Menu
A+ A A-

Pression des investisseurs sur les géants pétroliers en faveur du climat

Compagnies pétrolièresParis: Dans le cadre d'une campagne en faveur de la transition vers une économie décarbonée, un groupe d'investisseurs exhorte lundi les géants pétroliers à pleinement intégrer dans leurs comptes les risques environnementaux auxquels ils sont confrontés.
Menée par plus de vingt fonds d'investissement et de pension détenant 1,8 milliard de livres sterling (1,99 milliard d'euros) d'actifs sous gestion, la campagne exhorte les entreprises à adopter des politiques environnementales responsables.

Elle rappelle ainsi que les groupes pétroliers ont l'obligation légale de déclarer tous leurs risques liés à l'environnement.

Des courriers auxquels Reuters a eu accès interrogent les groupes pétroliers sur les hypothèses retenues dans leurs comptes - en matière notamment d'évolution des cours du pétrole et des énergies renouvelables - ainsi que sur la manière dont sont intégrés les objectifs de l'accord de Paris sur le climat de 2015.

"La question à laquelle les dirigeants d'entreprise et leurs actionnaires doivent désormais répondre de toute urgence est la suivante : 'À quels niveaux les entreprises peuvent-elles faire face à d'éventuelles surévaluations (de leur capital) ?'", ont expliqué les investisseurs, dans une déclaration conjointe.

Prêt à cibler d'autres secteurs, le groupe d'investisseurs a déjà commencé à faire pression sur les "Big Four" de l'audit - EY, Deloitte, PwC et KPMG - et sur la société de matériaux de construction CRH. Il envisage désormais d'écrire au groupe minier anglo-australien Rio Tinto, qui approvisionne l'industrie sidérurgique.


"Nous allons déployer des actions similaires avec d'autres sociétés dépendantes des combustibles fossiles", a déclaré dans une interview accordée à Reuters Natasha Landell-Mills, directrice administrative de Sarasin & Partners et coordinatrice de la campagne.

Le 15 juin dernier, BP a annoncé qu'il enregistrerait dans ses résultats du deuxième trimestre une charge de dépréciation pouvant atteindre 17,5 milliards de dollars (15,5 milliards d'euros) après avoir abaissé ses perspectives de cours du pétrole et du gaz, conséquence d'une accélération de la transition vers une économie décarbonée.

La semaine dernière, BP a également abaissé ses prévisions de cours moyen du Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. à 55 dollars le baril sur la période 2021-2050. La compagnie s'attend en effet à un effondrement de la demande de pétrole pendant la crise sanitaire pour favoriser l'accélération de la transition énergétique mondiale.

Le groupe pétrolier a également prévu de réexaminer certains projets pétroliers et gaziers dont l'exploration est à un stade préliminaire.

Le rôle joué par le groupe d'investisseurs dans la décision de BP reste toutefois incertain.

Suivant l'objectif de neutralité carbone de Total en Europe, Shell s'est engagé à devenir une entreprise à zéro émission nette à l'horizon 2050 ou plus tôt, a annoncé dimanche la société dans un courrier électronique adressé à Reuters.

"Ce n'est que la pointe de l'iceberg", a affirmé Landell-Mills. "Et les investisseurs doivent comprendre qu'elles (les compagnies pétrolières) ne seront pas en mesure de verser des dividendes comme elles ont pu le faire auparavant."

Ce groupe d'investisseurs comprend notamment Sarasin & Partners, M&G Investments, Jupiter Asset Management, NN Investment Partners et des fonds de pension comme le Brunel Pension Partnership et le danois PKA.

(c) Reuters

Commenter Pression des investisseurs sur les géants pétroliers en faveur du climat


    La Compagnie pétrolière britannique BP

    La demande de pétrole mondiale pourrait déjà avoir atteint son pic (BP)

    lundi 14 septembre 2020

    Londres: La demande de pétrole dans le monde pourrait avoir déjà atteint son pic et ne plus cesser de décliner en raison des conséquences de la pandémie et de la transition énergétique, estime lundi le géant britannique des hydrocarbures BP.

    La Compagnie pétrolière française Total

    La Tanzanie et l'Ouganda signent un accord pour la construction d'un oléo…

    dimanche 13 septembre 2020

    Dar es salaam: Les présidents tanzanien John Magufuli et ougandais Yoweri Museveni ont signé dimanche un accord sur la construction d'un oléoduc de plus de 1.400 km, un projet dénoncé par des ONG pour ses conséquences sur l'environnement.


    -Voir les actualités de la compagnie pétrolière Total

    La Compagnie pétrolière Shell

    En pleine mutation verte, Shell veut réduire de 40% ses coûts de producti…

    lundi 21 septembre 2020

    Londres: Royal Dutch Shell prévoit de réduire de 30% à 40% les dépenses consacrées à sa production pétrolière et gazière afin d'orienter davantage ses activités vers les marchés des énergies renouvelables et de l'électricité, a-t-on déclaré à Reuters de sources...


    -Toute l'actualité de la compagnie pétrolière Shell

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 23 septembre 2020 à 12:03

    Le pétrole proche de l'équilibre avant la publication des st…

    Londres: Les prix du pétrole étaient relativement stables mercredi, avant la publication par l'EIA des stocks de brut aux Etats-Unis plus tard...

    mardi 22 septembre 2020 à 21:20

    Le pétrole repart timidement de l'avant

    Cours de clôture: Les prix du pétrole se sont timidement repris mardi, après un accès de faiblesse la veille, dans un marché...

    mardi 22 septembre 2020 à 11:52

    Le pétrole repart de l'avant, les investisseurs concentrés s…

    Londres: Les prix du pétrole se reprenaient mardi, après un accès de faiblesse la veille, dans un marché "nerveux" et attentif à...

    lundi 21 septembre 2020 à 21:25

    Le pétrole chute face aux craintes sur la demande et la Liby…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont plongé lundi devant le retour sur le marché des exportations libyennes, au moment où...

    lundi 21 septembre 2020 à 17:38

    Le pétrole dégringole face aux craintes sur la demande et la…

    Londres: Les cours du pétrole plongeaient lundi en début de séance américaine devant le retour sur le marché des exportations libyennes, au...

    lundi 21 septembre 2020 à 14:51

    En pleine mutation verte, Shell veut réduire de 40% ses coût…

    Londres: Royal Dutch Shell prévoit de réduire de 30% à 40% les dépenses consacrées à sa production pétrolière et gazière afin d'orienter...

    lundi 21 septembre 2020 à 14:30

    ⛽️ Les prix des carburants prolongent leur tendance baissièr…

    Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service en France poursuivaient leur tendance baissière la semaine dernière, selon des données officielles diffusées ce jour. La...

    lundi 21 septembre 2020 à 12:04

    Le pétrole plombé par la reprise des exportations en Libye

    Londres: Les prix du pétrole commençaient la semaine en baisse lundi, le retour annoncé sur le marché du pétrole libyen étant vu...

    vendredi 18 septembre 2020 à 21:30

    Le pétrole trébuche un peu mais finit la semaine sur une bon…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont partiellement trébuché vendredi, mais restent à leur meilleur niveau depuis début septembre, au lendemain...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 14 septembre 2020 L'OPEP table désormais sur une chute de 9,46 millions de barils par jour (bpj) cette année soit 400.000 bpj de moins que prévu le mois dernier, montre son nouveau rapport mensuel.

    En juillet 2020, le prix du pétrole augmente moins qu’en juin

    Le dimanche 16 août 2020 - Analyses des prix du pétrole

    En juillet 2020, le prix du pétrole en euros  ralentit (+5,6 % après +30,2 % en juin).Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se redressent légèrement (+0,4 % après −2,5 %), notamment du fait des matières premières industrielles dont les prix augmentent de nouveau (+2,8 % après +3,5 %). En revanche, les prix des matières premières alimentaires diminuent encore (−2,0 % après −7,9 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En juillet 2020, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros augmente moins qu’en juin (+5,6 % après +30,2...

    Lire la suite

    'Peak oil'? Le secteur pétrolier se demande si le déclin est irréversible

    Le jeudi 02 juillet 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Paris: La chute des cours du pétrole avec la crise du Covid-19 oblige les entreprises du secteur à revoir la valeur de leur actifs, alors que chefs d'entreprises et experts se demandent désormais si la demande n'a pas entamé un déclin irréversible.

    Lire la suite

    Cours du pétrole: le pire est-il passé?

    Le mercredi 20 mai 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Londres: Le pire est-il passé pour le marché pétrolier? Les cours s'étaient effondrés en mars et avril, la pandémie de coronavirus minant la demande d'or noir alors que l'offre surabondante faisait presque déborder les réserves à travers la planète.

    Lire la suite