Menu
A+ A A-

Pétrole: le PDG de Total met en garde sur "l'énorme volatilité" du marché

prix du petrole ParisParis: Le PDG de Total, Patrick Pouyanné, a mis en garde jeudi sur la "volatilité" du marché du pétrole et sur les risques de baisse des cours, alors que ces derniers se sont nettement redressés.
Le marché reste marqué par une "énorme volatilité", a rappelé le patron du géant pétrolier et gazier en ouverture d'un sommet pétrolier international à Paris.

Après la dégringolade des cours à l'été 2014, les cours se sont nettement repris. Le baril de Brent valait plus de 73 dollars jeudi matin.

Mais la demande de pétrole a été soutenue par la faiblesse des cours, a souligné Patrick Pouyanné. "Ne sous-estimons pas l'impact de cours plus élevés du pétrole sur le demande", a-t-il mis en garde.

Le rééquilibrage du marché est également menacé par une offre plus abondante, en particulier de la part des Etats-Unis.

"Je suis absolument convaincu de la solidité du dynamisme de l'écosystème américain et nous allons assister encore une fois à une forte augmentation de la production du pétrole de schiste cette année, c'est clair", a déclaré Patrick Pouyanné.

Le patron de Total a par ailleurs salué l'accord de 2016 entre pays de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et pays non membres du cartel, notamment la Russie, pour contenir leur production.

Les partenaires se réunissent vendredi à Jeddah (ouest de l'Arabie) pour évaluer le respect des quotas de production conformément à l'accord et, éventuellement, parler d'une coopération sur le long terme.

L'accord "a été un succès, peut-être au-delà des attentes de l'Arabie Saoudite et de la Russie", a estimé Patrick Pouyanné.

Mais la poursuite de la discipline est "nécessaire", a-t-il affirmé, au moment où certains pays pourraient être tentés de profiter de cours plus élevé pour augmenter leur production.

"Le marché n'est pas bien équilibré, il reste des efforts à faire mais je suis convaincu que (les ministres saoudien et russe de l'Energie) Khalid al-Faleh et M. Novak sont sur la même longueur d'onde", a jugé le dirigeant.

Total doit par ailleurs publier ses résultats du premier trimestre le 26 avril. "Vous savez que les prix sont plus élevés donc ils devraient être bons", a indiqué M. Pouyanné à des journalistes en marge du sommet.

"Les marchés a apprécié le fait qu'en 2017 tous les résultats étaient assez prévisibles et nous ne les avons jamais déçus", a-t-il souligné.


(c) AFP

Commenter Pétrole: le PDG de Total met en garde sur "l'énorme volatilité" du marché


    La Compagnie pétrolière française Total

    Total poursuit ses cessions d'actifs

    lundi 05 août 2019

    Paris: Total a annoncé lundi la cession d'une participation de 30% dans le réseau de pipelines Trapil pour 260 millions d'euros, poursuivant son objectif de vendre 5 milliards de dollars d'actifs sur la période 2019-2020.


    -Voir les actualités de la compagnie pétrolière Total

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 16 août 2019 à 21:39

    Le pétrole en légère hausse, mais le marché inquiet d'une fa…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont légèrement progressé vendredi mais les investisseurs restaient prudents, dans un marché toujours préoccupé par...

    vendredi 16 août 2019 à 16:11

    Le pétrole efface une partie de ses gains après le rapport m…

    Londres: Les prix du pétrole montaient vendredi dans les échanges européens, mais effaçaient une partie de leurs gains après la publication par...

    vendredi 16 août 2019 à 14:51

    Norvège: la production de pétrole rebondit en juillet par ra…

    Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'Ouest, a nettement augmenté (+37%) en juillet par rapport à...

    vendredi 16 août 2019 à 14:08

    Nouvelle baisse de la production de pétrole en juillet (Opep…

    Paris: La production de pétrole des pays de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) a de nouveau baissé en juillet, en...

    vendredi 16 août 2019 à 11:10

    Le pétrole monte dans un climat d'incertitude

    Londres: Les prix du pétrole montaient vendredi dans les échanges européens, alors qu'un climat d'incertitude a vu les cours faire le yo-yo...

    jeudi 15 août 2019 à 21:04

    Le pétrole baisse, toujours miné par l'inquiétude économique

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont reculé jeudi, toujours plombés par les inquiétudes sur l'économie mondiale et la hausse des...

    jeudi 15 août 2019 à 13:36

    Le pétrole baisse, toujours miné par l'inquiétude économique

    Londres: Les prix du pétrole baissaient jeudi en cours d'échanges européens, toujours sous l'effet des craintes sur l'économie mondiale, renforcées par les...

    mercredi 14 août 2019 à 22:04

    Le pétrole dégringole, miné par les stocks américains et les…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont fortement reculé mercredi, lestés par la hausse des stocks de brut aux États-Unis et...

    mercredi 14 août 2019 à 17:56

    Le pétrole chute, miné par les craintes économiques

    Londres: Les prix du pétrole chutaient mercredi en cours d'échanges européens, après l'annonce des stocks américains et alors que les marchés mondiaux souffraient...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mardi 30 juillet 2019 La chute des exportations de pétrole de l'Iran sont tombées en juillet à un plus bas de 100.000 barils par jour.
    L'Iran, l'un des membres fondateurs de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), a accentué la baisse de l'offre du cartel mais les cours du brut n'en ont pas moins reculé à environ 64 dollars actuellement contre un plus haut de 2019 à 75 dollars, sur fond d'inquiétudes sur la croissance mondiale et la demande.

    En février 2019, le prix du pétrole accélère

    Le mercredi 20 mars 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En février 2019, le prix du pétrole en euros augmente plus qu’en janvier (+8,3 % après +4,3 % en janvier). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent également (+4,0 % après +0,9 %) : en effet les prix des matières premières industrielles repartent nettement à la hausse (+8,2 % après −0,1 %). La hausse du prix du pétrole s’accentue En février 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+8,3 % après +4,3 %), à 56,4 € en moyenne par baril. La hausse est moins...

    Lire la suite

    En janvier 2019, le prix du pétrole se redresse

    Le lundi 25 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En janvier 2019, le prix du pétrole en euros se redresse (+4,3 % après -12 % en décembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se redressent également (+0,9 % après −2,3 %), à l’instar de ceux des matières alimentaires (+1,7 % après −2,1 %). Les prix des matières industrielles sont quasi stables (−0,1 % après −2,6 %). Le prix du pétrole se redresse En janvier 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros se redresse (+4,3 % après -12,0 %), à 52 € en moyenne par baril...

    Lire la suite

    Quel géant pétrolier génère le plus d'argent?

    Le mardi 12 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Alors que les super-majors du secteur pétrolier dépassaient les estimations avec des résultats solides pour le quatrième trimestre et l'année 2018, Shell a battu Exxon (pour la deuxième année consécutive), pour s’affirmer comme le plus important générateur de flux de trésorerie des compagnies pétrolières.

    Lire la suite