Menu
A+ A A-

BP essuie une perte massive et baisse son dividende dans un marché en crise

prix du petrole LondresLondres: Le géant pétrolier BP a subi une perte massive de 16,8 milliards de dollars au deuxième trimestre, conséquence de la crise du marché pétrolier, qui le pousse à verdir ses activités et à réduire son dividende pour la première fois depuis la marée noire de 2010.
Le groupe britannique, qui a dévoilé ses résultats mardi dans un communiqué, a connu son pire trimestre depuis l'explosion de la plateforme Deepwater Horizon dans le Golfe du Mexique il y a dix ans.

BP a choisi de passer dans ses comptes sur ce seul trimestre des charges exceptionnelles d'environ 20 milliards de dollars et correspondant à des dépréciations d'actifs, notamment dans l'exploration et la production.

Le groupe doit réviser à la baisse la valeur de ses activités en raison de la chute récente des prix du pétrole, lesquels devraient rester faibles pour longtemps, compte tenu de l'impact de la pandémie sur la demande mondiale.

Les cours du pétrole se sont effondrés à partir de mars, passant même brièvement en négatif en avril avant de se reprendre pour tourner désormais autour de 40 dollars, un niveau bien inférieur à celui observé l'an passé.

BP s'attend à un prix du pétrole compris en moyenne entre 50 et 60 dollars jusqu'à 2050.

Son concurrent Royal Dutch Shell avait lui annoncé la semaine dernière et pour les mêmes raisons une perte nette abyssale de 18,1 milliards de dollars au deuxième trimestre.


BP, qui avait choisi de maintenir son dividende jusque-là, a annoncé une baisse de 50%, à 5,25 cents pour le trimestre, contre 10,5 cents par action au trimestre précédent.

Cette décision devrait lui permettre de faire davantage d'économies afin de traverser la crise, après avoir déjà prévenu de la suppression de 10.000 emplois dans le monde, soit 15% de ses effectifs.

Il avait précédemment dit vouloir réduire de 25% ses dépenses d'investissements et dévoilé un programme d'économies de 2,5 milliards de dollars pour 2021.

L'ensemble de ces nouvelles n'ont pas semblé surprendre les investisseurs qui réservaient au contraire le meilleur accueil à cette publication. Le titre du groupe bondissait de 5,68% à la Bourse de Londres vers 13H10 GMT.

"La perte de BP n'est pas pire que ce que les analystes attendaient" et la baisse du dividende "est moins forte que celle de son homologue Royal Dutch Shell qui a réduit son propre dividende de deux tiers cette année", observe Russ Mould, analyste chez AJ Bell.

Stratégie verte

BP compte également mener une vaste transformation, assurant ne plus vouloir être un "groupe pétrolier" mais un "groupe énergétique", afin de répondre à la nouvelle donne consécutive à la pandémie et respecter ses engagements à devenir neutre en carbone d'ici 2050.

Les résultats "s'expliquent par un nouveau trimestre très difficile mais également par les mesures délibérées prises pour réinventer l'énergie et BP", assure son directeur général Bernard Looney.

Le groupe a annoncé vouloir multiplier par 10 ses investissements dans l'énergie à faible émission carbone d'ici 2030, pour atteindre 5 milliards de dollars par an, notamment dans les renouvelables.

Dans le même temps, il prévoit sur la période une baisse de sa production de pétrole et de gaz d'au moins un million de barils équivalents pétrole par jour, soit un repli de 40% par rapport aux niveaux de 2019.

BP va renoncer à l'exploration dans de nouveaux pays et vise des cessions pour 25 milliards de dollars entre le second semestre de 2020 et 2025.

Ces initiatives doivent lui permettre d'être rentable avec un baril autour de 40 dollars pour la période 2021-2025.

"BP ne va pas arrêter d'être une compagnie pétrolière et gazière du jour au lendemain mais la direction est claire", souligne Nicholas Hyett, analyste chez Hargreaves Lansdown.

Pour Luke Parker, analyste chez Wood Mackenzie, il s'agit même de "la feuille de route la plus claire et détaillée dévoilée à ce jour par une major".

Les mesures de BP ont été saluées par l'ONG Greenpeace, qui n'avait pas ménagé ses critiques jusqu'à présent sur la stratégie "verte" du groupe, jugée trop vague.

"BP doit aller plus loin (...) Mais c'est un début nécessaire et encourageant", note Mel Evans, une responsable de l'ONG. "BP a pris conscience de la nécessité immédiate de réduire les émissions carbone cette décennie", selon elle, appelant Shell et le reste du secteur à lui emboîter le pas.

(c) AFP

Commenter BP essuie une perte massive et baisse son dividende dans un marché en crise



    Communauté prix du baril


    La Compagnie pétrolière britannique BP

    Le fonds activiste Bluebell appelle BP à freiner dans les énergies vertes

    lundi 29 janvier 2024

    Londres: Le fonds activiste basé à Londres Bluebell appelle le géant britannique des hydrocarbures BP à revoir à la baisse des ambitions jugées "irrationnelles" sur les énergies propres, à quelques jours de la publication de ses résultats annuels.


    -Toute l'actualité de la compagnie pétrolière BP

    Les Chiffres d'affaires et bénéfices des compagnies pétrolières

    jeudi 22 février 2024

    Repsol a vu son bénéfice annuel reculer

    Madrid: Le géant espagnol de l'énergie Repsol a vu ses profits chuter de 25% en 2023, en raison de la volatilité des...

    vendredi 16 février 2024

    Eni: chute du bénéfice en 2023, dû au recul des cours

    Milan: Le géant italien des hydrocarbures Eni a vu son bénéfice net chuter de 66% à 4,74 milliards d'euros (4,5 milliards de...

    mercredi 07 février 2024

    TotalEnergies dégage un nouveau bénéfice record en 2023

    Paris: TotalEnergies a dégagé en 2023 un bénéfice net de 21,4 milliards de dollars (environ 18,6 milliards de francs), un nouveau record...

    mercredi 07 février 2024

    Nouveau bénéfice record pour TotalEnergies, hausse du divide…

    Paris: TotalEnergies a publié mercredi un bénéfice net part du groupe record de 21 milliards de dollars au titre de 2023, malgré...

    vendredi 02 février 2024

    ExxonMobil et Chevron: résultats en baisse dans le sillage d…

    New York: Les géants américains du pétrole et du gaz ExxonMobil et Chevron ont publié vendredi des résultats en repli au quatrième...

    vendredi 02 février 2024

    Chevron: le chiffre d'affaires chute au 4T avec les prix du …

    New York: Le groupe énergétique Chevron a enregistré au quatrième trimestre une nette baisse de son chiffre d'affaires, consécutive au reflux des...

    vendredi 02 février 2024

    Exxonmobil: le bénéfice trimestriel s'effondre à 7,6 milliar…

    New York: Le géant américain du pétrole et du gaz Exxonmobil a annoncé vendredi des résultats pour le quatrième trimestre en repli...

    jeudi 01 février 2024

    Le bénéfice net annuel de Shell fond avec le cours des hydro…

    Londres: Le géant britannique des hydrocarbures Shell a publié jeudi un bénéfice divisé par plus de deux en 2023, pénalisé par la...

    Tous les Chiffres d'affaires et bénéfices des pétrolières

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 23 février 2024 à 23:50

    Le pétrole chute, les investisseurs préfèrent les actions

    New York: Les cours du pétrole ont chuté vendredi, les investisseurs semblant préférer le marché actions après l'envolée de Wall Street, enthousiaste...

    jeudi 22 février 2024 à 21:30

    Le pétrole en légère hausse après les stocks américains

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont un peu avancé jeudi après des stocks hebdomadaires américains de brut qui ont augmenté...

    jeudi 22 février 2024 à 18:01

    🛢️ USA: les stocks de pétrole brut augmentent comme prévu (+…

    Washington: Les réserves commerciales de pétrole brut ont augmenté comme attendu la semaine dernière aux Etats-Unis, selon des chiffres publiés jeudi par...

    jeudi 22 février 2024 à 13:30

    Le pétrole hésite entre risque géopolitique et demande moros…

    New York: Les prix du pétrole hésitent jeudi, pris entre le risque géopolitique au Moyen-Orient après de nouvelles frappes, et les perspectives...

    jeudi 22 février 2024 à 12:00

    Le pétrole remonte, le risque géopolitique reprend le dessus

    Londres: Les prix du pétrole évoluaient en petite hausse jeudi poussé par le risque géopolitique au Moyen-Orient, les investisseurs scrutant la situation...

    jeudi 22 février 2024 à 09:30

    Repsol a vu son bénéfice annuel reculer

    Madrid: Le géant espagnol de l'énergie Repsol a vu ses profits chuter de 25% en 2023, en raison de la volatilité des...

    mercredi 21 février 2024 à 21:35

    Le pétrole en légère hausse avant les stocks américains

    Cours de clôture: Les cours du pétrole, en baisse en début de séance, se sont redressés mercredi, les investisseurs prenant position avant...

    mercredi 21 février 2024 à 11:55

    Le pétrole flanche, les investisseurs digèrent des indices é…

    Londres: Les cours du pétrole restaient en légère baisse mercredi malgré les tensions géopolitiques au Moyen-Orient, l'attention des investisseurs se focalisant sur...

    mardi 20 février 2024 à 12:05

    Le pétrole fléchit, mais reste attentif aux tensions géopoli…

    Londres: Les cours du pétrole baissaient légèrement mardi, hésitant entre les préoccupations quant à la demande en raison de craintes de récession...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    📈 Le prix du baril dépassera-t-il les 100$ ? Il l'a déjà fait dans certains marchés

    Le mardi 19 septembre 2023

    Londres: Alors que les opérateurs de marché se focalisent sur la hausse du prix du Brent, qui se rapproche des 100 dollars le baril, certaines références de brut se négocient déjà au-dessus de ce seuil, illustrant les inquiétudes sur le manque d'offre de pétrole.

    Lire la suite

    🇨🇳 Augmentation de la demande de pétrole chinoise et future hausse du prix du baril

    Le jeudi 23 mars 2023

    New York: Les analystes de Goldman Sachs ont prédit une augmentation des prix du pétrole dans les 12 prochains mois en raison de l'augmentation de la demande en Chine, qui devrait atteindre plus de 16 millions de barils par jour au cours de cette période.

    Lire la suite

    🔎 Qu'est-ce que l'OPEP+ et quel est son impact sur les prix du pétrole ?

    Le lundi 20 novembre 2023

    Paris: L'OPEP+, coalition entre les membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et d'autres producteurs majeurs tels que la Russie, exerce une influence majeure sur les marchés pétroliers mondiaux. Explorons le rôle de l'OPEP+ et analysons son impact significatif sur les fluctuations des prix du pétrole.

    Lire la suite