Menu
A+ A A-

Entrée en Bourse d'Aramco: les grandes banques occidentales marginalisées

prix du petrole New YorkNew York: Les autorités saoudiennes ont marginalisé les grandes banques internationales (dont Credit Suisse), qui avaient été chargées de mener à bien l'introduction en Bourse du géant pétrolier Aramco, ont indiqué jeudi à l'AFP des sources proches du dossier.
Les firmes occidentales pourraient toutefois revenir sur le devant de la scène si Aramco confirmait dans les prochains mois son intention de se coter sur une place financière internationale après la Bourse de Riyad, ont ajouté ces sources sous couvert d'anonymat.

"Ils veulent une cotation sur une Bourse internationale mais veulent d'abord voir comment ça se passe localement", a dit une des sources.

En attendant, les banques américaines JPMorgan Chase et Morgan Stanley, qui étaient les deux principales chefs d'orchestre désignés, font désormais office d'observatrices, a-t-encore dit.

Goldman Sachs, Bank of America Merrill Lynch, Citigroup et Credit Suisse, qui faisaient également partie du groupe de banques devant convaincre les investisseurs à travers le monde à souscrire à acheter des titres Aramco ont également été reléguées au second plan.

Seule la banque britannique HSBC, qui détient une participation dans la banque saoudienne Saudi British Bank, reste sur le devant de la scène, ont dit les sources confirmant des informations du Financial Times.

Aramco a annoncé le 17 novembre qu'il allait introduire en décembre 1,5% de ses parts sur le Tadawul, indice de référence de la Bourse de Ryad, précisant que cela pourrait rapporter entre 24 et 25,5 milliards de dollars.

Ces sommes porteraient la valorisation d'Aramco, fleuron national saoudien produisant environ 10% du pétrole mondial, à 1.710 milliards de dollars au maximum, loin des 2.000 milliards un temps visés par le prince héritier et fils du roi Mohammed ben Salmane, surnommé MBS.

Officiellement, la marginalisation des grandes banques occidentales est due au fait que l'introduction en Bourse d'Aramco se fera dans un premier temps sur le marché local, ont dit les sources.

Le Royaume a eu du mal à séduire les grands investisseurs étrangers -- fonds d'investisseurs, gestionnaires d'actifs, fonds de pension -- inquiets de la gouvernance d'Aramco et de la capacité du groupe à protéger ses installations pétrolières des attaques.

Certains investisseurs ont aussi hésité à acheter des titres Aramco, en raison de leurs engagements en faveur des politiques de réduction des émissions de CO2.

Par conséquent, ce sont principalement de riches familles saoudiennes et des particuliers dans le pays qui souscrivent à cette opération.

Dans les coulisses, le prince héritier MBS n'a pas apprécié que les grandes banques occidentales n'aient pas su suffisamment séduire les investisseurs étrangers afin d'obtenir la valorisation de 2.000 milliards de dollars qu'il avait fixée dès 2016, ont confié les sources.

(c) AwP

Commenter Entrée en Bourse d'Aramco: les grandes banques occidentales marginalisées


    La Compagnie pétrolière Saudi Aramco

    Saudi Aramco annonce un bénéfice net en hausse de 82% au 1T

    dimanche 15 mai 2022

    Ryad: Saudi Aramco a annoncé dimanche un bond de 82% de son bénéfice au premier trimestre, porté par la flambée des cours du pétrole qui a propulsé le géant saoudien de l'énergie au rang de première capitalisation boursière mondiale.

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    jeudi 19 mai 2022 à 21:00

    Très volatil, le pétrole se reprend avec le repli du dollar

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont évolué en dents de scie jeudi pour terminer en nette hausse, dans le sillage...

    jeudi 19 mai 2022 à 18:48

    Le pétrole se reprend avec les tensions sur l'offre

    Londres: Les prix du pétrole remontaient jeudi, après un net recul la veille, les craintes quant à l'approvisionnement en or noir rattrapant...

    jeudi 19 mai 2022 à 18:22

    L'augmentation du pétrole russe vers l'est réduit les ventes…

    Téhéran: Les exportations de brut iranien vers la Chine ont fortement chuté depuis le début de la guerre en Ukraine, Pékin privilégiant...

    jeudi 19 mai 2022 à 17:35

    La Chine est en pourparlers avec la Russie pour acheter du p…

    Moscou: La Chine est en pourparlers avec la Russie pour acheter des fournitures supplémentaires de pétrole afin d'ajouter à ses stocks stratégiques...

    jeudi 19 mai 2022 à 11:45

    Le pétrole poursuit sa baisse, lesté par les craintes d'un r…

    Londres: Les prix du pétrole fléchissaient jeudi, poursuivant leur recul de la veille, freinés par les craintes d'un ralentissement économique mondial qui...

    mercredi 18 mai 2022 à 21:21

    Net recul pour le pétrole, la santé de l'économie mondiale p…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont été aspirés mercredi par un vent d'anxiété sur les marchés financiers, nourri par des...

    mercredi 18 mai 2022 à 18:28

    Le pétrole dévisse, rattrapé par l'inflation

    New York: Les prix du pétrole flanchaient mercredi, rattrapés par les tensions inflationnistes dans le monde et les craintes d'une récession, qui...

    mercredi 18 mai 2022 à 17:33

    USA: baisse inattendue des stocks de pétrole, la demande est…

    NYC / Stocks aux USA: Les réserves commerciales de pétrole brut aux Etats-Unis ont fortement reculé la semaine dernière, selon les chiffres...

    mercredi 18 mai 2022 à 11:11

    Le pétrole grimpe avant les réserves de brut américaines

    Londres: Les prix du pétrole étaient en hausse mercredi, poussés par les risques de rupture d'approvisionnement en hydrocarbures russes et de bons...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mardi 17 mai 2022 La Hongrie a chiffré lundi à 15-18 milliards d'euros le coût d'un arrêt de ses achats de pétrole russe pour expliquer sa demande d'exemption des approvisionnements par oléoduc du projet d'embargo pétrolier de l'UE.

    📈 En mars 2022, les prix du pétrole accélèrent fortement

    Le mardi 26 avril 2022 - Analyses des prix du pétrole

    En mars 2022, le prix du pétrole en euros accélère vivement (+24,7 % après +11,6 % en février). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent fortement eux aussi (+9,3 % après +3,8 %), qu'il s'agisse des prix des matières premières industrielles (+10,9 % après +5,1 %) ou de ceux des matières premières alimentaires (+7,7 % après +2,6 %). Le prix du pétrole accélère très fortement En mars 2022, le prix en dollars du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) bondit (+21,1 % après +11,9 %), s’établissant en moyenne à 117,2...

    Lire la suite

    🇪🇺 D'où proviennent les importations de pétrole de l'Union européenne (UE) ?

    Le lundi 28 mars 2022 - Analyses des prix du pétrole

    La Russie n'est pas seulement l'un des plus grands exportateurs de produits énergétiques au monde (le deuxième exportateur mondial de pétrole brut), mais elle est aussi le plus grand fournisseur de ces combustibles en Europe.Un examen plus approfondi des importations d'énergie révèle que la Russie est le principal fournisseur en pétrole brut de l'Union européenne (ainsi que de charbon et de gaz naturel).

    Lire la suite

    📅 Les dates qui ont vu le pétrole flamber à plus de 100 dollars

    Le jeudi 24 février 2022 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du baril de pétrole a dépassé les 100 dollars jeudi pour la première fois en plus de sept ans, après que le président russe Vladimir Poutine a annoncé une "opération militaire" en Ukraine. Retour sur les précédents épisodes lors desquels le baril a franchi le seuil symbolique des 100 dollars.

    Lire la suite