Menu
A+ A A-

Shell vise 1 md USD supplémentaire d'économies avec le rachat de BG Group et se réorganise

prix du petrole LondresLondres: Royal Dutch Shell a annoncé mardi attendre 1 milliard de dollars (900 millions d'euros) supplémentaire d'économies lié au rachat du britannique BG Group ainsi qu'une refonte de son organisation dans l'exploration et la production de pétrole pour faire face au retournement prolongé du marché.
Shell a relevé de 40% sa prévison d'économies avant impôts liées au rachat de BG Group, à 3,5 milliards de dollars d'ici 2018, a-t-il indiqué dans un communiqué publié avant une réunion investisseurs à Londres.

Le groupe a expliqué que ces synergies supplémentaires viendront d'économies dans l'administration et les systèmes d'information, ainsi que de dépenses réduites notamment en marketing et dans le transport. Il n'a pas spécifié s'il y aurait d'éventuelles suppressions d'emploi.

Shell devient un groupe plus concentré sur ses points forts, un groupe plus résilient et compétitif face au et avec un portefeuille de projets de développement plus prévisible. Nous allons croître pour nous simplifier, a déclaré le directeur général Ben van Beurden, cité dans le communiqué.

Les prix du pétrole bas entraînent des changements majeurs dans notre industrie, a-t-il ajouté, en se disant déterminé à ce que Shell soit en première ligne dans ce contexte.

Shell avait annoncé jeudi dernier être tombé dans le rouge au troisième trimestre, avec une perte nette de 7,4 milliards de dollars, liée à la baisse du prix du pétrole et à des dépréciations après l'abandon de projets en Alaska et au Canada.

Il avait cependant assuré que son projet de rachat de BG pour 55 milliards de livres restait en bonne voie pour une finalisation début 2016. BG dipose d'une forte position dans le gaz naturel liquéfié (GNL).

Le groupe a d'autre part dévoilé mardi une refonte de ses activités amont --la division exploration et production-- pour les simplifier, à compter du 1er janvier.

Dans ce cadre, l'activité gaz naturel sera dotée d'une organisation autonome, reflétant son périmètre élargi et son potentiel d'investissement.

Le groupe va aussi créer une nouvelle division amont qui comprendra les activités pétrole et gaz conventionnelles.

D'autre part, l'actuel directeur des opérations amont Amériques, Marvin Odum, deviendra directeur d'une nouvelle structure pour les ressources non conventionnelles, regroupant les activités pétrole lourd et schiste aux Amériques.

L'opération inclut la revue en cours du portefeuille et des opportunités d'investissements sur ces dossiers de long terme, ainsi que la réduction progressive des activités de Shell dans l'offshore en Alaska, a précisé le groupe.

rfj/ggy-sbo/boc

ROYAL DUTCH SHELL PLC

BG GROUP



(c) AFP

Commenter Shell vise 1 md USD supplémentaire d'économies avec le rachat de BG Group et se réorganise


    La Compagnie pétrolière Shell

    Shell voit son bénéfice 3T bondir grâce à la hausse des cours

    jeudi 01 novembre 2018

    Londres: Le géant des hydrocarbures Royal Dutch Shell a dévoilé jeudi un bond de 43% de son bénéfice net au troisième trimestre, dopé comme l'ensemble du secteur par la hausse des prix du pétrole et du gaz.


    -Toute l'actualité de la compagnie pétrolière Shell

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 14 novembre 2018 à 04:30

    Le pétrole poursuit sa chute en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole continuaient de dégringoler en Asie mercredi du fait des inquiétudes sur un trop plein d'offre sur le...

    mardi 13 novembre 2018 à 22:18

    L'Opep s'inquiète d'un pétrole trop abondant et fait déraper…

    Paris: L'Opep s'est inquiétée mardi d'une offre excédentaire de brut sur le marché, avec une demande plus faible que prévu, entraînant une...

    mardi 13 novembre 2018 à 21:50

    Venezuela: la production de pétrole poursuit sa chute en oct…

    Caracas: La production de brut au Venezuela a poursuivi sa chute en octobre, avec 1,17 million de barils par jour (mbj), soit...

    mardi 13 novembre 2018 à 21:15

    Le prix du baril de brut new-yorkais accuse sa pire chute de…

    NYC/Cours de clôture: Les prix des barils de pétrole brut cotés à New York et Londres ont plongé mardi à la clôture...

    mardi 13 novembre 2018 à 16:22

    Le pétrole baisse, inquiété par Trump et les prévisions de l…

    Londres: Les cours du pétrole reculaient mardi en cours d'échanges européens alors que Donald Trump a demandé à l'Opep de ne pas...

    mardi 13 novembre 2018 à 14:12

    Le marché du pétrole trop dépendant du schiste américain, se…

    Londres: Le marché de l'or noir va être de plus en plus dépendant de la production de schiste des Etats-Unis, faute d'investissements...

    mardi 13 novembre 2018 à 12:23

    L'Opep revoit la demande de pétrole en baisse, s'inquiète d…

    Paris: L'Opep s'est inquiétée mardi d'une offre excédentaire de brut sur le marché, avec une demande plus faible que prévu, alors que...

    mardi 13 novembre 2018 à 12:20

    Le pétrole en nette baisse après des propos de Trump contre …

    Londres: Les prix du pétrole baissaient nettement mardi en cours d'échanges européens, après que Donald Trump a demandé la veille de ne...

    mardi 13 novembre 2018 à 12:02

    Pour le Foll, le "gouvernement doit reculer" sur l…

    Paris: Le maire du Mans Stéphane Le Foll (PS) a appelé le gouvernement à "reculer" sur la taxation des carburants et à...

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    En septembre 2018, le prix du pétrole rebondit vivement

    Le dimanche 28 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2018, les prix du pétrole rebondissent nettement. Le prix du pétrole rebondit En septembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros rebondit vivement (+7,8 % après -1,2 % en août), à 67,7 € en moyenne par baril de Brent. La hausse de septembre est un peu plus marquée en dollars (+8,8 % après -2,3 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est fixé à 78,9 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - septembre 2018

    Lire la suite

    Le Petro, nouvelle crypto-monnaie du Venezuela indexée sur le pétrole, a-t-il un futur ?

    Le lundi 15 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Connu depuis l’antiquité, le pétrole a soutenu, avec ses dérivés gaziers notamment, la révolution industrielle du 19e siècle pour s’imposer au milieu du 20e siècle comme la première source énergétique devant le charbon. La très grosse industrie des hydrocarbures sur laquelle reposent l’économie de pays entiers et des entreprises parmi les plus florissantes du monde est difficile de transformations.

    Lire la suite

    Pourquoi le prix du baril de pétrole à 100 dollars fait-il trembler ?

    Le mercredi 10 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du baril de pétrole a presque triplé depuis le début 2016 et s'approche dangereusement du seuil symbolique des 100 dollars. Résultat, le président américain s'attaque à l'Opep et les industriels se plaignent des tensions politiques. Tour d'horizon des enjeux de cette montée des cours de l'or noir...

    Lire la suite