Menu
A+ A A-

Le pétrolier russe Russneft entre en Bourse à un prix décevant

prix du petrole MoscouMoscou: Le groupe pétrolier russe Russneft a effectué vendredi son entrée à la Bourse de Moscou, le valorisant à 2,3 milliards d'euros soit moins qu'espéré par son fondateur Mikhaïl Goutseriev, qui avait fui la Russie pendant trois ans.
Vers 15H00 GMT, deux heures après le début des échanges, l'action Russneft s'échangeait à 559 roubles, en hausse de 1,6% par rapport au prix fixé par l'introduction boursière, 550 roubles.

L'opération, qui concerne 20% des actions ordinaires et 15% du capital, permet à la famille Goutseriev, majoritaire, de lever 32,4 milliards de roubles (470 millions d'euros au taux de vendredi) et valorise le groupe à 61,8 milliards de roubles (2,3 miliards d'd'euros).

Le géant du négoce de matières premières Glencore, basé en Suisse, détient 25% du capital.

M. Goutseriev, cité par l'agence Interfax, n'a pas caché espérer une valorisation bien plus élevée de 3-4 milliards de dollars au vu des importantes réserves d'hydrocarbures du groupe, mais s'est félicité d'un bon départ.

Dans un communiqué, il a assuré que l'introduction en Bourse représentait une étape importante dans le développement de Russneft, soulignant que sa stratégie prévoyait une hausse significative de la production d'hydrocarbures ce qui, ajouté aux avantages du statut d'entreprise cotée, permet de se tourner vers l'avenir avec confiance.

Russneft, l'un des dix premiers producteurs de pétrole en Russie, prévoit une production de 7,7 millions de tonnes en 2017 et espère la porter à 11 millions de tonnes à plus long terme, a précisé M. Goutseriev à la télévision publique.

Le groupe, qui emploie environ 10.000 personnes, a enregistré en 2015 un chiffre d'affaires de 105 milliards de roubles (1,5 milliard d'euros) pour un excédent brut d'exploitation de 21 milliards de roubles (305 millions d'euros).

Ses revenus ont diminué d'un quart depuis 2013, période marquée par une baisse du cours des hydrocarbures et une optimisation de son portefeuille d'actifs. Il souhaite maintenant augmenter ses investissements pour augmenter sa production.

Fondateur de Roussneft, M. Goutseriev s'était réfugié en Grande-Bretagne en 2007, se disant l'objet d'une traque sans précédent de la part des autorités russes qui l'accusaient de fraude fiscale. Les analystes estimaient à l'époque que ses déboires pouvaient être liés aux convoitises autour de son entreprise ou à une vengeance personnelle de la part d'une personne haut placée.

En 2010, les charges avaient été abandonnées, ce qui avait permis son retour en Russie.

(c) AFP

Commenter Le pétrolier russe Russneft entre en Bourse à un prix décevant


    La Compagnie pétrolière russe Rosneft

    Rosneft: bénéfice net plus que doublé au 3T après le relâchement de l'off…

    mardi 06 novembre 2018

    Moscou: Le géant russe du pétrole Rosneft a annoncé mardi avoir plus que doublé son bénéfice net sur un an au troisième trimestre dans un contexte conjugué de hausse des prix et de la production, les pays exportateurs ayant augmenté...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    jeudi 13 décembre 2018 à 04:17

    L'ancien ministre du Pétrole du Venezuela meurt incarcéré

    Caracas: Un ancien ministre du Pétrole du Venezuela incarcéré pour une affaire de corruption est mort mercredi, a indiqué le parquet.

    mercredi 12 décembre 2018 à 21:48

    Le pétrole finit en baisse, le niveau des stocks américains …

    NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont reculé mercredi à la clôture, dans le sillage d'un rapport américain montrant une baisse...

    mercredi 12 décembre 2018 à 17:11

    USA: les stocks de pétrole brut reculent moins qu'anticipé

    New York: Les stocks de pétrole brut aux Etats-Unis ont reculé moins fortement qu'anticipé par les analystes, selon les chiffres publiés mercredi...

    mercredi 12 décembre 2018 à 16:31

    La baisse du pétrole éclaircit le ciel des transporteurs (Ia…

    Genève: L'Association internationale du transport aérien (Iata) prévoit en 2019 des bénéfices nets au niveau mondial en hausse de 9,91%, soutenus par...

    mercredi 12 décembre 2018 à 16:11

    Le pétrole solide avant les chiffres du gouvernement américa…

    Londres: Les cours du pétrole progressaient mercredi en cours d'échanges européens en attendant les chiffres du gouvernement américain sur les stocks du...

    mercredi 12 décembre 2018 à 14:32

    La production de pétrole de l'Opep recule, tirée à la baisse…

    Paris: L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) a un peu réduit sa production de brut en novembre, en raison notamment du...

    mercredi 12 décembre 2018 à 13:50

    Les pays du Golfe doivent s'habituer à un pétrole à bas prix

    Dubaï: Les pays arabes du Golfe, qui dépendent fortement du pétrole, doivent s'attendre à des prix bas à long terme et à...

    mercredi 12 décembre 2018 à 12:46

    Réunion d'évaluation des producteurs de pétrole en avril (Em…

    Dubaï: Les pays pétroliers ayant décidé de réduire leur production doivent se réunir en avril pour évaluer l'impact de cette réduction sur...

    mercredi 12 décembre 2018 à 12:20

    Le pétrole progresse en attendant les chiffres officiels sur…

    Londres: Les prix du pétrole progressaient mercredi en cours d'échanges européens, après des chiffres sur la baisse des stocks des États-Unis et...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    En octobre 2018, le prix du pétrole ralentit

    Le mardi 20 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En octobre 2018, le prix du pétrole ralentit. Le prix du pétrole décélère En octobre 2018, la hausse du prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros est moins vive qu'en septembre (+4,3 % après +7,8 % en septembre), à 70,6 € en moyenne par baril de Brent. Le ralentissement est un peu plus marqué en dollars (+2,7 % après +8,8 %), l'euro s'étant déprécié au mois d'octobre. La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est établie à 81 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - octobre 2018

    Lire la suite

    Carburants en France: des grognes récurrentes contre la hausse des prix

    Le jeudi 15 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Paris: La grogne contre la hausse des prix à la pompe n'est pas un phénomène nouveau: ces 20 dernières années la France a vécu plusieurs vagues de protestations contre le pétrole cher.

    Lire la suite

    En septembre 2018, le prix du pétrole rebondit vivement

    Le dimanche 28 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2018, les prix du pétrole rebondissent nettement. Le prix du pétrole rebondit En septembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros rebondit vivement (+7,8 % après -1,2 % en août), à 67,7 € en moyenne par baril de Brent. La hausse de septembre est un peu plus marquée en dollars (+8,8 % après -2,3 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est fixé à 78,9 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - septembre 2018

    Lire la suite