Menu
A+ A A-

Total profite de la hausse des cours et d'une production record

prix du petrole ParisParis: Les résultats de Total ont une nouvelle fois profité de la hausse des cours du pétrole au premier trimestre, ainsi que d'une production d'hydrocarbures record, malgré des marges en baisse dans le raffinage.
Le bénéfice net du producteur de pétrole et de gaz a certes reculé de 7% à 2,64 milliards de dollars sur les trois premiers mois de l'année, selon des chiffres publiés jeudi.

Il a souffert d'une base de comparaison défavorable après la vente au fonds d'investissement américain Carlyle, finalisée l'an dernier, de sa filiale allemande de chimie de métallisation Atotech, pour un montant de 3,2 milliards de dollars.

Le bénéfice net ajusté, un indicateur très suivi par le marché qui exclut des éléments volatils et exceptionnels, a en revanche progressé de 13% à 2,88 milliards de dollars, en ligne avec les attentes des analystes.

Total a profité de la remontée des cours du pétrole. Le Brent a atteint une moyenne de 67 dollars le baril sur le trimestre contre près de 54 dollars un an plus tôt, "porté par une demande soutenue, le respect des quotas OPEP-non OPEP et les tensions géopolitiques", a rappelé le PDG de Total, Patrick Pouyanné, cité dans un communiqué.

Les cours du brut avaient chuté à partir de l'été 2014 mais se sont en effet repris depuis, grâce notamment à l'accord de limitation de la production entre membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et pays non membres comme la Russie.

Le baril de Brent de la mer du Nord s'échange ainsi au-dessus des 70 dollars le baril actuellement.

Cet accord doit pour l'instant s'achever fin 2018, mais les marchés attendent de voir s'il sera à nouveau renouvelé lors de la prochaine réunion officielle de ses participants, en juin à Vienne.

Production record


La production d'hydrocarbures de Total a aussi atteint un niveau record au premier trimestre, augmentant de plus de 5% à 2,703 millions de barils équivalent pétrole par jour.

Elle a bénéficié de la montée en puissance de nouveaux projets (comme Yamal LNG en Russie) ainsi que de la contribution de nouveaux actifs (notamment ceux du danois Maersk Oil, dont l'acquisition vient d'être finalisée) qui ont compensé l'expiration d'un important permis en Indonésie.

Total indique d'ailleurs que la croissance de sa production devrait dépasser l'objectif de 6% cette année, toujours grâce aux nouveaux projets et à l'intégration d'actifs.

Seule ombre au tableau, les résultats de l'activité Raffinage-Chimie ont décliné, avec des volumes raffinés en baisse et des marges plombées par la hausse des prix du pétrole et une demande saisonnière réduite. Les marges sont toutefois en hausse depuis le début du deuxième trimestre, assure le groupe.

Total, qui pris des mesures d'économies lors de la chute des cours, répète par ailleurs qu'il n'est pas question de baisser la garde car l'environnement reste "volatil".

Patrick Pouyanné avait ainsi récemment évoqué à Paris les risques de baisse des prix de l'or noir, avec "l'impact de cours plus élevés du pétrole sur la demande" et la forte hausse de la production américaine.

Total confirme ainsi que son programme d'économies se poursuit, visant plus de 4 milliards de dollars en 2018. Le groupe indique aussi que ses investissements atteindront entre 15 et 17 milliards de dollars cette année.

Total a annoncé une série d'acquisitions dernièrement, dont Direct Energie, fournisseur alternatif d'énergie en France et en Belgique.

Mais le groupe pourrait aussi profiter de la remontée des prix pour vendre des actifs, ainsi mieux valorisés, a indiqué Patrick Pouyanné: "nous allons être actifs bien sûr dans la vente d'actifs", a-t-il dit lors d'une conférence téléphonique.

A la Bourse de Paris, l'action Total a terminé jeudi en hausse de 1,49% à 51,91 euros, dans un marché en progression de 0,74%. Les analystes de Jefferies ont salué "des résultats robustes dans toutes les activités".


(c) AFP

Commenter Total profite de la hausse des cours et d'une production record


    Les Chiffres d'affaires et bénéfices des compagnies pétrolières

    lundi 15 juin 2020

    BP va passer une dépréciation de 13 à 17,5 milliards au 2e t…

    Londres: Le géant pétrolier britannique BP va passer une charge pour dépréciation d'actifs de 13 à 17,5 milliards de dollars (entre 12,4...

    mardi 12 mai 2020

    Aramco: bénéfice net amputé d'un quart au 1er trimestre

    Ryad: Le géant pétrolier saoudien Aramco a annoncé mardi une baisse de 25% de son bénéfice net au premier trimestre en raison...

    mardi 05 mai 2020

    Repsol: perte de 487 millions d'euros au 1er trimestre

    Madrid: Le groupe pétrolier espagnol Repsol a publié mardi une perte nette de 487 millions euros au premier trimestre, due à la...

    mardi 05 mai 2020

    Total: le bénéfice net s'évapore au 1er trimestre, plombé pa…

    Paris: Le bénéfice net de Total s'est effondré de 99% au premier trimestre à 34 millions de dollars, contre 3,1 milliards un...

    vendredi 01 mai 2020

    Première perte d'ExxonMobil depuis 32 ans, Chevron ferme les…

    New York: ExxonMobil et Chevron ont dévoilé vendredi l'ampleur des premiers dégâts causés par l'effondrement des prix du pétrole et la pandémie...

    vendredi 01 mai 2020

    Chevron bénéficiaire au T1, mais pessimiste pour la suite

    New York: La major pétrolière américaine Chevron a annoncé vendredi de nouvelles mesures d'économies pour préserver sa trésorerie au moment où la...

    vendredi 01 mai 2020

    ExxonMobil en rouge au T1 à cause du coronavirus et de bas p…

    New York: ExxonMobil est passé dans le rouge au premier trimestre, enregistrant une perte nette de 610 millions de dollars, en raison...

    jeudi 30 avril 2020

    Pemex creuse sa perte au 1er trimestre, à 23,5 milliards USD

    Mexico: La compagnie pétrolière mexicaine Pemex, plus grande entreprise publique du pays, a annoncé jeudi une perte de 562 milliards de pesos...

    Tous les Chiffres d'affaires et bénéfices des pétrolières

    La Compagnie pétrolière française Total

    Pression des investisseurs sur les géants pétroliers en faveur du climat

    lundi 22 juin 2020

    Paris: Dans le cadre d'une campagne en faveur de la transition vers une économie décarbonée, un groupe d'investisseurs exhorte lundi les géants pétroliers à pleinement intégrer dans leurs comptes les risques environnementaux auxquels ils sont confrontés.


    -Voir les actualités de la compagnie pétrolière Total

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 13 juillet 2020 à 21:24

    Les cours du pétrole reculent face à une offre attendue en h…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont baissé lundi face à la perspective d'une hausse de la production des membres de...

    lundi 13 juillet 2020 à 14:09

    ⛽️ Les prix des carburants repartent en hausse

    Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service en France repartaient à la hausse la semaine dernière, selon des données officielles publiées ce jour. Pour sa part...

    lundi 13 juillet 2020 à 11:59

    Les cours du pétrole reculent face à une offre attendue en h…

    Londres: Les prix du pétrole cédaient du terrain lundi devant la perspective d'une hausse de la production des membres de l'Opep+ au...

    vendredi 10 juillet 2020 à 21:55

    Les cours du pétrole se redressent en fin de semaine

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont retrouvé de l'allant vendredi, aidés par les espoirs d'un vaccin contre le Covid-19, un...

    vendredi 10 juillet 2020 à 17:48

    Les cours du pétrole relèvent la tête en fin de semaine

    Londres: Les prix du pétrole retrouvaient de l'allant vendredi, aidés par les espoirs d'un vaccin contre le Covid-19, un léger recul du...

    vendredi 10 juillet 2020 à 13:17

    Les cours du pétrole plombés par la recrudescence des contam…

    Londres: Les prix du pétrole étaient de nouveau orientés à la baisse vendredi, les investisseurs étant préoccupés par la progression du virus...

    vendredi 10 juillet 2020 à 12:45

    Libye: reprise de la production de pétrole après des mois de…

    Tripoli: La Compagnie libyenne nationale de pétrole (NOC) a annoncé vendredi la reprise de la production et des exportations de pétrole en...

    vendredi 10 juillet 2020 à 12:00

    Pétrole: l'AIE voit la production mondiale repartir à la hau…

    Paris: Après avoir atteint son plus bas en neuf ans, la production mondiale de pétrole devrait repartir à la hausse dès juillet...

    jeudi 09 juillet 2020 à 21:28

    Le pétrole flanche face au Covid-19 et une offre amenée à au…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont terminé en baisse jeudi devant l'évolution de la pandémie de Covid-19, qui menace la...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 2 juillet 2020 Le panier de référence de l’Opep (ORB), constitué des cours de référence de 13 pétroles bruts, a augmenté significativement mercredi 1 juillet pour atteindre 42,66 dollars.
    Il est constitué des bruts suivants: Saharan Blend (Algérie), Girassol (Angola), Arab Light (Arabie saoudite), Djeno (Congo), Murban (Emirats arabe unis), Rabi Light (Gabon), Zafiro (Guinée), Basra Light (Irak), Iran Heavy (Iran), Kuwait Export (Koweït), Es Sider (Libye), Bonny Light (Nigeria) et le Merey (Venezuela).

    'Peak oil'? Le secteur pétrolier se demande si le déclin est irréversible

    Le jeudi 02 juillet 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Paris: La chute des cours du pétrole avec la crise du Covid-19 oblige les entreprises du secteur à revoir la valeur de leur actifs, alors que chefs d'entreprises et experts se demandent désormais si la demande n'a pas entamé un déclin irréversible.

    Lire la suite

    Cours du pétrole: le pire est-il passé?

    Le mercredi 20 mai 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Londres: Le pire est-il passé pour le marché pétrolier? Les cours s'étaient effondrés en mars et avril, la pandémie de coronavirus minant la demande d'or noir alors que l'offre surabondante faisait presque déborder les réserves à travers la planète.

    Lire la suite

    Le prix du pétrole peut-il rester bas pour longtemps ?

    Le jeudi 30 avril 2020 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du pétrole a beaucoup reculé à cause du coronavirus, alors que les efforts des producteurs pour stabiliser le marché sont restés vains. Le cours du pétrole peut-il rester bas longtemps ?

    Lire la suite