Menu
A+ A A-

BP voit son bénéfice divisé par plus de deux en 2019

prix du petrole LondresLondres: Le géant pétrolier britannique BP a vu son bénéfice annuel divisé par plus de deux à 4,03 milliards de dollars (3,90 milliards de francs) en 2019 comparé à l'année précédente, en raison d'une forte baisse de ses recettes.
En 2018, le groupe dont Bernard Looney prend la direction mardi en remplacement de Bob Dudley, avait dégagé un bénéfice de 9,4 milliards de dollars.

Le bénéfice sous-jacent au coût de remplacement, statistique très suivie par le marché, est également en recul sur un an à 10,0 milliards de dollars.

Le chiffre d'affaires 2019 a reculé de 7% à 283 milliards de dollars, principalement à cause d'une baisse des prix du pétrole brut, et en raison de désinvestissements, d'après un communiqué.

Au quatrième trimestre, le bénéfice a fondu à 19 millions de dollars contre 766 millions sur la même période un an plus tôt.

Le groupe note que ses versements compensatoires pour la marée noire dans le Golfe du Mexique survenue il y a bientôt dix ans se sont élevés à 2,4 milliards de dollars sur l'année après impôts et devraient atteindre moins d'1 milliard pour 2020.

"Nous continuons à faire de bons progrès sur notre programme de cessions d'actifs, avec des transactions annoncées de 9,4 milliards de dollars depuis début 2019", note Brian Gilvary, directeur financier, dans le communiqué.

Le groupe prévoit 5 milliards de dollars de désinvestissements supplémentaires d'ici la mi-2021. Ces cessions se ressentent sur sa production cette année, que le groupe prévoit en baisse sur un an.

Qualifiant l'environnement de l'année passée de "faible" pour l'industrie pétrolière, il s'attend aussi au premier trimestre 2020 à des marges de raffinage en baisse dans le secteur et "à des baisses de prix du pétrole lourd en Amérique du Nord comparé au quatrième trimestre 2019".

Chiffres du 4 février 2020

"Cadeau de départ"

Alors que les groupes pétroliers sont sous pression du public et de plus en plus des investisseurs pour réduire leur impact carbone face à l'urgence climatique, BP révèle une production d'éthanol de 796 millions de litres sur l'année, en légère hausse (765 millions en 2018).

En revanche la capacité de génération d'électricité éolienne est en baisse à 926 MW fin 2019 (1.001 MW fin 2018), et la production a également reculé en raison de cessions.

"L'inquiétude pour les majors pétrolières c'est de voir la chute de la demande en Asie à cause de l'épidémie de coronavirus, qui pèse sur les prix du Brent, se poursuivre pendant toute l'année", remarque Neil Wilson, analyste de Markets.

Les prix pétroliers ont chuté de plus de 20% comparé à leur sommets de septembre, à cause des craintes pour la croissance chinoise, deuxième consommateur mondial d'or noir.

D'autant que "les fondamentaux du marché restent orientés à la baisse avec une demande mondiale qui chute alors que la production augmente aux Etats-Unis, en Norvège et au Brésil, ce qui laisse (le cartel pétrolier de) l'Opep sans cartouches pour soutenir les prix", poursuit-il.

"Mais après des résultats moins bons qu'attendu chez Shell, Chevron et ExxonMobil, il semble que BP s'en soit sorti un peu mieux dans un marché difficile", conclut M. Wilson.

Malgré le "cadeau de départ" du dividende relevé, qui jouait largement dans la hausse du titre mardi, Jasper Lawler, de LCG, remarque qu'aucune "mesure stratégique n'a été annoncée pour faire face aux bénéfices déprimés", et que ce sera désormais l'un des défis de Bernard Looney.


(c) AFP

Commenter BP voit son bénéfice divisé par plus de deux en 2019


    La Compagnie pétrolière britannique BP

    BP perd 7% à Londres après l'annonce de sa sortie du russe Rosneft

    lundi 28 février 2022

    Londres: Le géant pétrolier britannique BP chutait de près de 7% lundi matin à la Bourse de Londres, au lendemain de l'annonce de son désengagement du géant russe Rosneft, dont il détenait jusqu'ici une participation de 19,75%, à la suite...

    Les Chiffres d'affaires et bénéfices des compagnies pétrolières

    dimanche 15 mai 2022

    Saudi Aramco annonce un bénéfice net en hausse de 82% au 1T

    Ryad: Saudi Aramco a annoncé dimanche un bond de 82% de son bénéfice au premier trimestre, porté par la flambée des cours...

    jeudi 05 mai 2022

    Le bénéfice trimestriel de Shell dopé par la flambée des cou…

    Londres: Le géant pétrolier britannique Shell a publié jeudi un bénéfice net part du groupe en hausse de 26% au premier trimestre...

    jeudi 31 mars 2022

    Chine: forte hausse des bénéfices des groupes pétroliers

    Pékin: Les géants chinois du pétrole Sinopec, PetroChina et Cnooc ont dégagé en 2021 des bénéfices en forte hausse, galvanisés par la...

    dimanche 20 mars 2022

    Arabie: le bénéfice net annuel 2021 d'Aramco dépasse les niv…

    Ryad: Saudi Aramco a annoncé dimanche une hausse de 124% de son bénéfice net en 2021 par rapport à 2020, dépassant les...

    lundi 28 février 2022

    Le géant mexicain Pemex réduit ses pertes en 2021

    Mexico: Le géant pétrolier public mexicain Pemex, qui traîne une dette de 109 milliards de dollars, a réduit ses pertes de 56%...

    vendredi 18 février 2022

    Eni: bénéfice net de 6,12 milliards d'euros en 2021

    Milan: Le géant italien des hydrocarbures Eni a publié vendredi un bénéfice net de 6,12 milliards d'euros (6,41 milliards de francs suisse)...

    jeudi 17 février 2022

    Repsol est revenu dans le vert en 2021 grâce aux prix élevés…

    Madrid: Le groupe pétrolier Repsol a enregistré l'an dernier ses meilleurs résultats en dix ans grâce à la hausse des cours du...

    vendredi 11 février 2022

    🏢 Les géants du pétrole renouent avec les bénéfices... et le…

    Les "super majors" pétrolières ont enregistré des bénéfices stratosphériques en 2021, profitant à plein de la flambée des cours de l'or...

    Tous les Chiffres d'affaires et bénéfices des pétrolières

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    jeudi 19 mai 2022 à 21:00

    Très volatil, le pétrole se reprend avec le repli du dollar

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont évolué en dents de scie jeudi pour terminer en nette hausse, dans le sillage...

    jeudi 19 mai 2022 à 18:48

    Le pétrole se reprend avec les tensions sur l'offre

    Londres: Les prix du pétrole remontaient jeudi, après un net recul la veille, les craintes quant à l'approvisionnement en or noir rattrapant...

    jeudi 19 mai 2022 à 18:22

    L'augmentation du pétrole russe vers l'est réduit les ventes…

    Téhéran: Les exportations de brut iranien vers la Chine ont fortement chuté depuis le début de la guerre en Ukraine, Pékin privilégiant...

    jeudi 19 mai 2022 à 17:35

    La Chine est en pourparlers avec la Russie pour acheter du p…

    Moscou: La Chine est en pourparlers avec la Russie pour acheter des fournitures supplémentaires de pétrole afin d'ajouter à ses stocks stratégiques...

    jeudi 19 mai 2022 à 11:45

    Le pétrole poursuit sa baisse, lesté par les craintes d'un r…

    Londres: Les prix du pétrole fléchissaient jeudi, poursuivant leur recul de la veille, freinés par les craintes d'un ralentissement économique mondial qui...

    mercredi 18 mai 2022 à 21:21

    Net recul pour le pétrole, la santé de l'économie mondiale p…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont été aspirés mercredi par un vent d'anxiété sur les marchés financiers, nourri par des...

    mercredi 18 mai 2022 à 18:28

    Le pétrole dévisse, rattrapé par l'inflation

    New York: Les prix du pétrole flanchaient mercredi, rattrapés par les tensions inflationnistes dans le monde et les craintes d'une récession, qui...

    mercredi 18 mai 2022 à 17:33

    USA: baisse inattendue des stocks de pétrole, la demande est…

    NYC / Stocks aux USA: Les réserves commerciales de pétrole brut aux Etats-Unis ont fortement reculé la semaine dernière, selon les chiffres...

    mercredi 18 mai 2022 à 11:11

    Le pétrole grimpe avant les réserves de brut américaines

    Londres: Les prix du pétrole étaient en hausse mercredi, poussés par les risques de rupture d'approvisionnement en hydrocarbures russes et de bons...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mardi 17 mai 2022 La Hongrie a chiffré lundi à 15-18 milliards d'euros le coût d'un arrêt de ses achats de pétrole russe pour expliquer sa demande d'exemption des approvisionnements par oléoduc du projet d'embargo pétrolier de l'UE.

    📈 En mars 2022, les prix du pétrole accélèrent fortement

    Le mardi 26 avril 2022 - Analyses des prix du pétrole

    En mars 2022, le prix du pétrole en euros accélère vivement (+24,7 % après +11,6 % en février). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent fortement eux aussi (+9,3 % après +3,8 %), qu'il s'agisse des prix des matières premières industrielles (+10,9 % après +5,1 %) ou de ceux des matières premières alimentaires (+7,7 % après +2,6 %). Le prix du pétrole accélère très fortement En mars 2022, le prix en dollars du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) bondit (+21,1 % après +11,9 %), s’établissant en moyenne à 117,2...

    Lire la suite

    🇪🇺 D'où proviennent les importations de pétrole de l'Union européenne (UE) ?

    Le lundi 28 mars 2022 - Analyses des prix du pétrole

    La Russie n'est pas seulement l'un des plus grands exportateurs de produits énergétiques au monde (le deuxième exportateur mondial de pétrole brut), mais elle est aussi le plus grand fournisseur de ces combustibles en Europe.Un examen plus approfondi des importations d'énergie révèle que la Russie est le principal fournisseur en pétrole brut de l'Union européenne (ainsi que de charbon et de gaz naturel).

    Lire la suite

    📅 Les dates qui ont vu le pétrole flamber à plus de 100 dollars

    Le jeudi 24 février 2022 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du baril de pétrole a dépassé les 100 dollars jeudi pour la première fois en plus de sept ans, après que le président russe Vladimir Poutine a annoncé une "opération militaire" en Ukraine. Retour sur les précédents épisodes lors desquels le baril a franchi le seuil symbolique des 100 dollars.

    Lire la suite