Menu
A+ A A-

Le pétrolier russe Russneft entre en Bourse à un prix décevant

prix du petrole MoscouMoscou: Le groupe pétrolier russe Russneft a effectué vendredi son entrée à la Bourse de Moscou, le valorisant à 2,3 milliards d'euros soit moins qu'espéré par son fondateur Mikhaïl Goutseriev, qui avait fui la Russie pendant trois ans.
Vers 15H00 GMT, deux heures après le début des échanges, l'action Russneft s'échangeait à 559 roubles, en hausse de 1,6% par rapport au prix fixé par l'introduction boursière, 550 roubles.

L'opération, qui concerne 20% des actions ordinaires et 15% du capital, permet à la famille Goutseriev, majoritaire, de lever 32,4 milliards de roubles (470 millions d'euros au taux de vendredi) et valorise le groupe à 61,8 milliards de roubles (2,3 miliards d'd'euros).

Le géant du négoce de matières premières Glencore, basé en Suisse, détient 25% du capital.

M. Goutseriev, cité par l'agence Interfax, n'a pas caché espérer une valorisation bien plus élevée de 3-4 milliards de dollars au vu des importantes réserves d'hydrocarbures du groupe, mais s'est félicité d'un bon départ.

Dans un communiqué, il a assuré que l'introduction en Bourse représentait une étape importante dans le développement de Russneft, soulignant que sa stratégie prévoyait une hausse significative de la production d'hydrocarbures ce qui, ajouté aux avantages du statut d'entreprise cotée, permet de se tourner vers l'avenir avec confiance.

Russneft, l'un des dix premiers producteurs de pétrole en Russie, prévoit une production de 7,7 millions de tonnes en 2017 et espère la porter à 11 millions de tonnes à plus long terme, a précisé M. Goutseriev à la télévision publique.

Le groupe, qui emploie environ 10.000 personnes, a enregistré en 2015 un chiffre d'affaires de 105 milliards de roubles (1,5 milliard d'euros) pour un excédent brut d'exploitation de 21 milliards de roubles (305 millions d'euros).

Ses revenus ont diminué d'un quart depuis 2013, période marquée par une baisse du cours des hydrocarbures et une optimisation de son portefeuille d'actifs. Il souhaite maintenant augmenter ses investissements pour augmenter sa production.

Fondateur de Roussneft, M. Goutseriev s'était réfugié en Grande-Bretagne en 2007, se disant l'objet d'une traque sans précédent de la part des autorités russes qui l'accusaient de fraude fiscale. Les analystes estimaient à l'époque que ses déboires pouvaient être liés aux convoitises autour de son entreprise ou à une vengeance personnelle de la part d'une personne haut placée.

En 2010, les charges avaient été abandonnées, ce qui avait permis son retour en Russie.

(c) AFP

Commenter Le pétrolier russe Russneft entre en Bourse à un prix décevant


    La Compagnie pétrolière russe Rosneft

    Rosneft chercher à rassurer sur ses affaires au Venezuela

    mardi 05 février 2019

    Moscou: Le géant pétrolier russe semi-public Rosneft a cherché à rassurer sur ses investissements très politiques au Venezuela, empêtré dans une crise au sommet de l'Etat, source d'incertitude pour un groupe en bonne santé financière.

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 26 mars 2019 à 06:02

    Les cours du pétrole orienté à la hausse en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, mardi en Asie, mais les inquiétudes demeuraient quant au ralentissement économique mondial...

    lundi 25 mars 2019 à 21:13

    Les cours du pétrole restent prudents face au ralentissement…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont clôturé en ordre dispersé lundi après une baisse marquée en fin de semaine dernière...

    lundi 25 mars 2019 à 14:14

    Frets maritimes: les frets secs et les pétroliers sans direc…

    Londres: Les prix des transports de matières premières sèches et les taux des pétroliers ont évolué dans des directions différentes la semaine...

    lundi 25 mars 2019 à 13:41

    Les prix des carburants montent encore à l'exception du gazo…

    Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont continué d'augmenter la semaine dernière à l'exception du gazole, alors que le prix du pétrole...

    lundi 25 mars 2019 à 12:30

    Le pétrole creuse un peu ses pertes

    Londres: Les prix du pétrole reculaient encore un peu lundi en cours d'échanges européens après une baisse marquée en fin de semaine...

    lundi 25 mars 2019 à 05:48

    Le pétrole poursuit sa baisse en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole continuaient de reculer lundi en Asie, les craintes de ralentissement de la croissance prenant les devants sur...

    dimanche 24 mars 2019 à 06:47

    A Corpus Christi au Texas, le 'robinet' du pétrole américain…

    Corpus christi: Nouveaux oléoducs, allongement des terminaux, creusement sous la mer risqué pour l'environnement: pour satisfaire les ambitions exportatrices d'or noir des...

    vendredi 22 mars 2019 à 20:40

    Le pétrole chute à cause des inquiétudes sur la croissance e…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont chuté vendredi après que de mauvais indicateurs en Europe ont ravivé les craintes du...

    vendredi 22 mars 2019 à 16:12

    Le pétrole efface ses gains sur la semaine

    Londres: Les cours du pétrole effaçaient vendredi en cours d'échanges européens leurs gains de la semaine alors qu'un mauvais indicateur allemand a...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 25 mars 2019 Vers 15H00 GMT (16H00 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en mai valait 66,84 dollars à Londres, en baisse de 19 cents par rapport à la clôture de vendredi. A New York, le baril de WTI pour la même échéance cédait 44 cents à 58,60 dollars une heure après son ouverture.

    En février 2019, le prix du pétrole accélère

    Le mercredi 20 mars 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En février 2019, le prix du pétrole en euros augmente plus qu’en janvier (+8,3 % après +4,3 % en janvier). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent également (+4,0 % après +0,9 %) : en effet les prix des matières premières industrielles repartent nettement à la hausse (+8,2 % après −0,1 %). La hausse du prix du pétrole s’accentue En février 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+8,3 % après +4,3 %), à 56,4 € en moyenne par baril. La hausse est moins...

    Lire la suite

    En janvier 2019, le prix du pétrole se redresse

    Le lundi 25 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En janvier 2019, le prix du pétrole en euros se redresse (+4,3 % après -12 % en décembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se redressent également (+0,9 % après −2,3 %), à l’instar de ceux des matières alimentaires (+1,7 % après −2,1 %). Les prix des matières industrielles sont quasi stables (−0,1 % après −2,6 %). Le prix du pétrole se redresse En janvier 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros se redresse (+4,3 % après -12,0 %), à 52 € en moyenne par baril...

    Lire la suite

    Quel géant pétrolier génère le plus d'argent?

    Le mardi 12 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Alors que les super-majors du secteur pétrolier dépassaient les estimations avec des résultats solides pour le quatrième trimestre et l'année 2018, Shell a battu Exxon (pour la deuxième année consécutive), pour s’affirmer comme le plus important générateur de flux de trésorerie des compagnies pétrolières.

    Lire la suite