Menu
A+ A A-

BP cède ses activités pétrochimiques à Ineos

prix du petrole LondresLondres: BP a annoncé lundi la cession de ses activités pétrochimiques au spécialiste britannique Ineos pour 5 milliards de dollars. La vente doit permettre au géant du pétrole de renforcer ses finances plombées par la crise sanitaire.
BP explique dans un communiqué que cette transaction, qu'il veut boucler d'ici la fin de l'année, lui permet de boucler son programme de cessions de 15 milliards de dollars avec un an d'avance, puisqu'il devait se poursuivre jusqu'à mi-2021.

Ces activités pétrochimiques, qui servent pour le plastique notamment, sont implantées dans le monde entier, avec une forte présence en Asie. Elles comptent 1.700 salariés et comprennent au total 14 usines d'où sortent 9,7 millions de tonnes de produits par an.

"C'est une nouvelle étape importante alors que nous travaillons dur pour réinventer BP", souligne Bernard Looney, directeur général du groupe. "Je suis conscient que cette décision est une surprise et nous ferons de notre mieux pour réduire l'incertitude. Je suis confiant toutefois dans le fait que les activités vont prospérer au sein d'Ineos", selon lui.

BP explique que conserver ces activités aurait consommé trop de capital pour un groupe qui veut justement réduire sa taille et être davantage en mesure d'accompagner la transition énergétique.

Le groupe a lancé un traitement de choc pour s'adapter à des prix du pétrole déprimés par les répercussions de la pandémie ainsi qu'une demande plus faible pour des années, et afin d'atteindre la neutralité carbone d'ici 2050.

Il a déjà annoncé la suppression de 10'000 emplois dans le monde, soit 15% de ses effectifs, dans le cadre d'un programme d'économies, ainsi que des dépréciations d'actifs massives de 13 à 17,5 milliards de dollars, avec des coupes attendues dans l'exploration.


Ineos, fondé par le milliardaire Jim Ratcliffe, est quant à lui un des plus grands groupes industriels britanniques, avec quelque 22'000 salariés dans 26 pays. Il avait changé de dimension en 2005 en acquérant déjà auprès de BP l'entreprise de chimie Innovene pour 9 milliards de dollars.

Longtemps dans l'ombre, Jim Ratcliffe, l'une des plus grandes fortunes du Royaume-Uni, entend désormais faire connaître son groupe au plus grand nombre en investissant dans le sport.

Le groupe, basé entre 2010 et 2016 à Rolle, a racheté les clubs de football de Nice et le Lausanne Sport dans la capitale vaudoise. Ineos est à la tête de la plus puissante équipe cycliste au monde.

M. Ratcliffe veut aussi se lancer dans l'automobile avec la fabrication prévue d'un 4x4 baptisé "Grenadier".

(c) AFP

Commenter BP cède ses activités pétrochimiques à Ineos


    La Compagnie pétrolière britannique BP

    Pression des investisseurs sur les géants pétroliers en faveur du climat

    lundi 22 juin 2020

    Paris: Dans le cadre d'une campagne en faveur de la transition vers une économie décarbonée, un groupe d'investisseurs exhorte lundi les géants pétroliers à pleinement intégrer dans leurs comptes les risques environnementaux auxquels ils sont confrontés.

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 10 juillet 2020 à 21:55

    Les cours du pétrole se redressent en fin de semaine

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont retrouvé de l'allant vendredi, aidés par les espoirs d'un vaccin contre le Covid-19, un...

    vendredi 10 juillet 2020 à 17:48

    Les cours du pétrole relèvent la tête en fin de semaine

    Londres: Les prix du pétrole retrouvaient de l'allant vendredi, aidés par les espoirs d'un vaccin contre le Covid-19, un léger recul du...

    vendredi 10 juillet 2020 à 13:17

    Les cours du pétrole plombés par la recrudescence des contam…

    Londres: Les prix du pétrole étaient de nouveau orientés à la baisse vendredi, les investisseurs étant préoccupés par la progression du virus...

    vendredi 10 juillet 2020 à 12:45

    Libye: reprise de la production de pétrole après des mois de…

    Tripoli: La Compagnie libyenne nationale de pétrole (NOC) a annoncé vendredi la reprise de la production et des exportations de pétrole en...

    vendredi 10 juillet 2020 à 12:00

    Pétrole: l'AIE voit la production mondiale repartir à la hau…

    Paris: Après avoir atteint son plus bas en neuf ans, la production mondiale de pétrole devrait repartir à la hausse dès juillet...

    jeudi 09 juillet 2020 à 21:28

    Le pétrole flanche face au Covid-19 et une offre amenée à au…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont terminé en baisse jeudi devant l'évolution de la pandémie de Covid-19, qui menace la...

    jeudi 09 juillet 2020 à 17:24

    Le pétrole flanche face au Covid-19 et à une offre amenée à …

    Londres: Les prix du pétrole, après s'être maintenus à l'équilibre au cours de la séance européenne, reculaient jeudi devant l'évolution de la...

    jeudi 09 juillet 2020 à 12:01

    Le pétrole plafonne face au Covid-19 et à une offre amenée à…

    Londres: Les prix du pétrole étaient toujours bloqués autour de 40 dollars le baril jeudi, contraints par l'évolution de la pandémie, qui...

    mercredi 08 juillet 2020 à 21:20

    Le pétrole monte à la faveur d'une baisse des stocks américa…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont terminé en légère hausse mercredi, soutenus par une baisse marquée des stocks d'essence aux...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 2 juillet 2020 Le panier de référence de l’Opep (ORB), constitué des cours de référence de 13 pétroles bruts, a augmenté significativement mercredi 1 juillet pour atteindre 42,66 dollars.
    Il est constitué des bruts suivants: Saharan Blend (Algérie), Girassol (Angola), Arab Light (Arabie saoudite), Djeno (Congo), Murban (Emirats arabe unis), Rabi Light (Gabon), Zafiro (Guinée), Basra Light (Irak), Iran Heavy (Iran), Kuwait Export (Koweït), Es Sider (Libye), Bonny Light (Nigeria) et le Merey (Venezuela).

    'Peak oil'? Le secteur pétrolier se demande si le déclin est irréversible

    Le jeudi 02 juillet 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Paris: La chute des cours du pétrole avec la crise du Covid-19 oblige les entreprises du secteur à revoir la valeur de leur actifs, alors que chefs d'entreprises et experts se demandent désormais si la demande n'a pas entamé un déclin irréversible.

    Lire la suite

    Cours du pétrole: le pire est-il passé?

    Le mercredi 20 mai 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Londres: Le pire est-il passé pour le marché pétrolier? Les cours s'étaient effondrés en mars et avril, la pandémie de coronavirus minant la demande d'or noir alors que l'offre surabondante faisait presque déborder les réserves à travers la planète.

    Lire la suite

    Le prix du pétrole peut-il rester bas pour longtemps ?

    Le jeudi 30 avril 2020 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du pétrole a beaucoup reculé à cause du coronavirus, alors que les efforts des producteurs pour stabiliser le marché sont restés vains. Le cours du pétrole peut-il rester bas longtemps ?

    Lire la suite