 % après +1,4 % en février), à 59 € en moyenne par baril, sous l'effet d'une demande vigoureuse et de tensions géopolitiques. La hausse d'avril est un peu moins marquée en dollars (+9,0 % après +1,3...

Lire la suite

En mars 2018, le prix du pétrole augmente un peu

Le jeudi 10 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mars 2018, le prix du pétrole en euros augmente modérément (+1,4 % après −6,6 % en février). Les prix en euros des autres matières premières importées se replient (−1,4 % après +0,3 %). Le prix du pétrole augmente modérément En mars 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente un peu (+1,4 % après −6,6 % en février), à 54 € en moyenne par baril. La hausse de mars est à peine moins marquée en dollars (+1,3 % après −5,4 %). Cours du pétrole mars 2018 (Brent)

Lire la suite