Menu
A+ A A-

La raffinerie Exxon et les terminaux de la CIM doivent continuer de fonctionner

prix du petrole rouenRouen: La raffinerie ExxonMobil de Notre-Dame de Gravenchon et les terminaux pétroliers d'intérêt vital de la Compagnie industrielle et maritime (CIM) du port du Havre et du cap d'Antifer doivent continuer à fonctionner, a affirmé mercredi la préfète de Normandie et de Seine-Maritime Nicole Klein.
Il n'y a pas suffisamment de grèvistes pour bloquer Notre-Dame de Gravenchon, donc ExxonMobil doit continuer de produire, a déclaré la préfète à la radio France Bleu.

Depuis mardi, la CGT et FO ont entamé un mouvement de grève à la raffinerie ExxonMobil de Port-Jérôme sur Seine (ex-Notre-Dame de Gravenchon), la deuxième de France, et indiquaient compter 50% de grévistes parmi les personnels postés, soit suffisamment pour avoir un impact sur la production.

Mais ce mouvement de grève est contesté par un grand nombre de non grévistes. La raffinerie fonctionne normalement pour le moment.

Par ailleurs, depuis mardi soir, le fonctionnement de la CIM est interrompu du fait d'une grève de la CGT, syndicat unique de l'entreprise.

Avec ses deux terminaux, elle alimente en brut importé les deux grosses raffineries havraises, ExxonMobil, mais aussi la plate-forme Total de Gonfreville-l'Orcher qui, elle, est à l'arrêt, depuis la semaine dernière, du fait du mouvement social contre la loi travail.

J'ai eu ce matin le directeur de la CIM au téléphone. Il y a un consensus (entre direction et syndicat, ndlr) pour une grève jusqu'à vendredi midi, a indiqué Mme Klein.

Mais la CIM est d'intérêt vital puisqu'elle fournit les aéroports de Roissy et d'Orly, a-t-elle poursuivi, précisant que les aéroports parisiens avaient des stocks de 30 jours de kérosène.

Donc, le gouvernement ne peut pas laisser s'interrompre ni la CIM, ni Exxon, a-t-elle assuré, sans préciser encore les mesures qui seraient prises.

En 2010, lors du conflit contre la réforme des retraites, le gouvernement Fillon avait décidé des réquisitions dans les raffineries qui avaient été bloquées.

(c) AFP

Commenter La raffinerie Exxon et les terminaux de la CIM doivent continuer de fonctionner


    La Compagnie pétrolière américaine ExxonMobil

    ExxonMobil : début d'un forage de puits en Guyana

    lundi 07 janvier 2019

    New York: ExxonMobil annonce commencer le forage du puits d'exploration Haimara-1, au large des côtes de la Guyana, le premier des deux puits prévus en ce mois de janvier. Il est foré par le navire Stena Carron à 31 km...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 23 janvier 2019 à 17:03

    Les compagnies pétrolières US disent à l'Opep que leur prod…

    New York: Les compagnies pétrolières américaines ont tenté mercredi d'apaiser les craintes de l'Opep de perdre des parts de marché, expliquant que...

    mercredi 23 janvier 2019 à 15:57

    La compagnie pétrolière Vénézuélienne PDVSA annonce une bais…

    Caracas: La compagnie pétrolière PDVSA appartenant à l’État vénézuélien, a déclaré que sa dette avait diminué de 5% l’an dernier, pour atteindre...

    mercredi 23 janvier 2019 à 12:35

    Le pétrole remonte dans un marché volatil

    Londres: Les prix du pétrole remontaient mercredi en cours d'échanges européens, effaçant une partie de leurs pertes de la veille dans un...

    mercredi 23 janvier 2019 à 04:21

    Le pétrole stable en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole étaient stables, mercredi en Asie, au lendemain d'une baisse provoquée par un regain d'inquiétude quant à l'économie...

    mardi 22 janvier 2019 à 22:11

    Le pétrole pénalisé par les craintes sur la croissance mondi…

    New york: Les cours du pétrole ont terminé en nette baisse mardi, fragilisés par les inquiétudes sur la croissance mondiale et de...

    mardi 22 janvier 2019 à 12:14

    Le pétrole recule avec les inquiétudes sur la croissance mon…

    Londres: Les prix du pétrole reculaient mardi en cours d'échanges européens, effaçant leur bond de la veille alors que les inquiétudes sur...

    mardi 22 janvier 2019 à 05:03

    Le pétrole recule en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole reculaient mardi en Asie, plombés par l'annonce d'un taux de croissance en Chine, la deuxième économie mondiale...

    lundi 21 janvier 2019 à 17:45

    Les prix des carburants poursuivent leur hausse en France

    Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont poursuivi leur hausse la semaine dernière, selon des chiffres officiels publiés...

    lundi 21 janvier 2019 à 12:46

    Frets maritimes: les frets secs et les pétroliers brut recul…

    Londres: Les prix des transports de matières premières sèches comme ceux des pétroliers chargés de brut ont baissé la semaine dernière, tandis...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mardi 22 janvier 2019 Chine Les raffineries chinoises ont traité en moyenne 12,07 millions de barils de pétrole brut par jour en 2018, en hausse de 6,8% par rapport à l’année précédente.

    En novembre 2018, le prix du pétrole chute

    Le jeudi 20 décembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En novembre 2018, le prix du pétrole en euros chute (−19,3 % après +4,3 % en octobre) tandis que les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) sont stables (+0,0% après +4,9%). Le prix du pétrole chute En novembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros chute (−19,3 % après +4,3 %), à 57 € en moyenne par baril. La baisse est presque de la même ampleur en dollars (−20,1 % après +2,7 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est établie à 64,7...

    Lire la suite

    Coup de poker sur l'essence

    Le mercredi 19 décembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Comment et pourquoi le cours du baril de brut s'est effondré entre 2014 et 2016, contre (presque) toute attente. Entre économie et géopolitique, une vertigineuse enquête dans le monde très fermé des rois du pétrole pour comprendre les fluctuations des prix du pétrole. Genre: Documentaire | Date: 12/2018 | Durée: 59 mn | Pays: France

    Lire la suite

    En octobre 2018, le prix du pétrole ralentit

    Le mardi 20 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En octobre 2018, le prix du pétrole ralentit. Le prix du pétrole décélère En octobre 2018, la hausse du prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros est moins vive qu'en septembre (+4,3 % après +7,8 % en septembre), à 70,6 € en moyenne par baril de Brent. Le ralentissement est un peu plus marqué en dollars (+2,7 % après +8,8 %), l'euro s'étant déprécié au mois d'octobre. La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est établie à 81 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - octobre 2018

    Lire la suite