Menu
A+ A A-

Le pétrole, affecté par le virus, plonge de 20% en moins d'un mois

prix du petrole Cours de clôtureCours de clôture: Les prix du pétrole ont encore lourdement chuté lundi face aux craintes liées à l'épidémie de pneumonie virale apparue en Chine, qui ont au total fait chuter les cours de référence de plus de 20% en moins d'un mois.
Le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en avril, dont c'est le premier jour d'utilisation comme contrat de référence, a fini à 54,45 dollars à Londres, en baisse de 3,83% ou 2,17 dollars par rapport à la clôture de vendredi.

Le baril de WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. pour livraison en mars a lui terminé à 50,11 dollars, en baisse de 2,81% ou 1,45 dollar, après être tombé sous le seuil symbolique des 50 dollars en cours de séance.

Les deux barils de référence ont ainsi perdu plus de 20% depuis le 6 janvier, un phénomène appelé en langage financier "bear market", ou "marché déprimé".

Les cours de l'or noir sont minés depuis plusieurs semaines par l'épidémie de pneumonie virale, qui a contaminé plus de 17.000 personnes et fait 361 morts en Chine continentale (hors Hong Kong et Macao), et ses possibles conséquences sur la santé économique du premier importateur et deuxième consommateur de pétrole du monde.

"Jusqu'à ce que les craintes sur le coronavirus ne se stabilisent et ne diminuent, il faut s'attendre à ce qu'elles restent le principal moteur du marché", a souligné Robbie Fraser de Schneider Electric.

En réaction à la propagation du virus, l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et son allié russe vont tenir une réunion technique mardi et mercredi à Vienne, où se trouve le siège du cartel, pour analyser la baisse des cours du brut en lien avec l'épidémie du nouveau coronavirus.

Il pourrait en sortir une recommandation de coupe supplémentaire de la production "de 500.000 à 1 million de barils par jour", a estimé Craig Erlam, analyste de Oanda.

La prochaine rencontre ministérielle des pays de l'OPEP menés par l'Arabie saoudite, et de leurs alliés extérieurs à l'organisation, dont la Russie, est toujours prévue pour les 5 et 6 mars.

Face à l'incertitude créée par l'épidémie, la possibilité d'avancer la réunion ministérielle de ce groupe baptisé OPEP+ a cependant été évoquée ces derniers jours, notamment par les ministres de l'Energie algérien Mohamed Arkab et russe Alexandre Novak.

Le marché jugera si un tel effort suffira pour équilibrer un marché en surplus et une demande chinoise "attendue en baisse de 3 millions de barils par jour", a estimé Hussein Sayed, analyste de FXTM.

(c) AFP

Commenter Le pétrole, affecté par le virus, plonge de 20% en moins d'un mois



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 26 mai 2023 à 20:55

    Le pétrole se reprend, le marché perturbé par les signaux co…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont rebondi vendredi après leur glissade de la veille, stimulés par la communication contrastée de...

    vendredi 26 mai 2023 à 12:15

    Le pétrole remonte, le risque de défaut américain s'amoindri…

    Londres: Les prix du pétrole remontaient vendredi après une semaine volatile, des propos de dirigeants américains sur un accord à venir au...

    vendredi 26 mai 2023 à 11:40

    L'ex-ministre de l'énergie Russe prévoit un prix du Brent su…

    Moscou: Le vice-premier ministre russe, Alexandre Novak, a déclaré dans une interview publiée jeudi par Izvestiya que le prix du pétrole Brent...

    vendredi 26 mai 2023 à 11:10

    L'AG de TotalEnergies s'ouvre, sous pression des militants d…

    Paris: L'Assemblée générale des actionnaires de TotalEnergies s'est ouverte vendredi à Paris, sous pression des militants du climat, massés à l'extérieur, mais...

    jeudi 25 mai 2023 à 20:55

    Le pétrole décroche, la Russie écarte une nouvelle baisse de…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont fortement reculé jeudi, déprimés par les déclarations du vice-Premier ministre russe chargé de l'Energie...

    jeudi 25 mai 2023 à 12:40

    Le pétrole recule, l'inquiétude sur le plafond de la dette m…

    Londres: Les cours du pétrole reculaient jeudi après trois séances consécutives de hausse, les risques pesant sur l'économie mondiale, notamment en cas...

    mercredi 24 mai 2023 à 21:15

    Le pétrole reste en hausse, aidé par la demande américaine f…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont poursuivi leur ascension mercredi, toujours soutenus par les déclarations saoudiennes faisant craindre de nouvelles...

    mercredi 24 mai 2023 à 17:15

    🛢️ USA : chute inattendue des stocks de pétrole brut, les im…

    NYC / Stocks aux USA: Les réserves commerciales de pétrole brut ont enregistré une chute brutale inattendue la semaine dernière aux Etats-Unis...

    mercredi 24 mai 2023 à 14:45

    Le pétrole grimpe encore avec la mise en garde de l'Arabie s…

    New York: Les prix du brut poursuivaient leur hausse initiée la veille après l'avertissement du ministre saoudien du pétrole contre les paris...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 22 mai 2023 L'écart entre les prix du baril et de l'essence est au plus haut depuis un mois aux États-Unis, ce qui constitue une incitation pour les raffineurs à transformer davantage de pétrole.

    🇷🇺 Entrée en vigueur de l'embargo sur les produits pétroliers russes: quel impact sur les prix en UE ?

    Le lundi 06 février 2023

    Bruxelles: L'Union Européenne (UE) impose un embargo sur les produits pétroliers russes à partir de dimanche. Les prix de ces produits ont été plafonnés en coordination avec le G7.

    Lire la suite

    🔎 Prix du baril sous les 80 $ : accalmie de passage

    Le lundi 06 février 2023

    Le baril de pétrole a chuté de 4 dollars, au prix du Brent, dans la journée de vendredi. Il a baissé juste en-dessous des 80 $, et a peu bougé depuis lors. La chute a eu lieu après la publication des chiffres de l’emploi, qui semblent trop positifs - et donc signaler plus de resserrement par la banque centrale américaine.

    Lire la suite

    📊 Pourquoi le baril devrait rester cher pour des années

    Le jeudi 24 novembre 2022

    La semaine dernière, le prix du gaz pour livraison immédiate est descendu dans le négatif pendant quelques minutes… Le gaz arrive en quantité inédite par mer. En raison du manque de capacité des infrastructures, et les soucis dans l'industrie, le gaz ne trouve pas du tout d’acheteur en ce moment. Mais le pétrole offre un marché différent. Il a besoin de moins d’infrastructures que le gaz (plus dur à transporter et à décharger). Pour cette raison, le pétrole n’a pas connu les fluctuations du même niveau que celles du gaz cette...

    Lire la suite