Menu
A+ A A-

Le pétrole bien orienté avant l'Opep+ et les stocks américains

prix du petrole LondresLondres: Les prix du pétrole progressaient mercredi, tirés par les espoirs autour d'un vaccin contre le Covid-19, avant une réunion de l'Opep+ et la publication par l'EIA de l'état des stocks américains plus tard dans la journée.
Vers 09H30 GMT (11H30 HEC), le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en septembre valait 43,35 dollars à Londres, en hausse de 1,05% par rapport à la clôture de mardi.

A New York, le baril américain de WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. pour le mois d'août gagnait 1,22%, à 40,78 dollars.

La progression des cours du brut s'inscrit dans un environnement général haussier sur les marchés, au lendemain de l'annonce par la firme de biotech Moderna du lancement prochain de la phase finale de ses essais cliniques pour un vaccin contre le Covid-19.

Les investisseurs se satisfont également des chiffres publiés mardi dans le dernier rapport mensuel de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP): la production a de nouveau reculé au mois de juin, signe du sérieux de chacun de ses membres à se conformer aux coupes drastiques, et un rebond de la demande de 7 millions de barils par jour est attendu en 2021.

Le cartel et ses alliés tiennent par ailleurs une réunion importante mercredi, vers laquelle "tous les yeux seront tournés", estime Lukman Otunuga, analyste de FXTM.

Les 13 membres de l'OPEP et leurs 10 partenaires, rassemblés sous le terme OPEP+, se retrouvent par webcams interposées pour évaluer "les conditions du marché de l'énergie, les niveaux de production et de conformité" à l'accord en vigueur, selon le cartel.


"Nous devons rester agiles et préparés car la bataille contre cette pandémie +sauvage+ n'est pas terminée", a déclaré mardi le secrétaire général de l'OPEP Mohammed Barkindo en amont d'une réunion préparatoire.

Les investisseurs ont également les yeux tournés vers le rapport hebdomadaire très suivi de l'Agence américaine d'information sur l'Energie (EIA) sur les stocks de brut dans le pays.

Selon la médiane d'analystes interrogés par l'agence Bloomberg, les réserves américaines de brut pour la semaine achevée le 10 juillet sont attendues en hausse de 250.000 barils, quand celles d'essence sont attendues en baisse de 1,3 million de barils.

(c) AFP

Commenter Le pétrole bien orienté avant l'Opep+ et les stocks américains


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 27 octobre 2020 à 08:50

    BP réduit ses pertes, reste à la merci de la faiblesse des c…

    Londres: Le géant britannique des hydrocarbures BP a annoncé mardi avoir réduit sa perte nette au troisième trimestre à 450 millions de...

    lundi 26 octobre 2020 à 21:00

    Le pétrole commence la semaine en forte baisse

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont dégringolé lundi, pris en étau entre une reprise de la demande empêchée par la...

    lundi 26 octobre 2020 à 14:40

    ⛽️ Les prix des carburants repartent à la baisse

    Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service en France repartaient à la baisse la semaine dernière, selon des données officielles diffusées ce jour. Pour sa part...

    lundi 26 octobre 2020 à 12:08

    Le pétrole commence la semaine dans le rouge

    Londres: Les cours du pétrole reculaient fortement lundi, pris en étau entre une reprise de la demande empêchée par la seconde vague...

    dimanche 25 octobre 2020 à 20:04

    Pétrole: le canadien Cenovus rachète son concurrent Husky po…

    Montréal: Le producteur canadien de pétrole et de gaz Cenovus Energy va racheter son concurrent Husky Energy pour 23,6 milliards de dollars...

    vendredi 23 octobre 2020 à 22:25

    Les cours du pétrole chutent après une hausse annoncée de la…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont piqué du nez vendredi, réagissant à la décision de la Libye d'augmenter sa production...

    vendredi 23 octobre 2020 à 12:30

    Les cours du pétrole abordent la fin de semaine à l'équilibr…

    Londres: Les cours du pétrole restaient vendredi proches de leurs niveaux de clôture de la veille, faute de nouvelles à même de...

    jeudi 22 octobre 2020 à 22:27

    Le pétrole récupère du terrain au lendemain d'une forte chut…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole sont remontés jeudi au lendemain d'une forte chute la veille, soutenus par l'espoir d'un plan...

    jeudi 22 octobre 2020 à 15:34

    ExxonMobil prépare des suppressions de poste en Amérique du …

    New York: La major pétrolière américaine ExxonMobil, après avoir déjà réduit ses effectifs en Europe et en Australie, va "très bientôt" annoncer...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    En septembre 2020, le prix du pétrole est quasi stable

    Le mercredi 21 octobre 2020 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2020, le prix du pétrole en euros se replie (−8,3 % après +0,3 %). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) augmentent de nouveau (+2,3 % après +2,1 %), du fait des matières premières industrielles dont les prix augmentent pour le cinquième mois consécutif (+1,9 % après +4,4 %) et des prix des matières premières alimentaires qui se redressent (+2,6 % après −0,4 %). Le prix du pétrole se replie En septembre 2020, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) se replie (−8,3 % après +0,3 %)...

    Lire la suite

    'Peak oil'? Le secteur pétrolier se demande si le déclin est irréversible

    Le jeudi 02 juillet 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Paris: La chute des cours du pétrole avec la crise du Covid-19 oblige les entreprises du secteur à revoir la valeur de leur actifs, alors que chefs d'entreprises et experts se demandent désormais si la demande n'a pas entamé un déclin irréversible.

    Lire la suite

    Cours du pétrole: le pire est-il passé?

    Le mercredi 20 mai 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Londres: Le pire est-il passé pour le marché pétrolier? Les cours s'étaient effondrés en mars et avril, la pandémie de coronavirus minant la demande d'or noir alors que l'offre surabondante faisait presque déborder les réserves à travers la planète.

    Lire la suite