Menu
A+ A A-

ExxonMobil et Chevron réconfortés par le nouvel eldorado de l'or noir

prix du petrole New YorkNew York: ExxonMobil et Chevron sont en passe de réussir leur pari d'investir des millions de dollars dans le bassin permien, riche en pétrole et gaz de schiste: les deux majors ont enregistré un bond de leur production d'hydrocarbures grâce à leurs gisements dans ce nouvel eldorado du sud des Etats-Unis.
Chevron a même atteint son plus haut niveau historique sur un trimestre, à 3,08 millions de barils équivalent pétrole par jour (mbj) produits quotidiennement au deuxième trimestre, en hausse de 9%, a indiqué vendredi le groupe texan.

Pour ExxonMobil, les extractions dans le bassin permien ont flambé de 90% à 274.000 barils par jour, poussant la production totale du groupe à 3,9 mbj, en augmentation de 7%.

La montée en puissance des deux géants pétroliers dans le bassin permien coïncide avec la réduction des investissements des petits autres acteurs découragés par les bas prix des hydrocarbures conventionnels.

A l'inverse, les majors ont augmenté leurs investissements dans cette région où ExxonMobil prévoit de pomper 1 million de barils par jour à compter de 2024. C'est 80% de plus que sa projection initiale.

Le groupe, qui a réorganisé ses activités d'exploration pétrolière, a notamment augmenté de 22% l'enveloppe destinée aux investissements.


Les profits souffrent

S'il mise sur le bassin permien, Chevron a prévenu qu'il ne fera pas des folies. Il a ainsi refusé de surenchérir sur son compatriote Anadarko, spécialiste de gaz naturel, omniprésent dans cette région qui s'étend de l'ouest du Texas au sud-est du Nouveau Mexique.

Le bassin permien abrite les principales réserves américaines et est devenu officiellement le champ le plus prolifique au monde devant le bassin saoudien Ghawar avec des extractions de 4,1 mbj en mars, d'après l'Agence américaine d'information sur l'énergie (EIA).

Il n'est toutefois pas à l'abri d'un retournement de tendance: le groupe de services pétroliers américain Halliburton, qui fournit des technologies et équipements destinés au forage, a supprimé en début de mois 8% de ses effectifs nord-américains, tandis que le spécialiste du forage Helmerich & Payne a averti que le pire est à venir pour l'industrie des pétrole et gaz de schiste.

En attendant, la hausse de leur production respective n'a pas beaucoup aidé ExxonMobil et Chevron au deuxième trimestre, du fait des prix bas du brut et du gaz naturel et d'une hausse des coûts de maintenance des raffineries et d'exploration pétrolière.

ExxonMobil a dégagé un bénéfice net de 3,1 milliards de dollars au 2ème trimestre, en baisse de 20,75% sur un an, pour un chiffre d'affaires de 69,1 milliards (-6%).

Fait rare, Chevron a gagné beaucoup plus d'argent que lui, dégageant un profit trimestriel de 4,3 milliards de dollars, en hausse de 26,3% sur un an, principalement grâce à un chèque de 740 millions que lui a signé son compatriote Anadarko pour rupture de fiançailles.

Le chiffre d'affaires de Chevron a néanmoins plongé de 8% à 38,85 milliards de dollars.

La rentabilité des géants européens a également diminué: le bénéfice de Royal Dutch Shell a été divisé par deux à moins de 3 milliards de dollars, tandis que BP a vu le sien plonger de 35% à 1,82 milliard et Total de 26% à 2,8 milliards.

"Les résultats du deuxième trimestre (...) ont été dopés par des volumes de production record et la réception de frais de rupture de la fusion avec Anadarko, mais l'impact des prix bas du pétrole et du gaz a limité leur progression", a résumé Michael Wirth, le PDG de Chevron.

Les prix de l'or noir ont évolué aux alentours de 58,47 dollars à New York au deuxième trimestre, soit près de 16 dollars de moins qu'à la même période de 2018.

Des travaux de maintenance non prévus dans les raffineries de Baytown (Texas), Sarnia (Canada) et Yanbu (Arabie saoudite) ont en outre freiné ExxonMobil qui vend également au consommateur ses hydrocarbures via les stations-services.

L'activité de raffinage a ainsi vu son bénéfice plonger de 88,3%.

A Wall Street, l'action ExxonMobil décrochait de 1,28% vers 14H45 GMT, tandis que le titre Chevron reculait de 1,93%.

(c) AwP

Commenter ExxonMobil et Chevron réconfortés par le nouvel eldorado de l'or noir



    Communauté prix du baril


    La Compagnie pétrolière américaine Chevron

    ExxonMobil et Chevron: résultats en baisse dans le sillage des hydrocarbu…

    vendredi 02 février 2024

    New York: Les géants américains du pétrole et du gaz ExxonMobil et Chevron ont publié vendredi des résultats en repli au quatrième trimestre, dans le sillage de la normalisation des cours des hydrocarbures au fil de l'année par rapport à...


    -Toute l'actualité de la compagnie pétrolière Chevron

    La Compagnie pétrolière américaine ExxonMobil

    ExxonMobil réduit ses activités en France et supprime 677 emplois

    jeudi 11 avril 2024

    Paris: Le géant pétrolier américain ExxonMobil a annoncé jeudi une réduction de ses activités à Port-Jérôme (Normandie), qui "devrait entraîner la suppression de 677 emplois", ainsi qu'un projet de vente, via sa filiale Esso France, de la raffinerie de Fos-sur-Mer...


    -Toute l'actualité de la compagnie pétrolière Exxon

    Les Chiffres d'affaires et bénéfices des compagnies pétrolières

    vendredi 29 mars 2024

    TotalEnergies ne fait "pas de superprofits en France…

    Paris: TotalEnergies ne fait pas de superprofits "en France", a affirmé vendredi le PDG de la compagnie pétrogazière française, régulièrement citée dans...

    jeudi 14 mars 2024

    Eni: dividendes en hausse et investissements en baisse pour …

    Milan: Le géant italien des hydrocarbures Eni s'est engagé jeudi à augmenter nettement la rémunération de ses actionnaires et adopter une approche...

    jeudi 29 février 2024

    Technip Energies: résultats marqués par la sortie de Russie

    Paris: Le groupe d'ingénierie et services Technip Energies a annoncé jeudi des ventes et un bénéfice en légère baisse malgré des commandes...

    jeudi 22 février 2024

    Repsol a vu son bénéfice annuel reculer

    Madrid: Le géant espagnol de l'énergie Repsol a vu ses profits chuter de 25% en 2023, en raison de la volatilité des...

    vendredi 16 février 2024

    Eni: chute du bénéfice en 2023, dû au recul des cours

    Milan: Le géant italien des hydrocarbures Eni a vu son bénéfice net chuter de 66% à 4,74 milliards d'euros (4,5 milliards de...

    mercredi 07 février 2024

    TotalEnergies dégage un nouveau bénéfice record en 2023

    Paris: TotalEnergies a dégagé en 2023 un bénéfice net de 21,4 milliards de dollars (environ 18,6 milliards de francs), un nouveau record...

    mercredi 07 février 2024

    Nouveau bénéfice record pour TotalEnergies, hausse du divide…

    Paris: TotalEnergies a publié mercredi un bénéfice net part du groupe record de 21 milliards de dollars au titre de 2023, malgré...

    vendredi 02 février 2024

    ExxonMobil et Chevron: résultats en baisse dans le sillage d…

    New York: Les géants américains du pétrole et du gaz ExxonMobil et Chevron ont publié vendredi des résultats en repli au quatrième...

    Tous les Chiffres d'affaires et bénéfices des pétrolières

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 12 avril 2024 à 21:40

    Le pétrole à un sommet de plus de cinq mois, le Moyen-Orient…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole sont montés vendredi à un sommet de plus de cinq mois, dopés par la perspective...

    vendredi 12 avril 2024 à 16:57

    Le pétrole au plus haut depuis octobre, le marché scrute les…

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient vendredi, soutenus par le risque géopolitique, les investisseurs craignant des perturbations de l'approvisionnement mondial si le...

    vendredi 12 avril 2024 à 12:47

    Le pétrole soutenu par le risque géopolitique, le marché scr…

    Londres: Les prix du pétrole montaient vendredi, soutenus par le risque géopolitique, les investisseurs craignant des perturbations de l'approvisionnement mondial si le conflit...

    vendredi 12 avril 2024 à 11:21

    La croissance de la demande de pétrole continue de "s'e…

    Paris: L'appétit du monde pour le pétrole "continue de s'essouffler" sous l'effet de l'électrification du parc automobile et de la fin du...

    jeudi 11 avril 2024 à 16:10

    L'Opep maintient ses prévisions de progression de la demande…

    Vienne: L'appétit pour les transports, notamment aériens, devrait continuer à soutenir la demande mondiale d'or noir en 2024, indique jeudi l'Opep dans...

    jeudi 11 avril 2024 à 15:00

    Le pétrole oscille, entre le risque géopolitique et les stoc…

    New York: Les prix du pétrole hésitaient jeudi, pris entre les feux croisés de facteurs baissiers, comme la hausse des stocks hebdomadaires...

    jeudi 11 avril 2024 à 12:05

    Le pétrole grimpe avec le risque géopolitique malgré les sto…

    Londres: Les prix du pétrole progressaient jeudi, les investisseurs ayant les yeux rivés sur les possibles perturbations de l'approvisionnement en raison de...

    jeudi 11 avril 2024 à 10:35

    ExxonMobil réduit ses activités en France et supprime 677 em…

    Paris: Le géant pétrolier américain ExxonMobil a annoncé jeudi une réduction de ses activités à Port-Jérôme (Normandie), qui "devrait entraîner la suppression...

    mercredi 10 avril 2024 à 20:55

    Le pétrole en hausse malgré le bond des stocks et l'inflatio…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont enregistré un gain, mercredi, la menace d'une escalade entre Iran et Israël l'emportant sur...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 28 mars 2024 La banque internationale Standard Chartered estime que le resserrement des marchés pétroliers continuera à alimenter la hausse des prix du pétrole et prévoit que le Brent atteindra une moyenne de 94 dollars le baril au cours du deuxième trimestre 2024.

    🛢️ Pour l'Opep, le pétrole a encore des décennies de croissance devant lui

    Le lundi 09 octobre 2023

    Paris: Pas de répit dans la demande d'or noir: l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) s'attend à une hausse continue de la demande mondiale de pétrole d'ici à 2045, selon de nouvelles projections à rebours des efforts requis pour limiter le réchauffement planétaire.

    Lire la suite

    📊 Qui sont les plus grands producteurs de pétrole ? 

    Le mercredi 14 septembre 2022

    Dans le secteur économique, le pétrole constitue la matière première incontournable puisqu’il assure le bon fonctionnement de l’agriculture, des transports, des industries et bien d’autres. C’est pour cette raison qu’il est très échangé partout dans le monde avec ses dérivés tels que l’essence, le gazole, le fioul… Les principaux pays producteurs de pétrole proviennent généralement du Moyen-Orient et de l’Amérique du nord. Découvrez ci-dessous le classement mondial des plus grands producteurs de pétrole, basé sur les dernières données statistiques de BP en 2022, l’une des plus grandes compagnies pétrolières au monde.

    Lire la suite

    📊 Les grandes hausses et baisses des prix du pétrole brut depuis 30 ans

    Le mardi 10 mars 2020

    Les prix du pétrole ont chuté de plus de 30% le 9 mars 2020 après l'échec d'un accord entre l'Arabie saoudite et la Russie visant à réduire la production pétrolière au sein de ce qu'on aura appelé l'alliance OPEP+. Voici les principaux mouvements du pétrole, au fil des événements internationaux depuis 30 ans.

    Lire la suite