Menu
A+ A A-

Total profite de la hausse des cours et d'une production record

prix du petrole ParisParis: Les résultats de Total ont une nouvelle fois profité de la hausse des cours du pétrole au premier trimestre, ainsi que d'une production d'hydrocarbures record, malgré des marges en baisse dans le raffinage.
Le bénéfice net du producteur de pétrole et de gaz a certes reculé de 7% à 2,64 milliards de dollars sur les trois premiers mois de l'année, selon des chiffres publiés jeudi.

Il a souffert d'une base de comparaison défavorable après la vente au fonds d'investissement américain Carlyle, finalisée l'an dernier, de sa filiale allemande de chimie de métallisation Atotech, pour un montant de 3,2 milliards de dollars.

Le bénéfice net ajusté, un indicateur très suivi par le marché qui exclut des éléments volatils et exceptionnels, a en revanche progressé de 13% à 2,88 milliards de dollars, en ligne avec les attentes des analystes.

Total a profité de la remontée des cours du pétrole. Le Brent a atteint une moyenne de 67 dollars le baril sur le trimestre contre près de 54 dollars un an plus tôt, "porté par une demande soutenue, le respect des quotas OPEP-non OPEP et les tensions géopolitiques", a rappelé le PDG de Total, Patrick Pouyanné, cité dans un communiqué.

Les cours du brut avaient chuté à partir de l'été 2014 mais se sont en effet repris depuis, grâce notamment à l'accord de limitation de la production entre membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et pays non membres comme la Russie.

Le baril de Brent de la mer du Nord s'échange ainsi au-dessus des 70 dollars le baril actuellement.

Cet accord doit pour l'instant s'achever fin 2018, mais les marchés attendent de voir s'il sera à nouveau renouvelé lors de la prochaine réunion officielle de ses participants, en juin à Vienne.

Production record


La production d'hydrocarbures de Total a aussi atteint un niveau record au premier trimestre, augmentant de plus de 5% à 2,703 millions de barils équivalent pétrole par jour.

Elle a bénéficié de la montée en puissance de nouveaux projets (comme Yamal LNG en Russie) ainsi que de la contribution de nouveaux actifs (notamment ceux du danois Maersk Oil, dont l'acquisition vient d'être finalisée) qui ont compensé l'expiration d'un important permis en Indonésie.

Total indique d'ailleurs que la croissance de sa production devrait dépasser l'objectif de 6% cette année, toujours grâce aux nouveaux projets et à l'intégration d'actifs.

Seule ombre au tableau, les résultats de l'activité Raffinage-Chimie ont décliné, avec des volumes raffinés en baisse et des marges plombées par la hausse des prix du pétrole et une demande saisonnière réduite. Les marges sont toutefois en hausse depuis le début du deuxième trimestre, assure le groupe.

Total, qui pris des mesures d'économies lors de la chute des cours, répète par ailleurs qu'il n'est pas question de baisser la garde car l'environnement reste "volatil".

Patrick Pouyanné avait ainsi récemment évoqué à Paris les risques de baisse des prix de l'or noir, avec "l'impact de cours plus élevés du pétrole sur la demande" et la forte hausse de la production américaine.

Total confirme ainsi que son programme d'économies se poursuit, visant plus de 4 milliards de dollars en 2018. Le groupe indique aussi que ses investissements atteindront entre 15 et 17 milliards de dollars cette année.

Total a annoncé une série d'acquisitions dernièrement, dont Direct Energie, fournisseur alternatif d'énergie en France et en Belgique.

Mais le groupe pourrait aussi profiter de la remontée des prix pour vendre des actifs, ainsi mieux valorisés, a indiqué Patrick Pouyanné: "nous allons être actifs bien sûr dans la vente d'actifs", a-t-il dit lors d'une conférence téléphonique.

A la Bourse de Paris, l'action Total a terminé jeudi en hausse de 1,49% à 51,91 euros, dans un marché en progression de 0,74%. Les analystes de Jefferies ont salué "des résultats robustes dans toutes les activités".


(c) AFP

Commenter Total profite de la hausse des cours et d'une production record


    Les Chiffres d'affaires et bénéfices des compagnies pétrolières

    mardi 06 novembre 2018

    Petrobras confirme son redressement au 3T grâce à la hausse …

    Rio de janeiro: Le groupe pétrolier public brésilien Petrobras a annoncé mardi un bénéfice net de 6,64 milliards de réais (1,5 milliard...

    mardi 06 novembre 2018

    Rosneft: bénéfice net plus que doublé au 3T après le relâche…

    Moscou: Le géant russe du pétrole Rosneft a annoncé mardi avoir plus que doublé son bénéfice net sur un an au troisième...

    vendredi 02 novembre 2018

    Enbridge: hausse de 48% du bénéfice net trimestriel

    Montréal: L'opérateur d'oléoducs canadien Enbridge a annoncé vendredi un bénéfice net de 933 millions de dollars canadiens au troisième trimestre , en...

    vendredi 02 novembre 2018

    Le rebond du pétrole relance ExxonMobil et Chevron

    New York: Les géants pétroliers ExxonMobil et Chevron ont annoncé vendredi de gros bénéfices trimestriels, ce qui a apaisé des marchés inquiets...

    vendredi 02 novembre 2018

    Chevron: bénéfice trimestriel plus que doublé mais revenus d…

    New York: La major pétrolière américaine Chevron a annoncé vendredi des résultats trimestriels contrastés, marqués par une flambée de son bénéfice sur...

    vendredi 02 novembre 2018

    ExxonMobil: le rebond du pétrole dope le bénéfice et les rev…

    New York: La major pétrolière ExxonMobil a annoncé vendredi des résultats trimestriels meilleurs que prévu, profitant du redressement des prix du pétrole...

    jeudi 01 novembre 2018

    Pétrole: hausse de 41% du bénéfice net de Suncor au 3T

    Montréal: Suncor, premier groupe pétrolier canadien, a dégagé un bénéfice net en hausse de 41% au troisième trimestre, par rapport à la...

    jeudi 01 novembre 2018

    Shell voit son bénéfice 3T bondir grâce à la hausse des cour…

    Londres: Le géant des hydrocarbures Royal Dutch Shell a dévoilé jeudi un bond de 43% de son bénéfice net au troisième trimestre...

    Tous les Chiffres d'affaires et bénéfices des pétrolières

    La Compagnie pétrolière française Total

    GNL: Total espère finaliser en 2019 un accord sur un projet papouasien

    vendredi 16 novembre 2018

    Port moresby: Total espère finaliser au début 2019 un accord pour le développement d'un projet de gaz naturel liquéfié (GNL) en Papouasie-Nouvelle-Guinée, le second du pays, a annoncé vendredi le géant français en marge d'un sommet à Port Moresby.


    -Voir les actualités de la compagnie pétrolière Total

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 20 novembre 2018 à 16:15

    Le pétrole en baisse, pénalisé par les niveaux de production

    Londres: Les cours du pétrole baissaient nettement mardi en cours d'échanges européens, approchant de leurs plus bas en plusieurs mois, alors que...

    mardi 20 novembre 2018 à 12:19

    Contre la contrebande, l'Iran veut limiter l'essence à la po…

    Téhéran: L'Iran est en train de réintroduire des cartes limitant la quantité de carburant pouvant être achetée dans les pompes à essence...

    mardi 20 novembre 2018 à 12:16

    Le pétrole repart à la baisse dans un marché incertain

    Londres: Les prix du pétrole baissaient de nouveau mardi en cours d'échanges européens, après avoir légèrement progressé la veille, dans un marché...

    mardi 20 novembre 2018 à 10:07

    Norvège: la production de pétrole rebondit en octobre

    Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'Ouest, a rebondi en octobre mais est restée inférieure aux...

    mardi 20 novembre 2018 à 10:05

    Carburants: Mme Wargon dénonce les contradictions des "…

    Paris: La secrétaire d'Etat à l'Ecologie Emmanuelle Wargon a dénoncé mardi en pleine mobilisation des "gilets jaunes" ceux qui réclament une annulation...

    mardi 20 novembre 2018 à 04:34

    Le pétrole en baisse en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole sont repartis à la baisse mardi en Asie, le marché restant plombé par les inquiétudes sur la...

    lundi 19 novembre 2018 à 22:12

    Canada: déversement accidentel en mer de 250.000 litres de p…

    Montréal: Un avion de surveillance et six navires ont été dépêchés lundi au large de la côte Est du Canada après le...

    lundi 19 novembre 2018 à 21:38

    Le pétrole monte un peu face aux incertitudes sur la future …

    NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en légère hausse lundi alors que persistent les interrogations sur l'attitude de l'Organisation...

    lundi 19 novembre 2018 à 19:24

    Pétrole: Washington sanctionne un Sud-Africain pour ses lien…

    Washington: Le Trésor américain a annoncé lundi avoir placé sur sa liste noire un ressortissant sud-africain d'origine russe accusé d'avoir aidé la...

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    En octobre 2018, le prix du pétrole ralentit

    Le mardi 20 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En octobre 2018, le prix du pétrole ralentit. Le prix du pétrole décélère En octobre 2018, la hausse du prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros est moins vive qu'en septembre (+4,3 % après +7,8 % en septembre), à 70,6 € en moyenne par baril de Brent. Le ralentissement est un peu plus marqué en dollars (+2,7 % après +8,8 %), l'euro s'étant déprécié au mois d'octobre. La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est établie à 81 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - octobre 2018

    Lire la suite

    Carburants en France: des grognes récurrentes contre la hausse des prix

    Le jeudi 15 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Paris: La grogne contre la hausse des prix à la pompe n'est pas un phénomène nouveau: ces 20 dernières années la France a vécu plusieurs vagues de protestations contre le pétrole cher.

    Lire la suite

    En septembre 2018, le prix du pétrole rebondit vivement

    Le dimanche 28 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2018, les prix du pétrole rebondissent nettement. Le prix du pétrole rebondit En septembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros rebondit vivement (+7,8 % après -1,2 % en août), à 67,7 € en moyenne par baril de Brent. La hausse de septembre est un peu plus marquée en dollars (+8,8 % après -2,3 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est fixé à 78,9 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - septembre 2018

    Lire la suite