Menu
A+ A A-

Bénéfices d'ExxonMobil et Chevron rognés par le raffinage et les cours du gaz

cours du petroleNew York: Les bénéfices des géants américains du pétrole et du gaz ExxonMobil et Chevron ont été affectés au premier trimestre par des marges réduites dans le raffinage et par une baisse des cours du gaz naturel.
"Le bénéfice a diminué parce que les marges du secteur du raffinage et les prix du gaz naturel ont baissé par rapport aux plus hauts de l'année dernière, pour retrouver un niveau dans la moyenne des dix dernières années", a expliqué ExxonMobil.

Aux États-Unis, les cours du gaz naturel ont en effet baissé de 32% sur un an.

Entre janvier et mars, le groupe de Spring (Texas) a engrangé un chiffre d'affaires de 83,08 milliards de dollars (-4% sur un an) et un bénéfice net de 8,22 milliards (-28,1%), qui est inférieur au consensus des analystes de Factset. D'autres éléments ont également pesé sur ses performances, mais dans une moindre mesure.

A l'inverse, ExxonMobil a profité de volumes "plus importants" grâce à ses activités au Guyana et à l'agrandissement de sa raffinerie de Beaumont (Texas).

Cumulés à des réductions de coûts structurels, cela a permis de compenser, entre autres, la baisse des volumes due aux cessions et des dépenses de maintenance plus élevées.

La chute du bénéfice "a été un peu plus sévère que prévu", a relevé Peter McNally, analyste chez Third Bridge, reconnaissant que les cours du gaz naturel s'étaient "effondrés".

A l'inverse, il a souligné une production de pétrole plus dynamique que chez ses concurrents, grâce à "l'essor" au Guyana.


Ce nouvel eldorado des énergies fossiles est d'ailleurs au coeur d'un litige impliquant notamment ExxonMobil et Chevron, qui fait l'objet d'une procédure d'arbitrage.

L'objet des convoitises est plus précisément l'immense champ pétrolier Stabroek Block, au large du Guyana.

⤵ Eldorado de l'or noir

Il appartient à ExxonMobil (45%), à l'entreprise chinoise Cnooc (25%) et au groupe américain Hess (30%). Chacun peut refuser l'acquisition du champ par une tierce partie.

Or Chevron a annoncé fin 2023 le rachat de Hess pour 53 milliards de dollars, en étant particulièrement motivé par sa part dans Stabroek. Il a indiqué fin février qu'il pourrait renoncer à Hess, s'il était refusé par les deux autres.

"Nous avons demandé au tribunal d'entendre les arguments au troisième trimestre, pour une décision au quatrième trimestre", a indiqué Mike Wirth, PDG de Chevron, lors d'une audioconférence avec des analystes consacrée aux résultats du premier trimestre.

"Nous ne voyons aucune raison légitime pour retarder ce calendrier qui correspond à la position d'Exxon", a-t-il souligné, précisant que cela permettrait de finaliser l'acquisition de Hess "peu après", en fonction de l'issue de l'arbitrage.

Contrairement à ExxonMobil qui n'a répondu pas aux attentes des analystes, Chevron a annoncé vendredi matin des résultats pour le premier trimestre conformes au consensus tout en étant en recul sur un an.

Pour les mêmes raisons que son concurrent texan: la baisse des marges de raffinerie et des cours du gaz naturel. Et, tout comme pour ExxonMobil, la hausse des volumes de production l'a partiellement compensée.

Le groupe de San Ramon (Californie) a réalisé un chiffre d'affaires de 48,72 milliards de dollars, contre 50,79 milliards un an plus tôt. Son bénéfice net a reculé à 5,50 milliards, contre 6,57 milliards au premier trimestre 2023.

La production au Kazakhstan lui a également donné satisfaction, permettant de compenser en partie un temps d'arrêt planifié au Nigeria.

Chevron explique avoir, au cours du trimestre, pris la décision finale d'accroitre ses infrastructures pour augmenter la capacité d'extraction du champs de gaz naturel Tamar en Israël, s'être retiré au 1er avril d'actifs non opérationnels en Birmanie et avoir conclu un accord de prise de participation de 60% dans un bloc d'exploration en mer AREA OFF-1 en Uruguay.

Il n'est pas le seul à avoir eu un gros appétit en 2023: ExxonMobil a lancé le rachat de Pioneer Natural Resources, pour environ 60 milliards de dollars, dont il espère toujours la finalisation au deuxième trimestre.

Cette opération doit le renforcer dans le pétrole et le gaz de schiste.

Les actionnaires de Pioneer ont donné leur feu vert à la fusion le 7 février, a indiqué le PDG Darren Woods, qui a fait part de discussions "constructives" avec l'Autorité américaine de la concurrence (FTC), lors d'une audioconférence distincte avec des analystes.

"Nous sommes très confiants dans le fait que l'opération ne crée pas de problèmes anticoncurrentiels", a-t-il poursuivi, évoquant un potentiel de "synergies importantes" avec cette union.

Vers 18H20 GMT, l'action ExxonMobil cédait 2,22% et celle de Chevron était stable (+0,06%) à la Bourse de New York.

(c) AFP

Commenter Bénéfices d'ExxonMobil et Chevron rognés par le raffinage et les cours du gaz



    Communauté prix du baril


    La Compagnie pétrolière américaine Chevron

    Chevron pâtit sur les trois premiers des cours affaissés du gaz

    vendredi 26 avril 2024

    New York: Le groupe américain du pétrole et du gaz Chevron a annoncé vendredi dans un communiqué des résultats conformes aux attentes au premier trimestre, en repli néanmoins sur un an du fait de marges rognées dans le raffinage et...


    -Toute l'actualité de la compagnie pétrolière Chevron

    La Compagnie pétrolière américaine ExxonMobil

    Les pétroliers estiment que le monde aura longtemps besoin de gaz

    mercredi 15 mai 2024

    Paris: Les patrons de Totalenergies, Exxonmobil et Qatarenergy réunis au Forum économique du Qatar ont assuré mercredi que le monde aura besoin de gaz liquéfié (GNL) pour "très longtemps", écartant de fait le risque de surcapacité.


    -Toute l'actualité de la compagnie pétrolière Exxon

    Les Chiffres d'affaires et bénéfices des compagnies pétrolières

    mardi 07 mai 2024

    BP: bénéfice net en forte baisse sur un an au premier trimes…

    Londres: Le géant pétrolier britannique BP a enregistré un bénéfice en forte baisse au premier trimestre en raison de prix du gaz...

    mardi 07 mai 2024

    Le Saoudien Aramco annonce une baisse de son bénéfice net en…

    Ryad: Le géant pétrolier Saudi Aramco a annoncé mardi un bénéfice net de 27,27 milliards de dollars (24,74 milliards de francs suisses...

    jeudi 02 mai 2024

    Shell: le bénéfice chute, les actionnaires font pression sur…

    Londres: Le géant pétrolier britannique Shell a publié jeudi un bénéfice trimestriel en nette baisse sur un an à cause d'une diminution...

    vendredi 26 avril 2024

    Chevron pâtit sur les trois premiers des cours affaissés du …

    New York: Le groupe américain du pétrole et du gaz Chevron a annoncé vendredi dans un communiqué des résultats conformes aux attentes...

    vendredi 26 avril 2024

    Totalenergies dégage 5,7 milliards de bénéfice sur 3 mois

    Paris: Totalenergies a enregistré un bénéfice net de 5,7 milliards de dollars (5,2 milliards de francs suisses) au 1er trimestre 2024, améliorant...

    jeudi 25 avril 2024

    Equinor: le bénéfice net chute de 46% au 1er trimestre

    Oslo: Le géant norvégien de l'énergie Equinor a accusé une chute de 46% de son bénéfice net au premier trimestre, plombé par...

    mercredi 24 avril 2024

    Eni: bénéfice net divisé par deux au premier trimestre

    Milan: Le géant italien des hydrocarbures Eni a annoncé mercredi une chute de 49% de son bénéfice net, à 1,21 milliard d'euros...

    vendredi 29 mars 2024

    TotalEnergies ne fait "pas de superprofits en France…

    Paris: TotalEnergies ne fait pas de superprofits "en France", a affirmé vendredi le PDG de la compagnie pétrogazière française, régulièrement citée dans...

    Tous les Chiffres d'affaires et bénéfices des pétrolières

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 22 mai 2024 à 17:00

    🛢️ USA: hausse des stocks de pétrole brut, mais la demande d…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks américains de pétrole brut ont enregistré une hausse surprise la semaine dernière, selon des chiffres...

    mercredi 22 mai 2024 à 12:20

    Le pétrole fond avec les premières données sur les stocks am…

    Londres: Les prix du pétrole baissaient mercredi après de premières données faisant état d'une augmentation des stocks de pétrole aux États-Unis, quand les...

    mardi 21 mai 2024 à 22:21

    L'administration Biden va vendre des réserves d'essence: le …

    Cours de clôture: Les prix du pétrole se sont repliés mardi, les investisseurs s'accommodant du risque géopolitique tandis que l'administration américaine a...

    mardi 21 mai 2024 à 11:55

    Le pétrole glisse, ignorant le risque géopolitique au Moyen-…

    Londres: Les prix du pétrole baissaient mardi, les investisseurs s'accommodant du risque géopolitique et se concentrant sur l'absence de ruptures d'approvisionnement, les...

    mardi 21 mai 2024 à 11:08

    Nouvelle plainte à Paris contre TotalEnergies

    Paris: Trois ONG et huit personnes issues du monde entier ont déposé plainte mardi à Paris contre le géant pétrolier français TotalEnergies...

    lundi 20 mai 2024 à 21:10

    Le pétrole recule, la demande inquiète, pas l'offre

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont reculé lundi, passant outre le décès accidentel du président iranien pour se concentrer davantage...

    lundi 20 mai 2024 à 12:25

    Le pétrole fléchit, les investisseurs scrutent le Moyen-Orie…

    Londres: Les prix du pétrole ont inversé leur tendance lundi, fléchissant légèrement, les investisseurs restant attentifs et prudents face aux développements au...

    samedi 18 mai 2024 à 15:00

    💶 Pétrole : maintien des financements, grâce aux rendements

    Analyse: Selon l’Agence internationale de l’énergie, les scénarios d’élimination du pétrole et du gaz (et la neutralité en émissions de carbone) requiert bien...

    vendredi 17 mai 2024 à 22:31

    Pétrole: les feux près des sables bitumineux du Canada font …

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont fini en hausse vendredi, après une journée en dents de scie, poussés notamment par...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 13 mai 2024 JPMorgan, l'une des plus grandes banques américaines, est le premier soutien financier mondial des énergies fossiles, avec un investissement d'environ 41 milliards de dollars l'année dernière, représentant une augmentation de 5,4 %.

    Comment investir dans le pétrole ?

    Le jeudi 01 décembre 2022

    Le pétrole est la matière première par excellence de ces 150 dernières années... Cet or noir qui a permis l'incroyable évolution moderne que nous connaissons dans nos vies de tous les jours autant dans l'industrie que dans le transport, pour ne citer qu’eux. Essentiel à notre niveau de vie, rare car limité, donc cher, le pétrole n’en demeure pas moins la ressource primordiale vers la transition énergétique nouvellement entamée.Ne vous y trompez pas : le baril n’a pas fini de surprendre dans les années à venir, tant dans ses niveaux de prix...

    Lire la suite

    ⛽️ Comment est fixé le prix des carburants ?

    Le dimanche 06 février 2022

    Paris: Des forages pétroliers à votre réservoir d’essence en passant par les raffineries, le pétrole subit de nombreuses transformations. Tout ce processus a un prix qui, avec d’autres coûts, impactent, d’une manière plus ou moins importante, le prix du carburant à la pompe. Alors comment est fixé le prix des carburants en France ?

    Lire la suite

    💶 Les plus grandes transactions dans le secteur du pétrole et du gaz depuis le début du siècle

    Le mercredi 11 octobre 2023

    Paris: La major américaine de l'énergie Exxon Mobil a déclaré qu'elle allait acquérir Pioneer Natural Resources dans le cadre d'une opération évaluée à 59,5 milliards de dollars, afin de plus que doubler sa présence dans le bassin permien, la plus grande zone de schiste des États-Unis.  Une fois l'opération réalisée, il s'agirait de la plus importante acquisition d'Exxon depuis celle de Mobil en 1998, qui s'élevait à 81 milliards de dollars. Voici les principales opérations réalisées dans le secteur mondial du pétrole et du gaz depuis les années 2000.

    Lire la suite