Menu
A+ A A-

BP voit son bénéfice divisé par plus de deux en 2019

prix du petrole LondresLondres: Le géant pétrolier britannique BP a vu son bénéfice annuel divisé par plus de deux à 4,03 milliards de dollars (3,90 milliards de francs) en 2019 comparé à l'année précédente, en raison d'une forte baisse de ses recettes.
En 2018, le groupe dont Bernard Looney prend la direction mardi en remplacement de Bob Dudley, avait dégagé un bénéfice de 9,4 milliards de dollars.

Le bénéfice sous-jacent au coût de remplacement, statistique très suivie par le marché, est également en recul sur un an à 10,0 milliards de dollars.

Le chiffre d'affaires 2019 a reculé de 7% à 283 milliards de dollars, principalement à cause d'une baisse des prix du pétrole brut, et en raison de désinvestissements, d'après un communiqué.

Au quatrième trimestre, le bénéfice a fondu à 19 millions de dollars contre 766 millions sur la même période un an plus tôt.

Le groupe note que ses versements compensatoires pour la marée noire dans le Golfe du Mexique survenue il y a bientôt dix ans se sont élevés à 2,4 milliards de dollars sur l'année après impôts et devraient atteindre moins d'1 milliard pour 2020.

"Nous continuons à faire de bons progrès sur notre programme de cessions d'actifs, avec des transactions annoncées de 9,4 milliards de dollars depuis début 2019", note Brian Gilvary, directeur financier, dans le communiqué.

Le groupe prévoit 5 milliards de dollars de désinvestissements supplémentaires d'ici la mi-2021. Ces cessions se ressentent sur sa production cette année, que le groupe prévoit en baisse sur un an.

Qualifiant l'environnement de l'année passée de "faible" pour l'industrie pétrolière, il s'attend aussi au premier trimestre 2020 à des marges de raffinage en baisse dans le secteur et "à des baisses de prix du pétrole lourd en Amérique du Nord comparé au quatrième trimestre 2019".

Chiffres du 4 février 2020

"Cadeau de départ"

Alors que les groupes pétroliers sont sous pression du public et de plus en plus des investisseurs pour réduire leur impact carbone face à l'urgence climatique, BP révèle une production d'éthanol de 796 millions de litres sur l'année, en légère hausse (765 millions en 2018).

En revanche la capacité de génération d'électricité éolienne est en baisse à 926 MW fin 2019 (1.001 MW fin 2018), et la production a également reculé en raison de cessions.

"L'inquiétude pour les majors pétrolières c'est de voir la chute de la demande en Asie à cause de l'épidémie de coronavirus, qui pèse sur les prix du Brent, se poursuivre pendant toute l'année", remarque Neil Wilson, analyste de Markets.

Les prix pétroliers ont chuté de plus de 20% comparé à leur sommets de septembre, à cause des craintes pour la croissance chinoise, deuxième consommateur mondial d'or noir.

D'autant que "les fondamentaux du marché restent orientés à la baisse avec une demande mondiale qui chute alors que la production augmente aux Etats-Unis, en Norvège et au Brésil, ce qui laisse (le cartel pétrolier de) l'Opep sans cartouches pour soutenir les prix", poursuit-il.

"Mais après des résultats moins bons qu'attendu chez Shell, Chevron et ExxonMobil, il semble que BP s'en soit sorti un peu mieux dans un marché difficile", conclut M. Wilson.

Malgré le "cadeau de départ" du dividende relevé, qui jouait largement dans la hausse du titre mardi, Jasper Lawler, de LCG, remarque qu'aucune "mesure stratégique n'a été annoncée pour faire face aux bénéfices déprimés", et que ce sera désormais l'un des défis de Bernard Looney.


(c) AFP

Commenter BP voit son bénéfice divisé par plus de deux en 2019


    La Compagnie pétrolière britannique BP

    BP annonce à son tour l'envolée de ses bénéfices trimestriels

    mardi 02 août 2022

    Londres: Dans la foulée des autres majors pétrolières, qui ont engrangé au deuxième trimestre d'énormes bénéfices gonflés par la flambée des hydrocarbures, le géant britannique BP a annoncé mardi avoir multiplié par trois ses profits pour la période.

    Les Chiffres d'affaires et bénéfices des compagnies pétrolières

    jeudi 15 septembre 2022

    Rosneft annonce un bénéfice net en hausse de 13,1% au 1er se…

    Moscou: Le géant pétrolier russe Rosneft a annoncé jeudi un bénéfice net en hausse de 13,1% au premier semestre 2022 par rapport...

    lundi 29 août 2022

    Chine: les groupes pétroliers affichent des bénéfices record

    Pékin: Les géants chinois du pétrole Sinopec, PetroChina et Cnooc ont dégagé au premier semestre des bénéfices en forte hausse, galvanisés par...

    mardi 02 août 2022

    BP annonce à son tour l'envolée de ses bénéfices trimestriel…

    Londres: Dans la foulée des autres majors pétrolières, qui ont engrangé au deuxième trimestre d'énormes bénéfices gonflés par la flambée des hydrocarbures...

    vendredi 29 juillet 2022

    Chevron dégage 11,6 milliards USD de bénéfice net au deuxièm…

    New York: Le groupe américain Chevron a, comme les autres majors pétrolières, profité de la flambée récente du prix des hydrocarbures, son...

    vendredi 29 juillet 2022

    Avec la flambée du brut, le profit d'ExxonMobil s'envole à 1…

    New York: Le géant américain des hydrocarbures ExxonMobil a pompé un peu plus de pétrole au deuxième trimestre et l'a vendu beaucoup...

    jeudi 28 juillet 2022

    Hydrocarbures: OMV triple son bénéfice net au 2T grâce à l'e…

    Vienne: Le groupe pétrolier et gazier autrichien OMV a triplé son bénéfice net au deuxième trimestre grâce à l'envolée des cours des...

    jeudi 28 juillet 2022

    Shell: les bénéfices s'envolent encore grâce à la flambée de…

    Londres: Le géant pétrolier britannique Shell a dévoilé jeudi un bénéfice net part du groupe multiplié par cinq au deuxième trimestre, à...

    jeudi 28 juillet 2022

    Totalénergies: bénéfice plus que doublé au T2

    Paris: Le groupe français Totalénergies a plus que doublé son bénéfice net au deuxième trimestre, à 5,7 milliards de dollars (5,5 millions...

    Tous les Chiffres d'affaires et bénéfices des pétrolières

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 28 septembre 2022 à 21:10

    Le pétrole monte encore, aidé par le dollar et une surprise …

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont poursuivi leur rebond mercredi, soutenus par un repli du dollar, la fermeture d'installations dans...

    mercredi 28 septembre 2022 à 18:35

    Le pétrole grimpe avec les tensions sur l'offre, le gaz bond…

    Londres:  Les prix du pétrole grimpaient à nouveau mercredi, après leur rebond de la veille, les inquiétudes sur l'insuffisance de l'offre et...

    mercredi 28 septembre 2022 à 17:17

    🛢️USA: baisse inattendue des stocks de pétrole, les exportat…

    NYC / Stocks aux USA: Les réserves commerciales de pétrole brut ont légèrement diminué la semaine dernière aux Etats-Unis, selon des chiffres...

    mercredi 28 septembre 2022 à 15:43

    TotalEnergies investit dans les renouvelables et gratifie se…

    Paris: Devant "l'évolution des marchés du pétrole, du gaz et de l'électricité", le géant des hydrocarbures TotalEnergies a annoncé mercredi verser à...

    mercredi 28 septembre 2022 à 14:05

    Les prix du pétrole rebondiront-ils au-dessus de 100$ avant …

    Paris: Le ralentissement des économies et la hausse des taux d'intérêt devraient éloigner les investisseurs et les traders des actifs à risque...

    mercredi 28 septembre 2022 à 12:25

    Le pétrole stable, le gaz bondit toujours

    Londres: Les prix du pétrole se stabilisaient mercredi, après leur rebond de la veille, les craintes de récession compensant les inquiétudes sur...

    mercredi 28 septembre 2022 à 11:50

    Le pétrole repart à la baisse

    Londres: Les prix du pétrole repartaient à la baisse après avoir pris plus de 2% la veille au soir, le WTI ayant...

    mardi 27 septembre 2022 à 21:59

    Le pétrole rebondit grâce à des incidents sur les gazoducs N…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont rebondi mardi, portés par la nouvelle de fuites sur les deux gazoducs européens Nord...

    mardi 27 septembre 2022 à 16:45

    La Russie suggère à l'OPEP+ de réduire sa production de pétr…

    Moscou:  La Russie est susceptible de proposer que l'OPEP+ réduise sa production de pétrole d'environ 1 million de barils par jour lors...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    En août 2022, le prix du pétrole baisse de nouveau

    Le vendredi 23 septembre 2022 - Analyses des prix du pétrole

    En août 2022, le prix du pétrole en euros recule pour le deuxième mois consécutif (‑9,6 % après ‑4,8 % en juillet). Le prix du pétrole diminue de nouveau En août 2022, le prix en dollars du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) baisse nettement de nouveau (‑10,1 % après ‑8,3 % en juillet), s'établissant en moyenne à 100,6 dollars.En euros, le prix du baril diminue également (‑9,6 % après ‑4,8 %), s’établissant en moyenne à 99,4 €, du fait de la forte dépréciation de l'euro vis-à-vis du dollar en août. Cours du pétrole Brent - Août 2022

    Lire la suite

    📊 Qui sont les plus grands producteurs de pétrole ? 

    Le mercredi 14 septembre 2022 - Analyses des prix du pétrole

    Dans le secteur économique, le pétrole constitue la matière première incontournable puisqu’il assure le bon fonctionnement de l’agriculture, des transports, des industries et bien d’autres. C’est pour cette raison qu’il est très échangé partout dans le monde avec ses dérivés tels que l’essence, le gazole, le fioul… Les principaux pays producteurs de pétrole proviennent généralement du Moyen-Orient et de l’Amérique du nord. Découvrez ci-dessous le classement mondial des plus grands producteurs de pétrole, basé sur les dernières données statistiques de BP en 2022, l’une des plus grandes compagnies pétrolières au monde.

    Lire la suite

    📊 Historique des prix du pétrole

    Le vendredi 17 juin 2022 - Analyses des prix du pétrole

    Dans le cadre de l'invasion de l'Ukraine par la Russie le prix du pétrole, corrigé de l'inflation, a atteint son plus haut niveau depuis sept ans. La Russie est l'un des plus grands producteurs de pétrole brut au monde, et de nombreux pays ont annoncé une interdiction des importations de pétrole russe dans le cadre de la guerre. Cela a entraîné des incertitudes en matière d'approvisionnement et, par conséquent, une hausse des prix. Comment la hausse des prix se compare-t-elle aux événements politiques et économiques précédents ? Examinons les prix historiques...

    Lire la suite